RSS
RSS
Comme l'oiseau. |Cassie.

 

Partagez | 
 

 Comme l'oiseau. |Cassie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Mia Bird
Élève de 1ère année



Féminin
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 27/09/2016

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Comme l'oiseau. |Cassie.   Lun 17 Oct - 15:30

Je m'appelle Mia Bird. Comme l'oiseau. Mais apparemment, j'aurais du m'appeler Cassie Richards. On rembobine.

Je m'appelle Mia Bird, je suis une petite fille – Non, jeune fille – parfaitement normale, je suis destinée à avoir une vie banale, dans une école de quartier banale, dans une famille sans histoires. Sauf que papa est mort, et que je suis dans une école bizarre. Ok, toujours pas.

Comment me présenter, en sachant qu'il y a à peine quelque mois, j'étais la Mia normale et banale, et que maintenant je suis une substitut de Mia Bird. Peut-être qu'en fait, en y réfléchissant bien, je l'ai toujours été, ni Mia, ni Cassie, sauf que je l'ignorais, et c'était peut-être mieux pour tout le monde. La psychologue que maman m'avait obligé à voir parce que selon elle j'en avais vraiment besoin après tout ça et après la mort de papa, m'avait demandé dès le début quel était mon nom. Comme si il n'était pas noté sur ses feuilles. Mais ça avait été le trou noir. Qui j'étais ? Mia, Cassie, aucune des deux ? J'avais alors fait comme je fais lorsque je suis perdue, je n'avais pas répondu.


- Maman va venir me chercher quand, déjà ?

Sauf que voilà, ce n'était pas ma mère, je n'avais pas de mère. C'était la mère de Cassie, la maman de quelqu'un d'autre, qui m'avait raconté des histoires et soignée pendant mes onze années de vie. Et je venais de le savoir. Et elle considérait qu'avec la mort de papa, c'était trop à supporter pour moi. Et aussi avec la déclaration que j'étais une sorte de bizarerie de la nature avec un chapeau pointu. Comme si elle ne traversait pas la même chose ! C'était elle qu'on avait dupé, elle aussi qui avait perdu l'amour de sa vie. Parce que mon papa à moi, il n'existait plus mais n'avait en fait jamais été le mien... C'était maman qui se rendait compte qu'en fait j'avais toujours été leur opposé. Avec mon chapeau pointu. Et mes yeux trop clairs. Et mes cheveux châtains. Maman, elle, était blonde avec des yeux bien plus foncés que les miens. Ma soeur et mon frère aussi.

- Ta maman va venir te chercher bientôt. Dis-moi donc quel est ton nom ?

La psychologue avait insisté. Sauf que moi aussi. J'avais continué à demander quand elle allait arriver, que je m'isole dans ma chambre qui n'était pas la mienne. Sous ma couverture, qui, elle, sentait mon odeur et celle de personne d'autre. Heureusement pour moi, maman n'avait pas pu me renvoyer chez la psychologue, parce qu'on en avait pas les moyens, et que vu l'état de la séance, ça valait pas trop le coup. Alors j'étais rentrée et on en avait plus reparlé. Parce qu'à force d'insister, j'avais éclaté en sanglots et que j'avais dit que je savais pas qui j'étais, et ça avait fait tellement peur à maman qu'elle avait préféré juste me répéter calmement que j'étais sa Mia Bird. Mais j'avais crié à l'intérieur de moi que non, non, non, je n'étais pas Mia. Je n'étais plus sa Mia.

Et puis c'était arrivé. J'avais pris un train rouge et j'avais atteri dans une école qui était tout l'opposé de mon école primaire de Londres. Mais je m'étais dit que c'était pour le mieux. C'était pour le mieux pour maman qui souffrait de mon égoïsme, c'était pour le mieux pour mon frère et ma soeur qui souffraient eux-même suffisamment de la mort de papa pour se soucier du fait que je n'étais pas leur soeur. Et puis il y avait eu le fait que j'allais y rencontrer Cassie, dans cette école. Ma mère me l'avait annoncé à demi mot, et je m'étais muré dans le silence, comme tout le temps maintenant, et elle m'avait expliqué que c'était à moi de décider. Que j'étais assez grande pour faire mes choix, mais que de toute façon rien ne changerait sur le fait qu'elle m'avait élevée, que j'étais sa fille. C'était faux, je ne l'étais pas, mais je n'avais rien dit. Elle m'avait dit que c'était à Cassie et moi de décider jusqu'à où nous voulions aller. Si Cassie voulait la rencontrer et si je voulais rencontrer les parents de Cassie. Comme si c'était si simple... Elle m'a dit que c'était notre choix à toutes les deux, et j'avais remarqué les étoiles dans les yeux de maman lorsqu'elle m'avait dit que Cassie pourrait la rencontrer et rencontrer ma soeur et mon frère si on le décidait. Peut-être était-ce de la curiosité simple, mais je trouvais ça terrible. Qu'elle me dise que j'étais sa fille mais qu'elle tienne à voir Cassie. L'envie de voir ce que la génétique avait fait d'elle. De voir ce que la vie avait fait d'elle. Et c'était comme de me rappeler que je n'avais rien de légitime dans son coeur.

L'idée de rencontrer Cassie me terrifiait. Je n'avais même pas vu de photo d'elle, et je crois que maman non plus. On avait juste mis en contact les parents de Cassie et maman, via mail. Ils avaient discuté très peu, souhaitant nous laisser le choix de les laisser se parler, et par la même occasion qu'on se rencontre. J'avais voulu repousser cette rencontre, cette rencontre décisive et première, mais je n'avais pas eu le choix, car cela faisait à peine une semaine que j'étais là et déjà les lettres de maman semblaient hurler des réponses. J'avais sans doute déjà croisé Cassie. Elle n'était pas dans ma maison, c'était sûre. J'avais mis honneur à retenir le nom des filles de mon dortoir. Mais j'avais des cours en commun avec les autres maisons. Et plusieurs fois, je m'étais prise à la chercher du regard, dans mes cours avec les Serdaigle, les Gryffondor et les Serpentard. Je la cherchais des yeux, je cherchais une fille avec les cheveux aussi blonds que ceux de ma famille, mais il y en avait plusieurs, et mon regard posé sur elles me brûlait de l'intérieur. Je détournais vite mon attention sur quelque chose d'autre. Ainsi, je m'étais décidée un matin. J'avais juste demandé à un camarade de classe déjà assez populaire chez les premières années s'il connaissait Cassie Richards, et lorsqu'il m'avait répondu à la positive, je lui avais laissé un mot pour elle. J'avais simplifié le mot au maximum, du genre "Salut. Si tu veux bien, pourrait-on se retrouver près du lac cet après midi ? Mia.". Et ce mot m'avait demandé plus d'efforts que mon dernier devoir de potions. Elle savait déjà qui j'étais, mais je ne savais pas comment elle prenait cette histoire. Ainsi étais-je là à attendre, sans savoir du tout ce qui m'attendait.

Je m'appelle Mia Bird. Comme l'oiseau. Mais apparemment, j'aurais du m'appeler Cassie Richards. On rembobine.

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme l'oiseau. |Cassie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est un fameux trois-mats, fin comme un oiseau ? [PV Joaquin]
» L'amitié c'est comme un oiseau, avec le temps c'est de plus en plus beau. [PV: Nuit d'Azur]
» Comme un oiseau tombé du nid
» comme l'oiseau vêtu de son vêtement d'ailes... (satu)
» Isaac - Fais comme l'oiseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parc de Poudlard :: Le parc :: Au bord du lac-
Sauter vers: