RSS
RSS
Les bonnes histoires de grand-mè... d'Yflippe!

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les bonnes histoires de grand-mè... d'Yflippe!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité




MessageSujet: Les bonnes histoires de grand-mè... d'Yflippe!   Mar 6 Nov - 19:07

Ça ne fait pas vraiment horreur mais j'espère que sa vous fera un peu peur ^^'
si je l'avais pas fait je pense que je me serais fait défoncer par Annalisa
Les bonnes histoire d'Yflippe
Le Pytimistaire~




Un soir d’hiver, alors qu’une tempête de neige se préparait et que le vent soufflait sur une vieille maison de campagne…

- Pendant que la princesse enfermée dans sa cage de glace mourrait de fin et de froid, le dragon se jeta sur le chevalier et avant qu’il n’ai eu le temps de brandir son épée ! Il lui arracha les entrailles d’un coup de…
- Maman !!
- Quoi ?! Ne vois-tu pas que je leur raconte une histoire pour les endormir !
- Une histoire pour dormir!! Les enfants c’est fini vous pouvez sortir…

Deux petits têtes à tresses sortirent de sous leur couvertures, les yeux remplient de larmes.

- Maman ! Maman ! Elle a encore fait mourir la princesse !
- Mais… Mais arrêtez pour une fois qu’il y a de l’action ! S’écria leur grand frère en sortant sa tête terrorisé de son oreiller.
- Arrête Alex on sait très bien que t’es mort de trouille !
- VENEZ ICI QUE JE VOUS ATTRAPE !!!

Ils n’entendirent pas grand-père Alfred entrer dans la chambre pendant qu’ils se disputaient sur l’histoire de grand-mamie Gertrude. Grand père avait beau ne plus avoir de dents, il avait une magnifique voix pour son âge, une voix que personne ne savait contredire.

- S’il vous plait. S’il vous plait, taisez-vous. Fit-il de sa belle voix cassait.

SI-LEN-CEEEEEEEEEEE !!!

Le temps sembla s’être arrêté, plus personne ne bougea, on entendit même une mouche voler… Après quelques secondes, les enfants retournèrent se coucher sans un mot, seul Alex lança un regard noir à ses sœurs, grand-mère se rassit sur son fauteuil à bascule et sa fille alla s’asseoir calmement sur un siège. Grand-père Alfred soupira et regarda tout le monde avec attention.

- Alors vous voulez une histoire…
- Une histoire qui bouge avec plein d’action et de monstres !! Cria Gertrude en sautant sur place.
- Oui ! Oui, c’est bon j’ai comprit Gertrude ! Sort de là si tu veux ton histoire et arrête de m’interrompre, ça vaut aussi pour vous, fit il en regardant la petite famille.
- Mais pourquoi ?!
- Parce que c’est LE fauteuil pour raconter les histoires. Bien, alors voyons voir…
« Il était une fois, dans un monde rempli de monstres et d’êtres en tous genres, une famille de Pytimistaire. Les Pytimistaires étaient des créatures magiques, peu bavardes certes, mais qui avaient la possibilité de changer de forme à volonté. Quand ils n’étaient pas transformés en objet ou en être vivant, ils flottaient au dessus du sol et passaient à travers les murs, leur corps était semblable à celui d’un fantôme, à la différence près qu’il était entièrement recouvert de noir. Les Pytimistaire aimaient vivre dans des lieux à l’écart du bruit, sombre et frais.
Dans cette petite famille de fantômes noirs, il y avait deux enfants, une fille est un garçon. La fille se nommait Boophtoo et raffolait des graines de nutèla autant que de faire des blagues, bonnes ou mauvaises d’ailleurs… Le garçon se nommait Yflippe, c’était le plus peureux de la famille, ce qui le gênait énormément car beaucoup se moquait de lui, à commencer par sa sœur.
Un jour, alors qu’Yflippe rentrait de l’Ecole Monstrueusementextra, un groupe de Bètebicèpse, une autre race de monstres certes, fort musclés mais dénués d’intelligence, l’obligea à…»
- STOP !! interrompit grand-mère Gertrude. Les filles arrêtez de faire des grimaces à votre frère !! Puisque que vous semblez si courageuses allez donc me chercher des couvertures au grenier !! Grand-mère a froid !!
- Jacqueline ! Pourquoi tu cris ? Tu n’en as pas mare de m’interrompre à chaque histoire?
- Nan parce que tes histoires m’ennuient !

La grand-mère se leva et sorti de force les deux petites de leur lit. Les filles se défendirent en disant qu’elles n’avaient pas froid et qu’elles gardaient des couvertures dans leurs armoires, indication qui se révéla fausse. L’idée de monter au grenier, cet endroit sombre, froid et sentant le moisi, ne les emballait visiblement pas.

- Mouhaha ! On fait moins les fières hein ! s’écria la Gertrude en retenant un petit rire.
- Maman tu…
- Je suis ta mère ! Et je dis que j’ai froid !

Après quelques minutes d’échauffement la famille dû se plier au caprice de la grand-mère. Celle-ci accepta quand même d’accompagner les filles, à condition de les attendre en bas de l’escalier, qu’elle ne pouvait soi-disant pas monter à cause de son pauvre vieux dos. Les filles montèrent à contrecœur, seule.
Chaque marche en bois du vieil escalier tordu craquait sous leur pas, ce qui n'allait pas pour les rassurer. Arrivés en haut, elles poussèrent d'une main moite la porte, qui s'ouvrit dans un grincement aigu. Le grenier était sombre, seule une petite fenêtre ronde laissait entrer quelques rayons de lune. Les petites ne pouvaient qu’entrevoir certaines formes, d’objets empilaient, de vieux livres poussiéreux et de babioles en tous genres, mais, pas les couvertures.

- Je… La déteste… grommela une des deux fillettes.
- J’ai… J’ai peur du noi…

Les deux sœurs, sentirent soudain un courant d'air glacial, passer juste au-dessus de leurs petites têtes. Elles échangèrent un regard terrifié en imaginant toutes sortes de possibilités invraisemblables, des histoires de fantômes et de monstres, entre autre, avant de ravaler leur salive et de se persuader que ce n'était rien qu'un simple courant d'air. L'une des deux tapota le mur en espérant trouver l'interrupteur. Quand elle le trouva enfin, elle essaya de l'enclencher, en vain. A force de s'échauffer sur l'interrupteur quelques goûtes de sueurs, perlaient son front, brillant, au clair de lune. Elle avait beau appuyer comme une folle, la lumière ne voulait pas s'allumer.
Pendant ce temps, l’autre demoiselle, déjà terrorisée, cru apercevoir une silhouette dans la pénombre, elle tira le bras de sa sœur pour l’avertir.

- Euh… Micheline… Y a… Y a… Une…
- RAAA!! Mais fichu bouton !! Quoi ?! Qu’est-ce que t’as vu, Encore ?! … C’est qu… Quoi…

L’ombre était, sombre, noir et semblait intouchable bien que proche… Une ombre quoi. Sauf que celle-ci se déplaçait comme un bipède, sur deux longues jambes, seul et n’entraînait pas le grincement du vieux parquet sur lequel elle semblait avancer. La silhouette, se rapprocha des deux petites, cloué sur place. Il était impossible de voir son expression mais, on pouvait deviner un léger sourire sur ce qui aurait pu lui servir de visage. Arrivé entre les deux têtes des pauvres filettes, à quelques centimètres à peine de leur oreille, l’ombre murmura :

« Bouh. »
- AAAAAAAAAAAAAAHHHHHH !!!! hurlèrent les filles en se sauvant aussi vite que leur petites jambes le permettaient.
- Hihi hihi ! un petit rire retentit en écho dans toute la maison.

Quelques minutes après ce petit… évènement-imprévu-non-habituel, les filles étaient partit pleurer dans la jupe de leur mère, qui essayait en vain de les rassurer. Grand-père Alfred se leva après avoir entendu l’histoire des petites et se dirigea vers le bas de l’escalier, où aurait dû se trouver Gertrude. Il leva la tête vers la porte du grenier, la silhouette noire s’y dressait. Elle descendu les escaliers en frôlant à peine les marches et sourit au vieillard.

- Alors ? Pas mal l’histoire des filles, hein ?
- Tu sais bien que je n’aime pas quand tu te moques des gens…
- Rooo frérot, tu me connais, tu vas pas faire la tête pour ça ! Viens, allons manger un peu de ces… comment tu as dit déjà ? A oui ! Graines de nutèla! dit-elle en lui faisant un clin d’œil.



EDIT HAZEL : +15 pts pour Poufsouffle
Revenir en haut Aller en bas
 
Les bonnes histoires de grand-mè... d'Yflippe!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La meilleure idée dans toute l'histoire des bonnes idées" [Livre I - Terminé]
» très bonnes Boutiques ebay à connaitre / figurines/bits .
» La plus grande fraude de l'histoire?
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: 2ème étage :: Salle des jeux et concours :: Concours d'Halloween 2012 :: Partie Ecriture-
Sauter vers: