RSS
RSS
Dis-moi si j'ai une chance... (PV)

 

Partagez | 
 

 Dis-moi si j'ai une chance... (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Lilou Kingston
Élève de 1ère année



Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Dis-moi si j'ai une chance... (PV)   Sam 8 Oct - 16:43

"Alors alors, voyons voir"

Penchée sur l'ouvrage que j'étudiais avec attention, j'étais totalement coupée du monde. Toute ma concentration était focalisée sur ces lignes imprimées que j'essayais de comprendre. Cela s'avérait bien plus compliqué que prévu. Plus compliqué car il y avait beaucoup de choses à réaliser et que les gestes à adopter étaient très précis. En plus je me demandais si j'oserais faire tout ce qui était écrit dedans... Gloups.

De temps en temps je sortais pourtant la tête de mon livre pour jeter un coup d’œil vers l'entrée des toilettes : cela m'aurait ennuyé que quelqu'un arrive. J'avais besoin de silence pour méditer. Cela faisait déjà cinq jours que j'étais allée chercher ce livre à la bibliothèque mais je n'avait pas encore eu le temps de l'explorer car sitôt les cours achevés, c'était le dîner, et puis après le dîner c'était l'heure du coucher, avec l'interdiction de sortir du dortoir, bien évidemment. C'est pourquoi j'avais décidé de me lever très tôt ce dimanche matin pour profiter du calme. Au début j'avais pensé à me mettre dans la salle commune mais un groupe de gryffondors plus âgés que moi avait apparemment décidé de déserter le dortoir la nuit dernière et s'étaient endormis dans les fauteuils rouges et dorés.

Cela faisait des années que je rêvais de faire ça. Mais ma mère me disait toujours "Mais non Lilou tu es trop petite pour le moment, il faut que tu sois une sorcière expérimentée pour ce genre de choses". Et étant donné que la confiance régnait au sein de la maison Kingston, maman avait pris soin de ranger les manuels de sorcellerie dans un placard fermé à clefs, clefs que j'avais cherché maintes fois sans jamais en trouver la cachette. Ah les mamans.... bon il faut dire qu'avec mes petites expérimentations j'avais déjà à mon actif la queue du chat brûlée (désolée Winston...), l'indigestion de ma tante Suzanne qui avait craché ses tripes en plein milieu d'un dîner de famille et toutes les robes de ma mère qui avaient rétrécies en taille 6 ans. Et ça, ce n'était qu'une petite liste parmi les évènements notables.

Tout ça pour dire que l'arrivée à Poudlard arrivait comme l'apparition du Saint Graal. Enfin j'allais pouvoir accéder au savoir des plus puissants sorciers et expérimenter des choses géniales! C'est pour ça qu'une des premières choses que j'avais faîte en arrivant ici c'était d'aller à la bibliothèque. Je ne suis pas une mordue de livres, je n'aime pas vraiment lire de la fiction, je trouve ça pas très utile. Par contre quand il s'agit de livres didactiques, j'adore! Car j'adore apprendre plein de choses. De toute façon tout ce qui touche au pragmatique, je suis une grande fan.

C'est à ce moment-là qu'une fille entra dans les toilettes. Malheureusement, je ne l'avais pas vu arriver. J'étais à ce moment-là adossée dans l'allée principale contre une des cabines des W.C. Je ne l'ai pas vu non plus s'approcher de moi à pas de chats, si bien que lorsque je pris conscience de sa présence, relevant subitement les yeux de l'ouvrage, sous l'effet de surprise, j'eus un réflexe des plus stupides qui conduisit le livre à se retrouver dans l'eau des chiottes. Cela s'était passé tellement vite qu'il me serait moi-même difficile de comprendre la manière dont les actions se sont enchaînées. J'ai refermé subitement le livre et puis je l'ai jeté sur ma gauche, donc dans la cabine... Si on récapitule ça a donné ça à peu près ça :

- Ahhh... Sa...

"PLOUF" (bruit du livre dans les chiottes)

- ...lut!

Suivi de ce moment de gêne intense...



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Gabrielle B. Welch
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Ma mère dit que je suis dans mon monde.
Date d'inscription : 08/01/2013

Feuille de personnage
Particularités: Oh, aucune, justement.
Ami(e)s: J'en avais un imaginaire...!
Âme soeur: On pourrait arrêter de parler de ma soeur parfois?

MessageSujet: Re: Dis-moi si j'ai une chance... (PV)   Jeu 13 Oct - 16:27

Je m’ennuyais. Pourtant, j’avais beaucoup de travail – j’avais toujours beaucoup de travail. A Poudlard, il y avait toujours un tas de choses à faire, les professeurs n’étaient pas forcément trop sévères et du genre à donner beaucoup de devoirs, à part Madame Woodley, mais j’avais toujours envie de bien faire. Peut-être parce que j’étais plus bête que les autres, mais en tout cas, j’étais toujours l’une des dernières à partir de la bibliothèque ou de la salle commune. Mais j’avais l’impression d’être terriblement lente, parce que je me perdais toujours lorsque je travaillais. Je me mettais à gribouiller des petits dessins, à lire d’autres livres que j’avais trouvés par hasard durant mes recherches… Je n’arrivais jamais à me concentrer. Maman s’était toujours plaint de ça, d’ailleurs, que j’étais trop tête en l’air. Même ma tante disait toujours que j’étais « dans mon monde ». C’était peut-être pour ça que je m’ennuyais, en ce moment. Ma tête était pleine de vide. Je passais des heures à flâner dans le parc, à regarder par la fenêtre en cours, à me raconter des histoires en tête. Sauf que j’étais fatiguée de les vivre dans ma tête sans jamais en vivre dehors, j’avais l’impression qu’il me manquait quelque chose, des choses pour alimenter mes propres pensées. Les jours passaient et se ressemblaient tous, et j’avais envie de… M’amuser ?

Mais quelque chose me retenait toujours. Je ne savais pas comment faire, je me sentais mal dans ma peau, comme si j’occupais trop d’espace à chaque fois que je faisais quelque chose. J’avais envie d’être une petite souris, d’explorer le monde sans qu’on me voit. Je ne comprenais pas comment les autres faisaient, surtout les Gryffondors, j’avais l’impression qu’ils n’avaient jamais peur d’être eux-mêmes. Mieux encore, ils avaient l’air de tellement savoir qui ils étaient, et ce qu’ils voulaient dégager ! Comment pouvait-on être si sûr de ça, de ses goûts ? Je les admirais. La plupart de mes amis à Poudlard étaient des gens de ma classe, à Serdaigle, mes copines de dortoirs, et parfois je discutais avec les Poufsouffles avec qui j’avais cours parce qu’ils étaient souvent très accueillants. Mais les Gryffondors… Ils m’impressionnaient. Parfois, ils m’insupportaient aussi – mais ça, je le gardais pour moi – parce qu’ils étaient trop bruyants et toujours à se vanter. Mais tout de même, ils n’avaient pas peur d’être au centre de la conversation.


En parlant de Gryffondor, en rentrant dans les toilettes, je remarquai une fille blonde avec un uniforme rouge et or. Elle était plongée dans un livre, ses sourcils un peu froncés, elle avait l’air tellement concentrée que j’avais peur de la déranger. J’essayai de me faire toute petite, comme la petite souris que je voulais être, et je tentai de la dépasser sans la déranger. Mais elle me remarqua, et avant même que je puisse dire quelque chose, ou plutôt fuir sans demander mon reste, il se passa quelque chose d’étrange et de trop rapide : elle jeta son livre dans les toilettes, purement et simplement.


- Ahhh... Sa... – PLOUF – ...lut!

Je me figeai, la regardant sans savoir quoi dire. Tout s’était passé tellement vite que j’avais du mal à comprendre ce qu’il venait d’arriver. Je sentis que je m’étais mise à rougir bêtement, par reflexe.

- Euh… Désolée, je voulais pas te déranger ! Dis-je dans un souffle rapide. J’étais inconfortable. Je tentai un petit sourire qui devait plutôt ressembler à une grimace. Tu… Tu devrais pas laisser ton livre dans les toilettes, il va s’abîmer. Si tu veux, à la bibliothèque il y a un coin, près du rayon sur l’histoire des Gobelins, où il n’y a jamais personne, enfin, si tu veux être tranquille, enfin, bref, achevai-je en m’embrouillant, sentant que j’avais l’air parfaitement stupide tout à coup. Je fis un nouveau petit sourire d’excuse.

_________________





Nobody sees a flower really; it is so small. We haven't time, and to see takes time.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dis-moi si j'ai une chance... (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: 5ème étage :: Toilettes-
Sauter vers: