RSS
RSS
Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis

 

Partagez | 
 

 Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Lyra Parry
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1632
Localisation : L'amérique du Sud ! C'est comme l'amérique , mais c'est le SUD
Date d'inscription : 09/08/2007

Feuille de personnage
Particularités: battante
Ami(e)s: Heather bien sure, Meg, mais à part ca de qui suis-je donc vraiment proche ? La vie nous fais perdre les liens.
Âme soeur: Carl Fredericksen et sa maison volante

MessageSujet: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Mar 7 Juil - 15:51

Voila je me suis mise à écrire les aventures des deux fils de harry et de leurs amis pendant leurs années à Poudlard. J'espere que ma fic vous plaira et si vous trouver qu'elle est bourrées de défaut faite le moi savoir : toutes les critiques sont bonnes à prendre ( les compliments aussi XD). Voila bonne lecture.



1 : Le Poudlard Express
Le petit garçon quitta son pere, rassuré à l'idée qu'il pouvait choisir de ne pas se retrouver à Serpentard , si le choixpeau en décidait ainsi. Avec sa cousine, Rose, ils cherchèrent un compartiment libre (je pense qu'il vaut mieux retirer le "de"). Trainant sa lourde valise derrière lui, il aperçu James son frère, et Liam le meilleur ami de celui-ci installé confortablement entouré par un groupe de filles qui les regardaient avec des yeux de merlan frits.

Albus sentit alors une secousse dans ses jambes qui secouait (Ici tu répètes deux fois la racine "secouer" ça fait répétitif, tu pourrais utiliser: agiter, donc ça donnerais: Albus sentit alors une secousse dans ses jambes qui agitait tout le train. Par exemple !) tout le train dans un soubresaut. Voyant sa cousine se précipité à une fenêtre comme beaucoup d'autre enfant, il l'imita laissant sa malle en plein milieu du passage. Il vit son père et sa famille leur adresser des signes de la main et son oncle lançait comme à son habitude une blague qui les fit rire et à laquelle ils rigolèrent de bon cœur. Puis le train se remit en marche et son père couru derrière lui (ce dernier serait mieux je pense) avec un grand sourire, un peu idiot qui le fit rire encore plus.

Rose était déjà retournée à la recherche d'un compartiment (sans le "de" c'est mieux je pense) libre quand il était retourné à sa valise. Soudain elle ouvrit une porte et la referma avec une brusquerie ( je pense que au lieu de "brusquerie" tu pourrais mettre "et la referma d'un geste brusque") qu'il ne lui connaissait pas. Intrigué le jeune garçon regarda qui se trouvait à l'intérieur. Il n'y avait qu'une personne : un garçon aussi jeune qu'eux, les cheveux blonds, un menton pointu et des yeux bleus clairs. Il n'avait pas l'air bien méchant songea le garçon. Il posa la main sur la poignée et l'ouvrit malgré le regard noir que lui destinait (je pense que "adressait" serait mieux approprié puisque destiné ce ne serait pas pour tout de suite, mais pour plus tard. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire ?) Rose. Il salua le garçon qui répondit d'un signe de tête et posa sa valise (avec beaucoup de peine) dans un filets destiné aux (la "destiné" va bien, puisque c'est un lieu fixe !) bagages. Il s'assit en face de l'autre garçon, Rose avait sortit un de ses magazines et fronçait les sourcils d'un air contrarié. Il régnait dans l'air une horrible tension, que ne supportait pas Albus. ("qu'Albus ne supportait pas" irait peut-être mieux parce que le "que" fait bizarre) Après quelques minutes de silence il lui tendit une main :

- Moi c'est Albus Potter et toi ? Demanda-t-il avec un grand sourire. (Ou: "le sourire aux lèvres" les deux peuvent aller)

L'autre le regarda, le scruta plutôt, de ses yeux bleus glacials l'examinant sous tous les angles. (Je vais te faire un exemple de phrase complète, parce que je pense que les yeux glacials ce n’est pas une expression top ! donc = L'autre le regarda de ses yeux bleus (avec un "s" et pas un "x" !), son regard glacial le scrutait sous tous les angles (ce n'est qu'un exemple !) Le garçon se sentit mal à l'aise, confronté à ce regard si perçant. Puis enfin le blond lui sourit et lui serra la main.

- Moi c'est Scorpius Malfoy. Il lança un regard à Rose qui semblait absorber par son magazine mais Albus l'avait vu lui lancer des regards color=red]désapprobateurs[/color]. Il savait pourquoi : même dix neuf ans après les Malfoy avaient une mauvaise réputation dont ils essayaient de se débarrasser, dans le monde de la sorcellerie. De plus, l'oncle Ron n'arrêtait pas de répéter à sa fille de ne pas fraterniser avec des sangs purs. Bien sur, celui ci rigolait mais le sens de l'humour n'était pas une qualité que Rose avait, c'est pourquoi elle avait pris ses avertissements au pied de la lettre. Finalement Albus se résolu à la présenter vu qu'elle ne semblait pas disposée à le faire elle-même.

- Et elle c'est ma cousine, Rose Weasley.

Celle-ci ne prit même pas la peine de lever les yeux de sa revue et adressa à Scorpius un grognement indéchiffrable. Celui-ci lança un regard interrogateur à Albus qui répondit par un hochement de tête signifiant que ce n'était rien. Un silence s'installa, il futinterrompu par la question soudaine que Scorpius adressa à Albus :

- Tu aimes le Quidditch ? Moi j'adore ! On a un jardin qui nous sert de terrain où je m'entraine à attraper le vif d'or. D’ailleurs il ne m'échappe presque plus maintenant...

On décelait dans sa voix et dans son regard une grande fierté mêlée à de l'arrogance. Albus se sentit mal à l'aise et la quinte de toux simulée par sa cousine n'y arrangea rien. En fait, il était nul au quidditch. Tout le monde c'était attendu à ce qu'il soit un joueur hors pair vu que ses deux parents étaient eux-mêmes des grands joueurs, (on comprend mieux si tu ajoute que ses parents sont de grands joueurs, parce que tu n'a pas fini ta phrase) mais ce n'était pas le cas. James et Lily étaient bien plus fort et se moquait souvent de lui. Aussi ce contentait-il d'arbitrer les matchs de sa famille.

- J'aime bien le quidditch... finit-il par répondre. Mais je ne suis pas doué dans cette discipline. A mesure qu'il parlait, sa voix c'était affaiblie jusqu'à ne plus devenir qu'un murmure. Il regarda Scorpius manifestement déçu : s'attendait-il à trouver un adversaire à sa taille ? Peut-être... Essayant de faire bonne figure il finit par lui demander où il vivait.

- Dans le manoir familial. Répondit-il. Et toi ?
- A la campagne. Tu as des frères et sœurs ?
- Non et toi ?
- Oui deux ! Un qui est à Gryffondor et ma sœur qui arrive dans deux ans.

Et les questions se succédèrent, les deux garçons faisaient progressivement connaissance. Manifestement ils n'avaient pas beaucoup de points communs mais ils semblaient bien s'entendre. Rose, elle, gardait le silence, lançant parfois des regards noirs à son cousin qui faisait comme si de rien n'était.

_

Un peu plus loin, à quelques compartiments de là se trouvait James, Liam et un groupe de fille qui ne se lassait pas de dévorer des yeux les deux compères. A leur décharge (Que veux-tu dire par à leur décharge ?) on pouvait dire qu'ils étaient sûrement deux des plus beaux garçons de troisième année : James était châtain roux et ressemblait fortement à son grand-père avec ses lunettes et ses yeux noisette. Il avait un sourire craquant et des expressions empruntées à George Weasley, son oncle. Quant (on met quant avec un "t" quand (la par exemple il est suivit de il donc on met un "d") il est suivit de "a", "au", "aux") à Liam c'était un blondinet aux yeux vert pomme qui aimait poser. Tout deux faisaient comme s'ils n'avaient pas remarqué leurs regards insistants et bavarder gaiement. Ils passaient de temps à autre la main dans leurs cheveux quasiment au même moment. Ils savaient tout deux les émois que cela provoquait chez les jeunes filles et ne s'en lassaient pas. Et puis James avait réussit à s'emparer de la carte du maraudeur de son père peu avant de partir et la tenait comme un trophée. Aux yeux des fillettes ce n'était qu'un vieux bout de parchemin vierge, mais pour eux c'était une relique sacrée ayant appartenu aux maraudeurs et aux jumeaux Weasley. Ils la traitaient avec une telle révérence que leurs "amies" auraient du se rendre compte de quelque chose mais elles étaient trop occupées à glousser et à se rincer l'œil pour remarquer quoi que ce soit d'autre que les deux beaux minois des garçons assis en face d'elles.

- Avec "ça" -disait James- on va pouvoir faire tout ce que l'on veut ! Imagine toutes les escapades interdites que nous allons faire !
- D'autant plus que personne ne pourra nous attraper car nous ferons très attention ! Répliqua son ami un sourire fendant son beau visage.

Depuis qu'ils s'étaient rencontrés trois ans auparavant ils ne c'étaient plus quittés. Le fait qu'ils soient dans deux maisons différentes n’était pas un problème. Lorsqu'ils voulaient se donner rendez vous quelque part en pleine nuit ils suffisaient qu'ils sortent leurs gallions ensorcelés: Hermione sa tante lui en avait offert deux aux noëls de sa première année. Très vite les filles s'étaient intéressées à eux et bien que pour l'instant ils ne voyaient pas l'intérêt de celles-ci, l'attention qu'elles leur portaient, leur donnait une impression d'importance très agréable. Pendant deux ans ils avaient rivalisé d'ingéniosité et de malice trouvant des tours de plus en plus complexes et originaux. Leur but étant de devenir en quelques sortes les dignes successeurs des Maraudeurs et des frères Weasley.
Au bout de quelques heures il leur sembla qu'il était temps de mettre leurs robes de sorcier car il semblait que Poudlard se rapprochait à grands pas. Ils sortirent du compartiment sous les gloussements et les regards de celles avec qui ils partageaient le compartiment. James passa devant celui d'Albus et tressaillit lorsqu'il vit Scorpius Malfoy. Il échangea un regard avec Liam, l'air sombre.

- Je ne savais pas qu'Albus était ami avec ce genre de personne fit remarquer le Poufsouffle.
- Moi non plus et ça m'inquiète. Répondit James.
- Je crois que cette année il faudra veiller sur mon petit frère. Il posa une main sur la poche où se trouvait la carte du maraudeur et échangèrent un regard entendu.

Chapitre corrigé par Nienna Anárion

_________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Lyra Parry le Jeu 6 Aoû - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lyra Parry
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1632
Localisation : L'amérique du Sud ! C'est comme l'amérique , mais c'est le SUD
Date d'inscription : 09/08/2007

Feuille de personnage
Particularités: battante
Ami(e)s: Heather bien sure, Meg, mais à part ca de qui suis-je donc vraiment proche ? La vie nous fais perdre les liens.
Âme soeur: Carl Fredericksen et sa maison volante

MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Ven 10 Juil - 20:32

2: Répartition


Le jour se couchait progressivement et bientôt Albus et Scorpius sortirent se changer laissant ainsi à Rose le loisir de se détendre un peu. Celle-ci n'avait plus parlé depuis qu'ils étaient montés dans le train à un tel point que Scorpius c'était demandé si elle n'était pas, par le plus grand des hasard, muette. Lorsqu'il posa la question à son nouvel ami celui-ci se mit à rire et lui signala que non. Ils passèrent un petit moment à l'extérieur du compartiment pour pouvoir encore rigoler un peu au sujet de sa cousine et de son mutisme. Quand ils entrèrent dans leur compartiment, le paysage c'était fait plus montagneux.

Bientôt le train s'arrêta et ils durent descendre pour se retrouver sur un quai éclairé par une énorme lanterne,tenue par une main tout aussi grosse. Albus et Rose reconnurent tout de suite Hagrid, le demi-géant dont les cheveux grisonnaient. Il leur adressa un salut joyeux puis les mena jusqu'aux petites barques où l'on ne pouvait guère tenir à plus de cinq. Tout trois montèrent à bord d'une d'entre elle. Rose passa à bord la première et sembla agacée de voir que Scorpius l'avait suivit. Toujours peu encline à parler, elle ne se mêla pas à leur conversation. Mais ils n'y firent pas attention, le contraire les auraient étonné. Deux autres fillettes montèrent avec eux et les saluèrent avant de se remettre à parler. Dans l'obscurité, Albus n'aurait sut dire à quoi elles ressemblaient. Une autre barque passa devant eux sans qu'elle est eut besoin d'une quelconque rame pour la faire avancer. Elle semblait être tirée par une corde invisible, les emmenant vers l'imposant château que l'on apercevait plus loin. Sur la barque se trouvait la seule et imposante masse que représentait Hagrid.

- A vendredi ! Glissa-t-il gaiement à Albus.

Celui-ci lui rendit son salut et songea que la barque devait être magique pour supporter le poids du demi-géant. Les bateaux se mirent bientôt à suivre celui du garde chasse et glissèrent silencieusement sur le lac, ridant à peine sa surface. Un silence religieux c'était installé sur les enfants qui regardaient le château avec une gravité et un émerveillement contenu. La scène était très solennel, jusqu'à ce qu'un tentacule s'échappe de la surface noire. Il y eut un grand cri parmi ceux qui se trouvaient près de la chose mais la voix grave et rassurante d'Hagrid mit fin aux hurlements.

- Ce n'est rien ! C'est juste le calamar géant qui vous dit bonjour ! s'exclama-t-il gaiement.

En effet, le tentacule sembla replonger disparaissant au fur et à mesure que les barques s'éloignait. Le calme retomba sur les premières années, cependant les élèves ce mirent à chuchoter sur le monstre marin, le château et ses statues de sangliers ailés, du parc que l'on distinguait un peu plus loin, et dans quelle maison ils voulaient se retrouver. Puis, bientôt les barques semblèrent s'échouer sur un banc de sable dans une grotte souterraine éclairée par plusieurs torches. Quand tout le monde fut enfin sortit, Hagrid prit la tête de la file et s'engagea dans un escalier souterrain taillé à même la roche, montant jusqu'à une grosse porte en chêne que le demi-géant ouvrit comme on ouvre un tiroir.

Deux par deux les premières années entrèrent dans le hall et furent éblouis par sa clarté. Albus remarqua qu'ils étaient seuls car Hagrid avait disparut et aucun adulte ne les surveillaient. Mais bientôt, un homme de l'âge de son père vint les accueillir. Le nouveau venu n'était autre que Neville Londubat, un ami de longue date de sa famille. Albus eut un choc et un rapide coup d'œil à sa cousine lui permit de constater qu'il n'était pas le seul. Une fois la surprise passée, il se souvint qu'il était professeur de botanique à Poudlard et aussi directeur de la maison des Gryffondors. Celui-ci leva une main et avec une voix forte lança à la foule d'élève que la répartition allait bientôt commencer et que les élèves devaient se calmer . Albus eut le temps d'entrevoir la Grande Salle baignée d'une forte lumière et de la clameur des anciens élèves. Lorsqu'il referma les portes un silence tendu tomba sur les enfants : les personnes issus d'un ou deux parents sorciers étaient crispés à l'idée de ne pas être envoyé dans la maison qu'ils espéraient, pour les nés moldus c'était la peur de l'épreuve en elle-même ou bien de s'entendre dire qu'ils c'étaient trompés et qu'ils devaient retourner chez eux. Quand les grandes portes se rouvrirent ensuite le professeur Londubat leur fit signe qu'ils pouvaient avancer. Il se plaça ensuite près d'un tabouret, ou reposait un vieux chapeau un peu brulé, tenant dans sa main un rouleau de parchemin. Les élèves rentrèrent timidement dans la somptueuse Grande Salle, sous l'œil de la Directrice, le professeur McGonagall. Lorsque tous les élèves de premières années furent rassemblés dans la Grande Salle et que les deux lourds battant se furent refermés magiquement le choixpeau se mit à remuer et tout le monde se tut. Soudain, le chapeau commença à chanter une chanson à la gloire des quatre maisons ventant les mérites de chacune. Albus risqua un œil à la table des Gryffondor où son frère l'observait avec un sourire. Quand celui-ci remarqua que son petit frère le regardait il lui adressa un sourire moqueur et mima un serpent en articulant silencieusement "Serpentard". Furieux, Albus détourna son regard de James et revint se poser sur le choixpeau son estomac lui faisant de plus en plus mal. Il sentit son ventre se nouer un peu plus lorsque Neville commença à appeler les élèves.

- Andersen Peter !

Un garçon fin, aux cheveux blond traversa la distance le séparant du chemin en se tripotant nerveusement les mains. Il s'assit sur le tabouret et le professeur Londubat lui plaça le choixpeau sur la tête. Quelques instants plus tard le choixpeau annonça d'une voix forte : "Serdaigle !" Une salve d'applaudissement s'élevèrent de l'une des tables du milieu où il courut presque s'assoir. D'autre suivirent : Dona Brooks fut envoyé chez Serpentard, Stephane Connors à Pouffsoufle, Abigael Gordon, l'une des fillettes qui se trouvait dans le même bateau que lui, fut envoyée à Serdaigle , et John Keynes à Pouffsoufle. Plusieurs autres défilèrent jusqu'à ce que Scorpius se mettent à s'agiter:

-C'est bientôt mon tour lui chuchota-t-il.

Et en effet, une personne plus tard le nom de Scorpius Malfoy fut appeler. Il avança d'une démarche assurée vers le tabouret et le choixpeau resta un instant sur sa tête avant de déclarer " Serpentard !". Ravi il rejoignit la table la plus à gauche. Jileen Mayson, l'autre fillette de la barque, fut ensuite appelée, quand le choixpeau entra en contact avec ses cheveux violet il lui fallut un quart de seconde avant de crier : " Gryffondor !" La première année fit alors une chose remarquable pour la plupart d'entre eux : ses cheveux devinrent rouge écarlate. Mais Albus avait l'habitude avec Teddy, il s'amusait à changer souvent de couleur de cheveux. Cette fille était juste une métamorphomage. Trois élèves passèrent ensuite puis :

- Potter Albus !

Le garçon sentit le nœud dans son estomac se resserer il adressa un regard à son frère qui lui souriait, gentiment pour une fois, et il reprit du courage. Il s'avança vers le choixpeau et quand on l'en coiffa il entendit avec surprise une voix dans sa tête:

- Serdaigle ne conviendrait absolument pas... Serpentard non plus (Albus poussa un soupir de soulagement) Pouffsoufle pourrait aller mais je pense que pour toi le mieux sera : " Gryffondor !" s'exclama le choixpeau pour que tout le monde l'entende. Il partit à l'extrême droite sous les applaudissements des Gryffondors. Il s'assit entre la fillette aux cheveux rouge et son grand frère qui lui souriait innocemment.

-J'avais bien dis que tu irais "peut-être" à Serpentard. Albus ne put se retenir plus longtemps et lui donna un coup de poing dans l'épaule. Une dispute amicale s'en suivit interrompu par James :

- C'est au tour de Rose fit-il.

En effet, leur cousine était coiffée du chapeau. A peine eut-il touché ses cheveux qu'il déclara : Gryffondor ! Elle se dirigea à grands pas, les joues empourprées mais souriante en face de ses deux cousins. James en profita pour jeter un coup d'œil aux nouveaux Gryffondor : Dix garçons et neuf filles, ils semblaient tous très heureux d'être à Poudlard en cet instant. Lorsque la dernière élève, Zenders Eloise, fut envoyée à Serdaigle, le professeur McGonagall fit son discours habituel et ses mises en gardes.

- Et je tiens à ajouter que les examens de fin d'année des troisièmes années seront particulièrement ... particulier.

James poussa un soupir: à coup sur se sera compliqué ! Il regarda son frère qui se servait une louche de potage et se rendit compte que le repas était servit. Il prit quelques morceaux de salade et les mangea sans grand appétit.

- C'était qui le garçon dans ton compartiment ? Finit-il par demander à son frère tout en sachant pertinemment la réponse.

- Ben, c'est Scorpius Malfoy. Répondit-il. C'est quelqu'un de très gentil, nous sommes devenus amis. Ajouta-t-il devant le regard dubitatif de son frère.

- Méfie-toi de lui. Finit-il par dire.

Albus lui lança un regard de défi, mais il n'avait pas peur de son petit frère... Il regarda sa cousine qui lançait à Albus son regard "je t'avais bien dit" et il préféra ne rien dire d'autre. Le repas se continua dans la bonne humeur et les deux frères mangèrent à eux deux la tarte à la mélasse posée devant eux. Puis, bientôt les élèves partirent dans leur salle commune pour se coucher. James s'endormit en pensant à la journée qu'il passerait le lendemain.

_
Merci a ma correctrice qui a eut la gentillesse et le courage de tout corriger ^^

_________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Lyra Parry le Dim 20 Sep - 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lyra Parry
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1632
Localisation : L'amérique du Sud ! C'est comme l'amérique , mais c'est le SUD
Date d'inscription : 09/08/2007

Feuille de personnage
Particularités: battante
Ami(e)s: Heather bien sure, Meg, mais à part ca de qui suis-je donc vraiment proche ? La vie nous fais perdre les liens.
Âme soeur: Carl Fredericksen et sa maison volante

MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Mer 5 Aoû - 0:47

3 : Rivalité et cours d'Astronomie : Premiere Partit

Albus se révéillia ce matin là avec l'impression qu'une chose n'irait pas comme il le faudrait pendant la journée. Ce faisait une semaine qu'il avait été envoyé à Gryffondor, son frère n'arrêtait pas de le charrier et il avait beaucoup de difficultés dans certains cours tel que le vol ou la botanique. De plus sa cousine ne lui adressait plus la parole depuis qu'elle l'avait croisé dans un couloir avec Scorpius Malfoy. Celui ci était devenus un excellent ami à tel point qu'il s'ennuyait dans la salle commune des rouges et or. Quelques un de ses camarades avaient bien noué des liens avec lui mais ils ne dépassaient pas le stade de copain. Parfois le jeune garçon avait l'impression que la renommé de son père y était pour beaucoup.

S'habillant prestement, il partit dans la grande salle au pas de course abandonnant l'idée de brosser ses cheveux indomptable compte tenue de l'heure : Si il ne se dépêcher pas il allait être en retard à son cours de métamorphose ! Il déjeuna rapidement, avalant juste un toast puis courut jusqu'à la salle de Mlle Médée. C'était une jeune femme qui devait avoir vingt cinq ans et à qui on prêtait un lien avec le grand mage Merlin. A son premier cours les élèves c’était demandé pourquoi une femme aussi jeune leur faisait cours. Mais ils avaient très vite oublié leurs doutes lorsqu'elle avait transformé une table en mouton. Tous avaient applaudis et elle leur avait promis qu'ils seraient capables d'en faire autant avant leur septième année. Encouragé les élèves c'étaient mus à travailler avec ardeur, certain avaient même réussis à changer leurs gommes en escargot et Mlle Médée les avaient chaleureusement féliciter. Ce jour ci ils allaient continuer et Albus se sentait près à réussir l'exercice !

Il arriva dans le couloir juste au moment où le professeur faisait entrer les élèves. Il courut et réussis tout juste a passer avant qu'elle ne referme la porte. Elle lui adressa un regard qui le fit presser d'aller rejoindre sa place, à coté de Scorpius. Celui ci lui adressa un sourire goguenard. Le cours débuta et cette fois ci la grande majorité de la classe parvint à changer sa gomme en escargot. Albus en faisait partit et Scorpius admirer l'escargot parfait qu'il venait de faire apparaître, la seule autre qui avait atteint se résultat était Rose.

- Ben dis donc mon vieux, fis Al, elle va encore plus t'en vouloir et elle va encore plus me faire la tête. T'aurais put le rater un petit peu...

Ils sortirent tout deux de la classe en rigolant et prirent la direction de la salle d'enchantement, le cours suivant. Puis la pause de midi arriva. Il salua Scorpius avec qui il ne partageait plus de cours jusqu'au lendemain. S'installant entre une blonde et un de ses camarades, le plus éloigné possible de James et Rose, il mangea avec peine. Il regarda son emploi du temps et vit avec plaisir qu'il n'avait aucun cours de vol l'après midi. D'ailleurs celle ci était libre. Il en profiterait pour se dégourdir les jambes et découvrir le parc.

Joyeux il quitta la grande salle un sourire aux lèvres et passa dans sa salle commune déposait ses affaires : il n’aurait plus que l’astronomie, mais c’était tard le soir, il pourrait revenir chercher son matériel ! Il descendit tranquillement les escaliers et arriva bien vite dans le grand hall. Les portes étaient ouvertes et le temps radieux : c’était parfait pour une promenade ! Il sortit du château et apprécia le fait que le parc soit silencieux. Il commença par longer le lac puis arriver à un certain endroit il s’arrêta un instant pour regarder le paysage. Heureusement pour lui car soudain une chose tomba de l’arbre dont les ramures offraient de l’ombre au Gryffondor. Celui-ci sursauta puis remit de sa frayeur jeta un œil à l’enchevêtrement de tissu noir à ses pieds. Une masse de cheveux rouge apparut, la fillettes ramena sa chevelure écarlate en arrière laissant dévoiler un visage qu’Albus identifia tout de suite : C’était une camarade de classe qui avait le don de métamorphomagie. Il lui tendit une main qu’elle saisit et il l’aida à se relever.
- Sa va ? Pas trop de casse ?
Elle lui envoya un regard étonné.
- Je viens de tomber d’un arbre et tu en est juste a me demander si je me suis fais mal ?fit elle avec un sourire
- Ben … Oui… C'est-à-dire que… Répondit il mal à l’aise.
- Et ben en fait non. Le coupa t elle avec un sourire.
Il y eut un silence * Bizarre comme fille* pensa le rouge et or.
- Qu’est ce que tu faisais dans cet arbre ?finit il par demander.
- J’observais les quatrièmes années. Répondit elle prenant soudain un air grave :- Mon frère est en train d’embrasser une fille…
- Ah… fit il sans grande conviction.
- Au fait moi c’est Jileen Mayson et toi ?
- Albus Potter. On est dans la même classe je crois.
- Tu es le frère de James Potter n’est ce pas ? Avant-hier il a fais explosé un gros chewing-gum devant la salle des profs. Il y en avait de partout après !
- Et oui… C’est mon frère… Malheureusement…fit il avec un air narquois.
Elle lui adressa un sourire.
- On peut continuer à marcher si tu veux. De toute façon ils avaient arrêté de se manger la bouche… Précisa t elle.

Albus hocha la tête. Même si cette fille était étrange il aimait bien sa compagnie. Elle différait beaucoup de sa seule amie « fille » Rose, sa cousine qui était plutôt réservée et sérieuse. Jileen ressemblait plus a Teddy : Exubérante et chaleureuse. Ils continuèrent leurs ballades se racontant des blagues parlant de tout et de rien et il se rendit vite compte qu’il aimait bien la compagnie de la fillette. Soudain celle-ci s’arrêta :

- Hé mais comment sa se fait qu’on se soit jamais parlé ! On est dans la même classe et la même maison non ?

* C’est bien, tu viens juste de t’en apercevoir ?*

- Ouais.
- Mais maintenant c’est rattrapé n’est ce pas ? On va pouvoir devenir ami ! Enfin si tu le veux bien sure !
Décidément la métamorphomage avait un comportement très agité.
- Tu sais on était dans la même barque que toi avec Abby. C’est ma meilleure amie depuis que j’ai trois ans ! Elle est à Serdaigle maintenant.
- Ha je ne me souvenais pas. Tu étais avec nous ? Il y avait Rose et Scorpius aussi.
-
Il vit alors une grimace passé sur le visage de Jileen :

- C’est mon cousin du coté de mon père. Un cousin éloigné. On ne c’est vu que quelques fois mais je le trouve un peu trop « parfait » pour être vrai. Mais il ne doit pas être méchant…
- Ha… D’accord. Répondit Albus.
La fillette tapa alors son poing contre sa main.

- Ho mais je sais pourquoi tu ne te souviens plus de moi !

Et sous ses yeux ses cheveux se teintèrent d’une couleur améthyste. Devant le manque de réaction du jeune homme elle parut incrédules : ses métamorphoses provoquait toujours des réactions ! Alors comme pour essayer de lui faire remarquer ce qu’elle venait de faire, elle fit passer ses cheveux de toutes les teintes possibles en l’espace d’un instant. Mais toujours rien si ce n’est un sourire amusé d’Albus.

- Te fatigue pas, mon presque frère est métamorphomage, je suis habitué maintenant.

La fillette sembla rassurée et ses cheveux reprirent leur couleur rouge.

- J’ai remarqué que lorsque tu as été envoyée a Gryffondor tu as changé tes cheveux de violet à rouge. Si tu avais été répartis dans une autre maison tu aurais pris les couleurs de celles-ci ?
- Non ! je serais resté en violet ! Hé ne me vois vraiment pas en blonde ou avec des cheveux vert ! Fit elle en rigolant.
- J’avoue. Lui répondit il avec un sourire.
- Tu as un autre frère ? Un qui est métamorphomage ?
- Eu pas vraiment en fait c’est le filleul de mon père et …

Mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase car une lourde masse c’était abattu sur ses épaules. Sous le poids de James Potter il s’écroula l’emportant dans sa chute. Les lunettes de travers et ses cheveux châtains roux décoiffés il tenait son petit frère de façon à ce qu’il ne puisse plus se relever.

- Salut petit frère ! Lui lança t il gaiement. Albus grogna se débattant pour s’extirper de son frère qui le plaquait au sol. Comme si de rien n’était il se retourna vers Jileen avec un sourire et ses yeux marrons se posèrent sur les cheveux rouge de la fillette.
- Ho la petite Teddy : Lança t il.

Albus essayait toujours de se relever grognant et donnant des coups dans tout les sens mais rien n’y faisait : James le tenait fermement et ne semblait pas vouloir le lâcher.

- C’est qui Teddy ? demanda t elle.
- Notre presque cousin.
- Vous avez beaucoup de « presque » dans la famille. Fit elle observer.

James leva un sourcil et s’apprêtait à parler lorsqu’ Albus (qui était toujours emprisonné sous son frère) se mit à mordre celui-ci. James lâcha un bruit sourd et laissa à son frère le temps de s’échapper.

- Sa va pas la tête ? Cria James en se massant l’avant bras. Mais Albus lui lança un regard mauvais :
- Qu’est ce que tu fous ici ?
- Tien c’est nouveau ! Je n’ai donc plus le doit de me balader depuis que mon petit frère est arrivé a Poudlard !
- T’as pas le droit de ma plaquer au sol !s’écria t il.
- Han j’ai compris ! Fis James avec un sourire narquois. Tu as honte qu’une fille t’ai vu te faire maîtriser par ton grand frère ! Albus lui lança un regard furieux mais son frère fit comme si de rien n’était et approcha sa bouche de l’oreille du première année :
- C’est ta petite amie ? Entre nous tu aurais put tomber sur pire….
Albus sortit sa baguette et la pointa sur son frère le forçant à reculer :

- Maintenant tu dégages !Lui cria t il.
- Sinon quoi ? Demanda t il radieux d’avoir réussi a le rendre furieux.
- James ! Cria alors une voix.

Celui-ci ce retourna et vit Liam lui adressait des signes de la main. Le rouge et or regarda les deux petits et leurs souris :

- Bon je dois y aller ! A plus ! Il partit en courant vers son meilleur ami riant aux larmes.
- Tu martyrisais encore Albus ? Demanda Liam.
- Mais non je jouais juste avec lui ! Dit il en riant.
- Laisse le un peu… Tu t’inquiètes trop pour lui !

Il y eut un silence.

- En tout cas c’est bien qu’il est d’autre fréquentation que le petit Malfoy. Fit il pensivement.
Liam aquiesa et ils repartirent en direction du château.

De l’autre coté, près du lac, Albus ruminait toujours.

- C’est qui ton presque cousin ? Finit par demander Jileen.
- C’est mon presque frère… Voyant le visage étonnée de la métamorphomage il sourit :- A ce qu’il parait se serait le petit copain de ma cousine.
- Ha ok ! fit elle a son tour. En tout cas tu t’es bien débrouillé face à ton frère !
- Mouai… Il est bien trop collant ! Ca fait une semaine qu’on est à Poudlard et depuis il passe son temps à surgir juste derrière moi juste au moment ou je ne m’y attends pas.
- Au moins vous communiquer ! Moi il est déçu que j’aie atterris à Gryffondor. .. Enfin il m’a quand même félicité ! Il ressemble beaucoup à mon père. Il ne le dit pas mais il m’aime bien… Elle lui adressa un sourire.

Et sur ses sages paroles s’ensuivit une longue discussion sur la famille qui se prolongea jusqu'à tard.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lyra Parry
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1632
Localisation : L'amérique du Sud ! C'est comme l'amérique , mais c'est le SUD
Date d'inscription : 09/08/2007

Feuille de personnage
Particularités: battante
Ami(e)s: Heather bien sure, Meg, mais à part ca de qui suis-je donc vraiment proche ? La vie nous fais perdre les liens.
Âme soeur: Carl Fredericksen et sa maison volante

MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Jeu 6 Aoû - 0:17

Rivalité et cours d'Astronomie : 2eme et derniere Partie


- On ferait mieux d’aller manger… Signala Jileen. Par ce qu’on va être en retard au cours d’astronomie. Sinon…
- Sinon on aura des ennuis… Je pense que je n’aurais pas le temps d’aller chercher mon télescope !
- On se partageras le miens t’inquiète pas ! Mais maintenant on file à la grande salle !

Tous deux coururent jusqu’à la grande salle, où les couverts étaient dressés. Tous les élèves en étaient déjà au plat principale. Albus et Jileen partirent s’asseoir à coter de Scorpius. Près d’eux à quelques élèves de là Liam et James étaient en pleine discussion sur le quidditch. Ils ne semblèrent pas apercevoir les premières années.

- Je te présente Jileen ! Fit il a son meilleur ami.
- Je sais c’est ma cousine. Répondit celui-ci. Salut. Fit il a l’attention de la rouge et or.

Elle lui répondit par un signe de la main. Leur discutions démarra ensuite sur leur prochain cours d’astronomie. Scorpius l’avait déjà suivis et semblait avoir apprécier. Le reste du repas fut calme jusqu’au dessert ou un éclat de voix se fit entendre.

- Potter ! Cria une fille brune. Albus se retourna par réflexe mais c’était à son frère que semblait en vouloir la furie.
- James Potter ! Répétât elle.

Celui-ci se retourna vers elle avec un sourire et Albus ne put s’empêcher d’admirer son calme. Liam ,lui, observait la situation.
- Que me vaux le plaisir d’entendre ta douce voix, gente Rachelle ? Demanda t il ironiquement
- C’est toi qui fais circuler ses horribles rumeurs sur Circée ? Fit elle encore plus fort.

James nota que sa question était simplement rhétorique. Il se tut pour le moins attendant qu’elle ai fini de se défouler : - Tu n’es qu’un monstre ! Elle à pleurer toute la nuit dernière ! James lança un coup d’œil a la dénommé Circée qui semblait plus ravie qu’en pleurs. Il se retourna vers Rachelle.

- Ecoute ce n’est pas moi. Et si j’apprend l’identité de celui qui as réussis a faire pleurer miss cœur de pierre je le féliciterais. Maintenant si sa ne te gène pas j’aimerais finir ma tarte a la mélasse.

Et sans qu’elle est eut le temps de rajouter quoi que ce soit il se retourna vers Liam. Rachelle repartit vers son amie qui faisait semblant d’être effondré
.
- Je me demande comment elle peut être naïve à ce point… Finit par dire Liam- Tu as vu comment elle souriait pendant que tu te faisait passer un savon ?
- Tu as remarqué aussi ? fit James. – Cette fille me, hais depuis la première année. Elle me pourrit la vie… Enfin elle essaye. Ajouta t ‘ il avec un sourire narquois.
- Tu es son rival… Elle essaye de te discréditer auprès des filles : tu es trop populaire. Les filles t’adorent et tu es potes avec pas mal de garçon. En faisant ça elle s’assure la sympathie des garçons, et espère que tu perdras beaucoup de monde de tout fan club…
- Sûrement…

Albus qui avait suivis la scène se retourna vers ses deux amis. Tout trois étaient ébahis.

- C’était qui cette folle ? demanda Scorpius
- En tout cas ton frère la bien remballé ! Fit Jileen enthousiaste.
- C’était Rachel Runcow… Une amie de Circée Fletcher… répondit Albus :- Mon frere m’en a déjà parler. De Circée je veux dire. Ils sont rivaux depuis leur premier cours de sortilege…

- C’es pas tout ça mais il faudrait vous dépêcher car votre cours commence dans dix minutes dis Scorpius.
- Haa ! Crièrent à l’unisson les deux rouges et or.
D’un bond ils se levèrent saisirent leur sac bien que celui d’Albus soit totalement inutile, et se mirent à courir comme des fous.
- Tu sais où c’est la tour d’astronomie ?demanda Jileen
- Oui ! Suis moi ! Répondit il dans un souffle.
Ils continuèrent de courir, maudissant les escaliers qui bougeaient sans cesse et le fait que cette tour soit si haute. Arrivé tout en haut, essoufflés, les deux premières années entrent dans la salle où les autres réglaient leurs télescopes. L’enseignant leur lança un regard sévère.

- Vous avez dix minutes de retard…J’enlève donc dix point à Gryffondor. Maintenant trouvez vous une place : vous partagerez votre télescope pour deux.

Les deux rouges et or s’installèrent sur des caissettes en bois, comme leurs camarades, dans le coin le plus éloigné de la porte. Albus avait la désagréable sensation que plusieurs personnes de la classe parlait de leur retard et du fait qu’ils venaient de perdre dix point pour la coupe des quatre maisons : car la salle était remplis de rouge et or. Lorsque tout les élèves eurent finit de monter leur lunette le professeur leur indiqua comment et sur quoi la régler et leur expliqua ce qu’il attendait d’eux. Une fois qu’Albus eut a son tour regarder la Lune ils commencèrent à prendre des notes, regardant de temps a autres si ils ne leur échapper pas quelques chose. Les élèves commençaient à discuter et ils purent enfin parler sans risque de recevoir les foudres du professeur Hubble.

- Dix point ! S’exclama Albus dépité : Dix point !
- Ouai il abuse ! C’était notre premier cours ici on aurait très bien put se perdre ! Ou faire une crise d’hypoglycémie ou quelque chose dans le genre…
- On vient de manger. Signala Albus avec un sourire.
- Sa aurait pas été crédible tu crois ?

Il secoua la tête de droite a gauche.

- Bon sinon le cours et sympa y a pas a dire. Fit remarquer la fillette
- Ouai… Au fait tu as marqué quoi toi ?
- Que la pleine Lune était pleine se soir et que les loups garous doivent être de sortis.

Les deux gamins pouffèrent silencieusement.
La fin du cours arriva et les élèves rangèrent leurs affaires.

- Pour la prochaine fois : un rouleau de parchemin a faire a deux avec vos notes. Et n’arrivez pas en retard.

Les deux amis se sentirent rougir et filèrent de la classe en courant : ils avaient hâte d’être de retour dans leur salle commune où ils se souhaitèrent bonne nuit et Jileen monta dans son dortoir. Albus la regarda monter en se disant que désormais il ne s’ennuierait plus dans la salle commune de Gryffondor

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lyra Parry
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1632
Localisation : L'amérique du Sud ! C'est comme l'amérique , mais c'est le SUD
Date d'inscription : 09/08/2007

Feuille de personnage
Particularités: battante
Ami(e)s: Heather bien sure, Meg, mais à part ca de qui suis-je donc vraiment proche ? La vie nous fais perdre les liens.
Âme soeur: Carl Fredericksen et sa maison volante

MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Dim 20 Sep - 23:16

4 : Un match à quatre


Pov de Scorpius Malfoy :

Scorpius se réveilla heureux que le week-end commence enfin : Cela faisait deux semaines que les cours avaient commencé et il avait hâte de pouvoir discuté avec Albus. Il enfila sa robe de sorcier, se coiffa en vitesse et se rendit à la grande salle d’un pas vif. Il trouva bien vite son meilleur ami… accompagné de la métamorphomage. Il grimaça. Jileen était l’une de ses lointaines cousines certes, mais il avait beaucoup de mal avec ses manières et ses tenues extravagantes. « Pas que je ne l’aime pas, mais voilà quoi ! » Pensa t il en se dirigeant vers eux. Comme à son habitudes il s’installa en face d’Albus.

- Salut ! Lui dit-il avec un sourire.

- ‘Lut. Fit Jileen en faisant le salut vulcain avec sa main.

« Un simple signe de la tête sur le coté aurait suffit… »

- Bonjour. Leur répondit-il.

Il se servit une assiette de bacon et attrapa un petit pain qu’il beurra. Il finit par installer une tranche de bacon et mangea sa « tartine ». « C’est vraiment trop bon ce truc ! » Pensa t-il en soupirant.

- Wah ! Sa à l’air bon ce que tu manges ! S’exclama une voix féminine en face de lui. Il redressa la tête pour répondre à Jileen, mais c’était une fillette du même age que lui dont les cheveux étaient d’une couleur châtains (et non rouge) qui ondulait jusqu’à la taille. Il fut frappé par ses yeux bleus glace. « C’est qui celle la ? » Se demanda t il en haussant un sourcil. Et comme pour répondre à sa question muette Jileen se leva et présenta la nouvelle venue :

- Je vous présente Abbigael, mais elle préfère qu’on l’appelle Abby : elle est très susceptible ..AIE !

Le dénommé Abbigael venait de donner un coup de coude dans les cotes de la griffondor.

- Je suis la meilleure amie de Jileen depuis huit ans et je suis à Serdaigle. Ravie de vous rencontrée.

« Tiens ! C’est sa meilleure amie mais elle a de meilleures manières que Jileen ! »

- Moi c’est Scorpius Malfoy, à Serpentard. Dit-il en se relevant.

- Et moi Albus Potter. Fit son meilleur ami. Tu as déjà déjeuner ?

- Non et je meurs de faim ! fit-elle avec un charmant sourire

- T’as qu’a t’asseoir a coté de Scorpius. Lui dit Jileen.

« Eu… » Mais il n’eut le temps de rien dire que déjà Abby était assise à coté de lui. Elle meme beurra son petit pain et y déposa une tranche de bacon. Elle mordit dedans.

- Je rectifie dit elle avec un sourire. C’EST très bon !

« Je crois que je vais bien m’entendre avec elle ! » Songea le serpentard avec ravissement. Il lui adressa un sourire un sourire et se retourna vers Albus. Il parlait de nouveau a Jileen au sujet de son problème de cheveux.

- Tu comprends : moi le matin même si je me les coiffe trente minutes où si je mets du gel et bien ils restent aussi drus ! Expliquait-il à la fillette – Ca vient de mon père.

- Ecoute Albus… Moi mes cheveux je n’ai aucun problème avec…répliqua t elle d’un ton lasse. En effet étant une métamorphomage elle pouvait passait du bouclé au lisse en un froncement de sourcils. De fait aujourd’hui elle les avait lisse et court d’une couleur écarlate tendis que la veille elle arborait de grosse boucle qui lui tombait au bas du dos. Il avait cependant noté que bien que ses cheveux change régulièrement, son visage, lui restait le même. : regard chocolat, constellé de tache de rousseur, de forme ovale. Se tournant vers elle pur vérifier si ce qu’il pensait était juste, elle lui adressa un grand sourire.

--------------------

POV Jileen Mayson :


La fillette regardait satisfaite son cousin éloigné s’entendre si bien avec sa meilleure amie : elle avait fais un plan très compliqué pour que celle ci fasse un jour partit de sa famille : « Si on les rapprochant des maintenant, dans quelques années c’est le déclic et hop Abby devient ma cousine éloignée ! » Se félicitant intérieurement, elle essaya de se s’intéressé a nouveau a ce que lui racontait Albus au niveau de ses difficultés a ce coiffé.

- Tu sais je suis pas très calé pour te donner des conseils en la matière… Demande plutôt a Scorpius : lui c’est un garçon …

- Ah oui désolé. Fit-il avec un sourire penaud.

- Moi je te trouve très mignon avec tes cheveux en batailles fit observer Abby. Sa remarque eut le don de faire rougir Albus jusqu’à la pointe de ses oreilles.

- Eu … Merci. Bafouilla t il avant de se replonger dans son bol de céréales qui semblait être devenus très intéressant.

« Ha non ! Ca ne va pas du tout ! C’est avec Scorpius qu’elle doit finir ! Pas Al ! » Pensa la fillette.

- Vous avez commencé vos devoirs de Potions ? demanda soudain Scorpius

« Rien à faire des potions… »

- Oui j’en suis à la moitié et toi Abby ? Répondit-elle pourtant.

- Je l’ai fini hier soir ! C’était vraiment passionnant comme sujet !

« Et blablabla et blablabla ! Comment peut-elle trouver ça intéressant toutes ses choses visqueuses et pas nettes qu’on met dans les potions ? »

- Moi je ne l’ai pas encore commencé. Dit Scorpius.

« Tiens ? Elle à arrêter de parler de choses gluantes ? »

- On aura qu’à le faire ensemble. Proposa Albus.

- Je pourrais vous aider ! S’exclama Abby. Ensuite nous pourrions faire nos devoirs de Sortilège !

« NONNNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!!!! » S’écria mentalement la rouge et or « Pas un après-midi de devoir !!!!!!!! »

- Et si on allait plutôt faire un tour dans le parc ? On pourrait aller au terrain de quiditch ! Si aucune équipe ne s’entraîne, on pourra emprunter des balais et voler un peu !

Scorpius et Abby hochèrent de la tête et visiblement cette proposition leur plaisait. Seul Albus semblait trouvé l’idée déplaisante. La fillette lui ébouriffa ses cheveux.

- Allez Al ! Ce n’est pas la mort ! T’auras qu’à te mettre dans les cerceaux !

Il lui adressa un vague regard noir mais finit par céder.

- J’ai fini de manger ! Déclara finalement la serdaigle. On va à la bibliothèque ?

Les autres acquiescèrent et ils partirent tous dans des directions différentes. Jileen suivait Albus, qui regardait de tout coté pour voir si une éventuelle personne ne les espionnait pas.

« Son frère a dut lui faire tellement de crasses qu’il en est devenu paranoïaque… »

- Je joue très mal au quiditch… avoua t il.

- Je sais. Répondit-elle avec un sourire.

- Pourquoi as-tu proposé que je joue alors ?

« Par ce que, je suis sadique et fainéante sa te va comme réponse ? »

- Par ce que l’on y va pour jouer justement ! On en à rien à faire si tu ne rattrape pas la balle ! L’important c’est que l’on s’amuse tous ensemble et que vous fassiez plus ample connaissance avec Abby. : Elle se tut un instant regardant les yeux vert émeraude de son ami : Et puis, je n’avais pas très envie de passer mon après-midi à réviser…

Elle aperçut le sourire de son ami et lui ébouriffa encore plus ses cheveux noirs. La ressemblance entre le père et le fils était frappante : bien sure Jileen n’avait jamais rencontré le père d’Albus, mais tout le monde le « connaissait ». Mais le fils ne portait pas de lunette et affichait les même taches de rousseur que sa mère.

- Abbigael, est gentille. Ca se voit au premier coup d’œil. Fit il.

« Hein ? Mais pourquoi il me parle d’elle ? »
Tu as flashé dessus ? Lui demanda t elle avec un sourire narquois.

_____________




POV Albus Potter :

Le garçon sentit ses joues s’empourpré. De temps à autres son amie lui faisait penser à James.

- Mais non voyons ! Tu racontes n’importe quoi !

Elle ne répondit rien mais continua d’afficher son petit sourire satisfait. Tout deux finirent par arriver dans la salle commune complètement déserte à cette heure ci. Ils se séparent le temps d’aller chercher leurs affaires. Quand le jeune garçon rejoignit son amie quelques minutes après celle ci semblait plongée dans ses pensées. Ils se remirent en route silencieusement jusqu’à ce que :

- Ca te fais quoi d’être le fils d’Harry Potter ? Je veux dire vis à vis des personnes face à toi ?

Albus ne s’était pas attendus à cette question. Pourtant il se l’était souvent posé.

- Les gens qui admirent mon père, me mettent un peu au-dessus du lot. Ils pensent que moi aussi je suis « exeptionel »… Je vais les décevoir, tu sais… Je ne suis pas très doué par apport à mon frère qui est un des meilleurs de sa classe et qui est doué au quiditch. Lily, ma petite sœur, à beaucoup d’habilité à voler. Moi je suis nul et au niveau de la puissance magique… Les gens ne comprennent pas que je ne suis pas mon père.

Il jeta un regard a Jileen qui hochait la tête de gauche à droite.

- Ton frere est peut etre le meilleur de sa classe c’est un sacré morceau ! Ta sœur je ne la connais pas. Mais toi par contre je commence a te comprendre un peu et je peux te dire que tu te dévalorise. Regarde : tu es courageux, assez drôle, tu es « mignon » c’est Abby qui le dis, tu es pas mauvais en enchantement et en potion. Alors tu vois que tu es pas si nul que ça !

Elle lui adressa un grand sourire et lui posa une main sur l’épaule. C’était bizarre mais les mots de Jileen l’avait réconforté. Il répondit à son sourire.

- Merci…

- Mais de rien voyons ! Je suis ton amie !

Ils arrivèrent a la bibliothèque où les deux autres étaient déjà arrivés. Abby aidé Scorpius à la rédaction du devoir.

« Il n’a pas besoin d’aide, mais sa leur permet de sympathiser. »

A coté de lui Jileen semblait jubiler.

« Elle a du concocter un plan délirant… » Pensa t il.

Les deux griffondor s’assirent à la table et commencèrent leur devoir d’astronomie.

- On a eut un « A », a nos observations de la dernière fois. Fit remarquer Albus.

- Oui c’est vrai ! C’est bien. Mais je persiste à croire qu’on aurait dut parler des loups-garous.

Ils échangèrent un regard amusé.

- Vous travailler sur les différentes phases de la Lune ! Fit Scorpius. – Je vous aiderai des que j’aurais fini celui de potion, je l’ai déjà rendus.

- Merci Scorp. Fit le griffondor.

- SCORP ? Mais c’est moche ! Il faut lui trouver un joli surnom ! Regarde : toi c’est Al, le tien –en désignant Abbigael- Abby, et le mien Jill. Mais Scorp je ne le tolérerais pas ! S’écria t elle.

La bibliothécaire leur lança un regard noir et elle baissa la voix. Albus se retourna vers Scorpius aussi atterré que lui, puis vers Abby qui souriait.

- Moi j’aime bien Scorpi. Fit-elle.

Le regard du rouge et or croisa celui effrayé de son ami et étouffa un rire.

- Ouai Scorpi c’est pas mal, n’est pas mon Scorpi ? Fit-il avec un sourire mesquin.

Celui ci se leva en une fraction de seconde. Il allait dire quelque chose quand Jileen poursuivit :

- J’ai trouvé ! Toi se sera Peanuts !

Les trois autres se regardèrent hébété.

- D’ou il sort ce surnom ?! Fit Scorpius agressif.

- Ben je sais pas… C’est mignon et ça te va bien.

- Tu trouves que m’appeler cacahuète c’est mignon ?Dit-il en contrôlant sa colère.

- Oui. Répondit-elle simplement en le regardant dans les yeux. Il y eut un silence et Albus était sur qu’avec toute la tension qu’il y avait en ce moment dans la salle on aurait put découper l’air.

- Bon je crois qu’on va simplement t’appeler par ton prénom. Finit par dire Abby en lançant un regard noir à sa meilleure amie.

Les quatre premières années se remirent au travail mais on sentait une certaine gêne. Vers midi ils rangèrent leurs affaires en silence.

- Allons manger. Fini par dire la Serdaigle.

Les trois autres acquiescèrent. Sur le chemin de la grande salle il n’y eut qu’Abby et Albus qui parlèrent. Cela permit à ce dernier de détaillé la jeune fille :

Elle était un peu plus petite que lui mais ses cheveux châtains doré lui descendait jusqu’au bas du dos en de nombreuses vaguelettes. Son visage était ovale, comme Jileen, mais beaucoup plus fin et ses yeux était d’un bleu très pur comparable au bleu de la glace. Elle affichait un sourire joyeux et charmant. Elle semblait plus élégante, plus fragile que Jileen. En somme Abby était très jolie et sa compagnie agréable.

_____________

POV Abbigael Gordon

« Albus est en train de me fixer. Il veut me demander quelque chose ou bien ? »

- Oui Albus ?

Le griffondor rougit et bafouilla un bref « rien » avant de se retourner vers Scorpius qui ne pipait mot.

« Le talent de Jileen… » Ironisa t elle. Sa meilleure amie faisait parfois preuve d’une extrême bêtise. « Pourtant quand elle le veut bien elle est adorable ! » Pensa t elle tristement.

- Jileen ! – Celle ci se retourna- Tu aurais put être plus sympa ! Va t’excuser !

- Non.

« Qu’est ce qu’elle peut être bornée quand elle s’y met ! »

- Et comment compte tu jouais au quiditch sans Scorpius ?

Elle releva la tête, le quiditch était très important pour la fillette et Abby le savait, elle venait de gagner la partie.

- Ouai bon… J’irais m’excuser auprès de peanuts…

Abby lui lança un regard noir.

Ils mangèrent avec plus ou moins d’enthousiasme et vers la fin du repas Jileen présenta ses excuses a Scorpius puis lança un regard à Abby du genre : « t’es contente ? »

« Très ! » Répondit mentalement la fillette.

- Bon et maintenant : Au terrain de quiditch ! Lança la métamorphomage.

« Elle perd vraiment pas le nord celle la ! » Pensa la Serdaigle en regardant son amie s’élancé vers les portes du hall. Elle lança un coup d’œil à Albus qui ne semblait pas enchanté à l’idée de volais sur un balai.

- T’inquietes ! Moi non plus je ne suis pas très doué pour le quiditch, mais on va bien s’amuser.

Ils échangèrent un sourire avant de prendre la suite de la griffondor qui courait littéralement suivit de très près par Scorpius.

- Ils ont des gênes en communs et sa se voit… murmura Albus . La fillette acquiesa.

Bientôt ils avaient atteint le terrain, où aucune équipe ne s’entraînait. Jileen et Scorpius avaient déjà saisit des balais, quatre pour être exacte et ils les tendaient à leurs deux amis. « Quand il faut y aller, il faut y aller ! » Pensa la Serdaigle en enfourchant le balai qu’elle avait pris à Jileen. Tous quatre montèrent d’un même élan, Scorpius portant le souafle. Les équipes furent vite crée : Il semblait qu’Albus et Jileen s’étaient déjà mis d’accord. Aussi Abby se mit elle avec Scorpius. Elle laissa de bonne grâce à son coéquipier le poste de poursuiveur, elle-même n’étant pas très à l’aise sur un balai. Le match ne s’éternisa pas : Sa meilleure amie et le Serpentard étaient de même niveau aussi, après vingt minutes de jeux où aucun des deux ne parvint à s’approcher des cerceaux ( au grand plaisir des gardiens) Albus perdit l’équilibre et se retrouva la tête en bas. Les trois autres avaient volé à son secours (c’est le cas de le dire ) et ils finirent par accepter d’arrêter de jouer, après qu’Albus l’est ai menacé de leur jeté un sort s’ils essayaient encore de le faire monter sur ce ( je cite) « fichu balais de malheur ». Abby lui sourit et lui tapa dans le dos.

Albus lui ressemblait un peu, en caractère bien sure. Elle observa ensuite Jileen dont les cheveux habituellement rouge était devenu bleu : Signe de contrariété. Elle devait sûrement être fâchée de ne pas avoir put marquer. Quand a Scorpius il semblait fatigué. Elle décida de détaillé son coéquipier : Grand pour son age, ses cheveux blonds étaient plutôt court. Son visage pointu aurait put le faire paraître austère si ses yeux bleu océan n’avait pas était là. Ceux ci reflétaient une grande douceur. Son sourire lui était, du plus souvent qu’elle l’avait vu, narquois ou goguenard. Mais il était gentil.

« Ca doit être dur pour lui et pour sa famille. J’ai entendu dire qu’ils se sont racheté avant la fin de la guerre, mais quelques choses me dis que cela n’a pas gommé tout les préjugés. .. Ma famille a moi n’a pas vraiment d’apriori, alors j’ai était épargné. Mais ça ne doit pas être le cas de tout le monde. » Elle rejoignit Jileen qui avait reviré au rouge et lui souri. Ils leurs restaient du temps pour faire leurs devoirs.

Ils ne se doutaient pas qu’un peu plus loin deux personnes les espionnaient.

________________


POV de Liam Finnigan

James avait absolument tenu à ce qu’ils suivent son petit frère partout ou il allait, et Liam était fatigué des courses poursuites et de ses commentaires : Cela faisait deux semaines que dès qu’ils avaient du temps libre les deux troisième années suivait Albus et ça en devenait lassant.

- Il traîne toujours avec le petit malfoy… Fit James.

- Rien à foutre ! Répondit le Pouffsoufle… Sa me gave de suivre ton petit frere partout ! Au début c’était marrant mais là sa devient long ! Imagine si Teddy t’avais fais ça ! Dans quel état tu te serais mis en l’apprenant ! Fais-lui un peux confiance !

- Mais… Commença le griffondor.

- Il n’y a pas de mais qui tienne ! Il a ses amis et le petit Malfoy n’a pas l’air ni dangereux, ni méchant ! Et puis il y à la petite métamorphomage et la petite Serdaigle ! Donc tu n’as pas à t’en faire !

James gromella avant d’admettre que son ami avait raison.

- Ok on les suivra plus.

- Cool ! Je suis heureux de t’entendre dire ça !

- Si tu veux mon avis nous venons d’assister à la naissance d’un groupe dont on n’est pas près de ne plus avoir de nouvelle. Murmura James.

Liam ne dit rien mais il hocha la tête et sourit. Le fils d’Harry Potter, Le fils de Drago Malfoy, Une métamorphomage allumé et une très belle Serdaigle. A eux quatre ils formaient un groupe improbable mais complémentaire.

Ca promettais.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lyra Parry
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1632
Localisation : L'amérique du Sud ! C'est comme l'amérique , mais c'est le SUD
Date d'inscription : 09/08/2007

Feuille de personnage
Particularités: battante
Ami(e)s: Heather bien sure, Meg, mais à part ca de qui suis-je donc vraiment proche ? La vie nous fais perdre les liens.
Âme soeur: Carl Fredericksen et sa maison volante

MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Dim 7 Fév - 9:42

Pov d’Abigael Gordon



Cela faisait plus d’un mois que la jeune fille avait fais la connaissance d’Albus et Scorpius. Comme le courant était passé très rapidement, ils passaient désormais le plus clair de leur temps tous ensemble. La fillette avait toujours rêvé de faire partis d’un groupe. Enfant elle n’avait pour seule amie que Jileen car leurs parents s’étaient lié d’amitié. Hors elle avait suivi tout son cursus scolaire par correspondance, à cause de ses problèmes de santé. En effet jusqu’à l’age de neuf ans, elle avait était d’une santé fragile, et les médicomage avaient préféré la garder chez elle. Elle enviait souvent Jileen qui c’était fais plusieurs camarade quoique moldus.

Elle tourna sa plume entre son pouce et son index, ne sachant plus quoi écrire au sujet des potions de furoncle. Elle écrivit donc une conclusion et regarda attentivement ses deux feuilles de parchemin. A la fin de sa relecture un sourire se dessina sur son visage : elle était satisfaite de son travail. Alors elle regarda la pendule : Elle avait rendez-vous avec Jileen dans un quart d’heure près de la tapisserie de la sorcière borgne pour prendre le déjeuner. Elle saisit donc son sac décidant qu’elles pourraient prendre son temps pour arriver au lieu dit.

« Quel dommage que je n’ai pas le sens de l’observation ! » Se sermonna la fillette, au moment ou elle passait pour la troisième fois près de d’une statue représentant un homme aux cheveux en pétard. La petite c’était perdu dans les couloirs, commencent a angoissé, elle sentis les larmes lui piquaient les yeux. Elles les essuya d’un revers de manche avant qu’elles n’ai put couler et continua de chercher cette tapisserie. Elle entendis soudain des pas derrière elle. Sans qu’elle sache pourquoi elle se mise à courir. Elle avait peur, même s’il n’y avait aucune raison a cela. Avoir était enfermé dans un monde clos l’avait rendus à la limite de la peureuse chronique. Mais après tout çà se serait sut si elle avait était courageuse, elle serait aller à Gryffondor.

- How ! Abby ! Attends moi ! S’écria la personne derriere elle.

La serdaigle stoppa tout de suite sa course, se sentant tout d’un coup très bête. Elle avait fuit sa meilleure amie. Qu’elle idiote ! Elle se retourna juste a temps pour voir arriver une longue tignasse écarlate et bouclée lui sauté dessus. Jileen c’était décidé à porter les cheveux longs depuis plus d’une semaine mais la connaissant comme elle la connaissait cela ne durerait pas longtemps. Et sans savoir vraiment pourquoi la Serdaigle se mise à rire, sous le regard ahuris de Jileen.

Au bout de quelques minutes la bleu et bronze cessa finalement de rire et toutes deux finirent par se mettre en route. La rouge et or ne semblait rien comprendre au comportement de son amie mais ne disait pas un mot la regardant juste par des coups d’œil furtif, comme pour s’assurer qu’elle ne ferait pas autre chose de bizarre.

- Tu as entendu ? S’exclama soudain la gryffondor.

- Je suis sencé avoir entendu quoi ? Demanda l’autre.

- Attends sa venait de là.

Jileen saisit le bras d’Abigael et l’entraîna dans un dédale de couloirs, pour arriver à quelques pas d’une porte. De là on pouvait entendre distinctement ou presque des voix adultes. « On est devant la salle des professeurs ! » Comprit soudain le Serdaigle. Elle allait dire quelque chose lorsque sa meilleure amie se retourna vers elle l’index sur la bouche. « Ho non ça ne va que nous apporter des histoires tout ça ! » Mais elle connaissait trop bien la fillette pour ne pas comprendre que c’était trop tard.

- … quelque chose de caché, dans une pièce, dans laquelle on ne peut entrer que si on possède les quatre objets des fondateurs.

Une nouvelle fois le visage de la griffondor se retourna vers elle, transcendant d’excitation. Elle lui fis signe de la suivre et elles partirent sur la pointe des pieds. Lorsqu’elle furent suffisamment loin pour ne plus être entendus Jileen s’exclama.

- Non mais t’imagine ? Y a un truc de caché ! Et qu’est ce qu’on cache en général ? Des trésors !

« Ou des choses qu’il vaut mieux laissé là où elles sont. » Songea la Serdaigle, laissant son amie débiter tout un flot de parole sur les trésors. Elle connaissait son engouement pour se genre de chose mais ne le partageait pas. Elle ne comprenait pas ce besoin de partir sans cesse à l’aventure. Essayant de la dévier de son sujet, sans grande conviction, elle finit par lui répondre.

- On devrait rejoindre les garçons maintenant ! Ils nous attendent…

- On pourrait leur parler de ce qu’on a découvert ! Ho non ! On pourrait carrément chercher ce trésor !

« Ho non sûrement pas ! Ou sans moi ! »

Devant le manque de réaction de la serdaigle Jileen finit par se taire. Elles arrivèrent dix minutes plus tard devant les portes de la grande salle. Des yeux elles cherchèrent leurs amis et les trouvèrent assis dans l’escalier jouant à la bataille explosive.

« C’est franchement bien quand les profs’ font une journée banalisée pour préparer les examens des troisièmes années »

Les fillettes s’assirent avec leurs camarades, attendant la fin de la partie pour aller manger. Les deux adversaires étaient si concentrés qu’ils n’adressèrent pas un seul regard aux deux fillettes grommelant un vague bonjour.

- On peut en prendre. Demanda Jileen en pointant du doigt des chocogrenouilles.

- Servez-vous. Répondit Albus sans accordez un regard aux sucreries.

La rouge et or ne se le fit pas prier et saisis deux paquet dont un qu’elle lui lança. La Serdaigle le rattrapa habilement. Elle le déballa et avant même de mordre regarda la carte,

« Harry Potter, dit le survivant », elle ne l’avait pas encore, mais elle ressentit une certaine gêne vis à vis d’Albus quand Jileen lui demanda sur qui elle était tombée.

- Sur le père de Al, murmura t elle.

Celui ci ne releva pas la tête mais elle vit le haussement de ses sourcils et comprit à quel point ça pouvait être dur de vivre en. Un plein milieu de la célébrité de son père. Elle baissa la tête vers sa carte de chocogrenouille homme d’une trentaine d’année lui souriait avec gène, tentant d’aplatir se mèche de cheveux sur sa cicatrice. Son air timide lui rappela beaucoup son fils et elle ne put s’empêcher de lui sourire en retours quoique celui ci ne puisse la voir.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   Ven 29 Juil - 15:42

C'est vraiment populaire cette histoire avec les enfant d'Harry et tout
Bah, c'est logique après tout, tout le monde désir une suite à cette merveilleuse saga
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis
» Albus Severus Potter [Gryffondor]
» Albus Severus Potter [Terminé]
» Albus S. Potter [REPRIS] ~ Serpentard (3e année)
» Non Dispo - [Élève] Gustavus Pleckson (Nathan Kress) ~ 4e année à Poufsouffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: