RSS
RSS
Compte-rendu [PV]

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Compte-rendu [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Harry Potter
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1435
Localisation : Là où tu veux que je ne sois pas
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Particularités: Orphelin, Survivant, Célèbre, Balafré, Aventurier, Surdoué sur un balai, Fourchelang, Animagus Renard Roux non déclaré... Ah oui, j'oubliais : mal peigné...
Ami(e)s: Brooke *ferme les yeux* j'ai pas dis Brooke !
Âme soeur: Juan (PNJ), un étudiant espagnol

MessageSujet: Compte-rendu [PV]   Lun 14 Avr - 2:52

La tête pleine de questionnements, Harry était revenu de son wee-kend du Pré-Au-Lard préoccupé. Lui qui était parti le vendredi d'un air malheureux, il semblait désormais inquiet. La semaine de cours avait été harassante et le sorcier n'avait pas eu le temps de flâner, ce qui l'arrangeait bien puisque ses sombres pensées n'avaient pas non plus l'occasion de le confondre. Mais maintenant que vendredi soir s'était tranquillement installé, juste une semaine après son wee-kend avec Juan, le jeune sorcier pouvait s'interroger. Cette Sarah lui paraissait partiellement suspecte malgré sa sympathie et cela va sans dire que son cher et tendre ami encore plus. Sans compter que le brun n'avait toujours pas réglé le souci basique qui s'était imposé avant de partir: rompre ou pas ? Il était hétéro et il lui fallait bien l'affirmer une bonne fois pour toutes. Sa relation avec Juan n'était qu'une erreur, un égarement dû à l'éloignement d'Heather. Mais dans ce cas pourquoi s'était-il attaché au point de faire confiance il y avait une semaine jour pour jour... En parlant de confiance pouvait-il encore l'accorder à Juan ? Ce fieffé menteur, bien qu'Harry n'ait encore preuve ou même piste sur la nature de la malfaçon de son aîné, il en était persuadé.

Soupirant un peu, le sorcier sortit machinalement ses devoirs, il perdit son air morose en faisant son devoir de DFCM, tandis que celui de métamorphose lui rappela un petit tour que lui avait appris Juan pour transformer à peu près n'importe quel objet de la même corpulence en cafetière, pratique pour se servir du café à toute heure. Le brun sourit tout seul, se surprenant à "pardonner" par avance le mensonge de son ami, tant qu'il ne savait pas de quoi il s'agissait pouvait-il réellement lui en vouloir ? Sa volonté en guimauve si peu commune à sa personnalité. Enfin se laisser aller de temps à autre faisait du bien et le Survivant s'étonna d'apprécier une acalmie au sein de sa colère et de ses questionnements. S'il devait être déçu et il était presque sûr que ça arriverait, autant que cela se fasse au moment J. Pour l'instant, juste profiter. D'ailleurs ses devoirs se terminaient, Harry le constat en arrivant au bout de sa liste dont il raya le dernier mot avec fierté. Ne plus côtoyer Heather l'avait rendu si triste qu'il en était devenu plus studieux, de plus Juan avait beau être un immature de service le poussant à quitter Poudlard pour le Wee-Kend, ce dernier le poussait aussi dans ses études. Si un jour Voldemort venait à réapparaître totalement, Harry devrait bien savoir se défendre, sans parler de la vie quotidienne qui ne laissait aucune chance aux ignares, enfin peut-être sauf s'ils étaient beaux-parleurs avait ajouté Harry en riant avant de se faire poursuivre partout dans l'appartement du dit ignare.

Tout à coup heureux-il se faisait l'impression d'être une femme enceinte en proie à ses hormones avec ses hauts et ses bas- le jeune sorcier se laissa couler dans son fauteuil préféré, tout près du feu. Ses cheveux encore légèrement mouillé par une douche récemment faite achevèrent de sécher alors qu'il fermait à demi les yeux, rêvassant à sa vie d'étudiant. Il ne pensait pas à Juan mais plus surprenant encore, il ne songeait pas non plus à Heather... C'était une des premières fois que ça lui arrivait et oui, ça faisait du bien... Cependant le brun n'insista pas sur son auto analyse, déjà il détestait ça, ensuite mieux valait ne pas attirer la nostalgie en forçant. L'Irlandaise était belle et bien présente dans ses souvenirs proches, très très proches même, alors autant profiter de cet instant de pure tranquillité où il ne se sentait ni coupable ni en colère ni effrayé. Juste profiter de l'instant, du bon feu de cheminée et de ce petit bruit qui claquait en rythme sur le parquet. Attendez, ce petit clac clac, ça ne serait pas un bruit de talons de chaussures à la mode par hasard ?

_________________
Avatar par Whoshibbdou et signature par Viria13

~Animagus Renard Roux Non Déclaré~



~L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol~

Revenir en haut Aller en bas
http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19
avatar


Brooke Mickaels
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 590
Localisation : Dans les bras d'un jeune et sexy milliardaire, à bord de son yatch, une coupe de champagne à la main. Et vous? <3
Date d'inscription : 19/06/2012

Feuille de personnage
Particularités: Comme si ce n'était pas évident...
Ami(e)s: Mes paires de chaussures ! et j'en ai des tonnes.
Âme soeur: Difficile à dire... elle change toute les semaines !

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Mar 15 Avr - 1:30

Ce qui était sûr, c’était qu’elle avait passé le week-end le plus merdique de l’année. Il ne s’était juste rien passé. RIEN. Comment pouvait-on juste ne rien faire pendant deux jours avec tous les trucs de ouf qu’il se passait dans le monde ? Non mais vraiment ! Ça avait juste été un week-end normal. Elle n’était pas sortis faire du shopping parce qu’elle avait liquidé tout son argent de poche le week-end dernier, elle n’avait assisté à aucune scène drôle ou déplaisante et aucun ragots d’aucune sorte ne venaient troubler le peu d’agitations qu’il y avait autour d’elle. Elle s’était ennuyée. À mourir. Au point encore plus dramatique qu’elle était même allé jusqu’à se rendre à la bibliothèque pour étudier…déprimant. Puis elle s’en était fait exclure parce que ses chaussures faisaient trop de bruis dans cette salle qui résonnait comme une église du Moyen Âge. Elle avait regardé les nuages pendant plus d’une heure en espérant s’endormir et se réveiller juste avant d’aller manger, histoire de passer le temps, mais le temps avait comme un drôle d’humour, surtout en ce moment. Le temps passait lentement et avec lui toutes les minutes plus longues et assommantes qui ne pouvaient se passer de la tourmenter. Elle s’était allongée dans la cour de la tour de l’horloge et avait chanté avec cette dernière les tics tac qui semblaient être son quotidien. Qu’est-ce que ça devait être chiant d’être une horloge… toujours là, çà à regarder les autres s’amuser et à ne faire que donner l’heure. Elle avait eu son premier baisé en haut de cette horloge.

C’était malsain d’y penser. Non, pas malsain, juste mal. Taylor était son pote maintenant. Et pourtant, elle s’était promis ce jour-là de le faire tomber amoureux d’elle pour qu’elle puisse lui briser le cœur. C’était affligeant de voir que 3 ans plus tard, elle avait certes avancé dans cette relation plus que tortueuse, mais qu’ils étaient aujourd’hui uniquement de bons amis. Il habitait même chez elle. Brooke passa ses doigts sur ses lèvres tout en se remémorant cet inédit baisé. Quel idiot. Elle le détestait. Mais ça ne l’empêchait pas d’afficher un grand sourire amusé. « Qu’est-ce que tu fous à sourire comme ça ? Tu m’imaginais nu j’en suis sûr… » En parlant du loup, Taylor se pencha sur elle, puis appuya sa main en plein milieu de son visage ce qui la fit rager. « T’as terminé le devoir de botanique ? . » Brooke se mit assise sur le banc, passant de léger coup avec sa main sur sa jupe pour la remettre correctement. « Je me suis fait virer de la bibliothèque hier ! Cette femme me déteste, vraiment ! » Le gryffondor soupira. Et je souriais. C’était finalement la façon de le torturer. Psychologiquement. Je le rendais chèvre, tout comme il se moquait de moi quand il jouait avec mes hormones. Mais pour ma défense, j’étais vraiment innocente dans toute cette histoire.

Je passais le reste de la soirée avec lui. Et même ça, ce n’était pas drôle. Il y avait toujours un moment entre eux ou ça partait en vrille. Ou ils finissaient par se battre, presque s’entre-tuer pour une raison x ou y est là, rien. Taylor était sur le canapé et moi dans un des fauteuils et il lisait un livre de cours. Puis relisais des notes de cours, et moi j’essayais de faire de même mais comment rester concentrer quand tout ce qui vous entourait quand il y avait toujours un truc qui attirait votre attention ? Que ce soit le mec en face de vous qui porte ses lunettes avec un air tellement sérieux que ça le rend sexy, ou la fille à l’autre bout de la pièce qui se lime les ongles, très mal d’ailleurs, ou la personne qui entre soudainement dans la salle commune, bref que des petites choses stupides mais qui agaçait la gryffondor au point de l’empêcher de se concentrer sur sa lecture. Bien que tout et n’importe quoi aurait pu la distraire en cet instant. 21h et Taylor montait déjà dans son dortoir. Brooke restait assise sur son fauteuil. Elle avait l’impression d’être une vieille. Mais comme elle n’avait pas envie de rester non plus toute seule dans la salle commune, elle remonta dans le dortoir et se lima les ongles. Bonne idée.

Puis Cassandra entre dans la chambre avec un grand sourire. Cassandre c’était la fille qui croyait en tout et qui parlait de tout ce qu’elle entendait, ou voyait. Une vraie source d’information. Et forcément son sourire attira l’attention de Caroline qui aimait les potins tout autant que moi, on avait au moins ça en commun.
« Harry Potter est en bas dans la salle commune. Seul. Je suis passée à côté de lui et je crois qu’il m’a sourit… vous penser que j’ai une chance ?. » Evidement que non. Pas qu’elle était moche, non, Cassandra était plutôt jolie. Pas très futée, mais jolie. Le genre de fille gentille et naïve qui ne sert pas à grand-chose. Mais Brooke ne l’imaginait pas une seule seconde avec lui. Il était trop…égoïste pour une fille comme elle qui avait sans arrêt besoin d’être assisté. « Peut-être ! mais d’après ce que j’ai entendu, il n’a pas passé le week-end ici…peut-être qu’il a une petite amie plus âgée à l’extérieur.

-Ou peut-être qu’il en mission secrète contre vous savez qui ! »
Tout le monde se tue. Et Brooke était ravi. Elle savait de quoi il en était et était presque choqué de l’avoir oubliée. Harry revenait de son rendez-vous avec Juan ! Il fallait absolument qu’elle en sache plus ! La dernière fois ils avaient été coupés par Caroline. Et elle lui en voulait encore pour ça. Mais puisqu’il y avait une liste incroyable de choses pour lesquels elle en voulait à la gryffondor, elle n’avait pas spécialement plus de haine envers Caroline. A vrai dire, elle était à un stade où rien ne la concernant ne l’affectait à présent.

Brooke se leva d’un bon de son lit et se dirigea dans les escaliers sous les regards intrigués des autres filles. Ses talons résonnant sur le sol, elle n’eut aucun mal à voir le survivant et ses bouquins devant la cheminée. Brooke se dirigea vers lui avec un empressement non feint et se mais assise sur l’accoudoir du fauteuil qu’il occupait et qui avait été, quelques heures plus tôt, son coin à elle.

Au début elle ne disait rien. Laissant planer un silence pensant entre eux, qui, à ses yeux, étaient plus drôles qu’inquiétant. Mais elle était trop excitée, trop enthousiaste pour seulement rester de plomb pendant encore longtemps.


« Il paraît que tu souriais à Cassandra tout à l’heure…je n’imagine tellement pas que c’était le cas puisque tu dois ignorer totalement de qui il s’agit alors…j’en conclus que ton week-end a été fort agréable… raconte-moi tout ! »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Harry Potter
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1435
Localisation : Là où tu veux que je ne sois pas
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Particularités: Orphelin, Survivant, Célèbre, Balafré, Aventurier, Surdoué sur un balai, Fourchelang, Animagus Renard Roux non déclaré... Ah oui, j'oubliais : mal peigné...
Ami(e)s: Brooke *ferme les yeux* j'ai pas dis Brooke !
Âme soeur: Juan (PNJ), un étudiant espagnol

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Mar 15 Avr - 2:37

Harry tourna la tête et aperçut la silhouette de Brooke se détacher de l'ombre. Il revint à ses devoirs mais sans pousser de soupir contrairement à ce que lui-même aurait cru. Après sa petite entrevue avec la "gamine", aucune rumeur ne semblait s'être répandue. Bien sûr le Survivant était persuadé d'avoir convaincu Brooke que ses hypothèses étaient insensées, non pas qu'il la croyait assez stupide pour ça mais c'était plus rassurant. Cependant elle aurait pu créer un véritable "buzz" comme le disaient les jeunes "stylés" de maintenant et Harry se serait alors retrouvé harcelé par ceux de son école ou pire des paparazzis. Bien que son actualité n'ait pas vraiment de public, premièrement parce qu'il était très inacessible comparé à d'autres, et deuxièmement car il n'entretenait pas sa célébrité au-delà de son seul véritable exploit, cette "nouveauté" aurait fait s'envoler les plumes avides de voyeurisme. Le Survivant "gay", et avec ça des questions débiles telles que "comment auraient réagis ses parents ? Ils auraient sûrement été fiers de lui de toutes façons" etc. Du dégoûlinant dégoûtant, de la guimauve qui donnait des hauts-le-coeur. Mais Miss Hauts-talons qui aurait pu être à l'origine de tout cela, très facilement en plus vu sa propre popularité n'en avait rien fait. Inconsciemment Harry lui en était reconnaissant car même une personne moins superficielle aurait pu se saisir de cette occasion.

Comme lors de leur première rencontre Brooke le salua à sa manière, sans bonjour, avec une question plutôt indiscrète. Décidé à la prendre autrement, le jeune sorcier la laissa s'installer à ses côtés et lui jeta un regard. Plutôt amical, en tout cas intrigué.

-Salut. Et bien comment te le dire ? Ca ne te regarde pas je crois.

Fit-il avec un sourire cependant, bien plus enjoué que la dernière fois. A croire que leurs rencontres étaient en train de se muter en une sorte de chasse à la souris. Lui-même se sentait plus ouvert d'esprit, ce qui permettait à l'un de ses grands traits de caractère de ressortir: sa curiosité. Lui aussi avait envie d'en savoir plus sur cette poupée tout à coup. Ses paroles sur les animaux la dernière fois étaient très sensées, appuyées qui plus est par Hedwige normalement associale, et puis la solitude commençait à le peser dans la froide salle commune, d'autant plus qu'il avait enfin fini ses devoirs mais sans éprouver l'envie de dormir. Enfin, pour une fois qu'il se sentait vraiment bien, l'adolescent n'avait pas envie de tout gâcher. Sortant une boîte de chocogrenouilles de son sac il la disposa entre eux deux et se saisit d'un petit batracien chocolaté en plein vol. La bestiole émit un "crôa" outré et résigné à la fois, Harry déchira le papier et croqua dedans.

-Alors en fait tu es qui ici ? Explique-moi un peu comment ça marche Poudlard de ton point de vue.

Fit-il avec un sourire amusé. C'était l'occasion ou jamais de découvrir la vie des filles au château et de mettre un pas dans la "mode" que les jeunes de son âge affectionnaient. En ce vendredi soir, Harry allait tâcher de se mettre dans la peau d'un ado normal.

_________________
Avatar par Whoshibbdou et signature par Viria13

~Animagus Renard Roux Non Déclaré~



~L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol~

Revenir en haut Aller en bas
http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19
avatar


Brooke Mickaels
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 590
Localisation : Dans les bras d'un jeune et sexy milliardaire, à bord de son yatch, une coupe de champagne à la main. Et vous? <3
Date d'inscription : 19/06/2012

Feuille de personnage
Particularités: Comme si ce n'était pas évident...
Ami(e)s: Mes paires de chaussures ! et j'en ai des tonnes.
Âme soeur: Difficile à dire... elle change toute les semaines !

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Mer 16 Avr - 1:32

-Salut. Et bien comment te le dire ? Ca ne te regarde pas je crois.

Brooke leva les yeux au ciel. Toujours avec ses petites manières de garçon bien élevé, comme si quelqu’un en avait quelque chose à faire ici. Il existait un nombre incalculable de bonnes manières que chaque personne désirant se faire voir dans le beau monde se devait de connaitre. La politesse telle que le « bonjour, merci, après vous etc. » était indispensable, évidemment, mais elle trouvait toutes ces manières bien inutiles en réalité. À quoi bon tourner autour du pot quand on mourrait d’envie de gouter la confiture ? Brooke avait cette manière bien à elle d’aller droit au but, mais uniquement quand la situation s’y prêtait. Elle n’avait face à elle qu’Harry Potter. Ok, c’était Harry Potter, mais il n’était pas connu pour être mister beau gosse 2014 ou dans le top 5 des sorciers les plus sexy de l’année. Elle n’avait rien à prouver. Et elle ne l’appréciait pas pour ce qu’il pouvait éventuellement lui apporter. Brooke ne voulait rien de lui. Ou si ! elle voulait des infos, des choses croustillantes et secrètes dont elle pourrait baver pendant la soirée, la torturer pendant la nuit et lui donner la pêche toute la journée jusqu’au moment où elle le reverra et lui en parlera, en secret, en cachette. Si Brooke n’avait rien d’intéressant à vivre, alors elle aimait autant profiter de ce que vivaient ses compères. Et si possible, ceux avec qui elle n’avait aucune rivalité.

-Tu sais que tu es drôlement louche pour un type qui est censé  avoir vu son ami d’enfance espagnol qui ne comprend pas les subtilités de notre langue ? Et quand quelque chose est louche, c’est souvent pour une bonne raison !

Brooke s’installa encore plus enfoncé dans le fauteuil, presque à coller le gryffondor.

-Un conseil pour les prochaines fois, si tu veux mentir, essaye de te convaincre toi avant d’essayer de m’en persuader. Mais soit…tu ne veux pas me dire si c’était bien, alors que je vois à ton visage que c’était bien. Dis-moi ce que vous avez fait !

Brooke jeta un rapide coup d’œil à ce qu’il lisait juste avant, au cas où ce serait une lettre ou quelque chose du genre qui en dévoilerait un peu plus sur lui. Harry était un livre bien verrouillé. Il ne voulait rien laisser transparaitre, mais même un livre avec cadenas, quand on voulait lire quelque chose, on y parvenait en écartant le plus possible les bords. Lui c’était pareil. Il ne voulait rien avouer mais il avait un grand sourire aux lèvres. S’il avait passé un week-end de merde, c’était franchement bien simulé.

-Alors en fait tu es qui ici ? Explique-moi un peu comment ça marche Poudlard de ton point de vue.

Changement de sujet. Soit. Elle était prête à s’éloigner du sujet Juan s’il voulait le garder réellement secret. Mais tôt ou tard, elle finirait par mettre des lunettes noires et le suivre pour avoir les réponses à ses questions. C’était à ses risques et périls. On ne cachait jamais un pot de Nutella quand la personne face à vous à dédiait un culte secret. Et Brooke adorait le Nutella. Et par leNutella elle voulait dire les secrets bien enfouis.

-Je suis une gryffondor de 3ème année.


Brooke lui lança un regard amusé et entendu. Que dire de plus .Qu’elle était belle, classe, et sans doute la chef des gryffondor de 3ème année du côté des files, mais quelle importance de le préciser . Il le savait déjà, le voyait déjà bien.

-Pour le reste, est-ce vraiment important ? Une personne n’a de valeur que si la majorité pense que c’est le cas. Un chef n’en est pas un si tout le monde pense que ce n’est qu’un homme comme un autre. Alors dis-moi, quelle était ta vraie question ?. Tu veux savoir si les gens portent attention à ce que je dis, au cas où je pourrais trahir tes secrets ?. La réponse est oui. Si je révélais aux autres toutes les suppositions qui se bousculent dans ma tête, sans nul doute que la rumeur se répandra comme feu sur poudre et que tous y croiront.

Brooke était sérieuse. Elle savait toujours quoi dire et faire pour qu’on l’a croit. Simplement, parce qu’elle aurait l’air d’en être elle-même persuadée.

-Me confier un secret semble être une terrible erreur si je devais me placer d’un point de vue extérieur mais en même temps… Je ne suis ni un mangemort, ni un auror ni personne qui ne soucis de ta mission où quoi que tu fasses de dangereux et d’épuisant. Garder un secret pour soi c’est le protéger, mais au risque de le perdre. De l’oublier. Partager, il persiste. Pour quelqu’un comme toi qui vois sa vie menacer chaque instant en dehors de ces murs, n’est-ce pas une bonne chose d’avoir toujours un moment de bonheur en sureté ? Et je manque cruellement de ragots croustillant en ce moment ! Délivre-moi de la morosité ! Décrit moi à quel point il est sexy, dangereux…c’est un mangemort . Un serviteur du mal ? Comme ce serait tellement classe, tellement excitant ! J’aime les mecs avec une part d’ombre. C’est toujours plus électrisant. Tu n'es pas d’accord ? .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Harry Potter
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1435
Localisation : Là où tu veux que je ne sois pas
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Particularités: Orphelin, Survivant, Célèbre, Balafré, Aventurier, Surdoué sur un balai, Fourchelang, Animagus Renard Roux non déclaré... Ah oui, j'oubliais : mal peigné...
Ami(e)s: Brooke *ferme les yeux* j'ai pas dis Brooke !
Âme soeur: Juan (PNJ), un étudiant espagnol

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Sam 19 Avr - 6:11


-Tu sais que tu es drôlement louche pour un type qui est censé avoir vu son ami d’enfance espagnol qui ne comprend pas les subtilités de notre langue ? Et quand quelque chose est louche, c’est souvent pour une bonne raison !

-C'est pour faire parler les curieuses, et ça marche.

Répondit le garçon en s'apercevant tout à coup que son air secret cachait effectivement des aveux louches. Décidément, Brooke était plutôt douée dans le genre détective/paparazzi, il allait devoir faire attention à elle. D'ailleurs l'adolescente accepta de parler de sa propre personne mais ne tarda pas à revenir sur le fameux Juan, l'engageant à partager ses mystères. Le brun légèrement surpris haussa un sourcil, il ne s'attendait pas à ce que cette histoire tienne tant à coeur à Brooke. L'espace d'un instant il eut pitié de la pauvre Gryffondor qui semblait s'ennuyer et mourir de faim, cherchant à tout prix un secret à se mettre sous la dent avant de se reprendre. Non ce serait trop simple et puis elle surjouait forcément. Après tout quel intérêt de connaître la vie privée d'un presque inconnu ? Harry salua sa prestation d'un nouveau sourire, un de ces sourires chevalresques qui ne manquerait pas d'agacer son interlocutrice. Croisant les jambes le Survivant soupira d'aise devant le coin du feu. La "gamine" avait de sacrés arguments, elle était allée chercher loin. Comme quoi Brooke était capable d'une sacrée intelligence quand elle le souhaitait, en y repensant son petit discours philosophique sur la vie et la mort, incluant la fragilité d'un destin -surtout le sien- quoiqu'indélicat était crédible, touchant même.

-Ne m'enterre pas trop vite.-Fit le brun en riant, loin de se vexer car lui-même adepte d'un humour plutôt noir à ses heures. Heather en avait déjà fait l'expérience, Harry était capable d'être naïf puis de s'amuser de sa "relation" avec Voldemort, sans doute une manière de dédramatiser pour ne pas virer Paranoïaque ou totalement dépressif.- Et puis tu sais je pense qu'une personne est importante si elle a quelques proches fidèles prêts à tout faire pour elle... Et qu'elle-même pourrait donner sa vie pour eux. Le reste n'importe pas. Les inconnus doivent être respectés mais leur opinion ne doit pas diriger notre quotidien. C'est pour ça que je m'éloigne de la mode, des strass et paillettes comme on dit. C'est superficiel. Tu sais pour en faire l'expérienc malgré moi tous les jours, les gens sont versatiles. Un jour ils t'aiment puis te haïssent le lendemain, juste pour un détail, une rumeur, une bêtise... C'est dangereux de se laisser entraîner là-dedans, de se modeler en fonction de leurs souhaits puisque de toutes façons tu ne plairas jamais à tout le monde, ni même à une majorité. Ces gens là ne te sont pas fidèles, c'est la minorité, tes proches qui le sont.

Continua Harry d'une voix patiente, démontrant à Brooke sont propre petit côté philosophe qu'Heather avait également connu. Il était parti d'un simple jeu pour essayer d'expliquer son point de vue à la Rouge et Or arce que soudainement, elle en valait la peine. Elle avait un cerveau et pouvait comprendre ses mots, peut-être même y adhérer pour être plus heureuse qui sait ? Harry trouvait cela triste qu'elle se cantonne au rôle de cruche parce qu'il plaisait, elle était bien mieux au naturel, même si son côté dévoreuse de secrets l'embêtait un peu. Contournant toutefois la chose, le sorcier décida de la satisfaire à moitié. Une histoire de verre à demi rempli semblait-il.

-Mais puisque tu y tiens, bien que je ne pense pas être le mieux situé pour ça, je suppose que oui, il plait aux filles et qu'il est "sexy" pour elles. Mais il n'est pas vraiment typé espagnol, désolé de casser ton délire. Il n'a même pas d'accent quand il parle anglais. Et non bien sûr que ce n'est pas un Mangemort. Décidément les romans à l'eau de rose faut arrêter.

Harry se mit à rire. Ok déjà qu'il soit bisexuel relevait de l'improbable mais avec un serviteur de Voldemort, là c'était carrément impossible. Enfin Brooke ne savait pas qu'il sortait avec l'espagnol mais même comme ami, ce serait juste tellement cliché mais juste dans un livre ou dans un film quoi. La vraie vie se vivait autrement, de manière plus logique quoiqu'on en dise, et personne ne s'acquoquinait avec un ennemi. Un Gryffondor et une Serpentarde pourquoi pas, la rivalité était plutôt gamine mais le Survivant avec un Mangemort... Euh...

-Il a fait des études d'art et là il est serveur dans un bar en attendant de trouver un boulot. Désolé de te faire descendre de tes rêves de prince charmant.

Acheva le brun toujours en riant mais pas méchamment cette fois. En fait le tableau de Juan serveur et assez casse-cou comme prince charmant le faisait plutôt rire. A vrai dire il ne mentait pas, son ami, physiquement toujours, n'était pas laid évidemment mais normal, à son instar. Harry pourrait être plus mais il s'ignorait totalement, à un moment il s'était bien habillé pour Heather, à l'occasion des bals par exemple mais tout ça s'était effacé de sa mémoire, le jeune sorcier se fichait désormais de son apparence, se contentant d'être propre sur lui.

-Mais tu dis ne pas avoir d'importance, or c'est faux. Allez dis-moi qu'est-ce que tu préfères, qu'est-ce que tu n'aimes pas. C'est quoi ton prof préféré ? Ta matière détestée ?

Quelque part Brooke semblait trop se mettre en avant, mais en réalité elle cachait sa véritable personnalité. Harry voulait la faire ressortir.

_________________
Avatar par Whoshibbdou et signature par Viria13

~Animagus Renard Roux Non Déclaré~



~L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol~

Revenir en haut Aller en bas
http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19
avatar


Brooke Mickaels
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 590
Localisation : Dans les bras d'un jeune et sexy milliardaire, à bord de son yatch, une coupe de champagne à la main. Et vous? <3
Date d'inscription : 19/06/2012

Feuille de personnage
Particularités: Comme si ce n'était pas évident...
Ami(e)s: Mes paires de chaussures ! et j'en ai des tonnes.
Âme soeur: Difficile à dire... elle change toute les semaines !

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Dim 20 Avr - 5:44

Harry restait quelqu’un de vraiment bizarre. Amusant, parce qu’il se contredisait tout seul, mais aussi incroyablement perturbant, parce qu’il avait cette manière de rabaisser ses paroles en lui disant qu’elle était stupide mais que c’était carrément lui qui l’était ! C’était comme voir un enfant voler un bonbon, et que cet enfant vous disait : « mais non ce n’est pas moi c’est le chat ! » mais le dire de manière tellement certaine que c’était à se demander si ce n’était pas nous qui étions totalement cinglés. Ça se voyait à des kilomètres qu’il lui mentait, mais il trouvait des excuses bidon et la manière dont il en parlait semblait si certaine qu’elle en arrivait à se demander si elle ne se faisait pas de films en fait. Mais son regard, ses manières…ce mec était trop louche pour être sans bête noire.

-Ne m'enterre pas trop vite et puis tu sais je pense qu'une personne est importante si elle a quelques proches fidèles prêts à tout faire pour elle... Et qu'elle-même pourrait donner sa vie pour eux. Le reste n'importe pas. Les inconnus doivent être respectés mais leur opinion ne doit pas diriger notre quotidien. C'est pour ça que je m'éloigne de la mode, des strass et paillettes comme on dit. C'est superficiel. Tu sais pour en faire l'expérience malgré moi tous les jours, les gens sont versatiles. Un jour ils t'aiment puis te haïssent le lendemain, juste pour un détail, une rumeur, une bêtise... C'est dangereux de se laisser entraîner là-dedans, de se modeler en fonction de leurs souhaits puisque de toutes façons tu ne plairas jamais à tout le monde, ni même à une majorité. Ces gens là ne te sont pas fidèles, c'est la minorité, tes proches qui le sont.


Pour le coup, elle était d’accord avec lui. Le monde des strass était un monde dangereux et plein de trahison. On n’avait pas d’amis, on n'avait que de faux sourire, que de faux compliments. Mais Brooke aimait ce monde, cet univers de crêpage de chignons et de méchanceté gratuite. C’était un univers où elle était reine, ou elle était forte et où elle connaissait toutes les ficelles.

« C’est vrai. Mais on ne recherche pas la fidélité ou l’amitié dans ce genre de monde, ce n’est pas le but. C’est comme si tu disais recherché des PRADA à un défilé Gucci. Certes, c’est de la haute couture dans les deux cas, mais ça n’a rien à voir. Dans un monde de paillettes, on ne cherche pas à avoir d’amis, tout ce qu’on veut c’est briller. Ceux qui donnent leur confiance, ne peuvent qu’être trahis. »

Mais une fois de plus, il sortait du sujet avec brio. C’était bien une chose pour laquelle il était doué : changer de sujet en moins de deux minutes. Mais Brooke ne perdait jamais de vu ses objectifs et c’était bien pour ça qu’elle avait toujours le sac et les chaussures qu’elle convoitait pendant les gros soldes d'été.


-Mais puisque tu y tiens, bien que je ne pense pas être le mieux situé pour ça, je suppose que oui, il plait aux filles et qu'il est "sexy" pour elles. Mais il n'est pas vraiment typé espagnol, désolé de casser ton délire. Il n'a même pas d'accent quand il parle anglais. Et non bien sûr que ce n'est pas un Mangemort. Décidément les romans à l'eau de rose faut arrêter.

Un grand sourire se dessina sur les lèvres de la gryffondor.

« Je croyais que c’était un espagnol qui ne maniait pas très bien notre langue ? donc en fait, si je suis ta logique, c’est un espagnol qui n’est pas tipé espagnol et qui parle un très bon anglais sans en saisir les sous-entendus de notre langue ? ... t’es sûr que ce n'est pas un mangemort ? Non parce que peut-être que dans deux minutes tu vas me dire le contraire. J’aime anticiper. »


Brooke se prit un gros fou rire à faire réveiller les élèves qui dormaient au premier étage. Et Harry la rejoint. La gryffondor se calma petit à petit. Peu importe. Il ne voulait rien dire sur lui, ok, c’était son truc mais c’était tout de même intrigant, elle essayerait de lui arracher des infos petit à petit

-Il a fait des études d'art et là il est serveur dans un bar en attendant de trouver un boulot. Désolé de te faire descendre de tes rêves de prince charmant. Mais tu dis ne pas avoir d'importance, or c'est faux. Allez dis-moi qu'est-ce que tu préfères, qu'est-ce que tu n'aimes pas. C'est quoi ton prof préféré ? Ta matière détestée ?

Quand est-ce qu’elle avait dit qu’elle n’avait pas d’importance ? il comprenait tout de travers ce pauvre garçon. Brooke, pas d’importance ? Haha, la bonne blague.

« Non mais t'a rien pigé. Bien sûr, je suis importante, je voulais dire par là que je n’avais normalement pas besoin de le préciser. Faut que tu sortes un peu de ta bulle parfois et que tu regardes ce qui se passe autour de toi. Je suis Brooke Mickaels Harry. Et crois-moi, je ne suis pas n’importe qui. »

Elle afficha un grand sourire. Sa voix n’avait pas la moindre once de narcissisme ou d’arrogance. Elle disait ça parce que c’était le cas. C’était une évidence.

« Ce que j’aime ? . Les chaussures, j’adore les chaussures. La mode, la haute couture. Et aussi les motos. C’est classe les motos. Et les mecs qui portent des vestes en cuir et qui conduisent des motos…les mecs dangereux et sexy. J’aime les films d’aventures et avoir des montés d’adrénalines. Je suis totalement amoureuse d’Indiana Jones et si un jour il me proposait de tout plaquer pour le rejoindre à l’autre bout du monde je le ferais sans hésiter ! Et mon prof préféré ? C’est carrément Doherty ! Il est sexy et il a vécu plein d’aventures ! On s’en fiche que ses cours soient chiants, le voir agiter sa baguette ça a un côté très érotique. Et toi ? Raconte-moi quelque chose sur toi ! Un truc secret que personne ne sait ! »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Harry Potter
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1435
Localisation : Là où tu veux que je ne sois pas
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Particularités: Orphelin, Survivant, Célèbre, Balafré, Aventurier, Surdoué sur un balai, Fourchelang, Animagus Renard Roux non déclaré... Ah oui, j'oubliais : mal peigné...
Ami(e)s: Brooke *ferme les yeux* j'ai pas dis Brooke !
Âme soeur: Juan (PNJ), un étudiant espagnol

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Mar 22 Avr - 16:11

Prada, Gucci ? Qui était-ce ? Des stars de la mode peut-être, des stylistes probablement. En tout cas la métaphore ne faisait pas vraiment écho au Survivant qui eut heureusement le droit à une explication. Mouais, ça se tenait, mais pourquoi Brooke qui était si lucide sur ce monde horrible continuait-elle de l'aduler ? Comme si on n'avait pas assez de Voldemort pour semer la pagaille, disséminer des complots tout ça au nom de la gloire ? Le chauve mégalomane devait se lancer dans la mode tiens, il pourrait bien accomplir ses rêves de grandeur et avoir des tas d'intrigues à créer ou délier chaque jour, et au moins il ne casserait plus les pieds à Harry. L'idée fit sourire le Survivant pour lui-même, juste un instant cependant car son attention se reporta sur l'adolescente qui continuait de "lui tenir tête". Le brun n'était plus vraiment habitué à ce fait car la majorité des gens cédaient face à lui. En partie à cause de sa célébrité qui quoiqu'il en dise, lui servait pour une fois -En fait non, car s'il n'était pas aussi connu, il n'aurait pas à faire face à tous ces imbéciles mais ne chipotons pas.- mais surtout à cause de son sacré caractère. Têtu, parfois retors et particulièrement intimidant quand il le souhaitait, Harry chassait tout ce beau monde d'un regard intense en dernier recours. Ironiquement, la teinte de ses magnifiques yeux verts n'était pas sans rappeler la lumière de l'Avada Kedavra.

Avec Brooke, impossible de la faire taire, même en prenant l'air ténébreux comme il parvenait à le faire. A part Heather auparavant, lorsque le brun commençait à se braquer, les gens n'insistaient pas en général. Certes aujourd'hui ce trait de caractère était plutôt latent car il était de bonne humeur mais tout de même, la Gryffondor pouvait se vanter de chercher la petite bête sans trouver les crocs de la plus grosse. Harry était relativement patient avec elle, même lorsqu'elle détruisit totalement ses propos concernant Juan. Bon sang, elle n'en démordait pas ! Se prenant au jeu le brun se contenta de hausser les épaules et d'ajouter une petite phrase de circonstances qui se révélait plutôt vrai. En effet son ami n'avait pas vraiment d'accent, parfois ce dernier semblait même disparaître, sans doute l'oreille d'Harry qui s'habituait. En revanche les subtilités de la langue n'échappaient pas du tout à son aîné qui parlait parfaitement anglais, comme un natif en fait.

-Tu peux avoir un talent en prononciation et être nul en grammaire, et vice versa je suppose.

Fit-il en se souvenant que sa professeur de français lui disait qu'il parlait bien mais avait un accent horrible [HJ: Vécu en anglais et en espagnol :P]. Cependant le brun n'insista pas vraiment, peut-être une façon détournée d'accorder cette petite victoire à sa cadette. Elle l'avait bien méritée il faut le reconnaître, aussi irritant ce constat soit-il.

Quoiqu'il en soit, la suite de la conversation lui arracha un nouveau sourire, plus visible cette fois à l'annonce toute fière de "Miss Monde": "Je suis Brooke Michaels, Harry". Etant donné sa propre célébrité à l'échelle internationale -tout du moins chez les sorciers-, la phrase sonnait ironique mais le pire était que le Survivant savait que Brooke était sincère. Ainsi il l'avait mal jugé, la gamine était pleine de suffisance. Bizarre car son ton ne semblait pas arrogant, et Brooke demeurait accessible. De toutes façons ce n'était pas lui qui allait se battre au nom de ce genre de bêtises, plus il passait inaperçu mieux il s'en portait. Du coup les revendications de la jeune fille l'arrangeant plutôt bien. Harry avait sorti sa baguette magique de sa poche qui le dérangeait un peu quand il était assis. Pensivement il caressait le bois puis l'agitait un peu.

-On s’en fiche que ses cours soient chiants, le voir agiter sa baguette ça a un côté très érotique. Et toi ?

Les paroles de la jeune fille ne firent pas tout de suite écho dans sa tête, d'ailleurs il avait volontairement éclipsé la partie "prof trop sexy" ou "mec sur sa moto super viril" et se contenta de répondre avec un sourire qui se sentait dans la voix.

-Et pourquoi tu aimes tant la mode ? Qu'est-ce que ça t'apportes ?

Demanda-t-il, curieux de s'ouvrir au monde de Brooke qui lui était totalement étranger. A Vrai dire le Survivant ne comprenait réellement pas qu'on puisse s'attacher à ses habits. C'était juste fait pour remplacer les poils que les humains n'avaient pas et cacher cette nudité jugée trop intime pour être exposée, point final. Bien entendu Harry ne saurait se passer de vêtements, et il n'irait pas jusqu'à s'habiller avec un vieux pull troué de partout ou rose sous prétexte que cela servait juste à "couvrir". Mais pour le reste, pas question de gaspiller de l'argent dans des marques, surtout que lui ne voyait pas la différence entre un tee-shirt de grande surface et le même fait sur mesure ou presque, à part peut-être que le second collait plus au corps. Il y avait aussi la qualité mais comme ils étaient sorciers un reparo anihilait cet argument, surtout qu'au final certaines belles chaussures s'usaient plus vite qu'une bonne paire de baskets en promotion chez Décathlon (Même si à Décathlon ce sont des **** xD). 

Quoiqu'il en soit le brun était sincèrement intéressé, ou plutôt intrigué disons. Il ne souhaitait pas s'engager dans un débat perdu d'avance, juste savoir ce que Brooke trouvait à ces strass et paillettes qu'elle savait dangereuse. Mais pas dangereuses comme un véritable combat, plutôt à l'instar d'une guéguerre inutile et ridicule à ses yeux. Pourquoi ne pas s'engager dans autre chose ? La Gryffondor n'était pas aussi superficielle que certaines pimbêches, clairement elle possédait un cerveau alors pourquoi se rabaisser à ça ? Tous les fanatiques de la mode n'étaient pas ainsi mais on ne lui retirerait pas l'idée que la majorité l'étaient, d'ailleurs Brooke avait confirmé.

Pensif Harry continuait d'agiter sa baguette, il eut comme un petit déclic en se rappelant d'une phrase qu'avait prononcé sa cadette et cessa son petit jeu en rougissant à retardement. Après un "hum hum" de circonstances le sorcier reprit la parole.

- Raconte-moi quelque chose sur toi ! Un truc secret que personne ne sait !

-Un secret ? Tu ferais pas une obsession avec ça toi par hasard ? Mais soit tu as gagné... Alors ah je sais... Je... Mais tu dois le répéter à personne hein ? Bon voilà. Je n'aime pas particulièrement les limaces. En fait ça me dégoûte assez pour me faire sursauter s'il y en a une à côté.

Harry voulait se moquer de sa camarade au début, lui balancer un truc totalement stupide pour rire mais il avait finalement changé d'avis. Un petit secret qui cassait certes un brin de sa crédibilité mais qui ferait peut-être plaisir à Brooke qui avait le mérite de discuter avec lui sans élever la voix, et qui le faisait rire. Par contre la sorcière n'avait pas intérêt à révéler ce défaut très peu... Comment dire... Viril sinon il risquait de s'en prendre à ses chaussures ! 

Quant à sa "phobie", il n'allait pas jusqu'à crier d'un ton efféminé en se jetant dans les bras du premier venu pour y échapper, mais les limaces le dégoûtaient réellement. Harry avait déjà eu des mimiques particulières à leur vue, s'éloignant plus ou moins discrètement du mur lors d'une conversation sous un prétexte débile. Un jour un camarade de classe l'avait surpris et lui avait demandé "tu n'as quand même pas peur des limaces ?" et le brun avait dit que non, mais il entendait mal... Excuse stupide qui lui avait valu un regard sceptique. Du coup le sorcier avait été forcé de rester près de la limace, à en avoir des hauts-le-coeur. Non mais franchement, pourquoi ça ne donnait pas sensément cette impression à tout le monde ? C'était bien plus naturel que ces garçons qui les attrapaient à pleines mains pour courir après les filles ! Harry fuirait peut-être aussi le jour où un malade s'amusait à le courser avec une limace. Yeurk, même le nom lui donnait envie de vomir comme si à sa prononciation un truc pas net glissait sur sa langue.

-A toi, j'attends un secret aussi.

Fit le jeune sorcier en souriant, cachant son précédent petit mal être somme toute assez amusant pour n'importe quel observateur extérieur (comme quoi Harry Potter avec sa propre petite partie de cruche superficielle bien cachée.) et attendit. Il était curieux d'en apprendre plus sur Brooke. C'est vrai que les révélations de secrets c'était plutôt amusant ! Enfin surtout quand c'était lui qui les apprenait, de ce côté là il restait encore et resterait probablement toujours radin.

_________________
Avatar par Whoshibbdou et signature par Viria13

~Animagus Renard Roux Non Déclaré~



~L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol~

Revenir en haut Aller en bas
http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19
avatar


Brooke Mickaels
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 590
Localisation : Dans les bras d'un jeune et sexy milliardaire, à bord de son yatch, une coupe de champagne à la main. Et vous? <3
Date d'inscription : 19/06/2012

Feuille de personnage
Particularités: Comme si ce n'était pas évident...
Ami(e)s: Mes paires de chaussures ! et j'en ai des tonnes.
Âme soeur: Difficile à dire... elle change toute les semaines !

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Mar 22 Avr - 22:36

-Tu peux avoir un talent en prononciation et être nul en grammaire, et vice-versa je suppose.

Sa phrase tenait la route, dommage que la reste était bancale, elle aurait pu y croire. Mais bon ! On ne pouvait pas tout avoir et visiblement mister le survivant ne savait pas mentir, ou très mal. Chacun son truc ! s’il vivait un peu plus dans le monde de la mode, il parviendrait très vite à être un bon menteur. De toute manière, là-bas c’est soit tu mens, soit tu tombe. Et quand on tombe, il ne suffit pas de se relever comme ça. Plus tu tombes, plus c’est difficile et certain préfère rester à terre. Un peu comme toutes ces filles qu’il critique et dans laquelle il considérait qu’elle était. Mais si cette fille n’était que des suppléantes, bonne qu’à la mettre en valeur, c’était parce qu’elle n’avait su comment se distinguer elle-même. Comme il le disait, la mode était un monde dangereux, dans lequel on pouvait tout gagner, mais aussi tout perdre. Et Brooke avait gagné.

« Mouais. Bon, d’accord, disons que je te crois»

Brooke se laissa tomber à moitié sur Harry tout en lui faisait la liste de toutes les choses qui faisait d’un homme, un homme. Un professeur sexy en valait bien dix. Brooke aimait son univers, la manière dont elle vivait, dont elle appréhendait les choses. Harry lui semblait être à des univers d'elle, mais, aussi désagréable qu’il puisse imaginer sa vie à elle, la sienne en valait-elle vraiment le coup ? Toujours dans l’attente, le doute, la peur. Brooke était simple, légère, un peu folle et au top de la mode, et lui ?. Il était célèbre, mais on essayait de le tuer, il devait se battre, et il portait des fringues dégueus. Franchement, qu’est-ce qu’il trouvait à lui redire ? Harry ne connaissait rien de la vie, ou alors, il n’en connaissait que les côtés les plus sombres. Brooke était la lumière, lui l’obscurité.

-Et pourquoi tu aimes tant la mode ? Qu'est-ce que ça t'apporte ?

Un grand sourire se dessina sur ses lèvres. La mode n’apportait rien, et pourtant elle était tout. La mode n’était qu’un mot, mais tout un état d’esprit. Elle savait qu’elle aurait pu lui faire toutes les explications du monde, lui donner une centaine d’exemple, il n’arriverait toujours pas à saisir là totalement de ce qu’elle voulait lui démontrer. Il était comme ça, planté sur ses idées, et elle ?. Elle portait du Dior.

« Tu penses à autre chose. Ça te prend les tripes, ça te donne de l’allure, de la classe, ça te fait oublier tout ce qui ne va pas quand quelqu’un te regarde et qu’un « wouaw » sort de sa bouche. Tu n’aimerais pas parfois faire une pause ?. Juste oublier tout ce que tu es, tout ce que tu dois accomplir pour des gens dont tu te fou la moitié du temps. La mode c’est quelque chose d’égoïste. Briller, toi, et pas les autres. Pouvoir faire quelque chose pour toi, parce que tu aimes ça. Personne n’a jamais tout ce qu’il veut, et avoir un truc à soi, ça détend. Et forcément, plus t’es meilleur dans le domaine, et plus tu prends de l’importance. Comme pour tout. »

D’un coup, c’était comme si un silence s’installait entre eux. Elle lui avait coulé le bec ? . Harry jouait avec sa baguette, puis s’arrêta d’un coup, comme s’il réalisait quelque chose qu’il n’avait pas envie de partager visiblement. Brooke se pencha vers lui. C’était Harry potter tout de même ! il devait forcément avoir des secrets ultra top ouf qu’il ne devait pas révéler ! Et forcément, qui dit secret, dit « JE VEUX SAVOIIIIIIIR » de Brooke.

-Un secret ? Tu ne ferais pas une obsession avec ça toi par hasard ? si carrément, mais elle n’allait pas l’avouer. Elle leva les yeux au ciel avec un sourire innocent sur les lèvres. Mais soit tu as gagné... Alors ah je sais... Je... Brooke était tout ouïe. Oui ?... Mais tu dois le répéter à personne hein ?. Brooke fit un mouvement de bouche cousu Bon voilà. Je n'aime pas particulièrement les limaces. En fait ça me dégoûte assez pour me faire sursauter s'il y en a une à côté.

Brooke se prit d’un fou rire monstre. Les limaces ? Le grand harry potter avait peur des limaces ? Attention flash info, le seigneur des ténèbres détrôné au classe des êtres les plus terrifiants par une limace !

-À toi, j'attends un secret aussi.

Un secret ? Brooke n’en avait pas vraiment. Elle montrait toujours avec mépris ce qu’elle détestait et avec adoration ce qu’elle aimait. Il n’y avait jamais de demi-mesure avec elle. Mais elle devait forcément cacher quelque chose dont elle avait honte. Et Brooke se mit à blêmir.

« J’ai peur des forêts. Depuis que je suis petite. Les forêts me semblent être des lieux terrifiants. Quand j’étais petite et que je n’arrivais pas à dormir, je me mettais toujours assise dans le couloir et face à moi il y avait ce tableau, qui est toujours là d’ailleurs, qui représentait une forêt. Je pense que j’ai dû l’assimiler à quelque chose de mauvais. En tout cas, maintenant j’ai une peur bleue dès que je m’approche de la forêt interdite par exemple. Quand on doit faire cours là-bas, je prétexte toujours quelque chose comme « je ne veux pas aller salir mes escarpins dans la boue » pour éviter de m’y rendre. Et en plus de ça, je n'ai vraiment pas envie de salir mes escarpins »

Brooke prit une grande respiration. Ouais. Les forêts…terribles endroits. C’était sombre, froid et plein de bestioles qui étaient prêtes à se jeter sur vous et à se mettre dans ses cheveux ! berk !

« Et puis il y a plein d’insectes là-bas…je n’aime pas ça. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Harry Potter
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1435
Localisation : Là où tu veux que je ne sois pas
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Particularités: Orphelin, Survivant, Célèbre, Balafré, Aventurier, Surdoué sur un balai, Fourchelang, Animagus Renard Roux non déclaré... Ah oui, j'oubliais : mal peigné...
Ami(e)s: Brooke *ferme les yeux* j'ai pas dis Brooke !
Âme soeur: Juan (PNJ), un étudiant espagnol

MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   Jeu 24 Avr - 20:04

Brooke scella d'elle même le sujet "Juan" comprenant visiblement que si Harry décidait à garder le secret, excuse crédible ou non, il était impossible d'obtenir quoique ce soit, à moins d'être Legilimens mais ça c'était une autre histoire. L'Animagus se détendit donc un peu plus, apprenant lui aussi au passage certaines choses. Parler avec humour d'un thème tabou éloignait la situation dangereuse en douceur, alors que se braquer attirait encore plus des curieuses comme Brooke. A croire que la jeune fille possédait des gênes de mouche... Plus on faisait de grands gestes énervés pour la chasser, plus vite elle revenait. Il suffisait d'être calme et amical pour la tranquilliser à son tour. Enfin bon quand Harry parlait de mouche il devait bien reconnaître que cette dernière était jolie. C'est vrai que bien s'habiller lui donnait un quelque chose en plus. Sa cadette semblait jolie naturellement mais mis à part quelques breloques en trop son léger maquillages accompagné de ses accessoires la faisait sortir du lot. Pour sa part le Survivant n'avait jamais ressenti de plaisir à l'idée de s'observer plus que nécessaire dans un miroir ou perdre du temps de sommeil- déjà raccourci par les cauchemars- en se faisant des soins quotidiens. De plus il savait être un cas désespéré d'avance dans le domaine avec sa tignasse incoiffable et sa cicatrice qui refusait de disparaître.

Harry avait eu de l'acnée mais très peu et qujourd'hui elle avait disparue par chance, ses cheveux n'étaient pas rêches, au contraire devenus plus forts et plus dépeignés que jamais depuis l'acquisition de son don d'Animagus. En outre ces dernier poussaient très vite, venant chatouiller la base de son cou en un rien de temps, le sorcier se les faisait couper par Sirius ou lui-même sur les côtés quand il y avait accès. Autant dire que les coiffeurs, il ne connaissait pas vraiment, mais bon vu que les seuls fois où il y était allés ceux-ci avaient abdiqués-sans compter que sous le stress, ses mèches repoussaient comme avec sa tante Marge qui les avait rasés sauf quelques touffes pour cacher son "horrible" cicatrice. Du coup le brun avait totalement fait fi de la mode. Pour lui son corps musclé mais d'une manière homogène et discrète qui ne cachait pas sa minceur n'était pas attrayant. Inutile de parler de sa cicatrice encore une fois, fine et résorbée elle ne déformait pas son visage mais le jeune sorcier avait toujours pensé le contraire. Sans être un caliméro il estimait avoir un physique loin d'être banal mais loin d'être fantastique. Pour le héros blonds aux yeux bleus d'1m90 et 100 kilos de muscles on repasserait, le côté viril aussi. Et vu que les minettes comme Brooke préféraient largement le style motard il avait abandonné. Surtout que lui n'avait jamais réellement connu le jeu de séduction, s'étant presque naturellement mis en couple avec Heather. L'Amour et toutes ces conneries, ou encore briller pour la gloire, il avait assez donné.

« Tu penses à autre chose. Ça te prend les tripes, ça te donne de l’allure, de la classe, ça te fait oublier tout ce qui ne va pas quand quelqu’un te regarde et qu’un « wouaw » sort de sa bouche. Tu n’aimerais pas parfois faire une pause ?. Juste oublier tout ce que tu es, tout ce que tu dois accomplir pour des gens dont tu te fou la moitié du temps. La mode c’est quelque chose d’égoïste. Briller, toi, et pas les autres. Pouvoir faire quelque chose pour toi, parce que tu aimes ça. Personne n’a jamais tout ce qu’il veut, et avoir un truc à soi, ça détend. Et forcément, plus t’es meilleur dans le domaine, et plus tu prends de l’importance. Comme pour tout. »

-Bien sûr que si, et puis j'en fais déjà, je n'ai pas le choix, sinon je me serais déjà tué à la tâche seul.

Répliqua le sorcier sans entrer dans les détails. Il avait longuement hésité mine de rien à reprendre Brooke sur ses "tâches à accomplir" ou laisser filer. A vrai dire le Survivant ne savait pas du tout ce qu'il était sensé faire car personne ne le guidait mais effectivement, il était bien sensé, chaque jour, contenter des gens qui n'avaient pas de vie à eux. Quant à la tâche Voldemort c'était encore un autre sujet.

-Je comprends ce que tu veux dire parce que pour moi c'est voler. Ou me promener, des choses simples qui me permettent de déconnecter la mode ce n'est vraiment pas pour moi. En plus je décompresse vraiment quand je suis seul, les vêtements je suppose que c'est vraiment une activité de groupe puisq'on achète et commente ensemble. On se tient au courant de tout, des trucs people, c'est comme ça qu'on dit ? Enfin, on se connecte un peu trop.

Harry aimait oublier que les humains existaient, jusqu'à lui même perdre cette identité grâce à son animae. Il adorait se promener dans la forêt, communiquer avec la nature -sauf avec les limaces.- chose que Brooke n'appréciait pas vraiment visiblement. Le jeune sorcier allongea sa jambe et cogna légèrement dans celle de sa cadette quand elle se mit à ricaner pour sa "peur" des gastéropodes sans toit avant de reprendre sur un ton plus sérieux.

-Je peux comprendre que les forêts effrayent, surtout celle de Poudlard, rien que le nom... Et puis si tu as associé ça à un mauvais moment. Pourtant je t'assure qu'il y a des côtés positifs. L'odeur de mousse, le bruit des oiseaux, les paysages et la tranquillité. Même celle du château n'est pas si dangereuse de jour et quand on sait oú aller.

Lors de leur première rupture, Harry ne s'était jamais rendu seul dans la frêt interdite car il avait promis à Heather qu'ils y retourneraient ensemble, mais depuis qu'ils avaient réellement cassés sans espoir de retour, le brun y passait beaucoup de temps. Il connaissait bien les lieux et les trucs pour ne pas se faire avoir, ni par les profs ni par les bestioles.

-Si tu veux un jour je t'y emmènerai, mais juste en lisière histoire d'y aller doucement et que tu puisses longer le parc pour te rassurer. Il n'y a pas besoin de s'enfoncer pour voir de jolies choses, les jeux de lumières à l'orée sont juste magnifiques...

Ajouta Harry, laissant Brooke découvrir son côté poète qui sortait rarement mais avait toujours séduit Heather. Et non Harry Potter n'était pas seulement une grosse brute fonceuse dans le corps d'un gamin-assez frêle en plus.- il avait aussi ses moments de pause o´il observait, profitait et, oui... Rêvait. Et comme Brooke ne lui était plus si insupportable, le brun aimerait l'aider à passer au dessus de son traumatisme pour lui faire voir toutes les jolies choses qui s'y trouvait, persuadé qu'elle y serait sensible. Comme quoi Harry et elle formait un drôle de duo. Ni brute, ni cruche... Ils se prouvaient bien des choses en s'apprivoisant doucement, exactement comme la petite princesse et le renard.

_________________
Avatar par Whoshibbdou et signature par Viria13

~Animagus Renard Roux Non Déclaré~



~L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol~

Revenir en haut Aller en bas
http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Compte-rendu [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommet CARICOM/USA: Compte-rendu du Forum de la diaspora
» Compte-rendu de partie 2 : Infinity Gauntlet
» [SAGA] petit compte rendu de bataille
» Compte rendu RP Enragé J4
» Compte rendu de la réunion du 21/10/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: Les Tours :: Gryffondor-
Sauter vers: