RSS
RSS
Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]

 

Partagez | 
 

 Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Sam 7 Mar - 15:26

Emma était désormais à Poudlard depuis pas mal de mois. Elle avait appris à apprécier ou déprécier les gens. Et, si jamais elle se sentait mal, elle avait son leitmotiv avec elle qui disait: "Being part of something special can makes you special.". Bref elle était heureuse d'être une sorcière, d'être à Poudlard et d'être une Serdaigle.

Après son cours ce jour-là, elle fila dans le hall d'entrée tranquillement. Elle devait le traverser pour filer dehors ou rejoindre les escaliers qui le mènerait dans la salle commune des Serdaigle où elle pourrait travailler tranquillement avant son prochain cours. Il y avait pas mal de monde mais elle n'avait plus peur de traverser maintenant. Elle commença à avancer en chantant. Mais elle se retrouva soudain face à des Serpentard. Elle ne les avait pas encore rencontré mais eux semblait la connaitre. Bon, ils devaient traquer tous les Née-Moldus! Emma ne dit rien et chercha à continuer d'avancer mais ils commencèrent à se moquer d'elle, de ses parents Moldus, de son activité de Serdaigle,etc. Il la traitèrent même de Sang-de-Bourbe. Elle ne savait pas ce que ça voulait dire mais elle demanderait à la première de ses amies Sang pur qu'elle croiserait. Ils se mirent aussi à tenter de la pousser et de la frapper. Ils ne réussirent pas à le frapper mais ils réussirent à la pousser par terre. Il s'étala de tout son loin et ils filèrent en rigolant.

Emma ne se sentait plus alors de traverser le hall et se releva, les larmes en yeux (son leitmotiv ne marchaient pas toujours, hélas). Elle resta debout, se faisant bousculer de partout. Un peu de réconfort ou d'aide ne pouvait pas faire de mal alors...

_________________


Dernière édition par Emma Berry le Jeu 12 Mar - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Mer 11 Mar - 16:17


Depuis l'outrage d'Hadrian Easter au bal de Noël, je prenais de plus en plus mal les petits outrages et manque de respect, à mon égard ou... celui des autres. Une révélation qui pouvait en faire grincer plus d'un, je le conçois, et attention tout de même : toutes proportions gardées. Je n'étais pas devenue le Robin des Bois des temps modernes, mais j'estimais qu'il y avait certaines personnes qui méritaient une sacrée remise en question, ce que je ne me privais pas de dispenser (déjà que je ne m'étais jamais trop retenue sur la question). Mon éducation en était sûrement l'une des causes mais je n'allais pas me retenir : étant née dans la plus haute et la meilleure des sphères, et ayant reçu la meilleure éducation aussi bien matérielle que sociétale, je n'étais de toute façon pas la moins bien placée pour rabattre le caquet de ceux qui le méritaient, et plutôt deux fois qu'une.

Je n'épargnais personne : en classe, à table, dans mon dortoir, dans le parc. Un mot, un geste déplacé, une idiotie de trop ; j'étais devenue une tornade que rien ne pouvait arrêter, et mon image bien ancrée de petite peste hautaine de Serpentard me facilitait la tâche, car un bon nombre d'élèves avaient peur de moi. C'était un sentiment amusant ; « Make them fear you » disait l'adage, et je m'en accommodais très bien. Surtout que je n'avais aucune envie particulière de créer de plus amples liens avec le genre de personnes que l'on trouvait à Poudlard.

Remontant du parc où j'avais profité de la lumière des beaux jours qui arrivaient - et paradé avec mes nouvelles chaussures et mon nouveau collier incrusté de fines petites perles - au milieu de mon groupe de filles qui me suivaient sagement comme un troupeau de petites chiens, je les abandonnais sans préambule pour remonter dans mon dortoir et finir un stupide ouvrage dont l'ennuie m'avait confondue, mais que je devais absolument finir pour le cours de Métamorphose le lendemain. Kelsey ne faisait pas spécialement de cadeaux au Serpentard, et je ne voulais pas lui laisser ce plaisir. C'était une heure de pointe : le hall était bondé. Je pris mon air le plus hautain - et le plus renfrogné : je n'aimais pas me mêler ainsi au peuple lambda - qui soit, et m'apprêtait à traverser la foule, quand un spectacle des plus communs à Poudlard m'arrêta.

Un groupe d'abrutis sans cervelle, de Serpentard, dont l'appartenance à cette maison leur laissait penser qu'ils avaient tous les droits sans pourtant les mériter une seconde, s'en prenait à une première année en lui balançant le sempiternel et ennuyeux discours d'insulte du « sang-de-bourbe », en la violentant et en la laissant à terre avant de s'enfuir comme des lâches. Le flot de la foule m'avait approchée de la scène - quant à eux, ils filaient dans l'autre direction, et je n'avais pas assez de temps à perdre pour leur courir après et leur apprendre les bonnes manières. Au moment même où je me rendis compte de plusieurs choses : - que cette fille était la petite Serdaigle de l'autre fois, qui avait failli être aussi brillante que je l'espérais, - qu'elle se faisait bousculer comme un sac à patates au milieu des élèves en mouvement, je me fis à mon tour prendre par la vague et, par la même occasion, projetée contre la Serdaigle en question, par un abruti immense.


- Tu as sans doute été élevé avec des cochons, mais pas moi, donc tu es prié de faire attention, lui sifflai-je en colère, avant de lui lancer un regard noir qui lui suggéra fortement de disparaître.

Dans la foulée, et sans trop de ménagement pour autant, j'attrapais le bras d'Emma Berry et la tirai hors de la foule, sur le côté du hall, là où il y avait moins de monde et où on pouvait être un peu plus tranquilles.


- Ca va, tu as mal quelque part ? lui demandai-je d'un air autoritaire.

_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Jeu 12 Mar - 15:35

Emma venait de se faire bousculer par un groupe de Serpentard. Ils avaient sortis le discours habituel contre les Sang-de-Bourbe et l'avaient poussé à terre. Elle détestait ce genre de moments même si elle tentait d 'y faire face du mieux possible. Cette fois, elle ne pouvait pas aimer ça et son leitmotiv ne marchait plus. Les Serpentard s'étaient enfuis en là en la laissant par terre. La jeune fille se releva tant bien que mal et se mit à pleurer.Tout à coup, un abruti projeta une autre élève de la foule contre elle. Emma ne vit pas de suite qui c'était, elle entendit juste la jeune fille en question lui dire avec pas mal de colère:

- Tu as sans doute été élevé avec des cochons, mais pas moi, donc tu es prié de faire attention.

Le garçon sembla avoir peur d'elle et fila au loin. Emma vit alors la jeune fille et remarqua que c'était celle qui avait misé sur elle dans la salle d'études la dernière fois pour montrer qu'être Née-Moldue n'était pas une tare, surtout aux niveaux des études. Elle n'avait juste pas su répondre à une question et l'autre l'avait laissé en plan. Cette fois, elle attrapa son bras et la tira hors de la foule. Une fois tranquille, elle lui dit d'un ton autoritaire:

- Ca va, tu as mal quelque part ?

Emma sécha ses larmes et répondit:

-Non, ça va. Je suis juste vexé et un peu triste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Sam 14 Mar - 16:40


Dans ce genre de situations, je crois que tout le mépris du monde se reflétait sur mon visage. Mises à part ces stupides histoires de sang « pur » ou pas qui étaient clairement discutables, j'avais peine à croire que la majorité des gens autour de moi ne voyait pas la clarté de la vérité : quel mérite y avait-il, de la part de bande de Serpentards, unis et plus âgés, de s'en prendre aux « sangs-de-bourbe » de préférence seuls, plus jeunes, et des filles si possible, pour qu'elles ne se puissent pas se défendre ?! C'en était tellement risible que c'était bien la preuve d'une chose : ceux qui faisaient ce genre de choses se partageaient à grand' peine un morceau de cerveau à plusieurs.

- Non, ça va. Je suis juste vexé et un peu triste, fit la jeune Serdaigle.

Le menton relevé en signe de supériorité et de défi, je haussai les épaules. C'était, soit dit en passant, le cadet de mes soucis de savoir les tréfonds de ses états d'âme, mais il fallait croire que le destin s'acharnait à la mettre ainsi sur mon chemin - et quoi qu'il en soit, j'étais de son côté par la force des choses, car je ne pouvais décemment pas être de celui des imbéciles.


- Pfeu ! soupirai-je du bout des lèvres. Ils ne méritent pas du tout ton attention ou on chagrin, on se fiche bien de savoir combien de parents sorciers ou moldus les gens ont, ils sont des sorciers au final, alors pourquoi refuser l'évidence ! Après un instant de réflexion, et parce que je n'allais pas non plus la suivre comme son ombre et empêcher que ce genre de choses se reproduisent, même si il était certain que vu mon rang social je pouvais ordonner à certains des abrutis de ma maison de la laisser tranquille, je précisai toutefois avec un petit sourire mauvais : Tu devrais avoir des bombabouses sur toi, c'est une arme très efficace...

Pour défendre sa place, il fallait de toute façon accepter de se salir les mains...



_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Dim 15 Mar - 15:44

Emma venait de se faire agresser et avait été sauvée par la Serpentard bizarre de l'autre fois. Elle ne savait pas trop quoi pensait d'elle car elle semblait hautaine et autoritaire sans pour autant l'être beaucoup avec elle. Mais bon ce n'était pas le moment de penser à ça? Après tout, même si elle l'avait un peu humiliée et avait joué avec elle la dernière fois, elle venait de lui sauver la mise et de l’entraîner loin de la foule. Elle lui avait demandé comment ça allait. Emma répondit que ça allait bien physiquement mais qu'elle était un peu vexée et triste.

L'autre leva le menton en signe de supériorité et de défi et haussa les épaules. Emma sentit bien son côté supérieur cette fois mais elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle lui avait sauvé la mise. Et, à cause de ça, la jeune Née-Moldue ne pouvait pas la ranger dans le même panier que les autres membres de sa maison. L'autre soupira ainsi:


- Pfeu !

avant d'ajouter:

Ils ne méritent pas du tout ton attention ou on chagrin, on se fiche bien de savoir combien de parents sorciers ou moldus les gens ont, ils sont des sorciers au final, alors pourquoi refuser l'évidence !

Elle n'avait pas tort et Emma retrouva un peu le sourire. Elle appréciait de plus en plus cette fille malgré son air supérieur.Peut-être car elle-même était assez ambitieuse et rêvait de lui ressembler, qui sait? En tout cas, après avoir réfléchi, l'autre ajouta:

Tu devrais avoir des bombabouses sur toi, c'est une arme très efficace...

-Merci du conseil, fut la seule réponse d'Emma.

Puis elle s'assit dans un coin et réfléchit à quoi ajouter. Elle voulait mieux connaître cette fille mais ne pas trop en faire non plus. Après un long moment de réflexion, elle demanda:

-Dis-moi, tu es de leur maison,non? Et tu as l'air d'être une sorte de leader. Alors pourquoi tu m'aides?

Emma se releva et lui fit face pour écouter attentivement sa réponse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Mer 1 Avr - 19:21


Le fait que j'avais des devoirs à faire, un ouvrage ennuyeux qui m'attendait et d'autres tâches plus ou moins obligatoires avait rapidement repris le contrôle de mes pensées. C'était une de mes qualités, comme le disait mon père, qui me rendait indestructible : une ténacité, une concentration hors-norme. La première fois qui me l'avait fait remarquer, je m'en souvenais encore car j'avais senti mon corps se tiédir d'une satisfaction immense : je devais probablement participer à ces concours auxquels ma mère me conduisait souvent, que ce soit des concours de beauté ou des concours de chants. J'y allais toujours avec la telle certitude que rien ni personne ne pouvait se mettre en travers de mon chemin que plus rien ne compatit ; quand je m'entraînais, il n'y avait plus rien qui comptait, pas même les petits tracas du quotidien. Mon esprit bien ficelé occultait le reste, et je devais bien reconnaître que c'était une force dont je n'aurais pas voulu me passer, pour tout l'or du monde.

Ce n'était donc ni ces bouledogs mal élevés ni la détresse d'Emma Berry, deux fois jetée dans mes filets à présent, qui allaient changer quelque chose à la nature de mes plans. La seule chose qui me retenait dans le hall pour le moment était la satisfaction que le climat s'adoucissait et que je n'aurais plus besoin de me couvrir comme une eskimo maintenant que le printemps revenait ; malheureusement, le style n'étant pas inné, et je savais d'ores et déjà que les filles ressortiraient sans plus attendre leurs robes bariolées et de peu de qualité, pensant hélas qu'elles ont une certaine classe - fait bien rare en réalité, surtout lorsqu'on pense comme ma voisine de dortoir que le motif géranium est le hit de l'été.


- Merci du conseil, répondit la Serdaigle.

Je haussai les épaules - elle en faisait ce qu'elle en voulait, après tout, mais si je pouvais aider les élèves de Poudlard à lutter contre ces grossiers personnages qui misait tant sur l'importance du sang sorcier ou non, je n'allais pas m'en priver.

Elle amorça un geste pour s'en aller ailleurs et mes pensées continuèrent à voguer bien loin d'ici - j'en avais assez, parfois, de cet environnement si... plat et peu semblable à mon univers d'origine - et me souvins avec joie que Papa m'avait envoyé par hibou un coûteux et joli petit polaroïd sorcier qui me permettrait de « prendre mes tenues en photo pour lui envoyer car je lui manquais trop », ce qui m'avait comblée de joie. J'avais hâte de l'essayer - et donc de retourner vers mon dortoir, après avoir réglé cette stupide histoire en deux coups de spatule.

Mais la surprise m'arrêta :


- Dis-moi, tu es de leur maison,non? Et tu as l'air d'être une sorte de leader. Alors pourquoi tu m'aides?

Tiens, tiens ! Je gratifiai Emma Berry d'un regard clairement étonné - c'était la première fois qu'elle me parlait ainsi, qu'elle m'adressait la parole d'elle-même ; qui plus est ce qu'elle me dit ainsi m'étonna doublement, bien que la vérité de ses propos me flatta, évidemment. Je souris du coin des lèvres.

- Parce que, même en étant de leur niveau et bien au-dessus d'eux, je trouve vraiment cette obsession de la pureté du sang complètement ridicule. Surtout que je n'en avais jamais entendu parler avant - j'habite à Ney York, précisai-je avec fierté, lui indiquant que ma vie était bien loin de toutes ces petits considérations écossaises : je visais plus grand, plus haut - et seule ma mère est sorcière ; mon père n'a pas de pouvoirs magiques.

Ce qui ne faisait pas moins de lui l'homme le plus admirable que je n'avais jamais rencontré, qu'on se le dise ; quand ces abrutis insultaient les nés-moldus, c'était mon père à qui ils touchaient, et foi de Wright, je n'allais pas laisser mon père se faire insulter de la sorte.

- C'est avec plaisir que je me sers de mes qualités de leader, comme tu dis, continuai-je, grande princesse, pour t'aider ; tu sais, si ça se reproduit, n'hésite pas à venir me demander de l'aide. ... Si c'était une réponse étonnante, j'en étais bien au courant, et probablement que dans les faits je n'allais pas être spécialement corvéable à merci, mais j'étais au moins fière de m'élever contre la stupidité des autres. Ils sont plus impressionnants qu'autre chose, ces idiots. Tu te diriger vers où, tu as cours ? On peut faire le chemin ensemble, si tu veux.

Je n'avais jamais fait preuve de solidarité aussi spontanée, et c'est fière comme tout que je remis en chemin, me demandant pourquoi les gens autour de moi n'était pas éblouis par tant de bienveillance de ma part.

_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Jeu 2 Avr - 15:23

Emma venait de remercier la jeune fille pour son conseil. Cette dernière avait haussé les épaules, indifférente ce que la jeune Nér-Moldue en ferait. Après avoir été ailleurs, elles commencèrent à s'asseoir mais Emma voulait en savoir plus sur cette Serpentard bien étrange. Elle lui avait donc posé une question. C'était la première fois qu'elle lui parlait en direct et qu'elle lui posait une question de son propre gré.

La jeune fille la gratifia d'un regard assez étonné. La jeune Serdaigle comprenait car elle était assez timide et parlait donc peu aux autres, malgré sa grande ambition. Elle admirait donc le statut de leader de cette fille plus âgée. La jeune Serpentard sourit du coin des lèvres avant de répondre ainsi:


- Parce que, même en étant de leur niveau et bien au-dessus d'eux, je trouve vraiment cette obsession de la pureté du sang complètement ridicule. Surtout que je n'en avais jamais entendu parler avant - j'habite à Ney York.

Emma se mit à sourire. Elle admirai les gens qui venait de d'autres pays et de d'autres horizons, elle-même qui vivait en Angleterre depuis son plus jeune âge mais qui avait beaucoup voyagé en été avec ses parents. Puis la Serpentard ajouta:

Et seule ma mère est sorcière ; mon père n'a pas de pouvoirs magiques.

Emma comprenait mieux maintenant ce qui se passait pour cette jeune fille: en insultant les Moldus, les Nés-Moldus et les Sangs-Mêlés, ils s'en prenaient aussi à elle et à son père. L'autre ajouta:

- C'est avec plaisir que je me sers de mes qualités de leader, comme tu dis,pour t'aider ; tu sais, si ça se reproduit, n'hésite pas à venir me demander de l'aide.

Emma nota ça dans un coin de sa tête, malgré que ce soit étonnant, et la remercia de nouveau ainsi:

-Merci. Je n'hésiterais pas.

L'autre ajouta:

-Ils sont plus impressionnants qu'autre chose, ces idiots. Tu te diriger vers où, tu as cours ? On peut faire le chemin ensemble, si tu veux.

Emma sourit de nouveau. Impressionnants, les Serpentard?Bien évidemment que oui mais, peu importe, elle finirait par les avoir un jour. Elle répondit:

-Je me dirige vers mon cours de potions. Tu peux me suivre si tu veux bien sûr.

Elle commença à avancer, suivi de la Serpentard. Elle se sentait de plus en plus en confiance avec elle et elle dit donc:

-Tu sais, j'ai beaucoup voyagé en été avec mes parents hors d'Angleterre. Mais je n'ai jamais visité New-York. Je suppose que c'est très beau, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Dim 26 Avr - 23:37

Je ne pouvais pas le nier : avoir une compagnie, une attention qui m'étais toute acquise, et encore plus dans cette configuration là, alors qu'Emma Berry était ma cadette et bien plus à ma merci que je ne l'étais moi, tout cela me flattai affreusement dans le sens du poil. Non seulement je me sentais irradiante de cette gentillesse spontanée qui venait de jaillir de moi, mais en plus j'étais d'humeur conciliante. Les autres idiots qui avaient eu la mauvaise idée de croiser mon chemin m'avait énervée et en avaient pris pour leur grade - comme le disait mon cher père, il ne fallait absolument pas s'encombrer des absurdités des autres. Tant pis pour eux : ils étaient stupides, voilà ce que je devais me dire. J'avais du mal, au fond, à calmer mon énervement, mais je pouvais toujours essayer.

- Je me dirige vers mon cours de potions. Tu peux me suivre si tu veux bien sûr.

Potions ? Ce n'était pas loin des cachots, donc de ma salle commune, donc cela n'entravait aucun de mes plans. Parfait. Je pris le chemin qu'empruntait également la Serdaigle, marchant comme à mon habitude, la tête haute et le regard fier, car j'avais tout pour être ainsi : un nom, une haute famille, un statut, des richesses. Je me demandais, parfois, ce que cela pouvait bien faire d'être un simple enfant du peuple. Quelles valeurs pouvait-on bien avoir, qu'est-ce qui tirait alors vers le haut ? J'avais bien du mal à me le figurer. Sans grandeur, la vie me paraissait impossible...

- Tu sais, j'ai beaucoup voyagé en été avec mes parents hors d'Angleterre. Mais je n'ai jamais visité New-York. Je suppose que c'est très beau, non?

Si en plus, elle me parlait de New York !!! Mon coeur s'emballait légèrement, tout heureux qu'il était de parler de cet endroit qui était tout pour moi, pour l'instant, berceau de ma vie et de mes promesses, de mon avenir et de mon succès. New York était à mes yeux là où tout, absolument tout était possible, New York portait mes rêves et accomplissait chacune de mes envies.

- C'est plus que beau, répondis-je avec un mystère voulu. C'est sans doute plus beau que tu peux l'imaginer. Et l'immeuble de mes parents est magnifique. Vivre ici, pour le coup.... Je fis la grimace ; ça n'a rien à voir. Tu as été où ? J'ai moi aussi beaucoup voyagé.

Dans beaucoup de pays, dans leurs plus beaux endroits, au gré des voyages d'affaires de mon père qui ne se gênait pas pour m'emmener, même lorsque j'avais classe. Cela ne regardait personne, et je prenais des cours à distance. Nous faisions ce que nous voulions.

- Et alors, poursuivis-je, d'humeur badine - tu es la seule sorcière de ta famille ? Comment a-t-elle réagi, à cette découverte ?

C'était bien sûr dit sans aucune animosité ; j'avais prouvé précédemment que je ne jugeais pas par le degré de sang sorcier. Par d'autres choses, en revanche, c'était une autre histoire. Mais pour moi qui avais su dès mon plu jeune âge que ma mère était dotée de pouvoirs magiques et que moi aussi, car certains signes l'avaient montré, je me figurais bien que c'était quelque chose de particulier. Comment pouvait-on le « découvrir » complètement ?

_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Lun 27 Avr - 23:01

Emma se trouvait donc en compagnie d'une bien étrange Serpentard plus âgée qu'elle. Étrange car elle l'avait aidé face à des Serpents qui l'embêtaient mais aussi car elle semblait s’intéresser à elle. Certes, ce n'était peut-être pas par amitié ou par bonté mais elle l'avait aidé, elle lui avait donné des conseils, elle discutait avec elle. Et certes malgré le fait qu'Emma soit bien plus jeune qu'elle.

Emma venait de dire qu'elle se dirigeait vers son cours de potions et que son interlocutrice pouvait la suivre si elle le voulait. Pas de soucis, cette dernière la suivit. Tout en marchant, se sentant de plus en plus en confiance étrangement, Emma posa une question à son interlocutrice sur New York. En effet, elle-même, bien qu'issue d'une famille Moldue, avait bien voyagé mais pas encore aux USA.

Anthéa sembla heureuse que la jeune fille lui parle de sa ville d'origine. Emma en fut donc ravie. Si elle arrivait à la rendre heureuse, malgré son rang et sa maison, c'était bien. Très vite, la Serpentard répondit:


- C'est plus que beau. C'est sans doute plus beau que tu peux l'imaginer. Et l'immeuble de mes parents est magnifique. Vivre ici, pour le coup....

Emma la vit faire la grimace puis ajouter:

ça n'a rien à voir. Tu as été où ? J'ai moi aussi beaucoup voyagé.

Emma avait voyagé surtout en Europe mais aussi un peu en Agrique et en Asie quand le temps et les finances modestes de ses parents le permettaient. Elle avait adoré ça et espérait pouvoir continuer à voyager ainsi ensuite. En plus, désormais, elle pouvait découvrir aussi les pratiques magiques des autres cultures en étant bien sûr discrète. Elle sourit à la Serpentard et répondit:

-Eh bien, je promets d'aller voir ça de plus près dès que possible alors. Sinon j'ai beaucoup voyagé en Europe (France, Allemagne, Espagne, Portugal) et un peu en Afrique (Maroc, Algérie, Burkina Faso) et en Asie (Inde et Japon). Et toi, où as-tu voyagé?

Emma attendit la réponse puis son interlocutrice la lança sur le sujet d'être la seule sorcière de la famille ainsi:

- Et alors,tu es la seule sorcière de ta famille ? Comment a-t-elle réagi, à cette découverte ?

Emma sourit. Ah, cette fameuse découverte... Elle se souvenait encore du jour où sa lettre était arrivée chez elle et de la stupeur de ses parents qui avait ensuite laissé place à la joie. Elle répondit donc:

-Eh bien oui, seule sorcière de ma famille. Disons que ça leur a fait un choc au début mais qu'ils ont ensuite été fous de joie d'avoir une sorcière dans la famille.

Emma marqua une courte pause puis demanda:

-Tu sais, depuis que je suis ici, je me suis toujours demandé comment ça se passe pour des sorciers de Sang-Pur, la vie avant Poudlard. Si ça ne dérange pas, tu pourrais tenter de me répondre? Peut-être que ça m'éclairerait un peu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Jeu 7 Mai - 12:22


- Eh bien, je promets d'aller voir ça de plus près dès que possible alors. Sinon j'ai beaucoup voyagé en Europe (France, Allemagne, Espagne, Portugal) et un peu en Afrique (Maroc, Algérie, Burkina Faso) et en Asie (Inde et Japon). Et toi, où as-tu voyagé?

J'avais relevé un sourcil, un tant soit peu intéressée soudain par le discours de ma camarade. Ces endroits étaient plutôt nombreux pour une enfant de son âge, et je savais aussi que les voyages pouvaient être considérés comme un luxe pour ceux qui n'avaient pas de moyens - Emma Berry cachait-elle à ce point son jeu ?! Pourtant j'avais l'oeil, et rien dans son attitude ne laissait présager de quelconques richesses dignes de mon attention. Intéressant, néanmoins. Les voyages avaient de cela qu'ils faisaient un peu découvrir et mettaient du plomb dans la cervelle, m'avaient toujours dit Papa. C'est pour ça qu'il avait tenu à m'emmener partout, en dépit des contraintes que l'école voulait m'imposer. Alors, si je suivais ces paroles - ce que je ne manquais jamais de faire - la Serdaigle venait d'être créditée de quelques bons points supplémentaires ; elle ne devait pas être aussi bête que la majorité de son rang, de son espèce, de son âge. Tant mieux.

- Ce serait bien long de les lister, dis-je en balayant le sujet d'un signe de main un peu supérieur. Mon père est un homme d'affaires, il va partout, sur tous les continents.

Nous empruntâmes le chemin en sous-sol tout en devisant. Je me faisais l'impression d'être dans un grand jour de bonté, et cela me galvanisait.

- Eh bien oui, seule sorcière de ma famille. Disons que ça leur a fait un choc au début mais qu'ils ont ensuite été fous de joie d'avoir une sorcière dans la famille.

Hmmm. Fous de joie, voilà qui était inattendu. Je me figurais souvent les gens essentiellement Moldus comme plutôt effrayés à l'évocation de la magie, puis après un peu sceptique, comme Papa l'avait été au début, m'avait raconté ma mère. Mais après tout ! Tant mieux pour elle, et voilà qui aurait de quoi boucher quelques coins à tous ceux qui s'acharnaient à considérer les Moldus comme des moins que rien.

La Serdaigle, en tout cas, s'enhardissait de minute en minute et je me disais qu'elle s'était bien affirmée depuis la première fois que je l'avais vue :


- Tu sais, depuis que je suis ici, je me suis toujours demandé comment ça se passe pour des sorciers de Sang-Pur, la vie avant Poudlard. Si ça ne dérange pas, tu pourrais tenter de me répondre? Peut-être que ça m'éclairerait un peu...

J'eus un petit rire amusé - non seulement je n'étais pas l'essence même du sorcier de sang-pur, mais en dehors de cela, je n'étais sûrement pas le cas moyen car mon rang et ma classe sociale étaient au-dessus de ça. L'avantage dans cette histoire était que sang-pur rimait souvent avec fortune, donc je pouvais tout de même un peu parler de ce que je connaissais.

- Je ne suis pas l'exemple parfait, mais si tu veux. Ca se passe un peu comme ta vie à toi, mais dans ce monde... Tu sais que tu as des pouvoir magiques, mais tu ne peux pas les utiliser. Tu peux avoir des balais jouets qui te font décoller de quelques centimètres, ou même des baguettes jouets, mais c'est inutile, ça lance juste des petites étincelles ! C'est très frustrant parfois, tu as envie d'utiliser la magie comme les grands, mais tu ne peux pas. Parfois, elle se manifeste toute seule, quand tu es énervée par exemple : ça m'est déjà arrivé de casser des objets sans les toucher sous le coup de la colère, quand j'étais petite. Après, je pense que c'est aussi culturellement que c'est différent... On te lit des histoires sorcières, des légendes sorcières, enfin moi j'ai eu le droit aux deux éducations, donc c'est différent... Et sinon, pour ce qui est de l'école, soit tu vas à l'école primaire moldue, mais c'est vraiment pour les pau... Enfin, pour les gens qui n'ont pas d'argent pour payer des précepteurs ou des cours à domicile. Les enfants sorciers ont très souvent cours à la maison, ou bien entre voisins sorciers. Voilà. Tu veux savoir quoi d'autre ?

Après tout, ce n'était pas si désagréable d'être la source de savoir de quelqu'un d'autre ! Je me sentais totalement disposée à répondre à toutes ses questions, comme si elle avait justement été mon élève particulière.

_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Jeu 7 Mai - 14:48

Emma se sentait étrangement bien en compagnie de cette jeune sorcière plus âgée qu'elle et d'une autre maison. Elle avait envie de parler et de découvrir des choses. Après tout, elle avait de l'ambition et ça pouvait aider d'avoir des amies ou des relations de rang plus élevé...

Elles venaient de parler de voyages. Emma en avait fait bien peu, au vu des revenus de ses parents. Mais elle en avait fait des beaux et des qu'elle aimait. Sa camarade l'écoutait avec attention, comme fascinée. Sûrement car elle avait elle-même beaucoup voyagé. Emma, elle-même fascinée par cette drôle de Serpentard, lui avait demandé à la fin de sa tirade où elle avait voyagé. D'un geste de la main, elle balaya le sujet avant de dire:


- Ce serait bien long de les lister.Mon père est un homme d'affaires, il va partout, sur tous les continents.

Elles continuèrent à marcher dans le sous-sol, tranquillement. Emma savourait plus que jamais sa devise: "Being a part of something special can make you, special,right?". En effet, elle se trouvait dans un château de magiciens, avec une sorcière plus âgée, d'une maison pas très réputée. Et pourtant, elles discutaient ensemble. Et, en plus, sa camarade s'intéressait autant à elle qu'elle. D'ailleurs, elle en vint au sujet d'être la seule sorcière de sa famille et Emma répondit de suite que ses parents avaient eu un choc au début avant d'être fous de joie d'avoir une sorcière dans la famille.Puis Emma, tout en continuant de marcher et d'être fascinée par son interlocutrice, en vint au sujet des sorciers Sang-Pur en demandant des détails à la jeune Serpentard. Cette dernière eut une sorte de drôle de rire avant de répondre ainsi:

- Je ne suis pas l'exemple parfait, mais si tu veux. Ca se passe un peu comme ta vie à toi, mais dans ce monde... Tu sais que tu as des pouvoir magiques, mais tu ne peux pas les utiliser. Tu peux avoir des balais jouets qui te font décoller de quelques centimètres, ou même des baguettes jouets, mais c'est inutile, ça lance juste des petites étincelles ! C'est très frustrant parfois, tu as envie d'utiliser la magie comme les grands, mais tu ne peux pas. Parfois, elle se manifeste toute seule, quand tu es énervée par exemple : ça m'est déjà arrivé de casser des objets sans les toucher sous le coup de la colère, quand j'étais petite. Après, je pense que c'est aussi culturellement que c'est différent... On te lit des histoires sorcières, des légendes sorcières, enfin moi j'ai eu le droit aux deux éducations, donc c'est différent... Et sinon, pour ce qui est de l'école, soit tu vas à l'école primaire moldue, mais c'est vraiment pour les pau... Enfin, pour les gens qui n'ont pas d'argent pour payer des précepteurs ou des cours à domicile. Les enfants sorciers ont très souvent cours à la maison, ou bien entre voisins sorciers. Voilà. Tu veux savoir quoi d'autre ?

Emma écouta tout avec attention, fascinée par ces détails. Elle aurait aimé vivre comme ça même si, bien sûr, elle aimait sa famille. Elle avait des yeux ronds et fascinés. Lorsque la jeune fille lui demanda si elle voulait savoir autre chose, elle fit fuser les questions ainsi:

-Des balais pour enfant ou pour ceux de l'école? Et les histoires et les légendes sorcières c'est quoi? On peut les lire ici à Poudlard? Et l'école Moldue c'est pas dur pour les sorciers? Et ceux qui ont des précepteurs ou des cours à domicile ils apprennent des choses sur la magie?

Emma s'arrêta là, reprit son souffle et, tout en continuant de marcher, attendit que sa camarade lui réponde après avoir dit:

-Désolé si ça fait beaucoup de questions à la fois mais ça m'intéresse. Réponds comme tu peux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Mar 26 Mai - 16:22


A n'en pas douter, une telle tirade allait éveiller sa curiosité un peu plus, déjà qu'elle paraissait intriguée. J'avais le beau rôle : la plus grande, la plus âgée, la mieux placée, celle que l'on écoutait, le mentor après tout... Et ce n'était pas désagréable. Je marchais la tête haute, un petit sourire aux lèvres, en savourant ce nouveau rôle de grande soeur à qui l'on demandait tout et que je n'avais jamais eu l'occasion d'endosser. Quelque part, c'était la clef de tout : faire l'éducation de quelqu'un donnait un pouvoir qui n'était pas négligeable.

- Des balais pour enfant ou pour ceux de l'école? Et les histoires et les légendes sorcières c'est quoi? On peut les lire ici à Poudlard? Et l'école Moldue c'est pas dur pour les sorciers? Et ceux qui ont des précepteurs ou des cours à domicile ils apprennent des choses sur la magie? J'avais souri, satisfaite - effectivement, mes histoires rencontraient un franc succès. Désolé si ça fait beaucoup de questions à la fois mais ça m'intéresse. Réponds comme tu peux.

Je lui fis un signe de la main pour lui signifier que ce n'était rien - voyons, si je pouvais dispenser mon savoir ainsi, pourquoi m'en priver ! Je n'étais pas idiote non plus : si je mesurais la différence de classe et de savoir entre moi et les autres, c'était aussi une histoire de culture. J'avais de la chance d'être bien née et bien éduquée. Tout le monde ne la partageait pas - malheureusement, tout le monde n'avait pas pour autant l'esprit nécessaire pour le constater, tout le problème était là. Au moins, Emma Berry ne cachait pas son ignorance, et c'était tout à son honneur de tenter de la combler.

- Des balais jouets, tu... Tu n'en as jamais vu ?! allais-je demander, surprise, mais je me ravisai : bien sûr que non. Oui, des balais jouets, tout petits, spéciaux pour les enfants, bien différents de ceux dont on peut se servir à l'école ou avoir chez soi ! Pour les légendes et les histoires pour enfants, tu trouveras tout ce que tu veux à la bibliothèque, il y a des livres de contes et d'histoires, exactement comme les Moldus, ce n'est pas du tout différent. C'est juste que les sorciers ont les images animées ! conclus-je en haussant les épaules. Bien sûr qu'on apprend des chose sur la Magie, repris-je en gonflant un peu le torse - il ne fallait pas croire que nous étions moins éduqués que les autres, au contraire ! On apprend les mêmes matières que les enfants Moldus, avec quelques matières sorcières en plus, pour l'éveil. De l'histoire, tout ça... Mais ne t'inquiètes pas, tu n'es pas moins préparée que nous, Poudlard fait bien les choses.

Je devais bien concéder cela à l'école britannique : même si je ne la portais pas spécialement dans mon coeur et que ce melting-pot ne m'allait pas vraiment, je devais bien reconnaître que le savoir était bien dispensé.

- Quelle est ta matière préférée, pour le moment ? Tu t'acclimates bien au monde sorcier ?

Si je parlais sur le ton badin de la conversation, les réponses m'intéressaient néanmoins : cette différence sorcière et moldue, bien que très peu importante à mes yeux en comparaison aux abrutis qui s'attachaient à la pureté du sang, avait tout de même de quoi intriguer.

_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Jeu 28 Mai - 14:01

Emma était fascinée par tout ce que lui racontait sa camarade sur le monde sorcier. Elle avait les yeux pétillants et ne cachait pas son ignorance. Elle avait même hâte d'en savoir plus sur Poudlard et l'enfance des sorciers. Et, même Anthea était une Serpentard, elle l'écoutait et répondrait sûrement à ses questions, vu qu'elle était plus âgée et semblait sympa. Une fois qu'elle eut fini,elle dit que ça faisait beaucoup de questions mais que ça l'intéressait et que sa camarade pouvait répondre comme elle le pouvait.Cette dernière fit un signe de la main pour signifier que c'était rien avant de commencer à lui répondre.

- Des balais jouets, tu...

Elle se ravisa sur ses mots, mais peu importe, elle continua à parler et Emma l'écouta toujours avec attention. Elle adorait en apprendre plus sur le monde sorcier et sur Poudlard. Dire qu'elle-même pourrait dire tout ça à ses parents ou à d'autres sorciers plus tard (sans oublier de signaler qu'elle était elle-même Née-Moldue et qu'elle avait appris tout ça par des sorciers).

Oui, des balais jouets, tout petits, spéciaux pour les enfants, bien différents de ceux dont on peut se servir à l'école ou avoir chez soi ! Pour les légendes et les histoires pour enfants, tu trouveras tout ce que tu veux à la bibliothèque, il y a des livres de contes et d'histoires, exactement comme les Moldus, ce n'est pas du tout différent. C'est juste que les sorciers ont les images animées !

Emma nota tout ça, notamment les contes sorciers pour aller voir ça très très vite. Elle avait hâte de lire de nouveaux livres et d'apprendre de nouvelles choses sur le monde sorcier. Sa camarade avait haussé les épaules à la fin avant de continuer:

Bien sûr qu'on apprend des chose sur la Magie.On apprend les mêmes matières que les enfants Moldus, avec quelques matières sorcières en plus, pour l'éveil. De l'histoire, tout ça... Mais ne t'inquiètes pas, tu n'es pas moins préparée que nous, Poudlard fait bien les choses.

Emma fut alors rassurée et le brillant dans ses yeux s'arrêta. Toutes ces informations l'avaient ravies et elle les avaient intégré dans un coin de sa tête. Tandis que les jeunes filles continuaient à marcher et à parler, Anthea lui demanda:

- Quelle est ta matière préférée, pour le moment ? Tu t'acclimates bien au monde sorcier ?

Emma allait enfin pouvoir parler de tout ce qui la fascinait ici,notamment les matières. Elle sourit et répondit:

-Eh bien au début j'ai eu du mal avec la magie et le monde sorcier mais je me suis très vite acclimaté. Quant aux matières, elles sont toutes géniales selon moi mais mes préférées sont la DCFM et les sortilèges.

Emma s'arrêta cinq minutes avant d'ajouter:

-Et toi tu as ou avais des matières préférées? Juste pour voir un peu quelles sont les matières préférées des autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Anthea Wright
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 580
Localisation : Là-haut.
Date d'inscription : 21/02/2012
Célébrité : Zoey Deutch

Feuille de personnage
Particularités: Mon père est richissime, et je suis son enfant unique et très gâtée... Oh, la jalousie ne vous pas au teint.
Ami(e)s: Ceux et celles qui m'envient et restent dans mon ombre.
Âme soeur: Il devra être riche et obéissant.

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Lun 1 Juin - 17:09


A Poudlard, cela ne m'arrivait pas souvent de voir une paire d'yeux tournée vers moi comme ça, reflétant autant de passion et d'étoiles. Que les choses soient bien claires : dans mon petit clan, principalement Serpentard, les filles qui faisaient partie de ma bande et qui m'obéissaient au doigt et à l'oeil me regardaient aussi avec admiration et envie, parce que j'étais toujours bien habillée, riche, et que mon caractère de leader faisait le reste ; mais ce n'était pas la même chose. Elles me craignaient un peu aussi, car j'aimais entretenir cette petite sensation de supériorité, et elles m'enviaient. Emma Berry, qui ne me connaissait pas encore assez et contre qui je n'avais pas encore dirigé mes foudres, n'étaient pas encore dans cette configuration - visiblement, pour elle, j'étais simplement l'élève plus âgée qui avait l'omniscience et était bien gentille de l'éclairer sur tout ce qu'elle désirait savoir. Une autre forme de pouvoir, en somme. Une forme nouvelle qui, si elle m'amusait pour l'instant, n'allait pas non plus être à mon goût éternellement. Je me lassais vite, voyez-vous. Je me lassais de tout sauf des bonnes choses.

-Eh bien au début j'ai eu du mal avec la magie et le monde sorcier mais je me suis très vite acclimaté. Quant aux matières, elles sont toutes géniales selon moi mais mes préférées sont la DCFM et les sortilèges. Et toi tu as ou avais des matières préférées? Juste pour voir un peu quelles sont les matières préférées des autres.

« Toutes géniales » : son enthousiasme aurait pu faire plaisir à voir. Mais moi, il me faisait sourire, d'un sourire un peu moqueur : cette vision si merveilleuse de Poudlard n'était certainement pas la vérité, et la jeunesse savait toujours se montrer bien trop bêtasse dans ce genre de situation. Je la gratifiai d'un regard un peu supérieur mais répondis tout de même à sa question :

- J'ai des facilités dans toutes les matières, ce qui était vrai et méritait donc d'être noté, mais elles ne me passionnent pas pour autant étant donné que je ne vois pas vraiment leur utilité pour le moment, mis à part les Sortilèges. Je ne veux pas faire de métier en rapport avec... Tout ça, de toute façon, conclus-je en agitant négligemment la main.

Je voulais le mari le plus riche et le plus puissant pour avoir sa richesse et la mienne sous la main, je voulais du pouvoir et de l'influence dans la haute société et si je n'avais pas encore spécialement d'idée précise je voulais influencer les gens, je voulais marquer de ma griffe tout ce petit monde ; ce qui ne se ferait sûrement pas en apprenant des choses stupides comme la divination, l'histoire de la magie, les potions et ce genre de fadaises. Ma place était là-bas, à New York, bien loin des préoccupations d'ici.

Chemin faisant, nous étions arrivés jusqu'aux cachots et nous y avions même pénétré ; nous étions donc tout près de la salle de potions et j'allais bifurquer pour me rendre vers la salle commune - j'avais de quoi faire, ne l'oublions pas.


- Bon, te voilà arrivée à ton cours ; la prochaine fois si quelqu'un t'embête encore ou si tu as d'autres questions, tu sais où me trouver ! conclus-je, grand seigneur.

Dans les faits, nous ne trainions pas dans les mêmes endroits et n'avions pas les mêmes cours, mais j'aimais à penser que je pouvais intervenir de manière générale contre ces abrutis de singes moyens qui s'en prenaient aux différences de sang.

_________________


LOOK AND SEE HER EYES, THEY GLOW


Hadrian T. Easter a écrit:
Revenons à ma Caprice, duchesse de Pesteland et du comté de Pimbêche-ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emma Berry
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 104
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 22/11/2014

Feuille de personnage
Particularités: Aucune
Ami(e)s: Pas pour le moment
Âme soeur: Trop jeune pour ça...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   Mar 2 Juin - 14:27

Emma venait de dire comment c'était ici pour elle. Elle avait dit avoir eu du mal avec la magie et le monde sorcier au début mais s'être vite acclimaté. Puis elle avait dit que toutes les matières étaient géniales (bah quoi elle avait le droit d'être un cliché de Serdaigle qui adorait tout apprendre et tout connaître) mais que ses préférés étaient la DCFM et les sortilèges avant de lui demander les siennes afin de savoir tout simplement. Elle le précisa d'ailleurs.

L'enthousiasme de la jeune femme fit sourire la Serpentard mais, peu importe, Emma assumait ses envies et sa vie. Et puis elle adorait Poudlard sauf les méchants Serpentard et quelques autres élèves bizarres. Anthea la gratifia d'un regard, certes un peu supérieur, mais peu importe. Elle finit par dire:


- J'ai des facilités dans toutes les matières, ce qui était vrai et méritait donc d'être noté, mais elles ne me passionnent pas pour autant étant donné que je ne vois pas vraiment leur utilité pour le moment, mis à part les Sortilèges. Je ne veux pas faire de métier en rapport avec... Tout ça, de toute façon...

Elle avait conclu en agitant négligemment la main, du genre "je ne veux pas un métier en lien avec la magie". Finalement, bien que la Serpentard l'aide face à ses camarades Serpent, elle les ressemblait un peu. Mais Emma l'appréciait tout de même un peu. Et puis chacun faisait sa vie et Emma le savait. Elle, elle était encore un peu jeune pour savoir quoi faire ensuite mais tous les métiers sorciers lui plairaient quand elle les connaîtraient.

A parler et autre, elles étaient arrivées aux cachots et elles y étaient même entré. Ils étaient près de la salle de potions, là où la jeune Aigle avait son prochain cours. Et puis la salle commune d'Anthea était juste à côté. Cette dernière lui dit:


- Bon, te voilà arrivée à ton cours ; la prochaine fois si quelqu'un t'embête encore ou si tu as d'autres questions, tu sais où me trouver !

Pas de soucis. De toute façon, elle faisait partie des rares personnes qu'Emma connaissaient en dehors de sa famille et de ses camarades Serdaigle. Elle répondit:

-Pas de soucis, c'est noté. Salut.

Puis elle entra dans la salle, prête à suivre son cours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'aide demandée [PV Anthea Wright]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: