RSS
RSS
Venir seul n'est pas une option ! (Pv)

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Venir seul n'est pas une option ! (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


James Lornay
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1417
Localisation : La où on ne m'attend pas!
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Particularités: Des yeux bleus hypnotiques! Issu d'une famille aristocratique de sang-pur! Et pour finir Attrapeur des Loups des Cimes !=D
Ami(e)s: Tout le monde est plus ou moins mon ami !
Âme soeur: Je ne crois pas que cela te concerne.

MessageSujet: Venir seul n'est pas une option ! (Pv)   Lun 20 Déc - 20:27



HRP: Ma tenue
Spoiler:
 



Le Bal. The Bal, celui de Noel où toutes les filles, toutes années confondues, voulaient se rendre. Depuis un mois, James n'entendait parler que de ça. Qu'importe où il se trouvait dans le château, qu'il soit dans la salle commune, la Grande Salle ou en cours, le sujet de discussion se limitait toujours à la robe qu'il fallait mettre et le cavalier qu'il fallait choisir. Les filles devenaient de plus en plus hystériques au fur et à mesure que le bal approchait. Même les garçons commençaient à s'y mettre et se demandaient comment inviter la fille de l'école, La Sirène Lilian Easter, à venir à la soirée avec eux. Evidemment ils allaient se prendre un beau râteau mais ça c'était une autre histoire. D'autres prenaient déjà leur courage à deux mains et invitaient une fille qui leur convenaient pour éviter d'y aller avec les plus moches. Le bal mettait vraiment l'école en ébullition. James, lui, n'y avait pas prêté beaucoup d'attention, jusqu'à il y a quelques jours quand il avait appris que Tirya, sa copine apprécierait beaucoup de s'y rendre. Les années précédentes, James n'y était pas allé. D'abord parce qu'il n'avait pas de copine à ce moment là et ensuite parce que ce n'était pas le genre d'évènement qui le branchait. Venir seul à une soirée où il fallait être en couple ne plaisait guère au jeune homme. Tenir la chandelle à d'autres couples n'était pas vraiment un de ses passe-temps, ce qui expliquait qu'il n'y soit jamais allé. Il préférait un bon petit match de Quidditch plutôt que ce bal made in Poudlard. Mais cette année, c'était différent. Non pas qu'il ait changé d'avis et commençé à aimer les bals mais plus parce que Tirya voulait y aller. Et il tenait à elle, il voulait lui faire plaisir. Aussi avait-il fait un effort; il l'avait invitée dans la Grande Salle, devant quelques élèves qui dînaient tranquillement. La jeune fille avait affiché un grand sourire sur son joli visage et lui avait sauté au cou en aquiescant. Et maintenant il était dans la Salle de Bal, près du buffet, attendant que sa petite amie le rejoigne.

Deux heures plus tôt, il se trouvait dans son dortoir, avec ses potes. Ils s'habillaient tous devant une grande glace. James avait acheté à Pré-Au-Lard, un magnifique costume pour l'occasion. Les autres bavassaient depuis des heures sur leur tenue, cherchant la cravate qui s'accorderait parfaitement à leur pantalon.

- Hé Lornay, qu'est-ce que tu penses de celle-là? Elle est mieux que la grise non ? l'interpella Garrett

- Sincèrement, tu tiens vraiment à avoir mon avis ? souffla-t-il, exaspéré d'entendre encore ce genre de phrases après trois heures. Tu ne m'écouteras même pas...

Le blondinet, allongé sur son lit, regardait ses camarads se préparer. Lui était déjà prêt depuis un bon moment et patientait. Sa montre indiquait déjà 20h. Il avait pris une bonne douche bien chaude pour se réchauffer puis passa un caleçon confortable et enfin son costume. Celui-ci avait été taillé spécialement pour lui et mettait en valeur son corps musclé d'apollon. Il était noir, tirant légèrement sur le bleu foncé, et rendait ses yeux bleus azur encore plus troublants. Un peu plus tard, Garrett jeta enfin son dévolu sur une belle cravate noire rayée grise et les garçons purent enfin descendre dans la salle de bal. James avait donné rendez-vous à Tirya, aux alentours de 20h30, près du buffet.

Dans la salle de Bal, 20h32

Il l'attendait maintenant, le sourire en demi-teinte, un verre de bierraubeurre à la main. La décoration était assez jolie, le personnel de l'école avait fait des efforts pour une fois, mais la musique laissait encore à désirer... Un des profs était en train de passer un horrible chant de Noel, mix entre "Petit Papa Noel" et une vielle chanson des années 50. Bref ce n'était pas vraiment digne d'un bal. Et ce n'était pas ça qui allait inciter James à danser.

De nombreux élèves commençaient à affluer dans la Grande Salle qui avait été amménagée en conséquence. Les tables avaient été poussées sur les côtés, et beaucoup de plats, de gâteaux se trouvaient dessus. La piste de danse était immense mais les étudiants ne dansaient pas encore. Ils étaient tous assis ou près du buffet. Certains garçons, tout comme James, attendaient leurs petites amies. Certaines filles, elles, patientaient sur des chaises, mais il était clair qu'elles n'avaient pas de cavalier. Elles espéraient seulement qu'un garçon vienne seul et leur propose une danse. Une d'entre elle tenta même sa chance avec James. Mais c'était totalement normal pour le jeune homme. Il avait l'habitude de ce genre de sollicitations.

- Euh...Excuse moi.. euh, est-ce que tu serais d'accord pour danser avec moi ? lui demanda-t-elle, un sourire gêné sur son visage.

- Je suis désolé mais ca ne va pas être possible, ma copine ne va pas tarder à arriver et je ne pense pas qu'elle apprécie de me voir danser avec une autre qu'elle... répondit-il gentiment tandis que la demoiselle repartait s'asseoir entre ses amies.

James jeta un coup d'oeil à la porte d'entrée, s'attendant à ce que Tirya apparaisse comme par magie mais toujours pas de signe d'elle. Elle était en retard mais James ne s'en formalisait pas vraiment. Lui-même était assez peu ponctuel. Il n'allait pas lui en tenir rigueur, surtout qu'ils étaient là pour passer une bonne soirée. Il vit cependant arriver Lilian Easter, suivie d'une horde de garçons, qui ne la quittaient pas des yeux. C'est vrai qu'elle était sublime, on ne pouvait pas le nier mais James était complètement raide dingue de sa copine et pour lui elle était la plus belle. Chuck Carlton fut le suivant à arriver et là encore, un troupeau de filles le dévoraient des yeux. Des amis de James arrivèrent enfin et il put discuter quelques instants avec eux. Cela faisait longtemps qu'il ne les avait pas vus.

Enfin avec quinze minutes de retard, qui parurent une éternité pour James, la jeune fille tant attendue arriva, divine. Bronzée, mince, elle était belle. Simplement BELLE.


-----------------------------------------

[HRP: Voilà, j'espère que ca te plaira ! Prends ton temps pour répondre, je pars le 23 et je ne rentrerai que le 29 mais avec le 31 décembre et tou le tralala, je risque de répondre que début janvier..]
Spoiler:
 

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Tirya Ocounil
Elève de 5ème année & Préfète



Féminin
Nombre de messages : 1124
Localisation : En train d'essayer tant bien que mal d'éviter Balsey... Elle me fait vraiment peur sans rire.
Date d'inscription : 16/04/2010

Feuille de personnage
Particularités: J'arrive à toucher le bout de mon nez avec ma langue. Belle gosse.
Ami(e)s: Bonne question... Mais qu'est-ce que l'amitié au fond? * lève un sourcil *
Âme soeur: Oulà, on en est pas encore là, calmons-nous...

MessageSujet: Re: Venir seul n'est pas une option ! (Pv)   Lun 3 Jan - 20:09

Qu'est-ce que je faisais, là, assise toute seule, sur mon lit? Eh bien j'étais en pleine conversation psychique avec mon armoire. Non mais pourquoi avais-je accepté? Et puis, j'en avais fait bien trop lorsqu'il me l'avait proposé.

Il s'était avancé vers moi, et m'avais demandé tout sourire, si je voulais l'accompagner au bal. Etant donné qu'on était au déjeuner, mon cerveau n'était pas totalement irrigué. Vous savez, moi, il me faut mon chocolat chaud, mes tartines... Il s'était simplement contenté - mon cerveau - d'associer le mot "bal" à "fille". Et, étant donné que je rentrais dans cette dernière catégorie, il a alors regroupé les deux derniers groupes, au mot "joie". Et je me suis jeté sur ce pauvre James en répondant:

- Avec grand plaisir!

Non mais quelle cruche? Maintenant je me demande pourquoi la gente féminine est-elle aussi obnubilée par les bals. Moi, personellement, ça me fait stresser. Je dois être un garçon manqué.
Tout ça pour dire que je me trouvais maintenant en contemplation devant ma commode, en me demandant ce que j'allais bien pouvoir me mettre. Car oui, le reste de la semaine, je n'avais fait que remettre à plus tard le choix de ma tenue. Comme quoi, les vieux chnoc qui se sont cassé la tête à faire des proverbes ne sont pas si bêtes que ça. Ou bien ils devaient avoir des filles avec une pschycologie aussi détraquée que la mienne. Dur... .

Et si je débarquais en jeans?
Oui bien sûr, déjà que l'on me prend pour une folle, autant donner le bâton pour se faire battre n'est-ce pas?

Pourquoi n'avais-je pas prévu une tenue au juste? Ce n'est pas comme si je croulais sous les devoirs ou les activités extra-scolaires. Je ne fais même pas d'activité extra-scolaire. Pourtant, ce n'est pas ce qui manque. Etant donné que je ne peux pas faire de Quidditch, le reste ne me branche pas trop.
Etiez-vous au courant que j'étais pénible?

Et puis comment j'allais faire moi, pour danser au bal avec mon genou détraqué? Autant venir directement déguisée en pirate. Si le ridicule ne tue pas, il rend plus fort. Prions pour que je sois foudroyée avant d'entrer dans la Grande Salle...
Soyons positive, j'arrive à marcher sans boiter, même si je ne me suis pas exercée avec des talons. Il ne manquerait plus que je me ramasse lamentablement sur le sol devant les trois quart de la plaète... De la planète poudlarienne.

Donc hormis le fait de me remplir la tête de réflexions inutiles, je n'avançais guère. Je finis par me lever de mon lit, qui avait à présent pris la forme magnifique de mon postérieur... Après cette constatation qui m'apporta, j'en suis sûre, beaucoup, je me décidai enfin à ouvrir les porte de ma garde-robe. La pauvre armoire en If, portait bien mal son nom, puisqu'elle ne gardais pratiquement que des pantalons ou des shorts, pas vraiment utiles, lorsque l'uniforme est de rigueur. Je sais pas vous mais, je ne me sens pas à l'aise en robe. En fait je déteste les robes. Ca date de l'époque où je me trouvais en primaire: tout les écoliers se précipitaient pour se rendre à la cantine, impatients, sans doute de goûter les atrocités qui nous servaient de repas, et quelqu'un m'a poussé violemment. Etant dans une ces petites robes en jeans, où l'on s'y trouve tellement à l'étroit qu'il est impossible de placer une jambe devant l'autre si l'écart entre les deux est supérieur à vingt centimètre, je ne pus me rattrapper et tombai face contre terre. Resultat une ENORME: égratignure digne des plus courageux soldat ornait... Ma figure. Répugnant.

En plus ça a mis vachement de temps avant de disparaître!

Bref tous cela on s'en fous, ce qui importe c'est que je devais me bouger. Je portai alors un regard à ma montre: 20h10. Parfait! Génial! j'avais rendez-vous à 20H30 et j'allais être en retard comme bien de cruche qui font mine de ne pas avoir vu l'heure. Sauf que moi c'était vrai. C'était la faute de mon cerveau et des pensées qui s'immiçaient comme ça, dans ma tête, sans la moindre permission de ma part. De nos jours, tout est bafoué.

Je faisais défiler les ceintres devant moi, lorsque mon regard s'arrêta sur une robe, assez jolie, dont je ne soupsonnais guère l'existence. Je n'avais pas le souvenir de l'avoir porté. Elle était simple, et ne faisais pas frou-frou. Sa couleur? Je dirais, vert caca-d'oie même si ce n'est pas très mélioratif. De toutes façon ce n'était pas si j'en avais des milliers de robes!
Elle m'arrivait au genoux, ce qui était parfait. Même si elle ne faisait pas vraiment bal, je devais faire avec.
Une fois, la robe enfilée, la tête coiffée, j'ajoutais une dernière touche - car il était à présent 20h20 - un vieux collier acheté dans un marché d'Egypte, pour la petite touche orientale. En me regardant dans le mirroir, je fus prise d'une sorte d'angoisse: et si je ne plaisais pas à James? Je ne serais certainement pas la plus belle, dans cette soirée. Et si il en invitait d'autres? Peut-être m'avait-il invité par simple politesse, parce qu'on s'était embrassé deux ou trois fois, et que ça faisait bien auprès de ces potes.

Je vous ai dit que j'avais une redoutable confiance en moi.

Au pire, je remonterai me caller dans mon lit avec un paquet de céréales piqué dans la cuisine au préalable.

20h30

Je descend les escalier en évitant de me casser la gueule dès les départ. Quelques personnes me regardent d'un air curieux. Ohlàlàlàlà je dois avoir oublié un truc. Pourtant j'ai mes chaussures, ma robe, que doit-on avoir en plus en général pour un bal?

20h35

Je sens que je vais me ridiculiser en beauté ce soir, priez pour moi.

20h45

Je suis à l'entrée de la Grande Salle. Elle est vraiment bien décorée. Et le buffet avait l'air délicieux. Au cas où la soirée soit un désastre total, je pourrais toujours m'empifrer en admirant le plafond. Et là j'aperçus James, en train de parler à une fille. Génial, c'est bien ce que je pensais. Il allait l'inviter à danser et je me sentirai bien ridicule. Contre toute attente, la jeune fille, habillé d'une sublime et longue robe parme reparti s'assoir parmi le banc de célibataire, l'air bredouille. Je me retins de ne parfois sautiller de joie en m'écriant: "yes, yes, yes, c'est moi qu'il attend, c'est moi qu'il attend!"
Et je réussis à me contrôler tout en m'approchant de James Lornay. Il était vraiment très beau, vêtu d'un costume noir, et d'une chemise blanche. Il avait laissé sa cravate un peu lâche, certainement, pour enlever un peu de sérieux à sa tenue. Non, il n'y avait rien à redire.
En plus ça nouvelle coupe de cheveux le rendait encore plus mignon!

Arrivée face à lui, le coeur gonflé d'un sentiment bizarre, je déclarai d'un ton romantique:

- Heu... Salut.

_________________





More?


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/LeJardinDeToumai
avatar


James Lornay
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1417
Localisation : La où on ne m'attend pas!
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Particularités: Des yeux bleus hypnotiques! Issu d'une famille aristocratique de sang-pur! Et pour finir Attrapeur des Loups des Cimes !=D
Ami(e)s: Tout le monde est plus ou moins mon ami !
Âme soeur: Je ne crois pas que cela te concerne.

MessageSujet: Re: Venir seul n'est pas une option ! (Pv)   Dim 16 Jan - 22:23


20h35

S'il n'était pas très chaud pour aller au bal au début, il avait maintenant complètement changer d'avis. Et ce qu'il l'avait fait changer d'avis c'était bien evidemment Tirya. Elle venait d'arriver, belle à tomber, dans la Grande Salle, attirant elle aussi quelques regards admiratifs d'autres garçons. Eh Eh Lilian Easter n'avait pas le monopole ! Une main dans la poche de son pantalon, James ne la quitta pas des yeux tandis qu'elle s'approchait de lui. Elle s'était moulée dans une robe, verte caca d'oie, couleur assez improbable s'il en est. Ce choix aurait pu être tragique et lui bousiller sa soirée mais cette couleur lui allait très bien. Elle mettait parfaitement en valeur ces prunelles bleues et sa longue chevelure brune qui tombait en cascade sur ses épaules. Sa robe, elle avait si bien choisie, le blondinet ne l'avait jamais vue auparavant. En même temps, il n'avait jamais encore vu Tirya en robe. Elle lui avait dit un jour qu'elle n'aimait pas en porter. Ce à quoi il avait répliquer qu'elle se gâchait. Elle l'avait écouté apparemment.

Elle avait assorti sa robe à des escarpins noirs simples mais élégants. Ils lui donnaient une allure gracieuse et élancée, quoiqu'elle n'en avait pas réellement besoin, vu les longues jambes dont elle était dotée. Elle était totalement sublime et le simple fait de savoir qu'elle ne s'en rendait même pas compte séduisait encore plus le jeune homme. Tirya était le genre de filles qui n'avait aucune conscience de son potentiel de séduction. Elle n'avait pas confiance en elle ou très peu et c'était ce qui la rendait encore plus attirante aux yeux de James. Les filles trop sûres d'elle, c'est sympa au début mais ca devient vite chiant. Et au final, avec ces nanas, James ne s'impliquait plus et la relation tournait court.

Tout en marchant lentement, du fait de ses escarpins aux talons assez grands, Tirya affichait un petit sourire qui exprimait très clairement qu'elle était mal à l'aise mais aussi très contente d'être là. James, lui, était plus détendu mais en même temps, il avait l'habitude de ce genre d'évènements. Avec ses parents aristo, il avait du se rendre à bon nombre de soirées et cérémonies. Il devait montrer toute la bonne éducation qu'il avait reçue durant son enfance, se montrer courtois avec toutes les demoiselles qu'il rencontrait, avec leurs mères aussi evidemment et les inviter à danser. Ce n'était pas toujours de bons souvenirs mais au moins cela avaient eu le mérite de le préparer à ce genre de soirées. Il ne se trouvait pas dans la même situation que ces petits boutonneux, qui jouaient des maracas avec leurs genoux rien qu'à l'idée d'inviter ou de danser avec une fille. James s'approcha également de la belle égyptienne et réajusta au passage son costume pour se donner une contenance.

- Heu... Salut. dit-t-elle en souriant

- Wouahh ! déclara-t-il conquis, en écarquillant les yeux. Tu es vraiment superbe mais...

Tirya attirait les regards masculins mais il y avait aussi quelques filles qui la dévisageaient, apparemment pas très ravies. Un groupe de deuxième année lui lançait des regards mauvais. Un complexe d'infériorité dans l'air ? Un autre groupe de filles lui adressait des oeillades peu sympathiques, mais dès que James tournait la tête vers elles, elles minaudaient et tentaient vainement de lui faire prendre consicence de leurs existences. Encore des filles qui lui couraient après, ca devenait gênant et lassant à force.

- Tu as un peu de rouge à lèvre qui dépasse... finit-il, en lui essuyant délicatement la trace de la main. Voila, maintenant tu es parfaite !

Pour essayer de couper court à tous ces regards qu'ils viennent des filles ou des garçons, James passa une des ses mains dans le dos de Tirya et l'invita ensuite à s'approcher de la table où il s'était installé auparavant. Mais rien n'y faisait, les élèves de Poudlard continuaient à les dévisager, pour ne pas dire épier. Fallait-il mettre une banderole où serait écrit "Nous Sommes en Couple !" pour qu'ils comprennent enfin ? Apparemment ca pourrait être une option puisque les regards ne cessaient pas.

- Tu veux boire quelque chose ? demanda-t-il, en l'entraînant en même temps vers le buffet où de nombreux élèves s'amassaient déjà. Ya de la bierraubeurre, du jus de citrouille, des cocktails de fruits et même du vin chaud ?

Le buffet était impressionnant tant il y avait de plats, de boissons. James ne savait plus où donner de la tête, ni où il devait mettre ses pieds tant il y avait vraiment de monde ce soir là. Les années précédentes, bien que ne s'y étant pas rendu, James avait eu quelques échos de la soirée par ses potes: il y avait toujours des élèves mais pas énormément. Ce n'était pas comme le jour des soldes, où des nuées de jeunes filles se ruaient dans les magasins pour acheter des vêtements et des objets totalement inutiles avec rabais de 50 %. Là, toutes les tables étaient occupées par des couples, des célibataires qui se tournaient autour, les professeurs et quelques fantômes. La musique changea enfin: une célèbre mélodie s'éleva dans les airs. Il s'agissait de la chanson Tik Tok de Ke$ha.

** Pas vraiment une chanson pour danser avec sa copine.. ** pensa-t-il tout en attrapant un verre de bierraubeurre.

Les elfes avaient bien fait leur boulot: le décor était magnifique, mélangeant des couleurs chaudes dans les tons dorées, jaunes, rouges. " Non non aucune préférence pour les Gryffondor, Monsieur Lornay. Ce sont les ordres !" avaient répondu ces petits elfes quand James leur avait posé la question en rigolant. En tout cas, fêter Noel dans ces conditions était très sympa, bien plus que de rester cloîtré chez soi avec son père qu'il n'appréciait pas, à se faire gueuler dessus pour n'importe quelles raisons. De plus, passer sa soirée avec une des plus belles filles de l'école était particulièrement agréable et flatteur par la même occasion. Les autres garçons qui accompagnaient d'autres splendides créatures devaient être du même avis que lui. Toutes les filles présentes étaient ravissantes, même si sa préférence allait évidemment vers Tirya. Elles s'étaient toutes parées de leurs plus beaux atouts, revêtant des robes divines, de grands couturiers, dignes des plus grands mannequins. Elles avaient mis le paquet et il était évident que des couples allaient se former ce soir. Car c'était bien la soirée pour se trouver quelqu'un. C'était ce soir ou jamais non ?

James attira sa petite amie à lui,et déposa un léger baiser dans son cou.

----------------------------------------


[HRP: Sorry pour le retard ! ]

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Venir seul n'est pas une option ! (Pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Venir seul n'est pas une option ! (Pv)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Venir seul n'est pas une option ! (Pv)
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Fait venir un démon
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: Rez-de-chaussée :: Salle de bal :: Archives de la salle de bal-
Sauter vers: