RSS
RSS
Plongé dans les ténèbres... [nouvelle+com']

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plongé dans les ténèbres... [nouvelle+com']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Taïna Marano
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 930
Localisation : Ailleurs...
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Particularités: En ai-je vraiment besoin pour être unique?
Ami(e)s: L'amitié...C'est une chose bien compliquée. Mais ce faire des amis l'est encore plus.
Âme soeur:

MessageSujet: Plongé dans les ténèbres... [nouvelle+com']   Mer 28 Oct - 16:13

Plongé dans les ténèbres, tu attends. Tu attends, mais tu ignores quoi...ou qui. Tu voudrais bouger, mais ton corps ne t’écoute plus ; tu restes immobile, figé dans la pénombre. Tu ne comprends pas. Tu cherches autour de toi un semblant de réponse. Rien. Le néant absolu. Le vide total. Du moins au départ. Tu finis par distinguer un point. Un tout petit point blanc. Et celui-ci, au début immobile, finit par se rapprocher. En un premier temps, sa présence te rassure ; tu te sens moins seul et elle brise l’obscurité dans laquelle tu te trouves. Mais plus elle se rapproche, plus tu trouves sa présence malsaine. Tu ne sais pas pourquoi, mais c’est ainsi. Tu veux partir, bouger, te libérer, mais tu n’y arrives pas, tu restes paralysé, incapable du moindre mouvement. Et tu finis par entendre une voix. Celle-ci n’a rien d’amicale, mais elle te séduit et te rassure. Tu la trouve mélodieuse, belle, unique, et ce malgré ses paroles. Elle te dit qu’il est trop tard pour se battre. Que c’était une chose que tu aurais du faire avant.

Obnubilé par les paroles, tu ne te rends compte que trop tard que la boule lumineuse est arrivée à ton niveau. Et tu commences à paniquer. Tu as peur. Peur de se qui peut arriver. Peur de ce qui VA arriver. La petite sphère lumineuse est à présent de la même taille que toi, et finit par éclater, pour laisser place à ELLE. D’une beauté incomparable. Tu le sais, tu le sens, ce n’est qu’une façade, mais tu te laisses séduire, par ses yeux noirs. Tu les sais inhumains, pupille, iris, et tout le reste ne forment qu’un. Mais peu t’importe. Les yeux ne sont pas la seule chose que te trouves magnifique. Ils font parti d’un tout, dont ses cheveux sont une partie. Ses longs cheveux ébène flottants au vent, eux aussi te fascinent. Tu ne souhaites à présent qu’une chose : passer ta main parmi eux. La dernière chose que tu remarques est le contraste entre le blanc de sa peau, et le rouge sang de sa robe.

Elle te sourit et tend sa main pour que tu la prennes. Sans même réfléchir à ton geste, d’une manière automatique, tu joins vos deux mains. Elle te sourit de nouveau, mais pas de la même manière. Son sourire rassurant fait place à un autre qui s’avère plutôt être démoniaque. C’est alors que tout te reviens à l’esprit. Tu te rappelles avoir entendu un coup de feu en rentrant chez toi. Tu te rappelles t’être précipité à l’intérieur. Tu te rappelles avoir découvert ta fille, la seule chose à laquelle tu tenais encore, gisant au sol dans une flaque de sang. Tu te rappelles avoir vu un homme, pistolet en main, face du cadavre. Tu te rappelles qu’il a jeté son arme, avant de s’enfuir en courant. Tu te rappelles t’être rapproché du corps, de t’être effondré à ses côtés, et de l’avoir pleuré. Tu te rappelles avoir récupéré l’arme, et d’avoir poursuivit l’homme, avant de lui tirer une bale dans la poitrine, comme lui l’avait fait à ta protégée. Et tu te rappelles avoir tiré une dernière fois, la dernière chose que tu es fais. Tu finis par comprendre ce que cette femme représentée. Elle est la mort. Elle est TA mort.

En l’espace d’un instant, des flammes t’entourent. Tu comprends. Tu ne rejoindras pas ta fille. La jeune innocente à surement atteint de paradis. Mais toi, tu es comme l’assassin, les mains couvertes de sang. Elle éclate de rire, et te murmure à l’oreille deux petits mots : "trop tard". Trop tard. Trop tard. Ces mots résonnent dans ta tête comme un écho dans un gouffre sans fin. Et tu finis par penser à voix haute : "Si seulement j’avais pu arriver plutôt...Mais...Je suis arrivé...Trop tard". Et tu cesse de te débattre.


Bon, je m'excuse, j'imagine qu'il reste encore des fautes, et je n'aime pas la fin, j'essaye de la modifier (dès que cela sera fait, je la posterais).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Plongé dans les ténèbres... [nouvelle+com']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» Marche dans les ténèbres.
» Dans les Ténèbres de ma mémoire [Terminé]
» Une nouvelle forme de Mewtwo !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: