RSS
RSS
A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Aure Strangle
Elève de 5ème année & Préfète



Féminin
Nombre de messages : 983
Localisation : Univers>Voie lactée>Système solaire>Terre>Europe>Grande Bretagne>Ecosse>Poudlard>Dortoirs des Pouffy'
Date d'inscription : 31/05/2011

Feuille de personnage
Particularités: Que veux-tu qu'une gamine de quatorze ans ai comme particularité ?
Ami(e)s: Alex Turner, loup garou de son état. Hannah. J'ai deux amis :D
Âme soeur: Obelix

MessageSujet: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Sam 1 Oct - 17:36

Cela faisait peu de temps que nous étions rentrée en seconde année Amy, Alex, et moi et je devais avouer qu’elle s’annonçait sous de meilleurs hospices que la précédente. Déjà j’avais deux amis, ensuite, comme je n’avais pas eut à traverser le lac, je n’étais pas arrivé trempé dans la grande salle. Et malgré les mangemorts et le fait qu’on est attaqué Amy et que je me sois retrouvé à l’infirmerie cette année m’était plus favorable, je le sentais, le château depuis que je m’étais retrouvé assommé semblait avoir enfin assouvis sa vengeance contre moi, quoique je ne sache pas pourquoi il aurait bien put m’en vouloir….

Je venais de sortir d’un cours de défense contre les forces du mal et je devais dire que j’avais une forte envie de tuer mon professeur: je détestais les cours de défense, à mon dernier examen j’avais à peine réussis à obtenir un petit acceptable. A la fin de l’année rentrant chez moi, avec un piètre bulletin ma mère m’avait fortement remontée les bretelles ! Cette année j’avais intérêt à avoir de meilleur note mais c’était pas gagné. Trainant des pieds grommelant toute seule, je rejoignais ma salle commune où déjà se pressaient pas mal de jaune et noir. J’accourais presque dans mon dortoir. J’avais l’extrême chance que mes camarades ne soient en rien des PPS, elles étaient plutôt tranquilles comme filles et surtout très silencieuses ! Ce qui facilitait nos rapports. Je passais vite dans la salle de bain me mouiller le visage. Puis je me jetais sur mon lit. J’avais rencontré des gens sympas partout, sauf à Pouffsoufle. Ce qui ne me facilitait pas les repas que depuis un ans je prenais seul ou presque. Car oui certaine fois je rejoignais Alex à celle des gryffondor ou alors c’était Amy qui venait m’enquiquiner. A moins que ce soit elle qui soit sa façon de me montrer qu’elle tient à moi, mais à ce moment là ca veut dire qu’elle se fait de fausses idées de comment prouver qu’on aime bien quelqu’un… Sauf si elle n’a jamais eut que ce modèle là, ce qui est surement le cas. A moins qu’elle ne fasse tout ca pour m’enquiquiner et a ce moment là on en revient à ma première hypothèse, et a ce moment là ca veut dire que ma pensée tourne en rond. Ce qui en soit n’est pas très rassurant.

« Stoppons là un débat long et inutile : Mon ventre gargouille, il est temps d’y aller. » Je me levais d’un bond, laissant ma cape de sorcier sur le lit : l’uniforme suffirait et si le moindre préfet me disais quelque chose et bien… Et bien en gentille élève de deuxième année chétive et peureuse je retournerais la mettre. Ben quoi, on est pas tous des gryffondors ! Et heureusement, sans vouloir vexer Alex, les gryffondors sont tête brulées et impétueux. Ce qui n’a pas rendue mes rapports avec tous les gryffondors très faciles. De toute façon mes rapports avec les gens en général ne sont pas des plus simples. « Amy dit que c’est par ce que je n’y met pas du mien, mais d’un autre coté je n’ai aucun conseil à recevoir d’une folle qui pense que porter la mèche c’est être au summum de la classe… » Oui, ma cousine était étrange mais c’était surement pour ça que je l’aimais bien, à moins que ce soit pour ses rares moments de douceur, mais dans ce cas là je serais un peu maso de rester avec elle alors qu’elle me fait vivre en général les situations les plus étranges que j’ai put vivre… Je prédis même qu’un jour elle réussira à me perdre dans la forêt interdite ! Elle en est tout à fait capable.

Sortant de la salle commune, je passais devant un préfet qui ne fit aucun commentaire sur ma façon d’être habillé. Ravie, de ne pas avoir à retourner prendre ma cape je me pressais de rejoindre la grande salle, rêvant déjà du bon repas que je pourrais y trouver. Je savais, que vu l’heure, il n’y aurait pas tellement d’autre élèves. Et j’avais taper dans le mille. Rares étaient les étudiants qui mangeaient à sept heures du soir mais j’avais pris ce rythme pour ne pas à avoir à croiser trop de gens et ainsi je pouvais manger dans le calme. Je m’asseyais à ma place habituel et une assiette remplis de patates et de poulet apparus devant moi comme par magie. Mais je m’aperçus que je n’étais pas particulièrement affamée. Je piquais de ma fourchette une patate et la baladait dans mon assiette. Rapidement je me pris au jeu et dix minutes plus tard on pouvait me trouver en train de faire parler ma patate :

- Mou haha ! Je vais te tuer sal poulet.

Et je piquais le poulet d’avec le bout de mon couteau, laissant échappé un rire sardonique qui devait venir de la bouche de ma patate ! Oui je suis folle est alors ? Qu’est-ce que ca peut vous faire !

_________________






Spoiler:
 



Dernière édition par Aure Strangle le Lun 6 Aoû - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Amy Strasberry
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 355
Localisation : Je dirais, entre la réalité et le rêve ou encore la folie et la paresse en tout cas un endroit ou le calme n'a pas sa place.
Date d'inscription : 30/07/2011

Feuille de personnage
Particularités: Euh ... Déjanté ?
Ami(e)s: Je ne suis pas complétement associale ... oui j'ai des amis
Âme soeur: Je n'aime personne ! And I hate you !

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Sam 22 Oct - 19:15

Ah ! Ma seconde année commence bien, cela fait quelques semaines d’écoulées depuis le retour des vacances, et je n’ai était l’objet d’aucune remontrances, non je ne me suis pas calmer et par un miracle décider de devenir une jeune fille modèle, maintenant je ne me fait plus attraper c’est complètement différent ! Je peux me vanter de n’avoir reçu aucune punition pour l’instant, pas de salle des trophées à nettoyer pas de document à classer, pas d’ingrédient pour potions à ranger ! La vie est tellement belle ! Ou pas … Ben oui voir la vie en rose sa va cinq minutes mais à la longue elle finit par être monotone, l’humour noir est beaucoup plus drôle. Parfait pour dénoncer sans pour autant être tendre ! Un art dans lequel je compte bien exceller, pour l’instant vous pouvez demander à mes camarades je suis en bonne voie !

Les cours venaient de se terminer, ouf enfin je peux sortir de la salle des sortilèges, et heureusement tous cela et d’un ennuyeux. Je déteste tous ce qui est scolaire, allergique au professeurs et malade à l’idée d’écouter sagement sur une chaise je ne suis pas prête de baisser les armes, mon cas n’est pas gagné. M’intéresser à leurs blablas inutiles ne me plait guère et je ne vois pas qui cela dérange vu que je me débrouille très bien au niveau des notes. Les espérances de ma famille ne sont certes pas respectées puisque ils voudraient que je sois la meilleure en toute circonstance, mais je suis plutôt contente d’avoir en majorité des efforts exceptionnels. Et puis s’ils ne sont pas content tant pis pour eux ! Bien sûre, ma grand-mère ma pourri mes vacances mais peut importe ! De toute façon cette vieille gargouille n’a rien à me reprocher, elle à bien préciser ne plus vouloir entretenir quelque rapport que se soit avec moi, alors pourquoi a-t-elle décidé d’un coup de « renouer les liens ». Ne dit-on pas canicule en été mémé va y passer ? Dommage que la pluie est été plus présente que le soleil durant les vacances scolaire.

Donc je retourné dans mon dortoir, de mauvaise humeur à cause de ce fameux cours déprimant, de plus retrouver tous ces incapable avec qui je cohabite me met en rogne, parfois j’aimerais que les filles est la capacité intellectuelle de faire tourner une lessive mais même avec la magie c’est laborieux. Comprenez qu’avec ces être moche, faible est stupide l’entente n’est pas gagné. Je ne parle que de celle étant dans mon dortoir peut être les autre auront une pointe d’intelligence. Bref, donc en essayant de croiser le moins de monde possible, je me changeai enlevant mon uniforme pour aller manger, oui c’est un peu tôt mais je m’en fiche, j’ai faim !

Arrivé dans la grande salle je m’assis afin de pouvoir déguster mon repas, seule à ma table le choix des place étaient assez large, le moment était bien choisit pour enfin manger en paix ans les bavardages incessant et dénuer du moindre sens. Du moins c’est ce que je croyais, avant que je ne vois ma cousine… à l’autre bout de la salle … en train de jouer avec du poulet … Oh nom de Merlin ! Et moi qui penser que l’on ne pouvait pas tomber plus bas ! Je m’approchai de … la fille déranger qui fait parler des patates.


-
Mou Haha ! Je vais te tuer sal poulet.

Cette phrase suivit d’un rire pour le moins étrange n’avait rien de rassurant en ce qui concerne la santé mentale de ma cousine. Je m’interroger sur la façon de répondre à cet acte complètement fou, je m’éclaircis donc la voix pour que l’individu remarque, et m’assis à coté d’elle. Une assiette apparue alors pleine de nourriture. Cependant je ne pouvais pas laisser la pauvre enfant se ridiculiser de la sorte.

- Euh... Excuse moi Aure, mais faut que je fasse le point sur ton style humoristique, c'est quoi exactement ... c'est du débile en fait ? Du genre je me suis noyé dans un verre d'eau, je fais parler du poulet, je converse avec ma valise. C'est ça non ?

Tous cela bien sûre annoncé sur un petit ton suffisant, affirmant mon assurance, comme toujours devant ma cousine, non comme toujours devant n’importe qui en fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Aure Strangle
Elève de 5ème année & Préfète



Féminin
Nombre de messages : 983
Localisation : Univers>Voie lactée>Système solaire>Terre>Europe>Grande Bretagne>Ecosse>Poudlard>Dortoirs des Pouffy'
Date d'inscription : 31/05/2011

Feuille de personnage
Particularités: Que veux-tu qu'une gamine de quatorze ans ai comme particularité ?
Ami(e)s: Alex Turner, loup garou de son état. Hannah. J'ai deux amis :D
Âme soeur: Obelix

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Sam 29 Oct - 16:23

C’est pas comme si les gens de cette école sont normaux ! Tout le monde ici a un grain, donc moi aussi : ca ne devrait pas vous étonner… Après tout, à Poudlard, la présence d’un esprit frappeur n’interpelle personne. Personne ne sait il dit un jour : tiens si je me débarrassais de Peeves aujourd’hui ? Non, visiblement vu qu’il nous pourri encore la vie… Bon mais retournons à nos patates. A moins qu’il est essayé mais qu’il est échoué. Donc bref, je faisais bouger ma pomme de terre au bout de ma fourchette… Nan mais à ce moment là ce mec n’était vraiment pas doué, c’est vrai quoi pour ne même pas réussir à virer un esprit frappeur…

- Euh... Excuse moi Aure, mais faut que je fasse le point sur ton style humoristique, c'est quoi exactement ... c'est du débile en fait ? Du genre je me suis noyé dans un verre d'eau, je fais parler du poulet, je converse avec ma valise. C'est ça non ?

Le doux ton autoritaire et arrogant de ma cousine me tira de mes pensées. Je la regardais comme si elle n’était pas là avant de planter mon regard dans le sien avec calme. C’est fou dès qu’elle ouvre la bouche j’ai simplement envie de lui clouer le bec avant qu’il n’en sorte une injure. Et elle s’y connait fort bien dans ce domaine là vous pouvez me croire… Mais je ne vais tout de même pas me laisser faire :




- Et puis toi ton style c’est plus de compenser ton manque de confiance en toi et tes lacunes de sorcière en déversant des atrocités sur une société soi disant injuste et qui te rejettes mais sans doute par ce que tu es une emmerdeuse.

Lui demandais-je relevant un sourcil sceptique. Je n’en revenais pas de lui avoir répondu du tac-au-tac, mais visiblement à force de la fréquenter je développe ma répartie. Il faut au moins ca pour survivre à Amy lors ce qu’on est forcée de passer une semaine dans la même maison… Heureusement que ce n’est pas tous les jours… Je suis sure que si on nous enfermé trop longtemps ensemble, l’endroit où nous serions, ferait « boum » au bout d’un mois… Et encore je suis optimiste… Amy trouverait surement le moyen de me tuer dans mon sommeil ou d’empoisonné ma nourriture… Cette fille est une malade mentale… A moins qu’elle soit sociopathes… Enfin bon ca reviendrait toujours au même résultat.

- Dit moi Amy, que me vaut l’honneur d’entendre ta douce voix à l’heure du dîner ? Peut-être te retrouves-tu ,une fois de plus, -
j’insistais bien sur ces derniers mots- à manger seule à la table des Serpentards, car même eux tu réussis à les faire fuir ? Lui demandais-je avec mon plus beau sourire. Je vais donc te proposer, pour que tu ne t’humilie pas à le faire toi-même, si tu veux manger avec moi. Nous pourrions par discuter en se demandant si les tabourets ont encore quelques choses à nous prouver ? C’est un sujet d’actualité, tu sais dans le monde sorcier !

C’est vrai quoi ! Pourquoi remettre en cause ses braves objets tout ça par ce qu’ils ont seulement trois jambes alors que les chaises ont en quatre. C’est tellement discriminatoire ! Ce sujet m’avait interpeller lorsque j’avais lu le petit article qui lui étais concerné dans la gazette du magicien. Tout comme celui où un naturaliste sorcier essayait d’expliquer pourquoi les sombrals hennissaient… Mystérieuse question n’est-il pas ?

_________________






Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Amy Strasberry
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 355
Localisation : Je dirais, entre la réalité et le rêve ou encore la folie et la paresse en tout cas un endroit ou le calme n'a pas sa place.
Date d'inscription : 30/07/2011

Feuille de personnage
Particularités: Euh ... Déjanté ?
Ami(e)s: Je ne suis pas complétement associale ... oui j'ai des amis
Âme soeur: Je n'aime personne ! And I hate you !

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Dim 30 Oct - 20:12

Ma cousine semblait perdue dans son délire, quelque part dans un monde à part avec une … patate. Oui chez ma cousine les patates et morceau de poulet parle et ont une vie, je dois bien admettre que parfois elle m’exaspère, les gens de cette école sont stupide ce n’est pas une raison suffisante pour que ma cousine commence à souffrir de démence !

- Et puis toi ton style c’est plus de compenser ton manque de confiance en toi et tes lacunes de sorcière en déversant des atrocités sur une société soi disant injuste et qui te rejettes mais sans doute par ce que tu es une emmerdeuse.

Ok ! La petite se rebelle, bravo Aure je suis fière te toi et puis je constate que tu as tout compris, sauf peut être pour les lacunes de sorcière, notre niveau doit très probablement égale. Enfin je ne lui en veux qu’à moitié elle se défend avec se qu’elle peut, même si ce n’est pas très glorieux enfin ma cousine aura tout de même le mérite de répondre ce qui est bien pour elle.

-Mmm ouais, bon maintenant que c’est fait continuons notre discutions.


Je la regarder, peu convaincu par sa réponse, mais c’est normale en ce domaine elle est encore novice, elle n’a pas l’habitude d’envoyer des pics, mais elle est en bonne voie ! Je suis persuadé que si elle continu comme ça bientôt elle ne se laissera plus impressionné par les murs de Poudlard, oui elle est persuadé que ces dernier ou juré sa perte.

- Dit moi Amy, que me vaut l’honneur d’entendre ta douce voix à l’heure du dîner ? Peut-être te retrouves-tu, une fois de plus, à manger seule à la table des Serpentards, car même eux tu réussis à les faire fuir ? Je vais donc te proposer, pour que tu ne t’humilie pas à le faire toi-même, si tu veux manger avec moi.

Oui bien sûre, manger avec les Serpentard était assez compliqué mais depuis quelque temps nous parlions ensemble de la fin du monde et des minorités à éliminer ce qui nous met tous d’accord. Je m’entends beaucoup mieux avec mes partenaires de chambre.

-Et bien Aure, je n’avais pas vraiment l’intension de manger avec toi. Je ne suis plus toute seule comme en première année. Mais ta proposition me va droit au cœur, cette phrase me fit sourire comme si j’en avais réellement un cœur. Puisque tu insiste je vais attendre l’arrivé des autres vipères avec toi.

Je pris donc place à coté de ma cousine m’installant lentement sur le banc, mais à peine assise elle ouvrit de nouveau la bouche, de toute évidence une conversation houleuse aller s’engager, et bien allons-y cela risque d’être drôle !

-Nous pourrions par discuter en se demandant si les tabourets ont encore quelques choses à nous prouver ? C’est un sujet d’actualité, tu sais dans le monde sorcier !

Je ne veux pas savoir ceux à quoi elle pensée, les tabourets ont-il encore quelque chose à prouver ? Mais c’est une blague ! Mon sourire s’effaça laissant place à une moue consterné.


-Ouais, c’est vachement d’actu en plus … Je regardais ma cousine avec pitié et d’un air désespéré. Ta pas peur que j’aille un peu loin sur ce sujet, et qu’on se mette à dos certaine personnes ? Pourquoi pas un sujet comme est-il juste d’aimer autant un enfant moldu d’un enfant sorcier, évidement la question ne se pause pas on connait déjà la réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Aure Strangle
Elève de 5ème année & Préfète



Féminin
Nombre de messages : 983
Localisation : Univers>Voie lactée>Système solaire>Terre>Europe>Grande Bretagne>Ecosse>Poudlard>Dortoirs des Pouffy'
Date d'inscription : 31/05/2011

Feuille de personnage
Particularités: Que veux-tu qu'une gamine de quatorze ans ai comme particularité ?
Ami(e)s: Alex Turner, loup garou de son état. Hannah. J'ai deux amis :D
Âme soeur: Obelix

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Mer 11 Jan - 15:57

C’est vrai quoi ! Pourquoi les sombrals hennissent ? Et surtout : Est-ce que ceux qui ne peuvent pas les voir peuvent les entendre ? Je les entends, je les vois, mais Amy, elle, le peut-elle ? C’est donc une question réelle quoi que sans trop de suspens : il suffit de mener une personne qui ne voit pas les sombrals et attendre pour voir si la personne les entends. C’est simple. Je devrais essayer avec Amy un jour…

-Et bien Aure, je n’avais pas vraiment l’intension de manger avec toi. Je ne suis plus toute seule comme en première année. Mais ta proposition me va droit au cœur
. Puisque tu insiste je vais attendre l’arrivé des autres vipères avec toi.

Je riais franchement : Amy ? Des amis autre qu’elle-même ou ceux qu’elle s’inventait ? Impossible ! Risible ! Ma cousine était le genre de personne gentille ( et encore ca restait à prouver) mais totalement insupportable ! Et je disais ca en connaissant la « bête ». J’avais une grande maîtrise de l’ « Amy »… a mon grand regret ! C’était surement l’un des pires maux sur terre… Après ce sadique de château bien sure !



- Ho, arrête ton char Ben Hur ! Même les serpys peuvent pas te blairer, a moins qu’il y ai eu un miracle… Mais je t’avoue ne pas trop y croire, ce serait comme le père Noël ou les cloches de pâques tu vois ? Donc tu vas manger avec moi. Et ce n’est pas une option…-
Je prenais une inspiration consciente de ce que j’allais faire - C’est un ordre.

C’était la première fois, je dis bien la première fois que je donnais un ordre à quelqu’un et il fallait noter que je le faisais à Amy, qui elle ne recevait quasiment jamais d’ordre. Double choc ! Mais bon comme je venais de commencer autant continuer.

-Ta pas peur que j’aille un peu loin sur ce sujet, et qu’on se mette à dos certaine personnes ? Pourquoi pas un sujet comme est-il juste d’aimer autant un enfant moldu d’un enfant sorcier, évidement la question ne se pause pas on connait déjà la réponse.


Je regardais les autres élèves de peur que l’un d’entre eux ai entendu les propos de ma cousine car il était claire qu’un né-moldu qui l’eut entendu eu voulu la trucider sur le champs et ce à l’aide de sa petite cuillère, dont soi dit en passant il se servait pour manger son pâté, pour l’enfoncer dans… Cela dit il faut convenir qu’utiliser une cuillère pour manger son pâté soit un peu étrange !



- Tu sais que ce que tu fais c’est une sorte de suicide visant à attendre de te faire assassiner par un de tes camarades Amy ? Alors on va changer d’axe de défense, hein Amy, par ce que sinon on va se faire virer par les autres

C’est vrai quoi ! J’avais envie de manger ma patate en paix moi, de la faire parler si j’avais envie. Pas que les garçons -plutôt baraques- qui m’entourent essayent de me virer de la tables des pouffsoufle - ou de nous trucider avec leurs cuillères- par ce que ma cousine profère des insulte au sujet des moldus. Je préférais détourner ma tête de ma cousine et regarder ma patate. J’y rajoutais un peu de salade que je faisais chanter du bout de ma fourchette :

- Salade de fruit jolie, jolie, tu plais à ma mère tu plais à mon père.

_________________






Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Amy Strasberry
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 355
Localisation : Je dirais, entre la réalité et le rêve ou encore la folie et la paresse en tout cas un endroit ou le calme n'a pas sa place.
Date d'inscription : 30/07/2011

Feuille de personnage
Particularités: Euh ... Déjanté ?
Ami(e)s: Je ne suis pas complétement associale ... oui j'ai des amis
Âme soeur: Je n'aime personne ! And I hate you !

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Sam 28 Jan - 16:46

- Tu sais que ce que tu fais c’est une sorte de suicide visant à attendre de te faire assassiner par un de tes camarades Amy ? Alors on va changer d’axe de défense, hein Amy, par ce que sinon on va se faire virer par les autres

Ha ! Ha ! Ha ! … Ma pauvre cousine, parfois je me dis vraiment que tu n’as pas de chance de me compter parmi les membres de ta famille. J’en rajoutais bien sure, les origines des sorciers n’ont jamais compté pour moi, mais voir ma petite Aure dans cet état me faisais plutôt rire, non ce n’est du sadisme, rassurez-vous. Je me fiche d’avoir tous les autres collégiens à dos leur avis n’à aucun intérêt à mes yeux. Je ne vis pas pour les autres mais pour moi-même. Egoïste ? Certainement, mais si nous devions nous arrêter à ce que penses les gens qui nous entourent, l’on avancerait à reculons. Beaucoup de gens s’arrêtent sur l’image qu’ils renvois et cache leurs véritable opinion, je préfère juste clamer ce que je pense plutôt que me cacher derrière mon noms de famille.

-Assassiner ? Tu y vas un peu fort. Et puis avoir une fatwa sur ma tête ne me fait absolument pas peur !

Oui, je suis un peu atteinte mentalement, mais la vie est beaucoup mieux ainsi. Je traduis mon ennuie par de la méchanceté et je sais que ce n’ai pas bien, surtout lorsque j’embarque ma cousine dans les ennuis, mais peu importe l’on ne vit qu’une seule foi. Je regardais autour de moi, je ne pensais pas que les garçons de Poufsouffle avaient autant de muscles, de toute façon cela ne change pas grand-chose, ils restent des blaireaux. Quoi que une foi j’en avais rencontré un plutôt sympa. … Amy ce n’est pas la journée de la gentillesse, ressaisis-toi !

- Salade de fruit jolie, jolie, tu plais à ma mère tu plais à mon père.


Sa y est ! Il manqué plus que ça ! La patate et le poulet conversent avec une salade qui chante faux ! C’est ridicule … Il fallait faire quelque chose je ne pouvais laisser ma cousine comme ça … je regardais Aure dépiter.


-Fait gaffe si tu continu comme ça, l’avocat va ramener sa fraise.


Que pouvais-je faire d’autre ? Peut être que le secret de la sociabilité réside en le fait de réussir à créer une conversation entre aliments … L’espèce des sorcier est tombée si bas que cela ? Bien résolu à ne pas laisser un membre de ma famille dans la plus totale des démences, je pris de nouveau la parole.

-Propose un autre sujet, ma petite patate.

Cette foi ma voix était plutôt tendre, petite patate, ce surnom lui allait plutôt bien, surtout avec un morceau de la dite pomme de terre piquer sur une fourchette parlant avec monsieur le poulet et mademoiselle la laitue. J’aime beaucoup Aure, bien qu’elle dise que je sois détraquée, elle n’est pas bien nette non plus, mais c’est aussi une des raisons qui la rende si attachante. C’est la seule véritable amie que j’ai, et c’est bien parce qu’elle arrive à me supporter à l’instar des autre élèves de Poudlard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Aure Strangle
Elève de 5ème année & Préfète



Féminin
Nombre de messages : 983
Localisation : Univers>Voie lactée>Système solaire>Terre>Europe>Grande Bretagne>Ecosse>Poudlard>Dortoirs des Pouffy'
Date d'inscription : 31/05/2011

Feuille de personnage
Particularités: Que veux-tu qu'une gamine de quatorze ans ai comme particularité ?
Ami(e)s: Alex Turner, loup garou de son état. Hannah. J'ai deux amis :D
Âme soeur: Obelix

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Ven 27 Juil - 14:32

Bon quoi que faire chanter un bout de salade c’est pas vraiment la chose la plus fun qu’il y ait à faire mais bon. C’est ça ou continuer « d’encourager » ma cousine, et ca je n’en avais vraiment pas envie. Pas envie du tout, au contraire j’aurais préféré filler discrètement avant que les gens de ma table ne me remarque avec cette folle et que je sois traitée en paria. Y a mieux à faire quand déjà le château vous déteste et que vous avez pas beaucoup d’amis…

- Assassiner ? Tu y vas un peu fort. Et puis avoir une fatwa sur ma tête ne me fais absolument pas peur !



Je savais très bien que rien ne lui faisait peur : J’avais tout essayé durant notre enfance pour lui faire peur par des menaces, mais rien ne marchait. Elle était définitivement imperméable à cela. Et ça n’avait rien à faire avec du courage, en réalité elle était totalement inconsciente. Comme là où elle s’amusait à provoquer tous les gens autours de nous sans ce soucier des conséquences. Moi au contraire je n’en était que trop bien consciente. Comme je continuais de faire chanter ma salade pour essayer d’oublier la présence de ma cousine - mais étais-ce vraiment possible ?- elle me regarda pleine de pitié :


-Fais gaffe si tu continue comme ça, l’avocat va ramener sa fraise.

Ce fut mon tour de la regarder affligée : Elle avait vraiment des jeux de mots pourris et j’en avais marre de notre joute verbale. Tant pis si je la perdais, je perdais toujours contre elle de toute façon, capitulant la première. Mais il me semblait que c’était une nécessité lorsque c’était Amy qui était en face de moi, et puis je n’aimais pas tellement la confrontation. Contrairement à elle. Conclusion : je ne faisais pas le poids.


- C’est cool, Amy. Et à part ça tu as envie de manger avec moi ou tu attends juste de trouver une nouvelle victime à la table des serpentards ?

Je regardais ma cousine, lasse de ses délires incessants. Qu’elle mange avec moi ou qu’elle s’en aille, par la barbe de Merlin ! Par ce que si elle continuait de m’enquiquiner comme ça j’allais retourner dans ma salle commune et me nourrir de gâteaux que Rosie m’avait envoyé: Ca serait surement moins bon que ce poulet mais qu’importe si c’était pour échapper à Amy.

- Mais je te préviens si tu manges avec moi tu stoppes tout de suite tes délires morbides et provoquant. Sinon je m’en vais.

Au moins elle était prévenue. Par ce qu’en réalité j’aurais bien aimé qu’elle reste avec moi, mais si c’était pour m’attirer les foudres de mes compatriotes blaireaux… Pour autant je n’appréciais pas de manger seul, en regardant les autres s’éclater avec leurs potes. Potes que je n’avais pas.

_________________






Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Amy Strasberry
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 355
Localisation : Je dirais, entre la réalité et le rêve ou encore la folie et la paresse en tout cas un endroit ou le calme n'a pas sa place.
Date d'inscription : 30/07/2011

Feuille de personnage
Particularités: Euh ... Déjanté ?
Ami(e)s: Je ne suis pas complétement associale ... oui j'ai des amis
Âme soeur: Je n'aime personne ! And I hate you !

MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   Mar 31 Juil - 16:34

- C’est cool, Amy. Et à part ça tu as envie de manger avec moi ou tu attends juste de trouver une nouvelle victime à la table des serpentards ?

Sa question me fit rire intérieurement, un large sourire se dessina sur mes lèvres. Ma pauvre cousine tu me connais décidément si bien, mais tout de même je suis déçu que tu ne puisses apporter toi-même la réponse. Je ne serais plus à cette table si j’avais envie de rejoindre les vipères de Serpentard, et puis il est bien vrai qu’Aure et la seule personne que j’apprécie réellement. Elle est parfois un peu absurde et étrange mais elle a toujours était la. Je ne peux pas en dire autant, à chaque foi qu’elle se trouve en ma compagnie il lui arrive quelque chose.

Je m’apprêter à lui donner une réponse lorsque ma cousine pris la parole, cela montrer qu’elle allait pauser des conditions ou me faire la morale ou encore me traiter de folle. Elle a raison bien sure mais tout de même ….

- Mais je te préviens si tu manges avec moi tu stoppes tout de suite tes délires morbides et provoquant. Sinon je m’en vais.

Ah ! J’avais raison …. Bon d’accord se n’est pas si étonnant depuis le temps que je la connais. Je ne voulais pas qu’elle parte bien sure, j’aimais passer du temps avec elle. Bon ben Amy faut se calmer, tu effraies ta chère cousine.[/b][/font]

-Très bien Aure, j’arrête avec les propos déplacé. Mais de ton coter ne joues plus avec tes aliments, c’est puéril.

Après tout si je fais des efforts il n’y a pas de raison qu’elle n’en face pas non plus. Et puis mon amour propre en prenais un sacré coup alors bon. Je m’installai plus confortablement sur le banc, je jetai un rapide coup d’œil à la table des Serpentards, ils mangeaient en parlant probablement des cours de la matinée ou de leurs fortune respective. Je me concentrai de nouveau sur mon assiette, regardant le poulet qui avait l’air bon.

-Alors ma cousine comment vas-tu ?

Bon d’accord cette question n’était pas super mais elle permettait de lancer la conversation. Nous mangeâmes en parlant tranquillement, se demandant des nouvelles de nos parents respectifs. Le temps passa plutôt vite et sans effusion de cris ou de haine. Je dois bien avouer que se fut agréable et me permis de passer du temps avec Aure.

Fin

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la manière de Tsamère et Ferrari (PV Amy)TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la part de Laulau Ferrari pour Lilly
» Bonne manière
» Détecteur de radar - Arnaud Tsamère
» De l'art et la manière de se dévouer [PV Villadra]
» Ferrari vs. McLaren : Qui est pour vous le plus puissant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: Rez-de-chaussée :: Grande Salle-
Sauter vers: