RSS
RSS
"Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray

 

Partagez | 
 

 "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Sara Wayland
Directrice



Féminin
Nombre de messages : 3146
Localisation : Mon bureau est situé touuuut en haut du château, exprès pour que vous ne veniez pas m'embêter trop souvent ! ^^
Date d'inscription : 31/08/2006

Feuille de personnage
Particularités: Origines Vélanes.
Ami(e)s: Katie Jones. Les autres sont loin désormais.
Âme soeur: Il est parti.

MessageSujet: "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray   Mer 7 Avr - 9:21

LE BESTIAIRE DES

MERS

De Lady Calypso MacMurray




    Note :

    En tant qu'ancienne professeur de soins aux créatures magiques, je recommande très fortement à tous les amoureux de la nature, ainsi qu'à celles et ceux d'entre nous qui prévoient d'entrer au Département de contrôle et de régulation des créatures magiques, la lecture de ce livre très complet sur les animaux aquatiques d'origine fantastique. C'est sans conteste, avec bien sûr l'ouvrage de Monsieur Scammander, Vie & Habitats des Animaux Fantastiques, l'un des outils indispensables à toute perspective de réussite dans ce domaine.Je vous rappelle que ce précieux document appartient à la bibliothèque de Poudlard. Pour votre propre sécurité, prenez garde à la façon dont vous l'utilisez, car Madame Pince ne pardonnera pas qu'une seule page en soit mouillée, cornée, froissée, ou déchirée. N'écrivez pas dans les marges, et pour l'amour de Merlin, ne prenez pas votre bain avec.

    Sara Barrow,directrice administrative de Poudlard

_________________
    Et quand, demain ou bien plus tard, je serai poussière, nous serons poussières mêlées, nous ferons poussières communes.
    Et si nous ne sommes que des poussières d'hommes, il n'est de poussière qui ne retourne à la terre.
    Attends moi quelque part... ou même ailleurs.
    Par un matin calme ou une nuit noire,
    un jour de grand soleil
    ou de pluie serrée,
    j'arrive.

    J'arrive.

Je t'aime.



Dernière édition par Sara Wayland le Mer 7 Avr - 9:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://honey-lady-bee.skyrock.com
avatar


Sara Wayland
Directrice



Féminin
Nombre de messages : 3146
Localisation : Mon bureau est situé touuuut en haut du château, exprès pour que vous ne veniez pas m'embêter trop souvent ! ^^
Date d'inscription : 31/08/2006

Feuille de personnage
Particularités: Origines Vélanes.
Ami(e)s: Katie Jones. Les autres sont loin désormais.
Âme soeur: Il est parti.

MessageSujet: Re: "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray   Mer 7 Avr - 9:30

Introduction :

Les mers et océans sont peuplées de créatures magiques plus fantastiques les unes que les autres. Des hommes, sorciers ou Moldus, se sont plongés dans l'étude de ces animaux étranges et mystérieux, que nous connaissons si peu, mais aussi des peuples qui vivent sous les eaux. Voici le Bestiaire des Mers : le livre qui vous mènera à la conquête d'un monde inconnu. Car quel être humain n'a jamais rêvé d'oublier, pour un temps, la contrainte de la respiration et d'aller nager avec les sirènes ?

A


    ASPARA : Créatures indiennes. Les Asparas, d'origine inconnues, possèdent comme les Vélanes un corps humanoïdes, mais ont la capacité de respirer sous l'eau. On compare souvent leur légendaire beauté à celle de sirènes de Grèce, bien qu'à la différence des Êtres de l'eau, les Asparas peuvent se reproduire avec des humains. Leurs mâles sont appelés GANDHARVAS. Il en existe aussi en Grèce, ou elles sont appelées NAÏADES, et en Russie, les RUSALKAS.


    Sculpture d'une Aspara, site d'Angkor

    AREMATA : Ces Êtres de l'eau, originaires de Polynésie, sont connus pour leur caractère belliqueux. La population Moldue locale qui croit encore à leur existence leur attribue l'apparition de tempêtes et d'ouragans. Une récente étude du Ministère a prouvé, cependant, que ces accusations n'étaient pas justifiées.

    ASRAI : Créatures originaires d'Angleterre. Ils affectionnent particulièrement la mer d'Irlande. Les Asrais sont extrêmement rares et, comme les salamandres, ne peuvent demeurer bien longtemps hors de leur habitat naturel. Si la personne qui a tiré de l'eau un Asrai ne l'y replonge pas avant une heure, il ne resta plus de la créature qu'une flaque d'eau salée. De plus, leur contact provoque de violentes brûlures. Ils sont cependant si discrets que leurs rapports avec des Moldus ou des sorciers se comptent sur les doigts de la main. Le dernier témoignage est celui d'un pêcheur Moldu du Cheschire qui aurait attraper un Asrai imprudent et, voulant le ramener à la berge pour le montrer à sa famille, aurait laissé mourir la malheureuse créature.


B

    BOULLU : Le Boullu est un poisson de forme sphérique, tacheté et doté de longues pattes aux pieds palmés. Vivant dans les lacs profonds dont il sillonne le fond à la recherche de nourriture (des mollusques, principalement), cet animal n'est pas considéré comme dangereux pas les sorciers. Les Êtres de l'eau qui vivent en eaux douce le jugent, en revanche, comme une créature nuisible et s'en débarrassent en attachant ses pattes caoutchouteuses entre elles. Le Boullu se met alors à dériver jusqu'à ce qu'il parvienne à se détacher, ce qui prend parfois des heures. Il s'agit là, pour les SELKIES, les MERROWS ou les ONDINS, de l'équivalent de nos gnomes de jardin.



C

    CRABE DE FEU : Comme son nom ne l'indique pas, le crabe de feu a l'aspect d'une tortue géante à la carapace incrustée de pierres précieuses. Originaire des Îles Fidji, cet animal se plaît le long des côtes et possède un moyen de défense plutôt étonnant : lorsqu'il se sent menacé, il projette des flammes jaillies de la partie postérieure de son corps. Certains sorciers peu scrupuleux se servent de la carapace des crabes de feu de fabriquer des chaudrons de luxe : c'est pourquoi il existe une longue zone côtière, aux Îles Fidji, qui a été transformée en réserve naturelle pour assurer leur protection. Les joyeux de leur carapace pourraient également attirer la convoitise des Moldus, c'est pourquoi le Ministère soumet à autorisation spéciale leur possession comme animaux de compagnie.


E


    ÊTRES DE L'EAU : Terme global désignant les peuples aquatiques en général.


F

    FANGIEUX : Habitant des marais d'Europe et d'Amérique du Nord comme du Sud, le Fangieux immobile ressemble à première vue à un morceau de bois mort mais, si l'on l'observe de plus près, on peut distinguer ses pattes munies de nageoires ainsi que ses petites dents pointues. Il est cependant déconseillé d'approcher de trop près un Fangieux vivant. En effet, ces petites créatures aiment à glisser entre les jambes des promeneurs pour leur mordre les chevilles. Ils peuvent infliger de graves blessures, bien que ne disposant d'aucun venin. Les Fangieux se nourrissent principalement de petits mammifères, bien que leur nourriture préférée reste la mandragore. Il arrive parfois à certains sorciers de découvrir, en tirant leur plante de leur pot, que la moitié inférieur de cette dernière a été réduite à l'état de charpie par un Fangieux affamé.





G


    GHANDHARVA : Mâles des ASPARAS.

    GROAC'H : Êtres de l'eau aux mœurs particulièrement violentes. On les retrouve surtout dans les mers du Nord-Ouest. Contrairement aux SIRÈNES de Grèce et aux ONDINES de France, ils ont un physique assez repoussant.

_________________
    Et quand, demain ou bien plus tard, je serai poussière, nous serons poussières mêlées, nous ferons poussières communes.
    Et si nous ne sommes que des poussières d'hommes, il n'est de poussière qui ne retourne à la terre.
    Attends moi quelque part... ou même ailleurs.
    Par un matin calme ou une nuit noire,
    un jour de grand soleil
    ou de pluie serrée,
    j'arrive.

    J'arrive.

Je t'aime.



Dernière édition par Sara Wayland le Mer 7 Avr - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://honey-lady-bee.skyrock.com
avatar


Sara Wayland
Directrice



Féminin
Nombre de messages : 3146
Localisation : Mon bureau est situé touuuut en haut du château, exprès pour que vous ne veniez pas m'embêter trop souvent ! ^^
Date d'inscription : 31/08/2006

Feuille de personnage
Particularités: Origines Vélanes.
Ami(e)s: Katie Jones. Les autres sont loin désormais.
Âme soeur: Il est parti.

MessageSujet: Re: "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray   Mer 7 Avr - 9:31

H

    HIPPOCAMPE : Il ne s'agit pas là du petit animal marin que connaissent les Moldus, mais d'une créature magique originaire, comme beaucoup d'autres, de Grèce. L'hippocampe possède la tête et le torse d'un cheval et la queue d'un poisson géant. Il habite généralement la mer Méditerranée, bien qu'un superbe spécimen de couleur bleue ai été capturé en 1949, au large des côtes écossaises, par des SELKIES. Les ÊTRES DE L'EAU apprécient d'ailleurs fortement les hippocampes qui sont pour eux l'équivalent de nos chevaux (il n'est pas rare de croiser une SIRÈNE ou un ONDIN accompagné de son animal favori). Les hippocampes sont ovipares : leurs petits sont visibles à travers leurs œufs à demi-transparents et sont appelés, jusqu'à leur éclosion, « Poulaintêtards. »



J

    JETIN : Créatures grégaires vivant dans les rochers à fleur d'océan et dans les grottes, sur le côtes de la Bretagne en particulier, les Jetins ont, comme le farfadet, la fée et le lutin, une forme humanoïde, mais sont en revanche incapables de raisonner comme des humains, c'est pourquoi ils sont classés dans la catégorie ANIMAUX du Ministère de la Magie.


K

    KAPPA : Démon des eaux japonaises. Le Kappa possède une carapace semblable à celle d'une tortue géante, des membres écailleux verdâtre et un visage simiesque. Ces créatures sont friandes de chaire humaine et peuvent aussi s'attaquer aux animaux, particulièrement les chevaux. Ils ont également une cavité au sommet de leur crâne, toujours pleine d'eau : si un humain rencontre des difficultés avec un Kappa, il lui est conseillé de l'entraîner à pencher la tête, car la créature perd toute sa puissance si sa cavité se trouve vidée. Graver son nom sur un concombre et lui envoyer avant de s'enfuir à toute jambe est aussi une bonne solution.

    KELPY (ou Kelpie) : Créature extrêmement dangereuses, prenant généralement l'aspect d'un être mi-cheval, mi-poisson. Cet animal peuple les loch d'Écosse et d'Irlande, et c'est de loin la créature aquatique la moins discrète qui existe. Comparables aux dragons, les Kelpy ne se laissent pas apprivoiser facilement, bien qu'ils aiment attirer l'attention sur eux – on compare fréquemment leur vanité à celle des Hippogriffes. Un Kelpy en particulier semble avoir développé un goût prononcé pour la célèbrité : les Moldus l'ont surnommé Nessy et, insaisissable, il donne bien du fil à retordre au Ministère de la Magie.
    La seule manière de maîtriser un Kelpy est de lui passer un licol autour du cou. Si cela est fait, il deviendra totalement inoffensif.



M

    MALAGRIF TACHETÉ : Il s'agit d'une créature terrestre que l'on trouve principalement sur les côtes rocheuses d'Europe. Les Malagrifs ressemblent légèrement à des homards mais leur consommation entraîne une forte fièvre et un urticaire verdâtre du plus mauvais effet. Mesurant jusqu'à trente centimètre, le Malagrif est d'une couleur gris clair tacheté de points verts foncés. Il se nourrit de petits crustacés, mais s'attaque volontiers à des proies plus grandes. La victime d'une morsure de cet animal devient malchanceux pendant plusieurs jours, voire une semaine, c'est pourquoi il lui sera fortement conseillé de renoncer à tout jeu de hasard, toute entreprise à l'issue incertaine, qui sera automatiquement vouée à l'échec.

    MERROW : Êtres de l'eau, originaires d'Irlande. Ils sont moins laids que les SELKIES et les GROAC'H, mais encore loin d'attendre la beauté des SIRÈNES. Ils sont en revanche beaucoup moins belliqueux. On leur attribue également une attirance particulière pour la couleur rouge.



    MURLAP : Les Murlaps se trouvent dans les régions côtières de Grande-Bretagne. Ils ressemblent à des rats et portent sur le dos une excroissance semblable à une anémone de mer. Le sorcier qui consommera cette excroissance après l'avoir conservée dans de la saumure pourra résister plus facilement aux sorts et aux maléfices. Il ne faut cependant pas en abuser car, à forte dose, elles provoquent l'apparition de poils violets peu seyants à l'intérieur des oreilles. Les Murlaps se nourrissent de crustacés et du pied de quiconque est assez stupide pour leur marcher dessus.


N

    NAGA : Êtres mi-humains, mi-serpents, très répandus dans tout le sous-continent indien, semblables aux VOUIVRES européennes. Ils vivent en eau salée comme en eau douce. Comme la plupart des Êtres de l'eau, ils sont intelligents et doués de réflexion, mais refusent d'être classés parmi les Êtres. Ils sont moins farouches que les SELKIES d'Écosse et les MERROWS d'Irlande et apprécient la compagnie des hommes, bien qu'il leur arrive de leur jouer des tours, comme les SIRÈNES grecques.



    NAÏADE : voir ASPARA.

_________________
    Et quand, demain ou bien plus tard, je serai poussière, nous serons poussières mêlées, nous ferons poussières communes.
    Et si nous ne sommes que des poussières d'hommes, il n'est de poussière qui ne retourne à la terre.
    Attends moi quelque part... ou même ailleurs.
    Par un matin calme ou une nuit noire,
    un jour de grand soleil
    ou de pluie serrée,
    j'arrive.

    J'arrive.

Je t'aime.

Revenir en haut Aller en bas
http://honey-lady-bee.skyrock.com
avatar


Sara Wayland
Directrice



Féminin
Nombre de messages : 3146
Localisation : Mon bureau est situé touuuut en haut du château, exprès pour que vous ne veniez pas m'embêter trop souvent ! ^^
Date d'inscription : 31/08/2006

Feuille de personnage
Particularités: Origines Vélanes.
Ami(e)s: Katie Jones. Les autres sont loin désormais.
Âme soeur: Il est parti.

MessageSujet: Re: "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray   Mer 7 Avr - 9:35

O

    ONDIN : Aussi appelés dracs dans le sud de la France, les Ondins et Ondines sont présents dans l'ensemble de ce pays. Préférant les eaux douces aux eaux salées, ces Êtres de l'eau possèdent, en plus du goût prononcé pour la musique que partagent tous les peuples aquatiques, une voie fascinante pour l'oreille humaine – comme leurs cousines les SIRÈNES, avec lesquelles ils ont beaucoup de point communs, notamment leur manque de discrétion. Une Ondine en particulier aurait élu domicile sur le rocher du Rhin et il est depuis impossible de l'en chasser.



R

    RÉMORA : Il s'agit là d'un poisson argenté que l'on retrouve dans l'océan Indien. Le Rémora est doté d'un grand pouvoir magique ; très attaché à l'homme, il a la faculté de maintenir les bateaux à l'encre en cas de violente tempête. La Confédération internationale des sorciers attache une grande importance à la protection des Rémoras contre le braconnage.



    RUSALKA : Voir ASPARA.



S

    SELKIE : Êtres de l'eau, très semblables aux MERROWS d'Irlande bien que légèrement plus laids et farouches. Ils peuplent les Loch Écossais, notamment celui de la célèbre école de magie Poudlard. Contrairement aux SIRÈNES et aux ONDINS, leur langage n'est compréhensible que sous la surface : hors de l'eau, les humains les perçoivent comme d'abominables hurlements.

    SERPENT DE MER : On trouve des serpents de mer dans la Méditerranée, le Pacifique et l'Atlantique. Malgré leur aspect impressionnant, ils n'ont pas pour habitude de s'attaquer aux humains, en dépit des racontars hystériques de Moldus sur leur comportement prétendu féroce. Mesurant une vingtaine de mètres en moyenne, il a la tête d'un cheval et un long corps de reptile qu'on voit onduler à la surface de la mer comme une rangée de bosses, d'où son nom de "serpent" de mer.

    SIRÈNE : Ce sont les Êtres de l'eau les plus connus et appréciés des Moldus. Capricieuses et vaniteuses, les sirènes de Grèce sont les plus anciennes et savent communiquer avec les humains hors de l'eau. Un sorcier les confondit une fois avec des harpies et, suite à ce malentendu, elles acquirent une réputation de créatures maléfiques, qui s'estompa avec le temps. Réputées curieuses, les sirènes possèdent également une voix magnifique et leur chant ont les mêmes propriétés magiques que celui du Phénix. Leurs mâles sont appelés TRITONS.



    SHARAK : Les Sharaks sont des poissons entièrement couverts d'épines, que l'on retrouve exclusivement dans l'océan Atlantique. On pense qu'il s'agit d'une espèce créée dans le but de se venger de pêcheurs moldus qui avaient insulté des sorciers marins, au début des années 1800. À compter de ce jour, tous les Moldus pêchant dans ces parages ramenèrent des filets vides et déchirés par les Sharaks nageant au fond des eaux.


    STRANGULOT : Le Strangulot est un démon des eaux d'une couleur vert pâle, doté de cornes et de très longs doigts, capables d'une puissante étreinte mais faciles à briser. Il se nourrit de petits poissons et les Êtres de l'eau le choisissent parfois comme animal de compagnie ; il se montre en revanche très agressif envers les Moldus et les sorciers.




    T

    TRITON : Mâles des Sirènes. Ils sont plus laids que leurs compagnes, mais aussi plus sympathiques.


    V

    VERLIEU : Le Verlieu est une créature vivant au fond de la mer du Nord. Mesurant vingt-cinq centimètres de longueur, il s'agit d'un animal à l'aspect très rudimentaire, tout juste doté d'un bec et d'un sac venin, qu'il contracte lorsqu'il se sent menacé pour projeter le venin sur son adversaire. Les Êtres de l'eau élèvent des Verlieux et s'en servent comme armes tandis que les sorciers utilisent parfois leur venin dans la préparation de certaines potions. Cette pratique est cependant soumise à un contrôle très stricte.

    VOUIVRE : Les Vouivres d'Europe sont l'équivalent des NAGAS : mi-femme, mi-serpent. Elles sont cependant bien plus timides que leurs cousins indiens et l'on sait peu de choses à leur sujet, si ce n'est qu'il n'existe apparemment que des femelles, comme chez les Vélanes, et qu'elles ont un goût prononcé pour les bijoux. On les retrouve très fréquemment en France et en Allemagne.


----------

© Sara (Barrow) Wayland – 2008
Avec l'aide de "Les Animaux Fantastiques" de Newt Scammander (Alias J.K. Rowling) et du “Dictionnaire de la Féérie” d'André-François Ruand.


LE PLAGIAT EST UN DÉLIT SÉVÈREMENT PUNI PAR LA LOI.
RESPECTEZ LE TRAVAIL DES AUTEURS.

_________________
    Et quand, demain ou bien plus tard, je serai poussière, nous serons poussières mêlées, nous ferons poussières communes.
    Et si nous ne sommes que des poussières d'hommes, il n'est de poussière qui ne retourne à la terre.
    Attends moi quelque part... ou même ailleurs.
    Par un matin calme ou une nuit noire,
    un jour de grand soleil
    ou de pluie serrée,
    j'arrive.

    J'arrive.

Je t'aime.

Revenir en haut Aller en bas
http://honey-lady-bee.skyrock.com


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Le Bestiaire des Mers" de Lady MacMurray
» Le Bestiaire
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Single Lady - Timberlake Parody
» The Lady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le château :: 4ème étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: