RSS
RSS
Porcelain Heart [fic+commentaires] - Page 3

 

Partagez | 
 

 Porcelain Heart [fic+commentaires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 24 Fév - 22:51

Ilaya : C’est toujours un plaisir de recevoir un commentaire de ta part à chacun de mes chapitres !! ^^
De mieux en mieux ? J’espère bien que ça va continuer dans cette voie alors ! Fiou voilà enfin la suite, écrite depuis plusieurs jours, mais je ne trouve même pas le temps de la poster, c’est pour te dire XD !!
Okay, alors tu me diras si ton idée était la bonne ou pas, en tout cas, bonne lecture !!
Gros bisous !


Scarlett : Si j’en étais arrivée à la conclusion que cette histoire mettrait les gens en stress XD, jamais je ne me serais lancée dans cette folle entreprise ! ^^
Et bien, je dois dire que dans tout les cas, je m’éclate à écrire chacun de mes chapitres et que je n’en ai pas terminé avec mes personnages… enfin je n’en dis pas plus, voici la suite ^^.
Bisous !


Ambre : Une nouvelle lectrice, quelle joie ! Je suis contente que tu aimes, ainsi que de constater que cela t’ai intéressé jusqu’au bout. J’espère bien que ça va continuer avec ce chapitre, alors n’hésite surtout pas à me dire ce que tu en penses.
Tes compliments sont très encourageants ^^.
La suite des aventures de Ludivine donc !!
Bisous bisous !


Alexia : Un chapitre coup de cœur ? Va savoir, autant tu en auras d’autres avant la fin… ^^
Allons, tu es bien pressée ma parole, et pourquoi y aurait-il une rupture d’abord ? (okay, je sors…). Enfin, moi, je dis ça, je dis rien, je préfère que tu découvres la suite de l’histoire par toi même donc je ne t’en dis pas plus et te laisse lire ce chapitre en paix ! Quand à l’issue… Bah on verra bien XD
Quant à la boulangère… Je pense qu’à côté de l’autre folle avec son chien, on avait presque l’air dans la norme. (On aura quand même frôlé la mort à cause d’un fou avec un sac Carrouf sur l’épaule ce soir là >< !)


Amy : Hey coucou ! Ma fic te plait à toi aussi ? Décidément, c’est très motivant pour la suite vous savez T_T !!
Oui donc, la suite, la suite justement, là voilà, sorry, j’aimerais bien poster plus souvent, mais malheureusement j’ai un emploi du temps de ministre… Même plus surchargé XDD !! En tout cas, merci beaucoup pour tes éloges, j’espère ne pas te décevoir avec ce nouveau chapitre. Là encore, n’hésite pas à me partager tes impressions !!
Tchuss !!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 24 Fév - 23:04

Play

Chapitre 10




Aujourd'hui, je vis avec mes défauts. Je fais des concessions. Si nous en avions fait plus tôt, dis, en serions nous arrivé là ?

Bien sûr, il nous arrivait de trébucher, pourtant, je ne pouvais pas le nier, j'étais heureuse. Je pensais pourtant que ca se voyait. Apparemment pas. Grave erreur.

Tu ne me connaissais pas.
Nous ne nous connaissions pas.

Ash avait fait des efforts depuis; je l'avais remarqué, et même si je n'avais plus fait de remarques sur le sujet, je n'avais plus fait de réprimandes non plus lorsqu'il avait été en retard, quelques rares autres fois. Je décidai de garder le silence, de rester muette comme une tombe. Ma colère avait été légitime. Et pourtant, je m'en voulais.

J'étais encore tiraillée entre mes deux idées, de plus que les grands potes du garçon avaient eu vent de l'affaire et m'en avaient voulu. Ash m'avait demandé de les ignorer, ca ne les regardait pas, pourtant, j'avais attaché plus d'importance à leurs remarques je ne l'aurais dû et je ne cessais de me remémorer leurs paroles. Alors j'avais pris la décision de redoubler de patience de mon côté.

La terrible routine suivait son cours et déjà le mois d'Avril était arrivé à grands pas. Les examens se rapprochaient plus rapidement que je ne l'avait prévu et ils étaient plus que déterminants pour la suite. Il ne fallait pas se leurrer, je devais réussir si je souhaitais un jour percer dans le voie que je désirais. Je travaillais encore plus difficilement que d'habitude et dormais peu... Ce qu'avait finit par remarquer Ash alors que nous marchions main dans la main ce samedi matin, regardant les vitrines, se baladant, le nez au vent...

- Si tu veux mon avis, déclara t-il d'un ton faussement sérieux alors que j'étais subitement intéressée par un four à micro ondes, tu travailles trop, et si tu ne décompresses pas un peu, tu ne pourras pas créer quelque chose qui ressemble à un vêtement alors que tu ne dors même pas plus de trois heures !!

- Alors tu proposes quoi ? Tu m'offres une machine à café pour mon anniversaire pour me permettre de faire des nuits blanches ?

- Si tu en veux une, tu l'auras, mais j'avais une autre idée en tête...

Je tirais la moue. Je n'aimais pas les surprises, car en général, elles étaient du genre mauvaises...

- Arrête un peu Ludivine ! soupira t-il en m'attirant vers lui et m'attrapant l'épaule, en reprenant notre route, j'ai un ami qui a une petite maison à la campagne où il ne va jamais et il m'a proposé de me la prêter, si un jour j'avais envie d'aller voir les vaches, pour les vacances... Un petit week-end toi et moi, ca ne te tente pas ?

- Nous sommes en week-end, objectai-je

- Tu bosses tout le temps !

- Je suis en train d'errer dans la rue avec toi là... non ?

C'était à son tour de s'assombrir.

- Tire pas cette tête...

- Laisse tomber... répondit-il en ignorant ma remarque tout en poursuivant sa route à grands pas, m'entraînant par la même occasion puisqu'il me tenait toujours par mes épaules, si c'est non, dit le clairement, c'est tout.

- Ce n'est pas que je n'en ai pas envie... commençais-je à expliquer enfin avant qu'il ne m'interrompe de nouveau.

- Okay.

Agacée, je claquais ma langue contre mon palais. Bien sûr, nous avions souvent l'habitude de nous retrouver en amoureux, comme les deux jeunes adultes que nous étions, chez moi ou chez lui, mais même si nous avions passé la nuit chez l'un ou chez l'autre, cela ne s'était arrêté qu'à un bon repas ou que deux ou trois DVD de films d'horreur, puis ensuite, une bonne nuit de sommeil, bien méritée.
En allant dans cette charmante petite "maison à la campagne", lui comme moi savait parfaitement ce qu'il allait se passer. Personne n'était dupe, de plus, cela faisait bien longtemps que nous avions dépassé le stade des adolescents pré pubères. Et puis il était certain, que, perdus comme nous le serions dans la cambrousse, personne, ni même Pat, ne viendrait nous mettre des bâtons dans les roues !!
Avant Ash, j'allais souvent à droite et à gauche, et souvent -trop souvent- dès le premier soir. Cela ne m'avait jamais fait ni chaud ni froid. Alors pourquoi cette simple perspective était-elle en train de me bouleverser plus que je ne le voulais laisser paraître ? C'était idiot, j'avais passé le cap depuis des lustres, et en l'espace de quelques secondes seulement, j'avais l'impression d'avoir dix sept ans de nouveau !!

Étais-je en train de tomber amoureuse ?

La révélation me laissa pantoise sur le coup. Qu'est-ce que j'étais en train de penser, bon Dieu ? Je n'avais jamais été capable d'aimer personne, et seulement après presque cinq mois de relation, j'allais être sous le charme de ce garçon, qui quelques mois auparavant ne savait même pas que j'existais sur cette planète, et vice versa ? Mais d'un autre côté, c'était aussi la première fois de ma vie que j'étais réellement bien en compagnie de quelqu'un.

Oui, moi aussi j'en avais envie après tout.

Nouvelle révélation qui me perturbait mais qui m'excitait également. C'était une sensation nouvelle. Je ne savais pas trop ce que je ressentais, je n'avais toujours pas pu répondre à ma question, mais je préférais faire abstraction. J'avais encore du temps devant moi.

Le compte à rebours avait commencé depuis le début de toute façon.

Je relevais la tête vers Ash, l'observant avec un regard plus attentionné qu'à l'accoutumé. Je voyais qu'il était déçu mais qu'il ne disait rien. Nous parlions peu des choses qui nous tourmentaient. En avait-il conscience ? Au lieu de ca, il faisait comme si notre conversation n'avait jamais eu lieu et boudait dans son coin, ne prêtant aucune attention à ce qu'il se passait autour de lui.
Alors, un sourire se dessinait sur mes lèvres et je l'arrêtais de nouveau dans la rue, gênant les passants, mais pas pour regarder une vitrine cette fois ci.

- Tu sais très bien que je vais dire oui de toute façon, plaisantais-je

- Si ca ne te fait pas plaisir...

Il essayait de m'esquiver. Je me mettais face à lui pour le forcer à me regarder droit dans les yeux.

- Tu sais très bien que si... disais-je vaguement, pensant encore à mon travail, à mon examen, et à ces vacances improvisées qui en effet, seraient sans aucun doute les bienvenues... mais finalement, je cédais. Quand ?

- Ton anniversaire est dans deux semaines.

- Dans tout les cas, ca ne tombe pas le week-end, alors de toute façon...

- Allez Ludivine, ne chipote plus ! s'exclama t-il, maintenant qu'il avait retrouvé sa bonne humeur, on prévoit ca dans quinze jours, ca te convient ?

- Est-ce que j'ai encore le choix de toute manière ?

Sans me répondre, il attrapait mon poignet tandis que nous arrivions chez lui. Alors qu'il décrochait le téléphone fixe pour commander des pizzas pour midi, je rangeais les manteaux dans le dressing et installais le couvert. Ce ne me disait rien de manger avec les doigts... Me voyais-je déjà en tant que femme au foyer dans dix ans ?

Une nouvelle fois je me perdais dans mes pensées alors que nous attentions patiemment le livreur, lui affalé sur une chaise de la cuisine, moi, assise en tailleur sur le tapis du salon, nous évadant chacun dans un silence qui nous était propre. Alors une fois de plus, je réfléchissais à notre histoire...

Quand j'étais petite fille que j'avais toujours eu cette image des films, ainsi que des dessins animés romantiques, à l'eau de rose, où avant le générique de fin les deux acteurs se hurlaient un "Je t'aime" retentissant avant de se jeter dans les bras l'un de l'autre. Alors, j'avais rêvé d'être un jour l'une de ces "princesses". Depuis ma vision des choses avaient changé et on ne pouvait pas vraiment affirmer que nous rentrions dans cette catégorie typique des couples à tendance chewing-gum qu'on croisait dans la rue, qui prononçait du yaourt à chacune de leur phrase, histoire de vous donner un peu plus la gerbe, des fois que vous soyez resté sur votre sandwich ce jour là... Après, c'était au petit bonheur la chance pour trouver une poubelle à proximité, histoire de ne pas se vomir dessus...

Si Ash me bombardait de SMS, ce n'était pas pour m'affirmer qu'il ne pouvait vivre sans moi, mais qu'il venait de voir une vieille aigrie, prise en flagrant délit en train de voler du dentifrice pour son dentier dans un supermarché, le tout avec une note très humoristique; tout comme moi j'étais incapable de déclarer ma flamme et préférais lui balancer de la purée à l'aide de ma cuillère... Même dans nos conversations sérieuses, il fallait toujours que l'un de nous deux lance une remarque qui n'avait rien à voir; résultat des courses, on tournait vite autour de rien...

- Arrête de baver, tu vas saloper le tapis Ludivine...

A plat dos sur le sol, je rêvassais, et à ces mots je détournais lentement la tête vers mon interlocuteur en le regardant avec frustration :

- Tant pis, je vais aller dormir sur le mien.

Je me relevais aussi sec, le teint boudeur et m'apprêtais -pas vraiment- à déguerpir, quand il passait un bras autour de ma taille en plaisantant :

- Trop tard, le repas est servit.

Alors qu'il me dirigeait vers la table, lui même filait dans l'entrée ou la sonnette venait de retentir, signe que le livreur avait été plus rapide que prévu. L'instant suivant une délicieuse odeur embaumait la pièce.

Pour moi ce que nous vivions avait tout d'exceptionnel.
Nous n'étions pas comme les autres.
Était-ce là, la faille ?

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ambre Serana
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1901
Date d'inscription : 25/07/2009

Feuille de personnage
Particularités: Cousine de Aurore Mereadda
Ami(e)s: A-t-on vraiment besoin de le savoir ?
Âme soeur: C'est un débat qu'il faudrait avoir dessus, pas une simple affirmation.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 25 Fév - 10:21

Excellent, excellent ! Je trouve que les pensées de Ludivine sont extrèmement bien décrite. On a presque l'impression d'être Ludivine (Je trouve le prénom très bien choisi). Les conversations sont humaines, un peu comme celles que l'on pourrait nous aussi avoir. Ludivine réfléchit trop à mon avis^^ même si les parties où elle réfléchit sont mes préfèrées.

En bref continu comme ça c'est très, toujours original. Je ne m'attendais pas à ça proposition, mais alors pas du tout (bien, très bien trouvé).

Bon courage pour le suite ! Bisous.

_________________
Dray Collins a écrit:
non, je ne tripe pas alone dans mes toilettes en déroulant du papier-cul ..








Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 25 Fév - 16:00

Salut !

Eh bien ! En lisant ta fic, je ne vois jamais le temps passer ! Tu arrives à mettre de ces narrations mais on en s'en lasse pas ! On est vraiment dans le truc et c'est carrément super !!

C'est vrai que la proposition d'Ash était... surprenante !

Rien d'autre à dire si ce n'est que continue ce que tu fais ! C'est super !

Bonne chance pour la suite ! Bye !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 26 Fév - 10:45

MAIS JE RÊVE! "Après, c'était au petit bonheur la chance pour trouver
une poubelle à proximité, histoire de ne pas se vomir dessus..."

Ça, c'est vraiment pas classe! Comment tu peux me faire ça???

Bon, encore un chapitre et toujours cette atmosphère angoissante... Va t-il l'étrangler dans la maison de campagne?
Oh voui, un meurtre! Et le tueur serait........... POPI!!! (Le plus louche, évidemment!)


Bonne continuation et vivement la suite!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ilaya Aragon
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 385
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s: Mon chat, il compte ?
Âme soeur: Le grand méchant loup.

MessageSujet: A   Sam 27 Fév - 13:20

xDDD Vouiii je ne m'en lasse pas, quel plaisir de lire ce nouveau chapitre !
Le calme avant la tempête ? Que va t-il se passer pendant ce week end ?
*un meeeeeuuuurtre !!!! Du sang, du SANG !!!*

Hum, j'ai tout particulièrement a-do-ré un paragraphe, celui sur les couples chamallow Trop drôle et en plein dans la vérité ♥

Chat-pitre 10 déjà ! Continue, ta fic est géniale, que te dire de plus
*La suiiiiiite par pitiéééééé !!!!*

_________________

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 8 Mar - 11:07

Tu as conquis une nouvelle lectrice !!

Bravo, bravo, bravo, bravo... !! J'adore ta façon d'écrire, c'est accrocheur, prenant... Enfin je viens de tout dévorer, tu as vraiment du talent !!
En plus, j'ai vraiment, mais alors vraiment horreur des histoires d'amour, sauf que la tienne est si particulière, si... humaine !! Ca change beaucoup de ce qu'on a l'habitude de trouver !! De plus les musiques que tu as choisis vont merveilleusement bien avec le texte (résultat j'ai 3 chansons en plus sur mon Ipod xD)

J'adore l'évolution du personnage, de voir comment elle passe d'une alcolo, d'une fille très "trash" à une personne qui est en train de trouver le bonheur avec son Ash ^^. Sauf que je sent que ce ***** va la planter, je sais pas, mais je le sens mal le petit séjour à la campagne
Je vois venir un truc pas mal non plus avec Pat... Déjà, au tout début, dans les deux premièrs chapitres, je crois, tu décris déjà qu'elle a une attitude bizarre, au nouvel an aussi, et finalement on y pense plus du tout, on voit que Ludivine

En tout cas, Ô Olivia, reine du suspens atroce et insoutenable ainsi que de la frustration, laisse moi te dire que je te HAÏS de nous laisser sur notre fin comme ça xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Mar - 14:40

Réponses aux commentaires :

Ambre : Coucou !!
C'est vrai ? Justement, moi aussi j'essaye de me mettre à la place du personnage et de ressentir tout ce qu'elle est en train de vivre pour pouvoir mieux le transcrire, donc si ca marche, tant mieux ^^.
C'est vrai qu'elle cogite pas mal, c'est dans sa personnalité, c'est d'ailleurs ce qui prédomine ans l'histoire, c'est pour cela également qu'il y a si peu de conversations ^^ d'ailleurs, là aussi pour ces dernières je tente de faire en sorte qu'elles soient les plus réalistes possibles !
Voici un nouveau chapitre qui est en quelque sorte un tournant... mais je préfère ne pas en dire plus, j'espère que tu aimeras tout autant que les autres !! N'hésite pas à me dire ce que tu en penses !
Bisous !


Amy : Salut, salut !!
Et oui, c'est un gros risque parce que moi même quand je lis des livres, parfois je m'ennuie lorsque qu'il y a des gros paragraphes... Donc si tu aimes, ton compliment me va droit au coeur parce que j'avais peur qu'au contraire cela ne donne pas envie au genre de lire l'intérieur des chapitres !
Ah oui ? Ma foi, c'est qu'il avait lui aussi de changer d'air le pauvre Jojo Lapin... enfin, voici les détails de la petite sortie dans ce chapitre qui n'est pas le plus important, même si j'espère, comme tout les autres te plaira. Fais moi savoir ton avis là encore ^^
A bientôt !!


Alexia : Hello !
Ne te grille pas toute seule, ce serait dommage... Mais en même temps quand on prend des éléments de la vie réelle, ca fait tellement plus réaliste... Tu ne trouves pas toi ?
Allons, allons, là, ca bascule carrément dans la tragédie XD !! Je te laisse le suspens, puisque la réponse est justement dans ce chapitre. M'enfin, je me doute que tu sais déjà ce qu'il va se passer... Non ? Oui, Popi en meurtrier... la maison n'est pas loin de la place du village où il y a d'ailleurs toujours les petits vieux qui jouent à la pétanque XDDD !!
Voici la suite, là encore, laisse moi tes impressions !!!
Bisous, bisous !!!


Ilaya : Bien le bonjour XD !
Ca y est, vous voyez tous des morts de partout XDDD !!! Et bien... Non non, moi je ne dis rien, je préfère te laisser à la lecture de ce nouveau chapitre !!
Oui, moi aussi j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ces lignes, il faut dire que c'est marrant, mais bon les gens sont comme ils sont c'était juste un petit clin d'oeil ^^ ! Je suis contente que cela ait été apprécié .
Oui déjà une dizaine de chapitres en effet... Que le temps passe vite... Et justement je n'en ai pas assez pour écrire !! Enfin, j'essaye de faire de mon mieux pour vous faire passer la suite, en attendant la voici, j'espère bien que tu aimeras !!
Dis moi ce que tu penses surtout, comme tout les autres !!
Gros bisous !


Fleur : Une nouvelle lectrice ! Bien entendu, cela est toujours un véritable plaisir et c'est très motivant !! ^^
Moi aussi j'ai du mal avec les histoires d'amour pour te dire, même là pour rédiger par moment je réfléchis beaucoup quant à la tournure de mes phrases... Alors vraiment tout ce que tu me dis là me fait très plaisir . Et les musiques, j'essaye aussi de les choisir au mieux donc si tu trouves qu'elles collent avec les chapitres, j'en suis soulagée également !! ^^
C'est fou comme ce petit voyage improvisé est d'un impact... Et bien écoute, moi je ne dis rien de plus héhéhé, je te laisse découvrir la suite plutôt !!
Et pour Pat... tes suppositions me plaisent, j'adore lorsque vous me faites part de vos hypothèses... Il ya encore pas mal de mystère à son sujet en effet...
Voici donc un nouveau chapitre, j'espère que tu vas aimer comme les précédent. En tout cas, fais le moi savoir !
Tchuuuuusss !!!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Mar - 14:46

Play

Chapitre 11




Quoi qu'on en dise, quoi qu'on en pense, ces deux semaines étaient arrivées trop rapidement à mon goût et suffisamment vite pour que je ne dispose pas d'assez de temps pour pouvoir me préparer psychologiquement.

Parfois, j'avais l'impression d'être la nana la plus chiante de l'univers.

Voilà que je me remettais à me questionner pour des oui et des non, changeais d'avis comme de chemise ou alors me réveillai en pleine nuit avec une peur au ventre inexpliquée ou alors au contraire, ne pouvait m'endormir le soir, l'excitation étant tellement à son comble qu'elle me rongeait. Lorsque j'observai mon reflet dans la glace le matin, je me trouvais encore plus ridicule que la veille.

Je ne savais pas ce qui se passait dans la tête d'Ash et je me gardais bien de lui poser la question, mais plus les jours avançaient plus je voyais également que son attitude à mon égard était en train de changer. Qu'était-il donc en train de mijoter celui-là ? Je le regardai alors longuement avec suspicion et lui éclatait de rire avait de me déposer un bisou sur le nez.

Ça sentait le coup foireux oui.

Et à côté de ca, Pat était dans tout ses états, si bien que par moment, j'avais plus l'impression que c'était elle qui allait se faire une petite virée en amoureux, plutôt que moi... Alors, elle me mirait, les yeux pleins de malice et partait dans de longs discours romantiques. Elle non plus je ne la reconnaissais pas. A vrai dire, quand elle partait dans ses délires, elle me donnait la nausée et m'effrayait encore plus.

- Tu ne t'en rends peut être pas compte Ludivine, mais lorsque je t'ai connue, tu ne ressemblais à rien et là, et là...

Et là, j'avais très envie de lui demander si elle me voyait mariée avec deux enfants à charge, ce qui était tout à fait contraire à ma vision de mon futur actuel mais elle ne pipait mot sur le sujet. Sans doute que la mine que j'affichai devait être trop menaçante à son goût et que j'étais justement en train de déplacer un vase... Je pouvais très bien le lui balancer à la figure si elle se décidait à poursuivre sa phrase...

En gros, tout le monde était émoustillé par cette affaire.

Dans la foulée, nous fêtions mon anniversaire. Ça aussi, je n'avais pas pu y échapper. J'avais toujours bien aimé les anniversaires et en général, je les passais en famille. Il avait fallu que cela change par la suite. Dès lors, ils avaient été synonyme d'angoisse et d'alcool et les derniers me rappelaient des mauvais souvenirs... Il y des choses qu'on effacent pas.
Sinon, il y aurait de nombreux points noirs que j'aurais gommé.

Cela fut donc le meilleur et le plus réussi depuis longtemps. Pat avait insisté pour que cela se passe chez elle, car elle avait tout organisé, avait déjà invité pleins de monde, mais seulement des amis m'avait-elle dit... En gros, je n'avais plus eu d'autres choix que d'accepter à présent... Ce que j'avais fait sans rechigner.
Il s'était alors avéré qu'il s'agissait bien d'une soirée tranquille qui me faisait oublier mes tracas du moment.

Le Bonheur.
Si tu savais comme j'étais heureuse.
J'aurais voulu te le dire ce jour là. Pourtant, je ne l'ai pas fait. Comme tout les autres.
Est-ce que toi aussi tu l'étais ? Souvent, très souvent, trop souvent j'ai voulu le savoir...

Comme cela m'avait été promit, j'avais eu ma machine à café, et tout un tas d'autres bricoles dont je n'avais pas nécessairement besoin, mais après tout, ca m'était égal, c'était l'intention qui comptait. Depuis longtemps, je n'avais pas eu l'impression de faire partie d'une vraie famille. Là encore, je ne le faisais savoir à personne, mais cela m'émouvait plus que je ne le laissais paraître.
J'aimerais dire que j'ai changé. J'espère.

Comme dans toutes ces fêtes, j'avais eu mon gâteau d'anniversaire; beaucoup trop gros pour que tout le monde puisse le finir, mais là encore, ce n'était pas grave puisqu'il était trop bon pour que cela pose de problème à quelqu'un. Connaissant Pat, elle allait sans aucun doute le refiler à quelqu'un pour le terminer le lendemain. Plus tard dans la soirée, j'apprenais bien sûr que ce quelqu'un en question, c'était moi. Bien entendu, m'avait-elle dit, c'est toi la "reine" de la soirée. Où est-ce qu'elle allait piocher tout ces mots elle en ce moment ?

L'ambiance festive n'était pas éternelle pourtant et le vendredi soir, je sortais mon vieux sac de voyage pour fourrer mes vêtements pour le week-end. Plus le moment de faire marche arrière maintenant. Il arrive des moments dans la vie où il faut se prendre en main.
C'est ce que je me suis dit un jour.
Il était déjà trop tard.

Je préférais ne pas trop réfléchir au lendemain. Pourtant je savais que ca aussi, c'était une requête impossible. Encore une.

Ce que je pensais dans la voiture ? Je ne m'en rappelle plus vraiment, même si je garde des souvenirs de musiques dans l'autoradio ainsi que des conversations qui n'avaient ni queue ni tête. Comme toujours. Tout ce que je savais alors, c'était que je n'était plus inquiète. Une véritable petite emmerdeuse je vous dis. Je nous voyais comme l'image de deux grincheux allant vers leur maison de vacances.
Il avait fallut s'arrêter dans un supermarché pour faire des provisions, car l'endroit n'était que rarement habité, donc le frigo vide. Heureusement pour nous, je m'en étais rappelé avant que nous nous engagions sur l'autoroute, ainsi, j'avais eu le loisir de choisir tout ce que je souhaitais dans le supermarché du coin.

Nous étions partis tôt dans la matinée, c'est, donc sans surprise que nous arrivions à bon port en début d'après midi, même si par ma faute, Ash c'était trompé une première fois de sortie...
Mes hypothèses se trouvaient confirmées; dans le genre paumé au fin fond du monde, on ne pouvait pas trouvé mieux, et l'espace d'un instant, je me demandais s'il n'était pas en train de me faire une mauvaise blague et si je n'étais pas en train de prendre la place de la greluche d'actrice dans l'un des plus mauvais film d'horreur. Tandis que je lançai un regard suspicieux a garçon, ce dernier souriait jusqu'aux oreilles de quoi augmenter ma parano d'un cran. Ma raison ne tardait pas à reprendre le dessus. De toute façon, si vraiment il y avait eu un soi disant grand danger, jamais Pat ne m'aurait laissé partir, et puis, dans tout les cas, le coffre était plein de sacs lourds et pleins à craquer de bouffe en plus de ma valise, ce qui pouvaient devenir d'excellentes armes... Qu'est-ce que je pensais de toute manière ? J'avais honte de considérer Ash ainsi.

Déballer tout notre fatras ne prit pas longtemps, et alors que moi même, j'étais un peu gauche quant à la suite des événements, Ash prit immédiatement les choses en main.

- Il y a une forêt pas loin, ca te dit qu'on aille traîner un peu ?

C'était une sensation étrange à décrire. Ici en effet, il n'y avait personne pour nous faire une remarque désagréable ou alors venir s'incruster alors qu'il n'était pas le bienvenu. Moi qui pensait être mal à l'aise au départ, en réalité, ce n'était pas le cas, au contraire, j'avais même l'impression que rien ne se voyait changé entre nous. Nous nous comportions comme deux bons copains à la différence près que ce n'était pas le cas. Notre relation était unique.

Je savais que nous avions de la chance. Toi aussi ?

L'air de la campagne était aussi beaucoup plus agréable que celui de la ville, ainsi que moins stressant.
C'est là que je vis à présent.

Oui, j'avais vraiment l'impression d'avoir pris dix ans, et le pire dans cette histoire, c'est que j'aimais ca. Pourtant, j'étais incapable de m'imaginer dans l'avenir. Paradoxal.
Le soir je faisais même l'effort de préparer les pâtes à la bolognaise, puisque c'était moi qui avait choisis le repas, alors qu'Ash allait mettre deux assiettes dans le salon pour que nous puissions regarder la télé en même temps.
J'avais même le droit de choisir le film que nous allions regarder ce soir là. Tout était calme au dehors... Alors je ne sais pas, l'envie me venait de voir un long métrage d'épouvante... Mais mes craintes n'avaient plus lieu d'être maintenant.
Je n'arrivais même pas à me plonger dans le rôle de la petite amie parfaite en serrant fort le bras de mon compagnon parce que j'avais peur du monstre qui venait de sortir trop brusquement de l'ascenseur, au lieu de cela, je mangeai goulûment mon plat de spaghettis tout en pouffant devant la bêtise de l'acteur qui n'arrivait pas à faire démarrer sa voiture... Trop cliché.

Je débarrassai rapidement pour venir me coller contre l'épaule d'Ash afin de regarder tranquillement la fin du film. Seulement, il s'avéra vite que notre intérêt pour ce dernier se dissipa peu à peu pour se porter pour autre chose et il m'emmenait bientôt dans la chambre à coucher, me repérant difficilement dans la maison puisque je n'avais même pas pris la peine de visiter les lieux lorsque nous avions débarqué tout à l'heure...

Je ne savais pas à quelle heure je m'éveillai le lendemain, mais je restais blottie au fond de mon lit, tellement j'étais bien. Nous restions là pendant encore longtemps, mais là aussi, impossible de dire jusqu'à quand exactement, si ce n'est que lorsque nous nous décidions enfin à nous lever, le soleil était déjà bien haut dans le ciel.

Nous avions la possibilité de faire une foule de choses, et pourtant notre journée se résuma tout simplement à ne rien faire. Je me rappelle encore de chaque détail de cette virée.
Et puis il avait bien fallut rentrer et mettre fin à cette petit parenthèse de notre vie effrénée. Le voyage durait presque une demie journée et nous devions revenir à Berlin pour le lundi. Ce que Pat savait. J'avais soudain très envie d'éteindre mon téléphone pour qu'elle me foute la paix, mais comme je savais que c'était une mauvaise idée, je m'abstenais.

Je me souviens du plus beau cadeau d'anniversaire qu'on pu m'offrir cette année là.

Ash avait remonté mon gros sac à mon appartement et s'apprêtait à partir. C'est alors qu'il m'avait murmuré qu'il m'aimait.
J'étais enfin prête à m'envoler.

Mais je ne savais pas que la machine s'était méchamment emballée...


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ambre Serana
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1901
Date d'inscription : 25/07/2009

Feuille de personnage
Particularités: Cousine de Aurore Mereadda
Ami(e)s: A-t-on vraiment besoin de le savoir ?
Âme soeur: C'est un débat qu'il faudrait avoir dessus, pas une simple affirmation.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Mar - 18:31

Olivia !!! Tu sais que tu es méchante ? Nous laisser comme ça avec la phrase qui nous laisse imaginer tout ce qu'on veut et tout ce qui est possible et imaginable c'est-à-dire une immense possibilité de diférentes choses pour la suite. On attend la suite, on attend la suite (je veux la suite !) !

Sinon c'est toujours bien écrit, on découvre chaque fois un peu plus Ludovine et c'est très agréable de voir que tu améliores ton personnage. Tu ne lésines pas sur le travail visiblement et c'est excellent. La façon d'écrire que tu as vas très bien avec ton personnage.

Pour les conversations c'est réussis, elles sont réalistes même si les phrases sont des fois un peu trop pertinantes pour que ça fasse vraiment vrai mais ça reste très bien (a moins que ton personnage soient une grande intellectuelle^^).

Sur ceux bisous et bonne continuation !
J'attends la suite avec envie !

_________________
Dray Collins a écrit:
non, je ne tripe pas alone dans mes toilettes en déroulant du papier-cul ..








Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Mar - 18:58

... Beuh... Mais pourquoi y'a pas la suite ?! C'est normal ?! Tu peux pas nous faire ça !! Nous qui te supportons, nous qui t'encourageons, c'est comme ça que tu nous remercies ? En nous coupant la lecture comme ça ?! Mais c'est horrible !! xD

Bon, c'est pour te dire que ton chapitre est toujours aussi bien, le style toujours aussi accrocheur, prenant, bref, un vrai délice !! Un régal, comme les autres, délicieux à déguster et impossible à s'arrêter... Super !! Je suis gourmande de ta fic' ^^

Le personnage évolue encore, pour notre plus grand plaisir ! On voit bien sa personnalité très complexe, c'est super, mais je crois qu'Ambre a bien retranscrit ce que tout le monde pense, je vais pas te dire la même chose... ^^
Par contre, juste un bémol : C'est bien trop court !! On finit trop vite, alors qu'on en veut encore ! Faudrait interdire les fins de fic' xD

Gros bisous, et éblouis nous encore !! ^^
Bonne continuation !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Mar - 20:45

Salut salut!

Et bien, rapide la virée en chalet! Moi qui m'attendais à de longues descriptions des journées! T-T

Et bien, que dire de plus? L'histoire avance doucement mais sûrement, et comme cela a déjà été mentionné, on a tous hâte de savoir ce qui va arriver à l'héroïne prochainement!

Bien sûr, étant une lectrice privilégiée, j'ai déjà quelques éléments de l'histoire, mais le mystère reste entier!

Bonne continuation Olivia et au prochain chapitre!!! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ilaya Aragon
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 385
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s: Mon chat, il compte ?
Âme soeur: Le grand méchant loup.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Mar - 22:23

GLOUPS !

Comment ça gloups ?! xD Pardoooon, je voulais dire : c'est trop méchaaaant de nous faire lambiner comme ça !! xDD
C'est tellement bien, j'aurais voulu que ça ne s'arrête jamais !! Mais pourquoi c'est déjà FINI ???
Ben voilà, maintenant j'ai plus qu'a mettre mes petits neurones en actions pour trouver une suite, qui ne s'annonce guère heureuse à la "il se marièrent et eurent beaucoup d'enfants..."...
Mais COMMENT, je veux savoir, dans les plus infimes détails !!!!!!

Keep cool, ok je me calme.
Tout ce que je peux te dire de constructif : I love you xD Et surtout pour être originale : la suiiiite !!! Avant que mes pauvres neurones surchauffent et que ma tête explose, ait pitié d'eux ! x) Sans vouloir te mettre la pression hein !

Bisous bisous

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Scarlett Dawbson
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1123
Localisation : Probablement en train de dessiner quelque part dans le parc, ou sur le pont
Date d'inscription : 20/10/2009
Célébrité : Kathryn Prescott

Feuille de personnage
Particularités: Mes cheveux rouges, c'est ce que les gens remarquent en premier. Pour le reste... Cela ne regarde que moi.
Ami(e)s: Haruhi, Ophelia, Rose
Âme soeur: Into the stormy sea, will you remember me ?

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 29 Mar - 14:00

Oliviaaaaaaaa

Ha je n'étais pas passée ici depuis trop longtemps, ça faisait deux chapitres que je n'avais pas lu ^^

Tout d'abord: TREEES BON CHOIX pour la chanson du dernier... Lucky... Elle est tellement belle

Et ensuite, j'adore tout le passage du week-end à la campagne. Et ce que j'apprécie beaucoup, depuis le début, c'est que l'héroïne raconte l'histoire et que tout s'est déjà passé et du coup elle a le recul, et peut lâcher des petites phrases horribles genre :

Citation :
Le Bonheur.
Si tu savais comme j'étais heureuse.
J'aurais voulu te le dire ce jour là. Pourtant, je ne l'ai pas fait. Comme tout les autres.
Est-ce que toi aussi tu l'étais ? Souvent, très souvent, trop souvent j'ai voulu le savoir...

Phrase horribles pour le lecteur car elles nous font stresser, mais ça fait son petit effet et augmente le suspens ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 6 Mai - 21:41

Je suis vraiment désolée du retard que j'ai pris dans l'écriture, mais j'étais vraiment débordée ces derniers temps ... Sorry !!


Réponses aux commentaires :


Ambre : Hey salut salut !
Merci pour ton commentaire et oui que veux tu, business is business ! Le suspens est toujours un élément clé pour réussir à faire patienter le lecteur, donc si ca marche, on va dire ouf pour moi XD ! Enfin, dans une certaine mesure parce qu'après je me fais taper sur les doigts >__< !
Je suis contente que tu remarques à quel point je m'acharne sur la personnalité de Ludivine ! En effet, j'y tiens beaucoup, de toute façon, c'est ce qui fait toute la fiction, donc si ca restait plat... En tout cas, je n'en ai pas encore terminé avec elle !
Merci pour tes remarques et tes conseils, je prends note.
En tout cas, voici le nouveau chapitre !
Biz !


Fleur : Hello !
C'est toujours un plaisir d'avoir un comm' de ta part ! Même si je sens que tout le monde va finir par me détester malgré moi --' ce qui serait quand même bien dommage XDD !
En tout cas, ce que tu me dis est très motivant pour la suite bien qu'il y ait un gros retard de plusieurs semaines... Cela ne veut pas dire pour autant que j'oublie mon histoire !
Aaah cette Ludi' est un peu torturée... j'aime bien travailler sur des caractères comme ca, je trouve qu'on peut en tirer beaucoup de choses ! En tout cas, contente qu'elle soit appréciée, parce que c'était aussi un peu un challenge pour moi...
Donc voici la suite qui j'espère va te satisfaire !!!
Bisous !


Alexia : Hi !
Oui mais... Nan, en fait comme c'était pas le plus important je me suis dis que j'allais jamais m'en sortir si en plus de ca je rajoutais des tonnes de détails . Comme ca ne fait pas avancer l'histoire plus que ca (enfin un peu quand même…!!) voilà !
Justement l'histoire et bien... pour l'instant je ne t'en dis pas plus, si ce n'est que j'espère que ce chapitre va te plaire ! Et dire que je pensais que cette fic serait rapide, en réalité, plus j'écris, plus elle prend de l'ampleur ^^.
Et oui, du mystère du mystère... Il va quand même commencer à s'éclaircir peu à peu bien que j'ai peut être le temps de changer d'avis !!
En tout cas, merci de ton soutien et bonne lecture !
Bisous bisous !!


Ilaya : Youhou !
Hum, j'espère que j'ai pas fait exploser tes neurones hein u_u ???
Moi j'appelle ca une tentative de culpabilisation ! Enfin, c'est vrai que là pour le coup, j'ai un peu ramé, parfois, j'aimerais bien être capable de me dédoubler pour pof ! faire encore plus de choses en même temps --'.
Dans ce chapitre, si ca peut te rassurer, il y a en effet plus de détails -enfin- sur la suite des événements. Tandis que d'autres apparaissent. Mais je préfère que tu le découvres en lisant ^^.
Haaan déjà que j'ai eu une demande au mariage, j'ai que des preuves d'amour !!! C'est trop gentil !!! Je te fais pleiiiiins de gros bisouuuuus moi aussi !!!!!!!


Scarlett : Salut salut !!!
Tu as vu comment qu'elle est trop merveilleuse cette chanson ? Pffiou en plus ca fait tellement longtemps que je la connais et je ne m'en suis jamais lassée ^^ ! Vraiment, j'adore ce groupe !!
Ah, le week end à la campagne... Sorte de trêve ! J'avoue que bon... Ca fait du bien les trêves de temps en temps.
Haaaaan mais moi ce sont ces phrases que je préfère écrire XDD (oui je dois être une grosse dégueulasse... --') C'est... je sais pas... même moi ca me permet de plonger carrément dans l'histoire et d'essayer de m'imprégner complètement du le personnage. Mais c'est vrai que bon... Moi je sais ce qui se passe donc tout de suite c'est moins désagréable quoi >< !
En tout cas, toujours un plaisir d'avoir ton avis !!!!!!
Tchuuuuuuuuuss mon chou !!!!!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 6 Mai - 21:51

Play

Chapitre 12




La vie suivait-elle son cours ? Tout allait-il bien ? J'en étais certaine.

Mais pas pour tout le monde apparemment.


********


Mon nuage était aussi énorme que ces grosses boules de coton qu'on utilise pour nettoyer le visage des bébés. J'y avais créé mon propre cocon, avec mes propres meubles, mes propres idées, ma propre imagination.

Alors j'avais une excuse, je ne l'avais pas vu arriver, tout simplement. Ce vent trop puissant, trop important qui souhaitait emporter mon chez moi et tout ce que j'avais mis tant de temps à construire. Où alors n'était-ce pas parce que je n'avais pas daigné regarder la météo pour parer cette éventuelle attaque ? Peut être parce que les intempéries, on songe toujours qu'elles ne viendront jamais frapper à votre porte ? Erreur.

Ce scénario, je suis capable de le revoir autant de fois que nécessaire. Malheureux, n'est-ce pas ?

Est-ce que toi aussi ? Est-ce que parfois tu regrettes ? J'aimerais bien. Pourtant, il est un peu tard pour regretter.

Huit mois. Nous ne l'évoquions pas vraiment à cette époque, mais j'avais une bonne mémoire des dates. Huit mois, ce n'est pas beaucoup dans une vie, mais c'était beaucoup pour mon petit début d'existence où le "rien" n'avait cessé de prédominer.
Rien. C'est trop laid comme mot. Le néant. La fin. Le commencement d'autre chose ? C'est difficile de commencer quelque chose quand on s'installe paresseusement dans une routine dont on ne souhaite pas sortir. S'en sortir ? Ils ont beau prétendre le contraire, ils ne veulent pas s'en sortir, sinon, c'est que qu'ils feraient. Je fais partie de ces gens là. Je ne m'en sors pas. Sûrement parce que je ne le veux pas. Pas parce qu'on a envie de se faire plaindre, mais parce que rester dans sa merde, c'est tellement plus facile, c'est tellement plus confortable que de devoir se lever tout les matins, de devoir faire un pas devant l'autre pour monter ces marches, ces marches qui deviennent à chaque fois un peu plus hautes, toujours plus hautes... Et pourtant, nos jambes, n'auraient-elles pas le pouvoir de s'allonger un peu si on le voulait vraiment ?

Alors c'est souvent en connaissance de cause qu'on reste sur le quai de la gare à regarder les trains qui passent sans pour autant daigner en prendre un seul... Il va pourtant falloir que je fasse un choix.
Sinon, on ne me le laissera plus. J'ai encore la possibilité de choisir mon train. Pourtant, on a bétonné mes pieds dans le sol. A moins que ce ne soit moi qui l'ai fait toute seule ?

Quel chemin choisir ? Il n'y a pas de contrôleur ici pour me guider. Il n'y a plus de contrôleur. Jusqu'au terminus ? Et continuer sur mes deux membres ? Entreprise impossible ? Seulement pour ceux qui n'y croient pas. Est-ce que j'y crois encore ? Je n'y crois plus, ce n'est pas pareil.
Ou alors faire marche arrière. Prendre le train qui me ramènerait au point de départ. Cependant, est-ce qu'il fait vraiment beau là bas ? Je ne pense pas. Je n'ai pas envie non plus d'y retourner. Alors pour l'instant je reste ici où il n'y a personne. Parce qu'il n'y a jamais personne dans cet endroit pour me servir de panneau indicatif. Pour me dire quel billet prendre. Alors j'attends.

Mais encore combien de temps ?


********



Tout était... Comme d'habitude.

J'avais presque l'impression que je suivais ce rythme depuis de nombreuses années maintenant, mais est-ce que cela me dérangeait ? Non, pas vraiment, c'était le genre de choses dont on s'accoutumait très rapidement, qui ne nous posait aucun problème et pourtant la sonnette d'alarme venait d'être sonnée malgré elle.

De nouvelles contrariétés. Je savais que j'avais un mauvais caractère, des sales manies, des habitudes qui ne pouvaient pas plaire à Ash tout comme ses déplaisantes habitudes pouvaient ne pas me plaire. Seulement voilà, alors que comme toujours j'essayais de me plier à la moindre de ses exigences sans rechigner, ca ne le gênait pas de se laisser influencer par ses "amis" qui ne l'étaient pas vraiment puisqu'ils passaient leur temps à faire des remarques désobligeantes. Alors l'impression d'être une poule était grandissante, restant muette sur de nombreuses choses, mais étant désagréable la plupart du temps.

Était-ce ca qui m'avait trahi ? Mon silence ?

Aujourd'hui, je comptais bien mettre les choses au point car cette situation ne pouvait plus durer. Je lui en voulais un peu bien sûr, j'imaginais déjà que ca allait mal se passer et je voulais justement éviter cette partie du programme qui ne me plaisait pas... Seulement parfois, c'est un passage obligatoire et je ne pensais pas qu'Ash en tiendrait rigueur.

Ça n'avait rien à voir, pourtant aujourd'hui, je regrette presque.

Et en plus de ca, ce n'était pas le lieu le mieux approprié. Dans la rue. Mais puisque ensuite il devait partir pour quelques jours pour un stage et qu'il me ramenait juste chez moi avant d'aller préparer sa valise, je n'avais plus tellement le choix.
Mais j'étais prise de cours. Et puis de toute façon, ca n'allait plus servir à rien ensuite.

- Ludivine. Il faudrait qu'on discute.

C'était bien la première fois qu'il tombait dans les clichés, aussi, je m'en méfiais immédiatement. Une foule de pensées traversait mon esprit… Si c'était ma mauvaise humeur qui était une fois de plus la cause de tout les problèmes, ce n'était pas bien difficile à résoudre, pas d'inquiétudes, mais en même temps ca, c'était la phrase type, la phrase clé qu'on trouvait dans tout les films. Pourquoi les gens s'acharnaient t-ils donc à la reprendre sans arrêt ?

J'avais lâché sa main délicatement et stoppé ma course, bouchant le trottoir, mais ca, je m'en tapais un peu. La suite ? Il voulait sûrement que je parle, pour se rassurer ou se donner du courage, mais je le laissais dans sa gadoue. Après tout, c'était sa mélasse, à lui de s'en sortir, il l'avait bien cherché dernièrement.

- Tu veux pas qu'on aille s'asseoir quelque part ?
- On est bien ici.

C'est bon. Je flairais le danger quand j'entendais son intonation et quitte à en finir rapidement, autant que se soit ici et pas ailleurs. Bien que laver mon linge sale en public... Il avait du sentir que ma voix était plus aigrie que d'ordinaire parce qu'à présent, il hésitait franchement à poursuivre.

- Quoi ? reprenais-je, pour lui forcer un peu la main.
- Et bien... Ce qu'on a vécu ensemble a été formidable. Mais tu comprends... Maintenant, j'ai besoin de passer à autre chose.

Le ciel vous tombe sur la tête. C'était comme si cette expression venait de se mettre au sens propre du terme. Interdite, je pensais d'abord ne pas être dans la bonne dimension, que ce n'était tout simplement pas la mienne. je n'avais tout simplement pas envisagé cette éventualité, bien que les relations soient tendues ces dernières semaines. C'était comme s'il s'agissait de quelque chose qu'on attendait sans vraiment le savoir.

- Ok.

J'avais répondu du tac au tac alors que dans ma tête c'était un véritable capharnaüm et j'étais incapable d'avoir une pensée censée si ce n'est que cette situation, j'étais certaine de ne pas être en train de la vivre. Il s'agissait sûrement d'une autre personne, il ne pouvait pas y avoir de doutes là dessus, non ?

Bref. Rapide. Qu’est-ce qu’il fallait dire de plus ?

Pourtant le décor se plantait de nouveau tout autour de moi et je voyais lampadaires, vitrines, mannequins, passants... Mais sans regarder Ash, peut être de peur de me brûler les yeux, je reprenais ma route. Seule. Parce qu'il avait rebroussé chemin dans l‘autre sens. La seule perspective de savoir qu'il n'y aurait plus de doigts pour réchauffer les miens en rentrant le soir bien qu'à cette période de l'année il ne fasse pas froid me reconnectait totalement avec ce monde qui était bien le mien. Je ne pouvais plus hésiter.

Alors, aussi facilement qu'on tourne un robinet d'eau pour faire couler un bain, je sentais mes yeux s'embuer tandis que j'ignorais toute cette foule. Était-elle trop occupée pour me remarquer ? Ou alors s'imaginait-elle divers scénarios sur la raison de mon état ? Ce n'est pas dans ces moments là qu'on réfléchit à ce genre de chose.
Tout ce en quoi j'avais osé croire venait de s'évaporer en quelques instants, me laissant pantoise et désorientée comme si tout d'un coup, je ne savais plus comment faire pour marcher.

Alors c'était comme ca ?

Et rien pour se raccrocher, du vide, du vide, toujours du vide... Je pouvais tendre les bras autant que je le voulais qu'il n'y avait que de l'air qui passait entre mes mains qui en cherchaient tout de suite des autres pour pouvoir se sauver de ce conte de fée qui s’était transformé en cauchemar... On dit toujours que ca n'arrive qu'aux autres. On dit toujours qu'on ne réagira jamais de manière aussi absurde. On dit toujours qu'on sera fort. On dit toujours qu'on ne conçoit pas ces comportements.
Et pourtant on finit tous par faire pareil. Un jour. Un matin. Un après-midi. Un soir. On ne sais pas quand ca tombe.

Par fierté sûrement, j'attendais d'être dans ma chambre et d'avoir soigneusement refermé la porte pour laisser libre cours à ma tristesse que moi même je n'arrivais pas à comprendre tellement elle était soudaine, tant je ne m'étais jamais emballée ainsi. Au lieu de prendre refuge dans les draps, premier lieu de réconfort pour tout les malheureux, je me laissais tomber misérablement contre l'armoire.
C'était idiot de croire que plus on faisait de bruit, plus la colère, plus la peine pouvait s'écouler librement, facilement et disparaître rapidement. Silencieuse ou non, elle restait toujours la même et elle mettrait tout autant de temps à disparaître.

Tout se mélangeait. A la fois j'avais la sensation d'être trompée, mais je me trouvais aussi tellement ridicule. Avec une pointe d'objectivité, je pouvais songer que c'était comme ca et que la vie continuait, seulement tout n'est que subjectivité pendant ces heures, ces jours, ces semaines, ces mois.

Alors maintenant, qu'est-ce que je faisais ?

Je ne sais pas combien de temps ce manège se poursuivit; pourtant il finit par cesser, me laissant passive et vidée. Jusqu'à la prochaine fois.

Car il y en a eu des nombreuses.

Donc, je finissais par aller me blottir dans mon lit de douleur, sous la couette, rassurante, le temps d'un sommeil sans rêves, mais bien trop lourd pour être réparateur. Mais puisque c'était le seul repos qu'on m'accorderait pendant longtemps, autant le prendre pendant que j'en avais l'occasion.

Je ne savais pas encore ce que j'avais perdu. Une des personnes que je considérais comme faisant partie des plus importantes. Mais aussi un ami. Avant tout un ami. Ce qui avait rendu notre relation si unique. Est-ce ca aussi, ca voulait dire que c'était terminé ? Impossible. Pourtant, beaucoup de choses devenaient possibles.

Comment fait-on lorsqu'on estime qu'il n'y a pas d'issues ?


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ambre Serana
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1901
Date d'inscription : 25/07/2009

Feuille de personnage
Particularités: Cousine de Aurore Mereadda
Ami(e)s: A-t-on vraiment besoin de le savoir ?
Âme soeur: C'est un débat qu'il faudrait avoir dessus, pas une simple affirmation.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 7 Mai - 18:26

Hey Olivia !
Ce chapitre, il est génial ! C'est celui que je préfère d'entre tous. Une belle réflexion de Ludivine. Les questions qu'elle se pose, on se les pose pour de multiples raisons. On a alors (j'ai plutôt^^) l'impression d'être à la place de Ludivine. En tout cas c'est très très bien écrit et très très bien réussi. Il est, je vais essayer d'emplyer le bon mot, beau. Tu écris vraiment, vraiment très bien. Et puis, bon, j'adore l'histoire et la réaction de Ludivine devans Ashe. Elle e comprend pas vraiment (d'après moi). Une chose est sûre, j'attends la suite
La peronnalité de Ludivine est encore plus complexe que je l'imaginais. J'aime, j'aime !
Bonne continuation pour la suite en tout cas. Merci^^.
Bisous.

_________________
Dray Collins a écrit:
non, je ne tripe pas alone dans mes toilettes en déroulant du papier-cul ..








Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 7 Mai - 19:15

OMG.
C'était quasi-certain que Ash laisserait tomber Ludivine, mais là, comme ça, non !!!!! Ah, mais... Ragggggh !! J'enrage ^^
Horrible.

Ca devient dur dur de mettre des commentaires un peu contructifs sans se répéter à longueur de temps, d'autant plus qu'Ambre a encore une fois tout dit ^^
Alors je te le redis encore : Quel super chapitre !! :D Prenant, comme toujours. L'histoire est merveilleuse, bref, on t'aime Olivia !!

Continue comme ça, tu es formidable
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 8 Mai - 19:43

Et bien et bien.... On peut dire qu'il a été direct!
Comme ça, là, en plein milieu de la rue, "oui, j'ai besoin de passer à autre chose"... Hum hum... Y'a des lieux pour ça! Non mais! XD

Quel chapitre tragique dis moi... On dirait que Ludivine va se tirer une balle!!! Heureusement, il y a Pat! ;) (je vais faire comme si je ne savais rein sur Pat, ce sera plus simple comme ça! ^^)

Un chapitre plein de métaphores, qui plus est! J'ai trouvé celle de la météo particulièrement parlante!

Bonne continuation et vivement la suite, comme d'habitude!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 11 Aoû - 14:03

Bonjour tout le monde ! J'ai l'impression de me répéter ces temps ci, mais je suis désolée d'avoir pris autant de retard n_n... mais j'ai vraiment été très occupée pendant ces vacances jusqu'à maintenant et je n'ai pas pu poursuivre ma fic pendant ce temps là >_< ! Enfin , maintenant que je suis un peu plus libre, j'ai pu me remettre à l'écriture. Ceci est donc la suite en espérant qu'elle rendent satisfait tout les lecteurs !
Bisous à tous !


Réponses aux commentaires :


Ambre : Coucou !
Si tu savais comme tout tes compliments me font plaisir ! J'ai parfois du mal à retranscrire ce genre de choses, car mine de rien, ce n'est pas évident d'entrer dans la peau du personnage ! C'était un peu ce que j'essayais de faire passer, et savoir qu'au moins une personne l'a perçu c'est vraiment super !
Et oui, cette Ludivine est particulière et assez compliquée. D'ailleurs, je n'en ai pas encore terminé avec elle et je lui réserve quelques événements encore... J'espère que tu apprécieras toi aussi !
En tout cas, gros bisous, et voilà un nouveau chapitre ^^


Fleur : Salut !
Merci une fois de plus à toi aussi pour tout tes commentaires qui m'encourage à poursuivre et de me dire que je ne répète pas à chaque fois au fil des chapitres, ce qui est bien évidemment le risque avec ce type d'histoire...
Et oui, Ash est loin d'être le garçon idéal... Mais après tout, lui aussi, il est humain. Enfin, loin de moi de vouloir faire sous entendre qu'on peut le pardonner XDD
Voici la suite avec un chapitre vraiment axé sur Ludivine (enfin, plus que les autres), bien sûr je serais ravie d'avoir une fois de plus, ton avis.
Bisous !


Alexia : Hello !
Et oui... comme tu dis, Ash n'a pas fait dans la dentelle ! Mais tu me connais, plus c'est dramatique, plus ca me plaît plus ca marque le lecteur !! (enfin n'exagérons rien non plus n_n)
Oh non, si Ludivine se suicidait se serait la fin de l'histoire ! D'autant plus qu'un beau programme l'attend... Enfin là dessus, tout est relatif...
Je souhaite vivement que tu aimes ce chapitre également ! Comme toujours, j'apprécie toujours autant d'avoir ton avis sur la question !
Bisous bisous !

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 11 Aoû - 14:07

Play

Chapitre 13



C'est un cercle vicieux et je suis bien incapable d'en sortir. Je me regarde tout les jours dans la glace. Mon visage est le même, quoique plus tiré que d'habitude. Je n'ai pas changé. Pourtant tout en moi est différent. En apparence, je cache bien mon jeu alors que j'ai constamment cette sensation d'oppression comme si on tentait à chaque instant de m'arracher le coeur à mains nues. J'aurais bien préféré cette alternative d'ailleurs; sans cet organe, bien des problèmes peuvent être résolus.

Voilà où j'en suis aujourd'hui. La seule chose que je ressens maintenant, c'est un rejet de plus, rejet que je n'ai pas envie de supporter ni de subir toutefois. Inconsciemment, cela me rappelle la peine que j'ai eu à l'idée de ne plus reparler à ma famille. Si a l'époque j'avais encaissé le coup mieux que je ne le pensais, là c'est une toute autre affaire. C'est pourtant simple; je ne veux plus être seule.
C'est comme une sorte de révélation car j'ai toujours fait abstraction de ce genre de choses. Une sorte d'acceptation acceptation, comme si c'était normal. Seulement je n'en ai plus envie. Alors que je viens de perdre la partie, je veux encore me battre, même si en ce moment, j'ai plutôt l'impression d'être une perdante.

Mais ce n'est pas moi qui a toutes les cartes en mains. Qu'est-ce que je peux faire si ce n'est attendre ? Mais attendre quoi au juste ? Même moi je pense que mon entreprise est vaine. Pourtant je sais exactement ce que je veux et je n'ai qu'une envie là maintenant tout de suite : l'obtenir. Alors que je sais pertinemment que cette envie n'est pas partagé. Comment faire alors ? Je m'enfonce encore un peu plus dans la boue pour ne plus en sortir.

Savoir qu'il ne m'appellera plus, qu'il ne me regardera plus, qu'il ne me touchera plus... Alors que je me répète ces phrases à longueur de journée, je crois qu'on me poignarde le ventricule à chaque fois alors que ce n'est jamais rien que moi qui me blesse. Je tombe alors que je ne veux pas tomber. Je ne me relève pas alors que je veux me relever. C'est mon cerveau qui me dicte ce qu je dois faire et c'est un éternel duel entre nous deux car moi je ne veux qu'une chose; aller plus haut.
Ce qui est ridicule puisque je suis faible. Je le sais car cela fait bien trop longtemps que c'est ainsi.

Je ne sors plus, je ne veux rien si ce n'est errer d'un coin à l'autre de mon médiocre appartement. Il y a bien Pat qui vient tout les jours et qui devient parfois même désagréable avec moi dans l'espoir de me faire réagir enfin, de me donner une grande claque au lieu d'avoir sans arrêt l'espoir qu'Ash n'apparaisse comme par magie pour dire qu'il est désolé et qu'il n'a jamais pensé ce qu'il a dit. Mon imagination est débordante et alors que mon amie me fait un peu plus mal en me disant que c'est bel et bien terminé et que je vais devoir m'y faire, je lui en veux d'être aussi directe car elle devrait savoir pourtant qu'on souhaite toujours qu'un miracle se produise.

Mais je sais qu'elle a raison.

Je me voile juste la face un peu plus. Il y a des points positifs tout de même, et non négligeables, je continue de travailler d'arrache pied, si ce n'est plus qu'avant. C'est à présent ma seule motivation, réussir mes études, comme si ma vie en dépendait. je veux au moins parvenir à ce but. J'y arriverai. C'est la seule chose bonne à laquelle je tente d'accéder.
Pourtant, je n'aime pas aller à l'école alors que j'y suis bien obligée. Ceux qui me connaissent m'observent souvent avec un regard empreint de pitié qui m'exaspère. Je ne veux pas qu'on ait de la peine pour moi. je veux qu'on me laisse tranquille, qu'on me laisse seule, ce n'est quand même pas si difficile que ca à comprendre ! Ces pensées m'étonnent toujours tant elles sont paradoxales; la solitude me mine plus qu'autre chose pourtant je suis incapable de supporter la compagnie des autres. Du coup, je n'ai plus qu'une chose à faire, m'enfermer un peu plus dans mes réflexions.

Je vois bien qu'il y a malgré tout des personnes sincères et malgré moi je leur fais de la peine aussi car je refuse de parler de quoi que ce soit concernant Ash, affirmant que tout va très bien. Je vois que Pat se sent malheureuse de ce manque d'ouverture, mais je ne peux m'empêcher de penser que c'est également un peu sa faute puisque c'est elle indirectement qui m'a poussé à prendre la décision de ne plus en parler après ces remontrances. Après tout, j'ai bien le droit de garder tout ca pour moi, c'est mon jardin secret, c'est ma douleur et je ne veux la partager avec personne.

Je ne fais rien pour m'en sortir, c'est vrai. Finalement peut être que je ne le souhaite pas ?

Tout me semble terne dans mon nouveau rythme de vie. Dès que j'imagine ce que je pourrai faire en compagnie d'Ash ou ce que j'aurai du faire avec lui en cet instant, cela me blesse encore plus et la plupart du temps, les larmes me montent aux yeux sans que je ne puisse rien faire pour les arrêter alors que je déteste pleurer. Et je ne peux que constater que c'est encore pire quand je songe à ce qu'il peut faire en ce moment même.

Sans moi.

Je n'ai pas envie de le détester cependant. Je ne peux pas, je ne veux pas lui en vouloir de voir ses sentiments évoluer, car je sais bien que ce n'est pas quelque chose qu'on contrôle. Aussi je ne veux pas lui faire partager ma douleur; j'accepte. Le contraire serait égoïste.

Mais visiblement, nous n'étions pas du même avis.


**********


Maintenant toute trace de colère a disparu. Moi aussi j'ai fait mon bout de chemin.

Il n'empêche que ton comportement à cette période me pincera toujours un peu le coeur.

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ambre Serana
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1901
Date d'inscription : 25/07/2009

Feuille de personnage
Particularités: Cousine de Aurore Mereadda
Ami(e)s: A-t-on vraiment besoin de le savoir ?
Âme soeur: C'est un débat qu'il faudrait avoir dessus, pas une simple affirmation.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 11 Aoû - 14:30

Ah ! Olivia !
Déjà ça me fais plaisir de voir un nouveau chapitre.
Bon, il était triste ce chapitre mais la fin... Cette phrase qui la prononce ? Ash revenu ? Pat ? Quel mystère ! Rahh ! Suspens presque.

On ressent la tristesse de Ludivine, ça fait presque mal, c'est fort, c'est prenant. Pauvre Ludivine, on a de la peine pour elle, c'est triste.

Sinon je vais encore me répeter mais tant pis parce que le mot qui correspond le mieux à comment tu écris c'est le mot "beau". Ce que tu écris c'est beau.

Au plaisir de te lire à nouveau.
Bisous.

_________________
Dray Collins a écrit:
non, je ne tripe pas alone dans mes toilettes en déroulant du papier-cul ..








Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 13 Aoû - 17:51

Hello!!!

Et ben! Pauvre Ludivine! On a de la peine pour elle… Son mal-être transparaît clairement dans ce chapitre: "je ne veux pas être seule", puis finalement "je ne veux voir personne"… Brrr, on dirait qu'elle va se pendre d'une seconde à l'autre!

Mais quand même, cette phrase finale… On se demande bien ce qui a pu se passer entre Ludivine et Ash pour qu'elle lance toujours ces petites pics qui laissent sous-entendre qu'il y a eu quelque chose d'important qui a suivi…

Donc, quand cesseras-tu d'angoisser le lecteur??? XD

Je te souhait une nouvelle fois bon courage pour la suite! Vivement qu'on sache ce que notre pauvre héroïne malheureuse va devenir!!!

Bye!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 19 Aoû - 22:14

Réponses aux commentaires :

Ambre : Hey coucou !
Oui, on va dire que j'ai tardé à l'écrire celui là... n_n. En effet, là on va traverser une zone de turbulences, je ne le nie pas. alors j'espère que ca ne saurait pas trop répétitif, mais c'est nécessaire à l'histoire, ou plutôt pour mieux présenter la psychologie de Ludivine...
Normalement tu vas petit à petit avoir la réponse quant à la phrase de clôture de chapitre... mais pas dans celui là !
Je te remercie encore pour tes commentaires, qui sont à chaque fois très motivants. dans celui-ci un peu plus d'action, si on veut, j'espère que tu prendras tout comme les autres, plaisir le lire !
Bisous !


Alexia : Salut salut !!
Mais dis moi, tu as réellement envie qu'elle termine pendue XD ? C'est ce que le précédent chapitre t'avait également fait dire... Si ca peut te rassurer, son heure n'est pas encore venue, même si j'avoue qu'elle peut paraître un peu dépressive sur les bords... Mais crois le ou non, elle ne l'est pas !!! ^^
En effet la dernière phrase souligne les événements à venir peut être pas importants pour certains, mais en tout cas, ce sera son cas... Enfin, je ne t'en dis pas plus !
Je te fais de gros bisous en te laissant avec le nouveau chapitre... A la prochaine fois ^^ !

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 19 Aoû - 22:25

Play

Chapitre 14


Tout ceci était bien ridicule. Grâce à toi j'ai au moins compris une chose; ne plus refaire de telles erreurs.


**************


Les semaines passent et je pense sans vraiment me tromper que je n'arrive pas à passer à autre chose. Le temps gris n'est pas pour améliorer mon humeur qui la rend d'autant plus massacrante que je ne supporte même plus toute cette ambiance qui fourmille autour de moi.

Mais si, moi je me suis arrêtée, le temps lui, poursuit sa route. Je suis bien obligée de le suivre même si je n'en ai pas envie. Car mon seul but est de vouloir revenir en arrière même si je sais bien que c'est impossible.

L'impossibilité. Je n'ai l'impression de n'entendre que ca.

Les examens sont finalement arrivés. Ma bonne volonté vis à vis de la fin d'année m'a permis de réussir mon concours qui n'est jamais rien qu'une maigre consolation. je devrai être heureuse pourtant, car tout le monde le serait à ma place toutefois, j'espère encore autre chose. Mais cette autre chose ne se réalise pas.
Mon état d'esprit est en train de changer cependant. Même moi je remarque que je prends un nouveau tournant.

Un bien mauvais tournant.

Mais je suis incapable de pouvoir contrôler ma trajectoire ! Il va me falloir encore beaucoup de temps par la suite pour reprendre des habitudes saines. Quand j'y repense, je me dis que ce n'est jamais rien qu'une force de plus parce que lorsque je me suis rendue compte de mon étourderie, j'ai cessé toutes ces activités qui étaient trop néfastes pour moi.

En attendant, je me laisse porter.

Car en effet, je recommence à sortir, car tourner en rond me lasse un peu. Cela fait bien entendu plaisir à Pat qui ne perd pas son temps dans ces cas là et me traîne dans toutes les rues fréquentables de Berlin, histoire de me dégourdir les pattes. J'ai l'impression qu'elle se surmène pour je ne sais quelle raison et dès l'instant où j'aborde le sujet, elle dit juste qu'elle ne dort pas beaucoup et embraye sur autre chose. Je sens qu'il y a autre chose derrière, mais comme elle s'obstine à ne pas vouloir en parler, je n'insiste pas. Après tout, je comprends sa réaction puisque j'ai la même. Alors je cède à mon tour et abandonne la partie à mon tour.

Comme toujours.

Si tu savais aujourd'hui, Pat, comme je regrette. Depuis, j'ai beaucoup changé. J'espère que tu serais fière de moi.

Je suis dehors tout les soirs. Je sais que je ne devrais pas faire ca, mais maintenant c'est quelque chose, qui, de nouveau, est redevenu un besoin. Je bois plus que de raison, toutefois, je refuse toutes les avances des différents garçons qui viennent se coller prêt de mon siège. Je ne suis pas prête. J'ai l'impression que je ne le serais plus jamais. A part pour une personne.
Une personne que je cherche des yeux car je sais qu'il sera là cette nuit, dans ce pub, même si je fais la parfaite ignorante, comme si tout cela m'était bien égal. Si je mens aux autres, peut être que je mens également à moi même ? Mais non, je suis certaine que c'est Ash et lui seul la personne faite pour moi et maintenant, j'ai aussi décidé de faire n'importe quoi qui est en mon pouvoir pour le récupérer. Il y a eu de la distance entre nous ces derniers temps, ce qui serait à priori normal. Maintenant, il va pouvoir apprendre à me connaître de nouveau.

Il faut bien avouer, même si je refuse de le dire... il me manque. J'ai encore beaucoup de sentiments pour lui, mais je reste tout de même un minimum lucide; avant d'être mon copain, c'était surtout mon ami. Et c'est surtout de cette amitié dont j'ai besoin. Comme s'il s'agissait de quelque chose de vital.

Ce n'était pas important pour toi ? Tu sais que cela m'a encore plus de peine ? J'ai souvent l'impression de t'avoir perdu deux fois...

Je discute avec une fille que je ne connais pas quand je l'aperçois parmi sa foule d'amis. Je sais qu'il m'a remarqué également et je suis déjà prête à aller à sa rencontre, pourtant il détourne rapidement les yeux lorsqu'il croise les miens et s'installe dans un coin plus reculé, toujours entouré de ses nombreux potes dont je ne peux pas me voir la plupart en peinture ce qui m'interdit d'aller plus loin parce que je n'ai aucune envie qu'ils écoutent ce que j'ai à lui dire. Ce qui ne ma pas empêcher de voir un détail qui me saute carrément aux yeux...

Je ne savais pas qu'en plus de ca, tu étais lâche.

- Pat, qui est cette fille ?
- Il y a beaucoup de filles ici, tu sais..!

Elle aussi est mal à l'aise subitement et veux rapidement m'emmener plus loin. Pas besoin d'être idiot pour comprendre la situation.

- Tu vois très bien de quoi je parle. Dis moi ce que tu sais.

Je suis plus désagréable que je ne le souhaite vraiment, mais cette fois, c'est le problème de trop et c'est seulement la volonté de ne pas laver mon linge sale en public qui m'empêche d'aller tempêter contre Ash. C'était donc ca ? Moi qui avait perdu toute fierté et qui me sentais misérable vis à vis de lui, maintenant j'ai l'impression que nous avons échanger les rôles.

Assez, ca ne se passera pas comme ca.

- Et bien... Pat a retrouvé l'usage de la parole, Ash s'est rapproché de Carole et ce qui devait arriver... arriva...

Je lui en veux tout autant de ne pas m'avoir mise au courant car en cet instant, je tombe des nues. Qu'est-ce qu'elle croit elle aussi ? Elle pense peut être bien faire en voulant me protéger et ce n'est qu'une blessure de plus maintenant, mais j'ai toujours pensé qu'il valait mieux que le toit s'effondre sur notre tête d'un coup plutôt que brique par brique. Je décide de ne pas rester ici, j'ai besoin de faire le point. N'importe où sauf ici. Ici où j'ai l'impression d'être lorgnée de tout les côtés alors qu'en fait... Pas du tout.

Oui, je commence à virer parano de nouveau ce qui n'est pas pour me faire plaisir. Cachée de nouveau entre les draps de mon lit, j'imagine toutes sortes de scénarios improbables, une fois de plus, et à présent je crois aussi dur comme fer que si nous ne sommes plus ensembles aujourd'hui c'est pour la simple et bonne raison que cette "Carole" était dans le coin. Pourtant, je ne peux pas lui cracher dessus à cette nana, ce n'est pas elle qui est en tort dans cette histoire. Elle n'a rien fait, elle n'a jamais tenté quoi que ce soit. Je sais parfaitement qui est le fautif maintenant.

A côté de ca je songe aux soi disants amis d'Ash, ceux pour lesquels de nombreuses fois, il m'a fait attendre. Ces mêmes gens qui ne m'apprécient pas non plus apparemment. Seraient-ils également dans le coup ? J'ai beau essayer de me dire que non, et que je délire complètement, rien y fait, je suis absolument certaine qu'ils n'y sont pas étrangers. Tout les éléments concordent en plus. Il faut que je tire tout ca au clair si je veux de nouveau avoir la conscience tranquille...

Oui, mais comment ?

Je ne peux pas le faire moi même, sinon, il y a de grandes chances qu'il pense que je le harcèle et que j'en pince encore pour lui, or, ce n'est pas le but si je veux qu'il m'adresse la parole de nouveau. Parallèlement, cette nouvelle théorie me donne de l'espoir et me dit que tout est encore possible. Il reste alors une éventualité non négligeable... Mettre Pat dans le coup.
Je ne sais pas vraiment quelle heure il est lorsque je lui envoie un sms lui soumettant mon hypothèse. Sans doute qu'elle viendra me dire ce qu'elle en pense de vive voix le lendemain matin... Elle passe de nouveau sa vie chez moi.

J'ai juste sur toute la ligne car effectivement elle débarque dans le début d'après midi, et, avide de savoir ce qu'elle en pense, je ne perds pas de temps et lui demande son avis.

- Ludivine... écoute je pense que tu devrais arrêter avec tes illusions... Vraiment... Ash est passé à autre chose.

Pour le coup, elle est sérieuse, ce qui ne peut que me convaincre de l'authenticité de ses propos, ce qui est loin de me réjouir.

- Tu sais quelque chose, c'est ca ? Tu lui a parlé.

Elle n'acquiesce pas tout de suite, cherchant certainement ce qu'elle va bien pouvoir me dire dans le but de me froisser le moins possible. Pas la peine de faire autant de manières... Il est déjà trop tard.

- Ce que je peux te dire c'est que c'est vraiment terminé.
- Bien.

Forcément, ce n'est pas facile à encaisser et cette fois, c'est moi qui change de sujet, et Pat, en bonne diplomate, sait qu'il ne faut pas insister. On dirait même que ca l'arrange. Elle est marrante celle-là quand elle s'y met ! C'est quand même elle qui s'inquiétait de mon mutisme ! Nouvelle situation qui m'énerve encore plus.

Pourtant cette fois, je ne m'avoue pas encore vaincue.

J'ai déjà une autre idée en tête et cette fois j'évite de l'exposer à mon amie. Je veux y croire jusqu'à la dernière seconde. C'est seulement ma dernière motivation et me donne l'envie de sortir un pied hors de ma couette le matin.

C'est d'un triste quand même.

Voilà où j'en suis. Jamais, je n'aurai cru en arriver à un tel stade. Moi, moqueuse de tout ces couples et de toutes ces histoires qui n'en finissaient jamais avec leurs rebondissements, dans le genre du copain ou de la copine qui retourne vers "l'être aimé", et bien... Moi aussi j'ai envie que cela m'arrive.

Je veux discuter sérieusement avec Ash. Non non, ce n'est pas une question d'insister, je respecte chacun de ses choix et je n'ai pas envie de devenir agaçante avec lui et qu'il ne me supporte plus parce que je ramène toujours le sujet sur le tapis. Je veux seulement savoir. Je veux seulement comprendre. Je suis dans mon droit non ? Oui, moi aussi après tout j'ai le droit de comprendre et de savoir réellement pourquoi il a décidé de prendre une telle décision ! Ce n'est quand même pas rien ce qu'il s'est passé entre nous ! Pourquoi tout le monde devait-il être au courant, alors qu'après tout, c'était moi la principale intéressée ? Je n'arrivais à saisir ce qui l'avait poussé à agir de la sorte, alors que pourtant, quelques jours auparavant il certifiait qu'il avait des sentiments pour moi. On ne dit pas ca à n'importe qui !

Des mots, des mots... toujours des mots. Ca ne signifiait donc rien pour toi ?

Mais en attendant, cela me faisait encore plus penser qu'il y avait anguille sous roche. J'étais de nouveau seule chez moi et plus je me remémorais tout ca, plus les bons moments que nous avions passé ensembles, plus les paroles de Pat... plus je vais mal. Car je ne peux jamais me voiler la face trop longtemps. Je suis malheureuse.
Je me faisais violence pour ne pas passer à l'action. Toutefois ma volonté n'a jamais été très solide.

J'attrape mon téléphone portable.


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Porcelain Heart [fic+commentaires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Planning / commentaires des matchs
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: