RSS
RSS
Tomber de rayon [PV] -FINI-

 

Partagez | 
 

 Tomber de rayon [PV] -FINI-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Mer 28 Sep - 22:50

Le réveil sonna. Nathanaël porta sa main dessus pour l’éteindre, les réveils étaient de plus en plus dur pour lui. Il aspirait à une seule et unique chose les vacances, pour qu’il puisse aller se reposer dans la maison familiale. Il se hâta de s’habiller et parti pour la grande salle. Les quatre géantes étaient disposés à l’identique d’hier soir, le plafond magique était d’un bleu éclatant. Une fois assis, il commença à manger, le calme était maitre dans c’est salle gigantesque lorsqu’une troupe de hiboux entra dans la pièce. C’était l’heure du courrier, un paquet tomba sur les genoux du garçon. C’était sans aucuns doutes ces lentilles, une lettre accompagnée le paquet. Mais il n’avait pas le temps de le lire, par ailleurs il avait même fini de manger.

Nathanaël prit donc le paquet et la lettre, et se dirigea vers la sortie. Il avait décidé d’aller à la bibliothèque afin d’étudier. Il monta les escaliers, qui comme à leurs habitude en fessaient qu’à leurs têtes. Il n’arrêta pas de demander son chemin auprès d’année supérieurs. Il eut même droit à quelques moqueries de la part des Serpentard, comme si cela ne leurs étaient jamais arrivés de se perdre. Mais il finit par être bien aider par une Serdaigle qui y revenait. Une fois dans ce lieu remplit de savoir, le jeune garçon posa ses affaires sur une table libre. Puis alla dans les rayons, il ne savait pas très bien ce qu’il cherchait. Il regardait les tranches de livre et en trouva quelque uns qui pourrait lui faire plaisir.

Tout à coup un bruit se fit entendre juste à côté de lui. Un livre était sur sol et une demoiselle avait toujours la main tendue vers le haut. Le garçon comprit bien vite qu’elle avait fait tomber le livre, et se mit à rire. Ce n’était pas un rire moqueur mais un rire nerveux. Il rira tellement fort que des regards noirs des élèves se fessaient sentir. Il se stoppa net et dit :

« Nathanaël Oryon, heureux de te rencontrer, et toi c’est ? »

Nathanaël se baisa et ramassa le livre. Puis le tendit délicatement à la jeune fille sourire aux lèvres.


Dernière édition par Nathanaël Oryon le Mer 8 Fév - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Rita Minithya
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1080
Localisation : Je sais où toi, tu es, coquin.
Date d'inscription : 10/09/2011

Feuille de personnage
Particularités: Oh, il suffit d'une petite étincelle pour que ça fasse BOUM! Ca vous donne une idée?
Ami(e)s: Oh, j'en ai des tttassss! Heureusement, j'en ai aussi des vrais.
Âme soeur: La pyrotechnie. Entre elle et moi, c'est la passion folle. On s'embrase, on s'enflamme et on se fout en l'air!

MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Sam 1 Oct - 14:12

Rita n'aimait pas se lever trop tard. Elle aimait les journées bien remplies. Et elle détestait par dessus tout paresser. Elle haïssait cela en vérité. Ce fut donc à 7h30 se matin-là qu'elle se leva - pas trop tôt quand même, faut pas exagérer- tout de même fatiguée, mais motivée par la journée qui l'attendait. Elle se dirigea donc vers les salles de bains, se lava le corps et les cheveux, les peigna puis les attacha, encore humides, en un chignon rapide, se lava le visage. Après avoir enfilé ses habits avec l'emblème des Poufsouffles, un blaireau noir sur font or ( jaune) elle se dirigea vers la salle commune. Cette même salle ressemblait vraiment à un terrier. Chaleureux, protecteur, joviale. Tout ce qu'elle se faisait comme idée de la maison idéale. Et c'était surtout les portes menant aux dortoirs qu'elle appréciait le plus - en plus du feu de bois-. Des portes en forme de tonneaux de vins. Un peu comme chez les hobbits, dans le seigneur des anneaux. Rita attrapa les livres qu'elle devait rendre à la bibliothèque et sortit de sa salle commune en passant par le portrait, toute souriante.

Elle alla manger à la Grande salle, après avoir salué quelques camardes, et regarda ses livres. Qui étaient assez lourds en fait. Très lourds. Lorsqu'elle les avaient pris, elle était sûre d'y trouver ce qu'elle cherchait. Mais, malgré le fait qu'ils soient lourds, ils ne contenaient presque rien- du moins, ce qu'elle cherchait-. Le peuple amazone. Fiction ou réalité? Un peuple oublié, fascinant dans la mythologie, tout comme les autres créatures qu'elle avait pu rencontrer jusqu'à présent. Le livre au dessus de la pile l'intriguait. Certes, il ne contenait pas beaucoup d'informations. Mais il y avait une page étrange où on parlait justement d'un peuple. Perdu. Oublié. Saccagé. Néanmoins, il ne faisait nullement référence aux amazones. Mais cela avait fortement intrigué Rita, qui voulait en savoir plus. Beaucoup plus.

La bibliothèque ne fut pas difficile à trouvée. Déjà, parce que Rita y était déjà allé. Aussi, parce qu'elle suivait souvent les Serdaigles qui y allait souvent, pour leur culture personnelle. Rita sourit. C'était étrange comme les gens pouvaient être différents, mais pouvaient également se retrouver, au sein de maisons, grâce à leur qualités ou défauts. Même si parfois, on ne savait pas trop pourquoi tel ou tel personne allait ici ou là. Les gens changeaient, très certainement, mais le choixpeau ne pouvait pas tout voir. Perdue dans ses pensées et réflexions, Rita faillit tomber des marches quand l'escalier n'en fit qu'à sa tête. Au moment où elle en atteignait un autre. Elle s'accrocha rapidement à la bar de pierre et y resta collée, un certain temps, le visage livide. Et elle était sure d'avoir entendu un ricanement. Devenu quelque peu ronchonne et maudissant ces foutus escaliers, elle dû faire le tour pour en prendre un autre, qui devrait la mener à la bibliothèque. Et elle parvint enfin à y entrer, soulagée.

La pièce, gigantesque, pleine de rayons qui semblaient ne jamais se terminer, était impressionnante. Rita adorait l'atmosphère qui y régnait même si elle préférait tout de même la grande salle et les cuisines. La gourmandise. Un de ses plus gros défauts. Par chance, son métabolisme lui permettait de ne pas grossir lorsqu'elle mangeait beaucoup. Son corps dépensait très vite ses graisses. Et puis elle faisait du sport, pour la forme, et essayait de faire tout de même attention à ce qu'elle mangeait. C'était important. Rita rendit ses livres, puis se dirigea vers les derniers rayons, ceux qu'elle n'avait pas encore explorés. En parcourant les piles de livres elle en aperçut directement un. Vie et mœurs d'un peuple disparut. Pour être explicite, ça, c'était explicite. Toute excitée, elle chercha à l'atteindre. Et n'y parvint pas. Il était très haut. Elle réessaya en se tenant sur la pointe de ses pieds mais ses doigts ne parvinrent toujours pas à l'attraper. Elle respira profondément en fixant son objectif et, soudainement, à la surprise de certains, elle sauta, parvenant à l'attraper- agripper fermement serait des termes plus appropriés-. Mais logiquement, lorsqu'on saute, on monte aussi vite que l'on descend. Et ce qu'il se passa. Lorsqu'elle redescendit, le livre qu'elle avait agrippé s'était remis en place, s'était penché dangereusement vers elle et tomba. Un grand BOUM retentit. Rita ferma les yeux, la main toujours en l'air. Figée. S'attendant à se faire sévèrement réprimander.

Mais ce ne fut pas les réprimandes de la bibliothécaires qui retentirent, mais un rire. Pas méchant ni moqueur. Rita ouvrit alors les yeux et tourna la tête vers l'auteur du rire. Un jeune homme de Poufsouffle, d'à peu près son âge.

« Nathanaël Oryon, heureux de te rencontrer, et toi c’est ? »

Il se baissa et ramassa le livre. Puis le lui tendit délicatement, sourire aux lèvres. Rita rougit légèrement. Déjà, parce qu'elle était terriblement gênée. Ensuite, parce qu'elle trouvait que le jeune homme avait vraiment un beaux sourire, et qu'il avait l'air vraiment sympa. Elle l'avait déjà vu, en coup de vent, dans la salle commune, mais ne le connaissais pas personnellement. Et c'était l'occasion. Elle récupéra son livre et répondit à son sourire.

"Rita. Rita Minithya, enchantée" lui répondit-elle, heureuse. "Tu as une lettre dans les mains à ce que je vois, si tu veux l'ouvrir, on peut aller s'assoir à une table. Ça te va?"

Elle lui désigna une table libre et pense que la journée s’annonçait meilleure qu'elle ne l'avait imaginé.



Dernière édition par Rita Minithya le Mer 1 Fév - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Mar 25 Oct - 16:39

Nathanaël avait déjà vu le visage de cette fille auparavant, mais où avait-il bien pu la voir ? Il chercha longuement dans sa petite mémoire. Dans la grande salle ? Non, il n’y restait pas assez longtemps pour ses souvenirs de qui que ce soit et surtout il ne regardait pas les gens dans cette salle. En cours, surement pas son livre et le professeur étaient ses seuls centres d’attentions. Dans les couloirs, pas ça non plus. Dans la salle commune, voilà c’est là qu’il l’avait vu, très rapidement mais vu quand même. C’est étrange tout même qu’il se souvienne d’un visage qu’il ait vu qu’une seule fois mais aussi en très peu de temps. Enfin cela n’avait que très peu d’importance.
Le jeune garçon la regarda et vit qu’elle rougissait, mais il ne voyait pas pourquoi elle avait cette réaction. Enfin si, peut-être qu’elle était gênée, mais rougir la rendait mignonne aux yeux du Poufsouffle. Et là, ce fut lui qui rougit et il ne savait pas pourquoi son corps réagissait comme ça. Il attrapa un livre qu’il ne convoitait pas spécialement, tout cela pour détourner son regard de la poufsouffle. Du coin de l’œil, il la vit qu’elle reprit son livre.
Citation :
"Rita. Rita Minithya, enchantée" lui répondit-elle, heureuse. "Tu as une lettre dans les mains à ce que je vois, si tu veux l'ouvrir, on peut aller s'assoir à une table. Ça te va?"
Elle s’appelait Rita, prénom pas très donné à des jeunes gens mais très joli quand même. Nathanaël ne répondit pas à l’interrogation de la jeune fille. Il la suivit avec le livre et un sourire aux lèvres. Il s’installa à la table et posa les quelques bouquins qu’il venait de prendre sur la table, sa lettre était déposé sur le haut de la pile.

« Si tu veux savoir j’ai pas vraiment envi de la lire maintenant. Je préfère te parler c’est plus intéressant. Alors tu as pris quoi comme livre ? Moi j’ai de la botanique, des créatures mythologiques, et je ne sais pas trop, je les ai pris au hasard pour être franc.»


Nathanaël sourit gentiment puis reprit.

« Au fait on s’est déjà vu dans la salle commune n’est-ce pas ? »


Puis il prit un livre et l’ouvrit en attendent qu’elle lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Rita Minithya
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1080
Localisation : Je sais où toi, tu es, coquin.
Date d'inscription : 10/09/2011

Feuille de personnage
Particularités: Oh, il suffit d'une petite étincelle pour que ça fasse BOUM! Ca vous donne une idée?
Ami(e)s: Oh, j'en ai des tttassss! Heureusement, j'en ai aussi des vrais.
Âme soeur: La pyrotechnie. Entre elle et moi, c'est la passion folle. On s'embrase, on s'enflamme et on se fout en l'air!

MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Ven 11 Nov - 19:48


Rita se dirigea vers la table qu'elle avait montré à Nathanael et s'y installa tranquillement, souriante.
Nathanael la suivit et y déposa sa pile de livre. D'ailleurs, en y repensant, elle avait entendu dire quelque chose sur lui, en classe, par des Serpentard, « Tous les profs l'adore, pas étonnant, c'est leur chouchou, toujours devant » puis par des Gryffondors « Il paraît qu'il est hautain ». Mais Rita savait, au fond d'elle même que ce n'était pas le cas. Les Poufsouffle étaient presque tous les mêmes. Et elle comprenait. Seulement, peut-être était-ce la jalousie qui amenait les gens à parler sur lui. Et puis, finalement, Rita avait également entendu parler de lui avec plus d'amabilité par les Serdaigles « Qu'est-ce qu'il fait à Poufsouffle, il mérite d'être avec nous je pense ».

Rita soupira discrètement. Oui, elle en entendait des choses à force de trainer dans les couloirs. Elle sortit enfin de ses pensées pour se concentrer sur son compagnon. Il avait vraiment un air intelligent, determiné mais aussi très aimable. Vraiment. Et plutôt beau garçon, elle se devait de l'admettre. Le jeune garçon la regarda et lui dit:

« Si tu veux savoir j’ai pas vraiment envi de la lire maintenant. Je préfère te parler c’est plus intéressant. Alors tu as pris quoi comme livre ? Moi j’ai de la botanique, des créatures mythologiques, et je ne sais pas trop, je les ai pris au hasard pour être franc.

Il lui sourit puis reprit:

« Au fait on s’est déjà vu dans la salle commune n’est-ce pas ? »

C'était cela même. Elle l'avait vu, dans la salle commune, précipitamment. Et en pensant à cela, elle se dit que le charmant Poufsouffle était très souvent en retard. Comme elle; C'était peut-être pour cela qu'll n'avaient jamais eus l'occasion de se parler. Ils n'avaient pas le temps. Et puis, Rita se sentait d'autant plus confuse que le jeune homme semble lui apporter de l'attention alors qu'il semble plus distant avec les autres. Elle était flattée. Elle regarda les livres qu'il avait posé sur la table, et pensa qu'aucuns n'avaient de rapport avec l'autre. Comme il l'avait si bien dit, il les avaient pris totalement au hasard, ce qui semblait être étrange également. Elle finie par lui répondre:

« Moi j'ai pris un livre sur les peuples qui ont officiellement disparu d'après le ministère, même si je n'y crois pas vraiment. Et pour te dire, j'aime vraiment les créatures mythologique, leur étude est fascinante. Et oui, c'est vrai, lui dit-elle en souriant, nous nous sommes déjà vu dans la salle commune, mais seulement très rapidement, c'est regrettable... »

Rita fit la moue. Nathanael la regardait avec grande attention à chaque fois qu'elle parlait, contrairement à ceux qui lui parlaient en cour. Elle baissa légèrement les yeux, un peu gênée par ce regard également plein d'innocence et de gentillesse et se décida à lui dire ce qu'elle pensait:

« Je te vois souvent seul. Mais tu est tellement sympathique que cela me surprend, pourquoi?

La question parut le surprendre quelque peu... mais qui était vraiment Nathanael Oryon? Ne montrait-il qu'une facette aux autres, ou bien seulement à elle? Rita se dit que, finalement, elle était vraiment stupide de se poser autant de questions sur une seule personne. Parano.


Dernière édition par Rita Minithya le Mer 1 Fév - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Mar 31 Jan - 16:31

Nathanaël observa Rita. Mais il arrêta très vite en voyant qu’elle était gênée de son regard. Il ne savait pas pourquoi, peut-être qu’elle pensait qu’il la dévisageait. La raison était autre, il la regardait pour mieux l’écouter et pour savoir quoi lui répondre. En effet, il avait beaucoup de mal à écouter les autres si cela ne l’intéresser pas plus que ça, son père lui reprochait très souvent, alors il se forçait à regarder les gens. Dans la situation présente, il se dit qu’il n’allait peut-être pas avoir besoin d’agir ainsi, car la conversation lui semblait intéressante. En effet, lui aussi s’intéresser beaucoup aux civilisations disparu, il se disait que certaines n’avait peut-être pas totalement disparu et il se demandait toujours certains peuples et pas d’autre. En clair, il philosophait beaucoup sur le sujet sans avoir de réponse. De plus, lui aussi trouver l’étude des créatures mythologiques très fascinante, et cela se voyait vu qu’il avait choisi un livre qui parlait de cela.

Citation :
« Et oui, c’est vrai, nous nous sommes déjà vu dans la salle commune, mais seulement très rapidement, c’est regrettable… »

Alors le jeune garçon avait eu raison il l’avait déjà vu dans la salle commune. Il ne savait pas très bien pourquoi son visage l’avait marqué mais cela fut très rassurant de savoir qu’il ne s’était pas tromper de personne. Cela lui arriver souvent sans doute parce qu’il y avait beaucoup trop de monde dans cette école pour qu’il se rappelle de tous les visages. Enfin il prit la parole :

«Je m’intéresse beaucoup aux peuples disparu, je me pose même beaucoup de question là-dessus, comme pourquoi eux et pas d’autres peuples ou est ce qu’ils ont vraiment disparu ? Et effectivement cela est fort regrettable de s’être vu très rapidement, mais on se rencontre ici, c’est pas mal non plus ? »

Nathanaël se mit rire mais s’arrêta très vite à cause des regards noirs que lui lancer des élèves qui essayer sans aucuns doutes de travailler et qui aimait le calme morbide de la bibliothèque. Il était vrai que lui aussi aimer ce calme mais à force il devenait oppressant et cela ne lui plaisait pas beaucoup. Il avait l’impression d’être chez lui quand son père était dans les parages, toujours à regarder s’il étudiait, s’il ne fessait pas de bêtise, s’il ne jouait pas trop avec son frère… Oui son père surveillait tous ses faits et gestes, et cela encore maintenant.

Citation :
« Je te vois souvent seul. Mais tu es tellement sympathique que cela me surprend, pourquoi? »
La question le choqua. Nathanaël savait bien ce que tout le monde pensait de lui ici, il avait l’air trop parfait, trop distant, méprisant, intelligent… Et il en passait, le pire dans tout cela c’est qu’il n’avait pas tort. Mais il ne le fessait pas exprès d’être comme ça, c’était l’image qu’il se forçait d’avoir depuis des années pour que personne ne s’intéresse à lui et que son père l’avait forcé à aborder pour ne pas attiser la curiosité d’autrui sur leur famille. Il prit quelque instant de réflexion puis dit :

« C’est moi qui veut être seul, enfin pas moi directement plutôt mon père. Il ne veut pas trop que l’on s’intéresse à notre famille pour diverses raisons. Et il faut que je l’avoue je me plais bien à être un peu seul, je l’ai toujours été. Et merci de me dire que je suis sympathique mais tu dois être l’une des rares à le penser. Toi aussi tu es gentille. Assez parler de moi, parlons un peu de toi, cela fait longtemps que tu es à Poudlard ? Tes parents sont sorciers ? Désoler si je semble si curieux mais j’aime bien tout savoir. »

Le poufsouffle sourit doucement. Il s’attendait à avoir d’autres interrogations, il en avait trop dit sur lui, si bien que cela aller surement attiser la curiosité de Rita. Enfin cela était normal vu que lui aussi voulait en savoir beaucoup sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Rita Minithya
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1080
Localisation : Je sais où toi, tu es, coquin.
Date d'inscription : 10/09/2011

Feuille de personnage
Particularités: Oh, il suffit d'une petite étincelle pour que ça fasse BOUM! Ca vous donne une idée?
Ami(e)s: Oh, j'en ai des tttassss! Heureusement, j'en ai aussi des vrais.
Âme soeur: La pyrotechnie. Entre elle et moi, c'est la passion folle. On s'embrase, on s'enflamme et on se fout en l'air!

MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Dim 5 Fév - 22:17


- C’est moi qui veut être seul, enfin pas moi directement plutôt mon père. Il ne veut pas trop que l’on s’intéresse à notre famille pour diverses raisons. Et il faut que je l’avoue je me plais bien à être un peu seul, je l’ai toujours été.


Et bien, la vie de Nathanael était moins monotone et tranquille que Rita le pensait. Il souffrait très probablement à cause de son père. Mais s'il aimait être seul, après tout, c'était normal. Rita aussi aimait être seule de temps à autres. Pour réfléchir, ou bien encore pour être plus tranquille. On avait tous besoin de cela. Peut-être que Nathanael plus que les autres, et elle aussi d'ailleurs.

-Et merci de me dire que je suis sympathique mais tu dois être l’une des rares à le penser. Toi aussi tu es gentille.

Rita ne pensait pas que les gens n'aimait pas Nathanael à ce point... à moins que ce soit lui qui pense que personne ne l'aime. Des deux, il y avait toujours un problème. Rita pensait que les gens pourrait apprécier Nathanael s'ils ne le jugeaient pas et s'ils apprenaient à le connaître. Car c'était un garçon poli, amusant et gentil. Il avait ses défauts bien sûr. Il était distant -même si ça dépendait avec qui- quelque peu dragueur- si on considérait cela comme un défaut-, et quelque peu m'astuvu. Du moins, c'est ce qu'elle pensait de lui. Et s'ils s'entendaient bien, c'était parce que les qualités de Nathanael dépassaient largement ses défauts.
Rita se détendit, elle pensait pouvoir commencer à être naturelle avec le garçon. Car elle était loin d'être timide. Du moins, quand elle était à l'aise. Et cela commençait à être le cas. elle se sentait bien avec lui, même si elle aurait aimé qu'il soit plus... naturel avec elle ( il l'était déjà bien sûr, mais on montre ses défauts à ses amis, on les taquinent, ou peut-être n'était-il pas habitué?)...

-Assez parler de moi, parlons un peu de toi, cela fait longtemps que tu es à Poudlard ? Tes parents sont sorciers ? Désoler si je semble si curieux mais j’aime bien tout savoir.

Voilà, ça tout le monde l'avait remarqué. Nathanael était doué en cour parce qu'il aimait savoir. Et Rita aimait les gens qui se cultivaient. Sans paraître hautains non plus, ce que n'était pas Nathanael.Il n'était pas égoïste! 1. Il s’intéressait à Rita et cela lui fit plaisir. Mais Rita, bien que très fière de sa famille, avait un peu de mal à aborder la question avec quelqu'un qui vivait tellement différemment qu'elle. Tant pis, elle n'avait pas de honte à avoir et Nathanael n'était pas du genre à se montrer supérieur. "Il comprendra", pensa Rita.

Le garçon lui sourit. "Ce qu'il est sympa tout de même". Rita aurait voulu lui poser pleins de questions, sur sa vie, ses parents, son père en particulier, ses goûts...etc. Mais cela aurait été indiscret alors qu'il lui demandait de parler d'elle. Tout de même, Rita rangea ces interrogations et ces remarques dans un coin de sa tête. A ne pas oublier surtout!

-Ma mère est une sorcière, mon père un moldue, et mes frères aussi. Je suis la seule fille parmi quatre enfants, aussi la seule sorcière née de sang-mêlée.

Euh... elle parlait comme pour un interrogatoire... cooooolll...

-Sinon, je suis en première année, bientôt en deuxième, et toi? Enfin, j'ajouterai que j'aime cuisiner des desserts, j'aime dessiner, et j'adore rire!

Sur ce point, et il semblait ridicule de s'arrêter sur une description pareille, elle éclata de rire. Elle le contint mais, les autres élèves les regardaient avec reproche. Rita trouvait la situation vraiment drôle, elle répondait à un interrogatoire, puis elle sortait tout ce qui lui passait pas la tête. Ce qu'elle était ridicule tout de même. Nathanael devait la trouver folle à rire pour un rien. Enfin, alors qu'elle ne s'y attendait pas du tout, elle sentit une présence derrière elle. Oups, si c'était ce qu'elle pensait...

"DEHORS!!!"

Il n'en fut pas plus pour Rita pour exploser intérieurement de rire- elle le contenait tant bien que mal- une nouvelle fois, tout en ramassant ses affaires le plus rapidement possible et en jetant des regards larmoyant à Nathanael, pleins d'amusement. Ça faisait du bien d'être soi-même avec quelqu'un que l'on appréciait déjà beaucoup. En espérant qu'elle n'ai pas effrayée le jeune homme...


Dernière édition par Rita Minithya le Mer 8 Fév - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanaël Oryon
Elève de 6ème année & Préfet



Masculin
Nombre de messages : 1271
Localisation : Why so serious ? Avec mes chocolats sur Mars...
Date d'inscription : 18/02/2011

Feuille de personnage
Particularités: Je peux vous prouver par A+B que les aliens existent vraiment... C'est fou n'est-ce pas ?
Ami(e)s: Les aliens.... Et les aliens... Quelque chose de réelle, dites-vous ? Mais les aliens sont bien réels, regardez X-files voyons !!!
Âme soeur: L'amour c'est un rituel élaboré avec ses épreuves, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses tornades...

MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   Mer 8 Fév - 16:05

Nathanaël se posait beaucoup de question sur la jeune fille. Comment était sa vie avant d’entrer à Poudlard ? Si elle avait des frère et sœurs ? Si elle était un sang pur ? Cette question l’amusait particulièrement. Il aimait savoir si les gens étaient sang pur, pour voir si c’était une chose rarement maintenant. Et aussi pour voir s’il pourrait parler librement d’elle quand il verrait ses parents. Car la question qui revenait souvent quand il parlait de quelqu’un c’était est-ce qu’il ou elle est sang pur ? Mais franchement qu’est-ce qu’on en à faire de la pureté du sang ? Ce n’est pas la chose la plus importante dans une vie tout de même.

Citation :
« Mon père est un sorcier, ma mère une moldue, et mes frères aussi. Je suis la seule fille parmi quatre enfants, aussi la seule sorcière née de sang-mêlée. »

Outch, pour parler d’elle avec ses parents c’est raté. A moins qu’il ne mente ou qu’il dise la vérité. Cela serait bien qu’il le dise la vérité, cela mettrait ses parents dans l’embarra et ce qu’il adorait mettre ses parents dans l’embarra surtout devant des amis à son père.

« Pour ma part, j’ai deux sœurs et un frère. »

Nathanaël la regarda toujours le sourire aux lèvres. Il ne voulait pas en dire plus sur sa famille afin de ne pas la mettre mal à l’aise. Pourquoi mal à l’aise, il ne savait pas. Malgré le fait qu’il soit sang pur, il avait vécu dans le monde moldu, certes reculé d’eux mais il en avait déjà côtoyait, car sa mère est professeur de piano pour les moldus et Nathanaël assistait souvent au cours. Sa famille fessait beaucoup de chose avec les moldus, comme faire leurs courses au supermarché, assisté à des spectacles, allés au théâtre, prendre le thé avec des moldus, sa mère assisté à un club de lecture… Tout cela pour ne pas attiser la curiosité. La seule chose que ses parents n’avaient pas fait c’était de les mettre à l’école moldus. Son père trouvait cela trop dégradant et il se voyait mal expliquer pourquoi ses enfants ne feraient pas leurs études secondaires et tertiaires au même endroit que les autres enfants. Il fit sortit de ses pensées par les paroles de la jeune fille.

Citation :
« Sinon, je suis en première année, bientôt en deuxième, et toi? Enfin, j'ajouterai que j'ai cuisiné des desserts, j'aime dessiner, et j'adore rire! »

Nathanaël sourit, lui aussi adorer faire la cuisine. Pour le reste ce n’était pas trop son truc.

« Je suis en deuxième année, bientôt troisième. J’adore faire des glaces, me demande pas pourquoi je le sais pas moi-même. Sinon j’aime la musique et faire du sport… »

Au même moment, Rita se mit à rire. Il ne savait pas pourquoi, peut-être qu’il venait de dire quelque chose de marrant sans le savoir. Mais il s’en fichait un peu et ria avec elle. Les élèves autour les regardaient encore une fois avec des regards noirs.

*Ils ont vraiment un problème tout cela, ils devraient sortir un peu histoire de vivre.*

Nathanaël se stoppa net de rire, pas pour les élèves mais pour la bibliothécaire qui était arrivé derrière Rita. Il fit un sourire crispé, en espérant qu’elle leur donnerait juste un avertissement.

"DEHORS!!!"

Et bien non, elle les mettait à la porte. C’était vraiment dommage, pour la première fois depuis qu’il était ici, il s’amusait vraiment. Il rangea lentement ses affaires, histoire de mettre un peu plus les nerfs de la bibliothécaire en pelote. Une fois dans le couloir, il se tourna vers Rita et dit :

« Dommage que l’on se soit fait mettre à la porte. J’ai passé un super moment, j’espère te revoir. Aller j’y vais, j’ai un lettre à lire. »

Sur ces mots, il tourna les talons et se dirigea vers les escaliers. Il lui fit un signe de la main pour lui dire au revoir et disparu au détour d’un couloir.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tomber de rayon [PV] -FINI-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomber de rayon [PV] -FINI-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: 4ème étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: