RSS
RSS
Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Traice Swily
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 13/08/2010

Feuille de personnage
Particularités: Etre sans particularités dans ce château est une particularité ! Mais puisqu'il faut... Ex-autiste ?
Ami(e)s: Une gauffreuse habitant Bruxelles ? Une alcoolique dans le chaudron baveur.
Âme soeur: Pfffff... Sans commentaires.

MessageSujet: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Jeu 28 Oct - 20:16

Plig, plog. Plig, plog.



Gouttes après gouttes, ce simple bruit était la seule chose qui maintenait ses yeux cernés de noir ouverts. Ouverts sur une pièce sombre et humide, froide comme la mort. Son corps nu et flagellé grelottait et secouait la chaîne par laquelle il était attaché par les mains, écorchant ses poignets.
Plig, plog. Plig, plog.
Le sang glissait sur ses bras, traçant gracieusement des courbes couleurs vermillon sur sa chair blafarde qui n'avait plus vu le soleil depuis des jours. Peut-être des semaines.
Un courant d'air remonta le long de sa peau, frôlant ses cuisses, s'attardant près de son bassin, avant de caresser le creux de son cou. Son corps se mit à trembler plus violemment encore. Pas à cause du froid mordant, pas à cause de ce souffle glacé, non. Mais à cause de ce que celui-ci annonçait. Les sanglots déchirèrent sa gorge. Il s'était promis de ne pas pleurer...
Un grincement vint irriter ses oreilles, annonciateur d'horreurs déjà vécue, dix fois, cent fois. Ses dents claquèrent tandis qu'un pas lourd heurtaient des marches proches. Trop proches.
Il voulut faire tourner la chaine qui emprisonnaient ses poignets, mais la douleur, fulgurante, explosa en milliards de petites étoiles, transformant sa tête en feu de joie. Il poussa un gemissement pitoyable, qui se transforma brusquement en hurlement strident. Le genre d'hurlements qu'on ne pousse que lorsque l'on sait la mort à notre porte. Ce cri qui avait déchiré ses tympans et brûlé sa gorge, fut prolongé par un rire, puissant, et délicieusement effrayant. L'éclat perdura, semblant tourné autours du déchet humain toujours incapable du moindre mouvement. La Chose ne se montra pas. Elle ne se montrait jamais.

L'homme ferma les yeux, pensant que s'il ne voyait plus l'endroit aux airs d'enfer dans lequel il était retenu, son esprit pourrait rassembler des bribes de souvenirs pour apaiser ses...

Le premier coup partit. Une lame de sang s'inscrivit dans le bras tendu du suplicié, précédant de quelques demi secondes un cri d'agonie. Cela faisait tellement de fois que cette arme inconnue lui pénétrait la chair, qu'il avait apprit à anticiper chacuns des bruits qu'elle émettait lorsqu'elle fendait l'air, cruelle amante avide d'effroi.
Jamais il ne savait ou elle allait frapper. C'était peut-être ça, le plus terrifiant, ce qui faisait glisser le long de ses côtes des filets de sueurs froides. Il contractait ses cuisses, ses bras, il plissait les yeux et serrait les dents. Mais la douleur venait toujours de là où il s'attendait le moins.
Cela ne dut pas plaire à La Chose qu'il ferme les yeux. Il sentit une fois de plus la froideur insupportable s'enfoncer plus profondément que jamais, et finir par rencontrer le vide. Il eu une doux espoir, propre à ceux qui n'ont plus toutes leurs tête pour souffrir. Il sentit un vent frais près de son pied...

L'homme recommença à hurler, plus fort que jamais. Sa tête était comme incontrôlable, et ses jambes semblaient désarticulées. Il avait dépassé le stade de la douleur, il avait dépassé le stade de la terreur. Il ne restait plus que... L'Horreur. Comme si cet ultime cris qui ne finissait pas de retentir avait été un signal appréciateur, les coups ne s'arrêterent plus de tomber, déchirant, déchiquetant la peau comme un couperait du tissus.
La Chose se mit a tourner de plus en plus vite autours de l'homme, et se mit à fredonner d'une voix grinçante et atrocement joyeuse une chanson enfantine dont le nom échappait à l'esprit fièvreux de l'homme.

Soudain, dans le brouillard pourpre qui l'avait enseveli, il put enfin excaucé son voeu le plus cher depuis que cette horreur avait commencé. Mettre un visage sur le mal en personne. La Chose, un petit homme trapu et abominablement défiguré, lui souriait, exposant ses dents pourries et presque inexistantes. Il exhibait devant les yeux du martyre, un bout de bois, à l'apparence totalement innofensive. L'esprit de l'homme n'arrivait plus à suivre, il ne comprenait pas, il ne voulait pas comprendre, il secoua la tête, provoquant une nouvelle série d'hurlements.
Soudain, il sentit un contact rugueux contre le coin de sa bouche... Et avant d'avoir fait le rapport, avant d'avoir put se préparer, le morceau de bois refroidis pour redevenir la lame de toutes les horreurs. Celle-ci déchira sa chair tendre pour ouvrir un gouffre de sang jusqu'à la moitié de sa joue.
La Chose émit un petit rire joyeux, qui fit illuminé ses yeux porcains. Mais sa voix s'éteignit, et son regard se mêla à un nouveau miroitement de panique. Il recula, et regarda derrière le corps mutilé. Enfin, La Chose disparut de son chant de vision, et les pas lourds des marches se firent à nouveau entendre.
Une pensée chevaucha les débuts de folie, et de résignation présentes dans l'esprit éreinté de l'homme. La Chose était partie. Non, elle avait fuit. Qu'est ce qui pouvait bien effrayer La Chose.
Un sifflement retentit dans la pièce, carressant, tentateur.
Une langue fine et visqueuse lécha un bout de son oreille, puis descendit jusqu'à son épaule.
Un contact poisseux et froid frôla l'endroit où s'était trouvé son pied, et l'homme hurla à nouveau. Le touché monta lentement, parcourant son corps, inspectant les moindres parcelles.
Soudain, deux yeux rouges, n'exprimant rien d'autre que la malveillance et la cruauté, s'enfoncèrent dans ceux de l'homme agonisant. Là, il sut.
Plig, plog. Plig, plog
Larmes après larmes, il laissa ces perles de pureté nettoyer pour la dernière fois ses joues poisseuses et crasseuses de sang.
A table, Nagini."




http://www.youtube.com/watch?v=Wv1HX80u5x4

_________________


That was the day that I promised
I'd never sing of love If does not exist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Elinor Cealtar
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 500
Localisation : Dans le parc, la bibliothèque, sinon : cherche, tu finiras par me trouver... ^^
Date d'inscription : 21/06/2010
Célébrité : Liv Tyler

Feuille de personnage
Particularités: Yeux violet, cheveux auburn (châtain avec des reflets roux)
Ami(e)s: Emeraude, ma chouette, The Golden Flyers sinon à toi de voir !
Âme soeur: Qui sait ?

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Ven 29 Oct - 0:09

Ça me rappelle la complexité et l'horreur du meurtrier dans le film "The bone collector".

Mais j'aime bien. La façon dont tu l'as tournée est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Willow McPoppy
Professeur de Botanique



Féminin
Nombre de messages : 1333
Localisation : In bed with Esteban. DO NOT DISTURB.
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Particularités: CARREMENT frappée. Faut l'interner cette fille, croyez-moi ! "Le portillon magique !" Vous voyez : frappée je vous disais !
Ami(e)s: Les plantes magiques et en particulier les Mandragores. On a la même passion pour le chant elles et moi.
Âme soeur: Donnez-moi un E, un S, un T, un E, un... Oui oui j'arrive chaton ! Non en fait je rigole, c'est Coquecigrue mon amoureux : Widwid pour les intimes.

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Ven 29 Oct - 9:43

Ah berk xD enfin pas ta nouvelle hein :P C'est juste que tu décris tellement bien que j'imagine tellement le corps dans la scène et berk xD surtout avec le renversement de la fin, c'est bien ça surprend on s'y attend pas vraiment ! Sinon t'as vraiment une jolie plume Traice ^^ ça me dégoûte à la fois mais en même temps c'est décrit... je sais pas, avec une lueur poètique ! C'est super.

Et puis je sais vraiment pas pourquoi mais la description au début m'a tellement fait penser au Christ... trop spé
Tu créés vraiment des sensations bizarres

_________________
.

.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Emy windless
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 271
Localisation : Nowhere...
Date d'inscription : 10/09/2010

Feuille de personnage
Particularités: Rebelle !
Ami(e)s: What the hell !?
Âme soeur: Who knows ?

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Ven 29 Oct - 17:32

Traice, tu serais pas une psychopathe par hasard ? Ce que tu a écris et tellement bien décris. Si j'avais tout lu, je me serais sentis mal, le gore et moi ça fait deux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Traice Swily
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 13/08/2010

Feuille de personnage
Particularités: Etre sans particularités dans ce château est une particularité ! Mais puisqu'il faut... Ex-autiste ?
Ami(e)s: Une gauffreuse habitant Bruxelles ? Une alcoolique dans le chaudron baveur.
Âme soeur: Pfffff... Sans commentaires.

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Ven 29 Oct - 18:18

Haha, merci beaucoup ! (enfin, sauf pour Emy, non merci, je ne suis pas une psychopathe ! ... Enfin, si je l'étais, je ne le saurais pas... Bref !)

Contente de vous avoir fait... cauchemarder ! (C'est vrai que c'est bizarre...)

_________________


That was the day that I promised
I'd never sing of love If does not exist.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Ven 29 Oct - 18:32

C'est vraiment bien écrit ! Digne d'un auteur gore !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Claire Austen
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1145
Date d'inscription : 10/01/2007

Feuille de personnage
Particularités: Légère comme l'air
Ami(e)s: Visiblement pas toi!
Âme soeur: Débat clos

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Dim 14 Nov - 17:51

Après lecture de toutes les nouvelles proposées celle-ci est ma... Chouchoute!

Je kiffe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Traice Swily
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 13/08/2010

Feuille de personnage
Particularités: Etre sans particularités dans ce château est une particularité ! Mais puisqu'il faut... Ex-autiste ?
Ami(e)s: Une gauffreuse habitant Bruxelles ? Une alcoolique dans le chaudron baveur.
Âme soeur: Pfffff... Sans commentaires.

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Dim 14 Nov - 19:55

Merci beaucouuuuuuup

Et maintenant que tu le dis Aranelle, c'est vrai que c'est un genre beaucoup plus gore que d'horreur... Je crois que je suis plus douée pour décrire la souffrance et les coups que l'angoisse et la peur.

Encore merci

_________________


That was the day that I promised
I'd never sing of love If does not exist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Elinor Cealtar
Élève de 4ème année



Féminin
Nombre de messages : 500
Localisation : Dans le parc, la bibliothèque, sinon : cherche, tu finiras par me trouver... ^^
Date d'inscription : 21/06/2010
Célébrité : Liv Tyler

Feuille de personnage
Particularités: Yeux violet, cheveux auburn (châtain avec des reflets roux)
Ami(e)s: Emeraude, ma chouette, The Golden Flyers sinon à toi de voir !
Âme soeur: Qui sait ?

MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   Mer 17 Nov - 22:17

Après relecture des autres texte, celui-ci est mon FAVORI !

Claire, nous avons les mêmes goûts pour l'étrange !!! ^^


:sorcier2:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les citrouilles vont mourir de trouille ! (par Traice)
» Artémis ? Panem ceux qui vont mourir te saluent. [U.C]
» C.B « Soyez optimistes ; tous ceux qui vous détestent vont mourir un jour. »
» Là où vont mourir les fantômes [PV Baas]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: 2ème étage :: Salle des jeux et concours :: Concours d'Halloween :: Nouvelles-
Sauter vers: