RSS
RSS
La classe internationale.

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La classe internationale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Hadrian T. Easter
Élève de 6ème année



Masculin
Nombre de messages : 1122
Localisation : La même que celle de mon caleçon.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Particularités: Je sais lire et écrire. AMAZING !
Ami(e)s: Mes calebuts.
Âme soeur: C'est moi qui décide.

MessageSujet: La classe internationale.   Sam 2 Oct - 21:58


"Poulains prometteurs, ils auront la Terre à leurs pieds."


- Nom : Easter. Pour vous la faire plus officiellement, Easter-Schoonmaker.

- Prénom : Hadrian Taram Henry.

- Date de naissance : Le 25 Août, en fin de journée à ce qu'on m'a dit, soit quatre ans après la naissance de Lilian et six après celle de Felton.

- Physique : Je suis brun aux yeux bleus. Quiconque connaît mes parents est en mesure de faire immédiatement le rapprochement entre mon père et moi. Tout le monde s'accorde à dire que je suis son portrait craché. Les cheveux bruns en bataille, les mèches qui tombent devant mes grands yeux bleus. Mes yeux, je ne peux vous dire que qui je les tiens, s'ils sont davantage comme ceux de mon père ou comme ceux de ma mère. Toutefois, je décèle parfois cette étincelle si caractéristique dans mes prunelles, quand je me regarde dans un miroir, que j'aurais tendance affirmer qu'ils sont une réplique des iris malicieux de mon père. Comme mes parents, j'ai la peau plutôt claire mais qui se recouvre d'un voile hâlé après chaque été. Niveau taille, je suis plutôt dans la moyenne ; ni trop grand ni trop petit. Cependant, j'espère réellement dépasser ma sœur et peut-être mon père, ou du moins, faire la même taille que lui.

- Caractère : Vous connaissez sûrement ma sœur donc vous n'êtes pas sans ignorer que c'est une personne née avec la séduction dans la peau. Mon frère, c'était l'inverse : lui plaisait aux filles sans le vouloir. Quant à moi, je dirais que je suis le mélange des deux. Parfois, il m'arrive de vouloir séduire une demoiselle qui passe son chemin devant moi et parfois, ce sont elles qui m'abordent, des étoiles plein les yeux. J'ai conscience de la renommée de mon nom de famille, porté haut et fièrement par mon aînée et croyez-moi, bientôt, on parlera aussi de Hadrian Easter. Je suis quelqu'un qui aime bien rire et plaisanter, donc qui a toujours le mot pour faire sourire. J'ai horreur qu'on me réveille le matin et des gens qui justement, n'ont pas le sens de l'humour. Je n'aime pas non plus les filles que je qualifierais de « princesse nœud-nœud » ce genre de filles qui croient vivre constamment dans un conte de fée où les oiseaux chantent et les lapins parlent. Je suis quelqu'un de très sportif, j'adore le Quidditch, le base-ball et le basket et je suis assez attaché à ma tenue vestimentaire. Cela, je le dois à ma sœur qui m'a beaucoup appris en ce qui concerne le domaine mode vestimentaire. Cependant, je ne suis pas aussi agressif qu'elle lorsque je me met en colère, ce qui m'arrive d'ailleurs très rarement pour ne pas dire quasiment jamais. J'ai aussi conscience que moi, j'ai la classe internationale. Ouais, j'ai grave la classe.

- Famille : Comme tout enfant « normal », j'ai un père et une mère. Les femmes d'abord. Ma mère, Carmen – Carmen Daria Elena De Andalucia - est espagnole d'origine. Elle passa toute sa jeunesse en Espagne, à Cordoue puis migra à Londres pour y effectuer ses études de médecine. Elle est aujourd'hui un médecin généraliste réputé. Anciennement, elle fut un peu mannequin, simplement pour arrondir ses fins de mois puis arrêta définitivement pour se consacrer pleinement à ses études. En même temps, quand on la voit, on ne peut pas imaginer le contraire. Grande, elle mesure un mètre soixante-dix sept précisément, une chevelure soyeuse et châtain, un visage angélique sur lequel brillent deux grands yeux bleus hypnotisant. Pas la peine d'aller chercher midi à quatorze heures pour savoir que mon père fut raide dingue d'elle dès qu'il la vit.
Mon père, Kevin Edward James Easter-Schoonmaker est né aux Etats-Unis, à New-York. C'est le seul sorcier de sa famille. Temperance, sa soeur, tout comme ses parents, est moldue. Il effectua ses études de magie dans une école renommée américaine et partira en Angleterre pour tenter de décrocher un poste au Ministère de la Magie. C'est là-bas, vous l'avez compris, qu'il rencontrera celle qui deviendra la future Madame Easter-Schoonmaker. Aujourd'hui, notre père est le Ministre des affaires étrangères magiques. Avouez, c'est la classe.
Quand ils se marièrent, après deux ans d'une relation sérieuse, passionnée (enfin, vous voyez le topo), nos parents emménagèrent dans un somptueux manoir en bordure de la capitale. Oui, ils avaient les moyens, on ne va pas se mentir. En réalité, ils n'ont pas acheté le terrain pour très cher, le manoir tombait presque en ruine mais grâce à la magie, mon père régla toutes ces histoires. En plus d'être propriétaires d'une immense baraque, le terrain nous offre un lac et un petit bois. Puis, quatre ans après une vie commune agréable, leur bonheur fut comblé suite à la naissance de leur premier enfant : leur fils aîné Felton Therry William. Toute la famille, maternelle et paternelle fut ravie par cette heureuse nouvelle. Le premier héritier venait de naître ! Deux ans s'écoulèrent de nouveau, dans cette heureuse petite famille. Famille qui accueillit bientôt un nouvel arrivant. Une fille cette fois. Vous l'aurez deviné, ma sœur Lilian Eléanora Karelle. On fut frappé de sa ressemblance avec sa splendide mère alors que Felton, en tant que seul blond, ne ressemblait ni à son père, si à sa mère. Sauf pour les yeux et un sourire charmeur hérité de notre paternel. La famille Easter-Schoonmaker était actuellement au nombre de quatre et rien ne paraissait pouvoir les combler davantage. Rien ? Non ! C'était sans bien sûr compter sur mon arrivée, quatre ans après la naissance de la seule fille et six après celle de l'aîné. Oui oui, on parle de moi. C'est le 25 août 1997 que je fis mon apparition au grand monde. Et là, tout le monde s'accordait à dire que j'étais l'exacte réplique de mon père Kevin. Comme quoi, nous formions une jolie famille. Un fils aîné, Felton, blond comme les blés, une fille cadette, Lilian, qui ressemblait trait pour trait à notre mère et enfin moi, le portrait craché du padre.
Nous avons aussi un cousin et une cousine aux Etats-Unis ; les enfants de la soeur de notre père, Temperance. Celle-ci travaille à la police scientifique de Washington et possède sa propre équipe. Elle fut d'abord mariée à un homme dont j'ai oublié le nom, qui divorça après cinq ans de mariage pour aller se maquer avec une petite jeune écervelée. Du premier mariage, le premier de Temperance, naquit Alexandra, du même âge que Lilian. Puis, notre tante rencontra Sacha, un homme travaillant à la Maison Blanche, veuf et père de Noah. Ils se marièrent et vivent aujourd'hui merveilleusement bien. Noah, demi-frère d'Alexandra, a mon âge, à six mois près. Oui, c'est lui le plus âgé de nous deux. Nous nous entendons comme deux frères et je sais que je fut son épaule de soutien lorsqu'il perdit sa mère dans un accident de voiture.
Nos grands-parents paternels, Daniel et Emily vivent dans une grande maison dans les quartiers chics de New-York tandis que les parents de notre mère, Celso et Lisaida demeurent toujours à Cordoue, dans une splendide villa.

- Histoire : Tout commence le jour de ma naissance. Jour dont je ne me souviens de rien. Étrange non ? Mais paraît-il que toute la famille était aux anges en apprenant le venue au monde du troisième héritier Easter-Schoonmaker. Cependant, tout devient plus clair à partir de mes quatre cinq ans. Je me souviens de cette fille, cette petite fille aux grands yeux bleus qui m'invitait parfois à prendre le thé avec Lapinou, Tartine et Nono. Cette fille, j'apprendrais plus tard que c'était ma grande sœur. Puis je découvris un garçon, plus grand que moi, aux cheveux jaunes comme les plumes duveteuses des canetons. Lui, il m'appris à jouer au petit train, aux voitures et aux Lego. Parfois, il nous arrivait de jouer tous ensemble, tout les trois. Bien souvent, cela se terminait en bataille de chatouilles ou d'oreillers. Nous jouions aux espions avec les casseroles qui nous protégeaient des dangereux missiles et les poêles étaient nos fidèles armes contre l'envahisseur. Je me souviens qu'une fois, j'assénais un si violent coup de poêle sur le pied de notre père qu'il se mit à hurler comme rarement je l'avais entendu. Nous étions incroyablement proches, malgré la différence d'âge. Puis un jour, quand j'eus atteint l'âge de cinq ans, mes parents nous annoncèrent que nous partions en avion faire un long voyage pour voir papy et mamie américains. C'était la première fois que nous nous rendions tous au complet chez Daniel et Emily. Et c'est aussi la première fois que je rencontrais Alexandra, ma cousine. Nous découvrîmes les bals mondains ensemble, cousins que nous étions. Nous découvrions l'univers dans lequel nous passerions une grande partie de notre vie. Je continuais de grandir. Felton fut admis à Poudlard. Je me rappelle du jour où toute la famille s'était rendue sur le quai 9 3/4 pour lui dire au revoir avant sa rentrée dans ce château. Je comprenais que je ne le reverrais que pendant les vacances, ce qui me paraissait si peu. Je me retrouvais donc seul avec Lilian. Je le revoyais pendant les vacances qu'il passait au manoir. Puis ce fut au tour de Lilian d'entrer à Poudlard. Cette fois, j'étais le seul à rester sur le quai avec mes parents. Tout fut différent à partir de ce jour. Quand je rentrais de l'école, j'étais tout seul. Il n'y avait plus Lilian, ni Felton pour prendre de mes nouvelles. Je commençais à peine à réaliser ce qui venait de se passer lorsqu'un événement inattendu fit irruption dans notre vie. Lilian venait d'intégrer Poudlard que la directrice de l'école de sorcellerie nous envoya une lettre pour nous apprendre que Felton avait mystérieusement disparu. Tout le monde fut abattu. Je compris que rien ne serait plus pareil. Ma mère pleura longtemps l'étrange perte de son fils aîné, Lilian, très proche de lui, sombra elle aussi dans une profonde tristesse et devint davantage protectrice envers moi. Quiconque osait m'embêter avait affaire à elle. J'avoue que c'était parfois très marrant de voir ma grande soeur donner un coup de pied aux fesses des brutes de mon école. Je fut très tranquille à partir de cette période.
Je devais avoir dix ans, à un an avant mon entrée à Poudlard, quand on m'annonça que Temperance, ma tante se remariait avec Sacha Helligan, un homme veuf et père d'un garçon de mon âge qui répondait au nom de Noah. Le mariage fut somptueux et c'est au cours de cleui-ci que je fis pleinement la connaissance de mon nouveau cousin. Il avait perdu sous peu sa mère dans un accident de voiture alors qu'elle se rendait chez eux après une journée de travail. Il fut profondément altéré et apprécia ma présence. Depuis, nous sommes inséparables et passons d'agréables moments dès que nous nous rendons chez nos grands-parents. Nous faisons des parties de base-ball, de basket et de football. Nous sommes aussi très proches du fils cadet des Delightess, Samuel, le frère de Lorenzo – un prétendant de ma sœur. Nous sommes trois joyeux lurons, trois gars qui profitent de la vie et des privilèges qu'elle leur a offerts.
Et me voilà maintenant à Poudlard, moi aussi ! Je fus envoyé à Gryffondor, comme Felton et Lilian et je compte bien me faire une place dans cette prestigieuse école d'autant plus que j'y ai retrouvé une connaissance : Léo Moon, le frère de Manel, l'ancienne meilleure amie de ma sœur. Ainsi, je sens que je vais parfaitement m'intégrer et me plaire dans ce merveilleux château !


- Autres précisions : Bien que je sois né à Londres, mes parents m'ont accordé la nationalité américaine parce que GOD BLESS AMERICA ! J'oubliais : j'ai la classe internationale.


Dernière édition par Hadrian T. Easter le Mar 26 Juin - 13:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Hadrian T. Easter
Élève de 6ème année



Masculin
Nombre de messages : 1122
Localisation : La même que celle de mon caleçon.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Particularités: Je sais lire et écrire. AMAZING !
Ami(e)s: Mes calebuts.
Âme soeur: C'est moi qui décide.

MessageSujet: Re: La classe internationale.   Sam 4 Déc - 20:35


La famille et les amis.


"Ils semblaient inconscients de ce qu'il se passait au dehors. Ils savaient qu'ils provenaient d'un milieu privilégié et étendards vivants de cette jeunesse dorée, ils préféraient parfois faire fi des convenances rigides et libérer de ses chaînes ce luxue coincé. Dieu sait que leurs parents n'étaient guère les plus stricts du monde et se plaisaient à laisser leur progéniture chaque jour un peu plus libre."

La famille.


Mes parents.
Mon père
Kevin :


Ma mère Carmen :


Mon frère Felton :


Ma soeur Lilian :


Le cousin, la cousine, l'oncle et la tante Helligan.


Mon oncle Sacha :


Ma tante Temperance :


Ma cousine Alexandra :


Mon cousin Noah :


Les amis de la famille.


"Quand ils pointaient leur doigt en l'air, ils désignaient ce milieu qui les avait vu naître et grandir à présent. Et lorsqu'ils tiraient la langue, ils faisaient comprendre que leur jeunesse croissait, devenait plus puissante et serait bientôt la reine de ce monde cristallisé dans le luxe."

La famille Bellman :

Mark :


Laëticia :


Nathan :



La famille Delightess :

Sebastian :


Jessica :


Lorenzo :


Samuel :



La famille Cheatham :

John :


Iselin :


Gabriel :


Constance et Clara :
Constance :

Clara :


La famille Haye :

Christian :


June :


Simon :



La famille Vlynch :

Joshua :


Loreleï :


Graham :


Dernière édition par Hadrian T. Easter le Jeu 2 Oct - 14:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Hadrian T. Easter
Élève de 6ème année



Masculin
Nombre de messages : 1122
Localisation : La même que celle de mon caleçon.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Particularités: Je sais lire et écrire. AMAZING !
Ami(e)s: Mes calebuts.
Âme soeur: C'est moi qui décide.

MessageSujet: Re: La classe internationale.   Ven 25 Mai - 19:52


Relationship


Girlfriend.

Ruby Standiford :



Friends.

Meilleur pote, Dray Collins :


Tirya Ocounil :


Helena Dashwood :


Coleen Beckett :


Kenza J. Green :


Pauline Klemente :


Gaëtane Jefferson :


Connaissances.

Traice Swily :


Holly Dilay :


Lyra Parry :



Antagoniste.

Chuck Carlton :

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La classe internationale.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La classe internationale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La classe internationale.
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Pourquoi les Haitiens forment-ils la classe la plus pauvre au Québec???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant le jeu :: Répartition :: Fiches des personnages :: Élèves de Gryffondor-
Sauter vers: