RSS
RSS
Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]

 

Partagez | 
 

 Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Dim 5 Fév - 15:02


Nathanaël avait entrepris de rentrer seul au château, mais la demoiselle en avait décidé autrement. Du champ de citrouille jusqu’aux portes du château, il avait tenu la main de ChaeRin dans la sienne. Le fait de lui tenir la main ne signifiait rien aux yeux du jeune garçon. Il savait que normalement c’était les couples qui se tenait la main, mais il ne voulait pas repousser la demoiselle pour le moment, il avait assez fait de bêtise depuis tout à l’heure alors il valait mieux ne pas refuser les approche de la demoiselle. De toute façon, Nathanaël voyait la jeune fille comme une amie ou plutôt comme sa petite sœur donc cela ne lui parut pas bizarre.

*A moins qu’elle ne devienne gentille ou très très proche de moi, rien ne me fait pressentir qu’elle pourrait devenir ma petite amie. *

Mais comme chacun sait, la nature humaine est vraiment étrange donc, il pourrait développer de nouveau sentiment dans un futur plus ou moins proche qui le ferait changer d’avis sur sa réflexion. Enfin, une fois les immenses portes passaient, le poufsouffle lâcha d’un coup sec la douce main de la poufsouffle. Il savait très bien ce que dirait les serpentard en les voyait ainsi dans les sous-sols, « Tiens il s’est trouvé quelqu’un celui-là. Mais non il lui fessait pitié alors elle lui a tenu la main. » Enfin toutes façon méchante pouvant ressembler à cela. Et pour sa santé morale et pour l’honneur de ChaeRin, Nathanaël ne voulait pas qu’on les voit ainsi et que l’on parle d’eux également.
Ils continuaient leur chemin jusqu’à la salle commune de Poufsouffle. Etrangement celle-ci était vide, mais pour combien de temps, se dit-il. Il laissa ChaeRin seule afin d’aller ce changer. En effet il avait l’impression de ressemblait à un chien mouillait comme cela. Il revint quelques minutes plus tard, vêtu d’un tee-shirt blanc à motif, d’un gilet gris, d’un jean simple couleur brut et de basket noir. Il tenait à la main un livre de partition et une serviette. Il tendit la serviette à la demoiselle et ils allaient s’installer à une table.

« Alors, de quoi peut-on parler… Je sais tu as vécu dans le monde moldu non ? Tu sais joues d’un instrument ? »

Oui, Nathanaël avait de drôle de question par moment. Qui avait vraiment envie de savoir où les gens avaient vécu avant de venir dans le château, à part lui bien évidemment. Il posa son livre sur la table et attendit calmement sourire aux lèvres que la jeune fille lui adresse la parole, enfin si elle voulait bien évidemment.


Dernière édition par Nathanaël Oryon le Mar 13 Mar - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Mer 8 Fév - 20:43

J'avais peur. Je n'étais pas vraiment une fille très superficielle, mais il ne fallait pas se mentir comme tous le monde l'avis des autres comptait beaucoup pour moi. Etant de plus une première année je ne voulais pas avoir une mauvaise réputation pour le sept prochaine années, car il est vrai qu'à l'entrée personne ne faisait attention à nous. Mais une fois dans les cachots on pouvait très bien voir les regards se poser sur nous. Ca ne me génées pas vraiment, j'aimais être le centre d'attention des gens même si je ne l'avouait pas de peur d'être montrer du doigt. Mais je devais être la seule à penser ainsi, dès les premiers pas effectués Nathanaël avait laché ma main. Je le comprenais il était déjà considérait comme un "geekjoueurd'echecdanslabibliothèqueaccompagnédefilles", il ne fallait qu'il empire son cas déjà assez...critique. Pour ma part je n'étais pas populaire mais pas du ôté des "nuls" non plus, si quelqu'un m'abordait je lui répondais gentillement, ou aller vers les gens seuls lorsque l'envie m'en prenait. Heureusement mes parents n'avaient pas enclencher le mode timide lorsqu'ils m'avaient fait. Une fois dans la salle commune, Nathanaël partit, surement se changer? Je suis montée également pour enfiler quelque chose de sec et de sécher mes cheveux. Etant d'une paresse extrème, les jours suivants mon entrée à Poudlard m'avaient permis d'apprendre à me préparer de manière extremement rapide.
*Dépeches toi, dépeches-toi...*

J'enfilea donc rapidement un haut et un jean, suivit d'un séchage expresse de mes cheveux qui étaient plus que mouillés, et un petit tour direction la trouse à maquillage. Car même si Nathanaël n'était qu'un ami, son apparence lui tenait quand même à coeur. Je descendis donc une fois prête, même si les escaliers avait presque faillit me faire tomber. Par chance je suis arrivé quelques secondes avant lui, je pris la serviette qu'il me tendit bien que je n'en avait plus besoin. Avant de m'assoeir ur la canapé en face de la cheminée.
« Alors, de quoi peut-on parler… Je sais tu as vécu dans le monde moldu non ? Tu sais joues d’un instrument ? »
Hum...etrange comme question. Lorsqu'il m'avais dit qu'on allait discuter j'étais loin de m'attendre à cela. Mais dans un certain sens ça montrer son interêt pour moi? Ou juste qu'il ne savait que dire,.. comme il l'as dis.
"Oui mes deux parents sont sorciers, mais on vis chez les moldus, et toi? Je chante et je joue de la guitare, et toi? Tu t'interesses à la musique?"

Peut-être que notre première rencontre très mouvementée ne comptait pas plus que ça finalement. On avais une conversation normale pour le moment, et c'était bien la seule chose de normale depuis le début de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Lun 13 Fév - 16:04

Nathanaël avait remarqué que ChaeRin s’était changée et qu’elle s’était même remaquillée et recoiffée. Il ne savait pas très bien pourquoi elle avait accepté la serviette, mais cela lui fessait plaisir qu’elle accepte son geste, il n’allait pas s’en plaindre tout de même.
Le jeune garçon avait vraiment des questions étranges parfois, enfin tout le temps même. Il voulait s’intéresser aux gens et tout savoir sur eux. Mais il était d’un manque de tact tel que bon nombre de personnes, voir même la totalité des personnes qu’il questionnait, ne savait pas quoi répondre et donc elles se vexaient et le laisser souvent seul. Quand il était plus jeune, il s’amusait à questionner les amis de ses parents avec des questions plutôt gênantes, comme par exemple « Comment fait-on les enfants ? », « Pourquoi y a-t-il des sorciers au sang pur et d’autres sorciers ? », « Pourquoi votre tête est-elle aussi grosse ? »… Et bien souvent ses parents et les invités se trouvaient dans l’embarrât la plus total. Car pour doubler la mise, le garçon refusait catégoriquement de présenté ses excuses. Enfin son père les présentait à sa place et Nathanaël envoyait dans sa chambre avec interdiction d’en sortir jusqu’au lendemain matin.

Citation :
"Oui mes deux parents sont sorciers, mais on vis chez les moldus, et toi? Je chante et je joue de la guitare, et toi? Tu t'intéresses à la musique?"

Nathanaël n’attendit pas une seconde de plus pour répondre à la demoiselle. C’était peut l’excitation du fait d’avoir trouvé une artiste comme lui dans les rangs des poufsouffles ou simplement les effets du rhume en préparation, qui le rendait aussi spontané mais une chose était sûr c’est qu’il allait aimer parler avec elle, surtout s’ils ne parlaient que de musique.

« Mes parents aussi sont sorciers, d’ailleurs le nom de jeune fille de ma mère est Kim peut être que l’on est de la même famille. J’ai vécu chez les moldus aussi, un peu en retrait mais dans leur monde en tout cas. Pour ma part, je chante, danse, joues du violon et du piano. Je m’intéresses beaucoup à la musique, et toi ? Ma mère est professeur de piano pour les moldus et c’est elle qui m’a appris à aimer la musique. Un duo à l’occasion ça te dirais ? »

Nathanaël fit un sourire. Franchement, il avait pas quelque chose de mieux à faire que de proposer des duo a tout ceux qui avait le malheur de lui dire qu’il savait jouer d’un instrument. Quand Nathanaël avait demandé à la jeune fille de poursuivre la discussion à l’intérieur, il voulait surtout clarifier la situation. Mais il ne trouvait pas le courage de lui en parler et surtout que pour le moment l’atmosphère était plutôt bonne, il ne voulait pas tout gâché alors il garda tout cela pour lui et attendit une réponse de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Dim 26 Fév - 22:29

Face à la cheminée, j'étais au moins certaine que mes cheveux ne seraient pas mouillés. Ne sachant que faire de la serviette précedament acceptée, je la mis sur mes genoux. Elle ne me servait à rien mais je ne voyais pas vraiment où la mettre. A priori Nathanaël était quelqu'un de TRES curieux. Ce qui ne me dérangeait pas, mais qui devait embêter pas mal de gens. Je me souviens que la plus part de mes camarades ne répondaient pas ou étaient génés à cause de certaines questions que je leur poser, mais je n'ai jamais compris pourquoi. Peut-être était-ce dû à l'air de Poudlard, cet air rendait certains gens facilement intimidé ou irritable? C'est possible. Après tout dans le monde de la magie tout est possible, depuis que j'ai reçu cette fameuse lettre d'entrée au château et que mes parents m'ont expliqués ce nouveau monde, j'ai tout remis en cause. Plus rien ne m'étonne à présent, ce qui devait surement être le cas de plus de la moitié des élèves.

« Mes parents aussi sont sorciers, d’ailleurs le nom de jeune fille de ma mère est Kim peut être que l’on est de la même famille. J’ai vécu chez les moldus aussi, un peu en retrait mais dans leur monde en tout cas. Pour ma part, je chante, danse, joues du violon et du piano. Je m’intéresses beaucoup à la musique, et toi ? Ma mère est professeur de piano pour les moldus et c’est elle qui m’a appris à aimer la musique. Un duo à l’occasion ça te dirais ? »

Ouah ! Il n'as pas perdu de temps avant de me répondre, et OhMyGod qu'est-ce qu'il parle vite ! Il a réussi à reprendre son souffle entre tous ses mots? Enfin, c'est plutôt amusant, son comportement depuis le début n'était que comique ou presque. Parce qu'avec un peu de recul cette histoire de baiser et tout ce qui en as suivis, ne m'interesse plus vraiment, au peu au moins dire que ça a était une rencontre originale? Peut-être un peu trop pour certains, mais c'était notre renconter, donc cela ne doit concerné uniquement que nous. C'est d'ailleurs face à ça que Nathanaël m'as emmenné ici alors pourquoi veux-t-il parler de musique? Bien qu'au fond cela ne me dérange pas, il faut quand même que nous en parlions. Peut-être que cela le gêne? Ou le met en colère? Enfin, je me dois tout de même d'en parler pour mettre les choses aux claires. C'est donc tout naturellement avec un sourire des plus sincère que je lui réponds, car oui j'ai appris à aimer sa présence malgré que l'on se prenne la tête à chaque fois que l'un de nous deux ouvre la bouche, cela reste très intéressant, peut-être qu'on pourrais devenir ami avec le temps? Mais avec nos caractères a risque d'être compliqué de l'affirme haut et fort. Plutôt des amis qui agissent comme des ennemies? C'est ce qui nous caractérise le plus je pense, enfin de mon côter en tout cas.

"Je ne sais pas si je veux faire un duo avec toi moi..." Et hop, une petite moue pour lui faire comprendre que c'est ironique.. "Mais Nathnaël, on devrais plutôt parler de ce baiser non?"

J'espère ne pas l'avoir mis à l'aise face à ça, il faut qu'on clarifie la situation de toute façon alors, vaux mieux maintenant, au lieu que l'on continue notre conversation avec ce petit
malaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Mer 29 Fév - 17:45

Ils étaient face à la cheminé. On aurait pu croire que la scène était tirée d’une de ses séries à l’eau de rose, très lente où en un épisode il était toujours au même endroit et que si on regardait un épisode par semaine, on savait de quoi étaient faits les autres car c’était toujours la même chose. Nathanaël avait une préférence pour les films d’action. Enfin cela ne concerner en rien l’action présente. Il parlait trop, beaucoup trop même. Il savait que cela n’était pas facile de le suivre et qu’il allait avoir du mal à réduire son temps de parole. Quoi que il ne parlait pas longtemps mais il disait beaucoup de chose en très peu de temps. Et le grand problème c’est que les gens ne comprenaient pas tout généralement.
Citation :
"Je ne sais pas si je veux faire un duo avec toi moi..."
Nathanaël fit une tête triste. Lui, il voulait vraiment faire un duo avec elle, mais il n’allait pas lui mettre un couteau sous la gorge pour qu’elle accepte. La moue qu’elle afficha, fit rire Nathanaël aux éclats. On aurait vraiment dit une série télé.
Citation :
"Mais Nathanaël, on devrais plutôt parler de ce baiser non?"
C’est vrai, il était venu parler de ça à la base. Pas de musique et encore moins pour faire plus ample connaissance. Mais le garçon ne savait pas trop quoi dire à ce sujet. Il devait peut-être tout simplement dire la vérité mais en même temps s’il fessait ça peut-être qu’elle ne le croirait pas et cela envenimerai encore plus leur relation. Nathanaël était vraiment mal-à-l’aise. Que devait-il faire ? C’était un dur choix à faire qui aller probablement changer le court de leur amitié, déjà mal en point. Mais il fallait qu’il se lance, pour faire avancer la conversation.

« Effectivement on doit parler de ce sujet plutôt pointu. Alors comme je te l’ai dit c’était un accident. Et je m’excuse de t’avoir volé ton premier baisé, je sais bien que tu aurais surement voulu l’avoir avec quelqu’un d’autre, qu’un pauvre idiot comme moi, mais ce qui est fait est fait. Crois-moi sur parole, pour moi aussi c’était mon premier baisé, et je ne suis pas mécontent que ce soit toi qui l’es eu. Je ne suis pas le genre de garçon à faire ça pour le plaisir, draguer oui mais pas embrasser, je préfère qu’il y ait des sentiments pour ça. Et toi qu’est-ce que tu en penses ? »

Nathanaël sourit, il savait qu’il avait encore trop parlé, mais s’il avait mis une pause, il n’aurait jamais osé continuer à dire ce qu’il ressentait. Il espérait que cela aller arranger les choses et ne pas vexer ChaeRin, mais ça seul le temps pourrait le dire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Mer 29 Fév - 19:05

C'est seulement après avoir parler que je me m'y a appprenander un peu la réponse de Nathanaël, ce n'était pas de la peur ou juste un peu alors. J'aurais peut-être juste du continuer la conversation sur sa mère qui manger des pianos pour des moldus..Ca ne peut pas être ça, ce qui prouve à quelle point le baiser me tourmentait, je suis de nature très respectueuse, mais je ne me suis pas vraiment interesser à ce qu'il disait, ce qui est assez regrettable car au vu de la lettre que j'ai eu l'occasion de lire aux champs de citrouille sa mère à l'air d'être une femme vraiment charmante ! Si notre relation saméliore je serais ravie de la rencontrée un jour, ou juste qu'il m'en parle un peu plus, car pour l'instant tout ce que je sais, c'est qu'il a l'air d'avoir une relation assez compliqué avec son père et que ça mère adore lui donner des petits surnoms, et qu'ils sont tout les deux sorciers. Ce qui ne m'avance pas tellement sur eux, étant donner que j'ai une imagination débordante je n'aimerais pas imaginer des choses assez étranges qui s'averaient totalement faux.

« Effectivement on doit parler de ce sujet plutôt pointu. Alors comme je te l’ai dit c’était un accident. Et je m’excuse de t’avoir volé ton premier baisé, je sais bien que tu aurais surement voulu l’avoir avec quelqu’un d’autre, qu’un pauvre idiot comme moi, mais ce qui est fait est fait. Crois-moi sur parole, pour moi aussi c’était mon premier baisé, et je ne suis pas mécontent que ce soit toi qui l’es eu. Je ne suis pas le genre de garçon à faire ça pour le plaisir, draguer oui mais pas embrasser, je préfère qu’il y ait des sentiments pour ça. Et toi qu’est-ce que tu en penses ? »

C'est définitif. Ce garçon parle vraiment trop, il faudras lui mettre de la bave de crapaud sur la langue dont il sentirait le goût que si il ouvre la bouche. Ca lui permetterait peut-être de faire des courtes réponses ou voir aucune réponse. Mais ça rendrait leur relation encore plus compliqué... Je m'habituerais donc à devoir entendre encore pendant longtemps ses longs monologues.
Un idiot comme lui, c'est vrai que je le trouvais assez idiot alors que je ne le connaissais pas vraiment, malgré que j'ai eu l'occasion d'explorer sa bouche, mais il ne peut pas être pire que ceux que je connais donc il n'était peut-être pas si idiot que ça, c'était à moi d'en juger après tout. Les gens, et surement moi y compris, se trompe souvent sur eux-mêmes. Son premier baiser? Et il était heureux que ce soit avec moi? Non, mais c'est quoi ce discours de petit dragueur là? Il commencait à devenir plutôt attendrissant, pourquoi il casse toujours tout avec une petite phrase..

"Tu n'es pas si idiot tu sais....Sinon on ne pourrait pas avoir une conversation en ce moment même. Et tu es heureux que ce soit avec moi?..Même si on as eu une drôle de relation, ça me touche que tu dises ça, j'avais peur que tu ne me considères comme quelqu'un de mauvais ce qui aurait était compréhensible vu mon comportement, mais ça prouve que non. Je préfères oublier, après tout tu n'as aucun sentiment pour moi, et ce n'était qu'un simple petit bisous et pas un vrai baiser."

Je ne sais pas pourquoi, mais quand j'ai dis cette phrase, j'ai sentit mon coeur se serrer un peu. Pas de sentiments c'était peut-être pire que de se détester, j'espère sincèrement qu'il va me contredire, même si on ne s'entends pas, il doit bien ressentir quelque chose pour moi. Un sentiment n'importe lequel, au moins quelque chose, je ne suis quand même pas une simple inconnue, je ne parler même pas d'amour. Juste un sentiment, un ressenti, quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   Dim 4 Mar - 21:51

Nathanaël savait de lui-même qu’il parlait trop, il était encore pire qu’une fille. D’ailleurs son frère lui avait déjà fait savoir que s’il continuait sur cette lancer, il n’allait pas être très apprécié et qu’il aurait le rôle de bon copain auprès de la gente féminine. Enfin il ne prêtait pas vraiment attention au conseil de son frère, s’il s’était avérer à plusieurs reprises que la plupart des choses qu’il disait été fausses.
Citation :
"Tu n'es pas si idiot tu sais....Sinon on ne pourrait pas avoir une conversation en ce moment même. Et tu es heureux que ce soit avec moi?... Même si on a eu une drôle de relation, ça me touche que tu dises ça, j'avais peur que tu ne me considères comme quelqu'un de mauvais ce qui aurait était compréhensible vu mon comportement, mais ça prouve que non. Je préfères oublier, après tout tu n'as aucun sentiment pour moi, et ce n'était qu'un simple petit bisous et pas un vrai baiser."
C’était son point de vu à elle pas à lui. Il se trouvait vraiment stupide de ne pas assumer ce qu’il avait fait. Il voulait fuir comme il l’avait toujours fait. Et c’est ce qu’il allait faire de nouveau vu qu’elle lui offrait une parfaite porte de sortie. Leur relation était hors du commun, il fallait bien l’avouer. Lui aussi voulait oublier, il savait que cela aller être dur mais c’était surement mieux ainsi.

« Oui notre relation est étrange mais je l’aime beaucoup. Tu es parfaite change rien, sinon tu deviendrais trop banal. Oublions tout sauf notre amitié dans ce cas. »

Il sourit doucement, pour lui de n’était pas un petit bisous, mais son premier baisé, il n’allait pas l’oublier aussi facilement c’était sûr. Nathanaël toucha ses lèvres tout en disant :

« Il faut que j’y aille. A bientôt. »

Nathanaël sentit son coeur se serrer, il devait partir, fuir loin pour ne pas avoir trop mal. Il se leva et parti du salon. Il avait envie de pleurer, mais il était un homme et il ne devait pas pleurer. Alors il laissa ses larmes au placard et retourna dans son dortoir. C’était certain, il était vraiment trop sensible comme mec.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même si nous étions bouleversés, nous avons tout gardé en nous -PV- [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser ce qui nous lie.
» (m) sean maguire ? il fut un temps où nous étions heureux
» Viktoria « Dans notre jeunesse, nous vivons comme si nous étions immortels. »
» « Le meilleur moment de solitude serait d'être seul comme si nous étions deux. »
» tu étais formidable, j'étais fort minable nous étions formidables ? marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: Sous-sols :: Poufsouffle-
Sauter vers: