RSS
RSS
Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]

 

Partagez | 
 

 Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Maryweather Hargreaves
Élève de 5ème année



Féminin
Nombre de messages : 671
Localisation : Dans les cachots, sur le pont, ou en train de fayoter avec un prof... ou dans la tour d'Astronomie, qui sait...
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Particularités: Petite peste. Adore l'Arithmancie (et puis les cours en général)
Ami(e)s: Ambre Serana, James Lornay, Millicent Winter et quelques autres connaissances (Jay ♥). Les Silver Dragons ♥
Âme soeur: James Lornay (mais il a pas l'air d'être au courant)

MessageSujet: Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]   Mer 23 Sep - 23:49

Rating : PG
One Shot
Pairing : Severus Snape/ Harry Potter
Attention, Yaoi très leger.
Note : cadeau d'anniversaire pour une amie fan de Snarry.
Note 2 : niais à souhait.


Mes jours sont plus sombres que vos nuits

Harry écrivait consciencieusement la consigne de l’exercice sur un parchemin vierge. Appliqué qu’il était, il ne se rendit pas tout de suite compte qu’on l’observait.

- Potter ! Je ne permettrai pas aux élèves de se tenir de cette façon dans mon cours !

Le jeune homme sentit la main chaude de son antipathique professeur de Potion relever son visage à une distance respectable du parchemin. La main… chaude… Il n’aurait jamais cru que Severus Snape, l’affreux Vampire des cachots puisse avoir les mains chaudes. Tout, en lui, respirait la froideur. Ses yeux d’encre, ses cheveux ébène, sa cape sombre qui tournoyait autour de lui grâce à un quelconque sortilège informulé, sa peau plus pâle que la neige, jusqu’à sa voix glaciale, qui lui susurrait tendrement qu’il aurait une semaine de retenue pour comportement outrageux dans son cours.

Harry chercha désespérément du soutient dans le regard de son ami Ron, mais celui-ci était bien trop occupé à admirer un accroc sur son pantalon. Comme d’habitude, lorsqu’il avait réellement besoin d’aide, personne ne daignait bouger le petit doigt. Le rouquin se décida à lever les yeux vers le survivant et lui chuchota :


- Je suis désolé pour toi Harry…

Il esquissa un misérable sourire tout en haussant les épaules. Puis il ajouta alors que la sonnerie se faisait entendre :

- Tu as tout mon soutient moral. Bonne chance.

Avant qu’Harry n’ait pu répliquer quoi que ce soit, le cadet des Weasley était sortit de la classe, entrainant une Hermione compatissante par la main.

Le jeune homme brun regardait les élèves sortir du cachot humide et froid, plus où moins pressés de rejoindre leur salle commune après ce double-cours exténuant de Potion. Qu’avait-il fait à Merlin pour mériter une poisse pareille ? Lorsqu’il fut seul avec son professeur, il baissa les yeux, attendant la sentence injuste qui l’attendait cette fois-ci. En effet depuis quelques temps, Severus Snape prenait un malin plaisir à le ridiculiser, le persécuter et le punir.

Le temps commençant à se faire longuet, il finit par lever la tête. Son odieux professeur était installé à sa chaire, sur l’estrade qui surplombait la classe. Il corrigeait apparemment des copies, vu la façon rageuse avec laquelle il rayait certaines choses et en écrivait d’autres. Sur la devanture du bureau, on voyait encore les marques de la dernière explosion du chaudron de Neville. Harry sourit en se souvenant de la tête qu’avait eue Snape lorsque ses chaussures et le bas de sa robe noir corbeau avaient été recouverts d’une sorte de mousse rose fluo, qui crépitait comme un joyeux feu de camp. Le pauvre Neville avait écopé d’un zéro pointé, mais ce n’était rien face au flot de punition que prenait Harry, principalement depuis deux semaines.

Son regard se reporta sur le professeur. Ce dernier paru subitement pensif, et dans sa réflexion, porta sa plume à sa bouche pour en suçoter légèrement le bout. Lorsqu’il ne criait pas sur Harry, il paraissait presque beau, perdu dans ses réflexions. La pensée que venait d’avoir Harry le fit rougir soudainement. La chaleur de son visage devait se sentir à des lieues de là, mais l’unique occupant de la pièce ne parut pas s’en rendre compte. Le survivant se demanda s’il l’avait oublié. C’était fort probable. Le plus discrètement possible, il rassembla ses affaires et se leva sans un bruit. Marchant d’un pas de loup qui aurait fait hurler le professeur Lupin de jalousie, l’étudiant se dirigea vers le fond de la salle où se trouvait la porte. Il se concentrait sur son propre souffle et les battements de son cœur, essayant vainement de les ralentir, lorsqu’une main s’abattit sur son épaule.


- Où croyez-vous donc aller Potter ? Je ne me souviens pas vous avoir donné l’autorisation de sortir…


Il avait remarqué, le gredin ! Harry se retourna, croisant le regard ténébreux du Maître des Potions. Il frissonna et réussit à bafouiller un misérable :


- Mais vu que… Je pensais...

- Vous pensiez mal Potter.

Le jeune garçon se laissa trainer jusqu’au bureau de Snape, d’assez mauvaise volonté, frustré de s’être fait prendre, pour une fois qu’il avait fait quelque chose. Le professeur l’installa avec force sur une chaise et lui posa les mains sur les épaules.

- Potter, pendant combien de temps comptez vous perturber mon cours ?

- Sauf votre respect professeur, je ne vois pas en quoi je peux perturber votre cours. Je n’ai pas ouvert la bouche !

- Votre façon de vous tenir, de vous moquer de moi d’un regard que vous jugez discret, de caresser vos lèvres à l’aide de votre plume…

- Ce que vous faites aussi.
Le coupa Harry.

- Comment osez-vous ?!

- Je l’ai vu tout à l’heure lorsque vous corrigiez les copies. Vous aviez l’air particulièrement pensif. Vous devriez le faire plus souvent, ça vous rend plus beau… enfin un peu.


Il sembla au survivant que son professeur avait rougit brièvement, mais si ça avait été le cas, elle avait désormais disparu, laissant place au masque de froideur habituel. Les deux hommes se regardèrent pendant quelques instants, que le silence mit à profit pour s’installer dans la pièce. Puis le professeur Snape ouvrit la bouche, dans le but évident de prendre la parole. Seulement, aucun son n’en sortit. Ce fut finalement Harry qui rompit le silence.

- Excusez-moi. Je ne voulais pas…

Le garçon s’interrompit lorsqu’il s’aperçut que son poignet droit était serré entre les longs doigts fins et blancs du professeur de Potion.

- Snape ! Qu’est-ce que… Vous êtes fous ?

L’homme relâcha son étreinte à l’entente de ses mots. Il ne sembla pas se formaliser de l'absence du titre de "Professeur" devant son nom de famille.

- Je dois l’être un peu… oui…


Le Maître des Potions se retourna d’un geste vif, mais Harry eu le temps d’apercevoir une lueur attristée dans son regard.

- Professeur ?

Harry s’était levé et avait retenu Severus Snape par la manche.

- Vous pouvez partir Potter.

- Professeur, que se passe-t-il ? Vous avez l’air triste…

- Mes jours sont plus sombres que vos nuits Potter. Je vous ai donné l’autorisation de partir

Harry se hissa sur la pointe des pieds pour se mettre à la hauteur de son professeur.

- Je ne sais pas si ça peut vous réconforter mais…

Son cœur battait à tout rompre et sa conscience lui soufflait qu’il ferait mieux de déguerpir au plus vite, mais son corps ne lui obéissait plus. Il balaya ses doutes d’un mouvement de tête posa délicatement et chastement ses lèvres sur celles de son ainé, qui n’était pas aussi froid que ce qu’il ne le laissait paraitre.

Fin <3

_________________


Ma fiche
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» (lucy) ? tu m'as offert l'éternité même si nos jours sont comptés.
» ? tu m'as offert l'éternité même si nos jours sont comptés. (enora)
» Mes jours sont comme sans lendemains, une répetition infinie de la même danse [POWER ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: