RSS
RSS
Porcelain Heart [fic+commentaires] - Page 2

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Porcelain Heart [fic+commentaires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


Arya Soma
Élève de 2ème année



Féminin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Particularités: vient de se teindre en blonde. Comme ça, les gens n'auront plus à se demander quelle sorte de Kinder elle est.
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 11 Oct - 15:10

Bon, je me suis arrêtée au chapitre 3, mais pour te dire que j'adore ♥ T'as un super style, fluide, intéressant, amis pas lourd ni chiant, 'fin, bref, c'est super !
Surtout, ça se passe en Allemagne, quoi xD Et l'héroïne s'appelle Ludivine, ça à tout pour être une super fic' ! Je vais lire la suite, mais j'adore déjà ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Scarlett Dawbson
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1123
Localisation : Probablement en train de dessiner quelque part dans le parc, ou sur le pont
Date d'inscription : 20/10/2009
Célébrité : Kathryn Prescott

Feuille de personnage
Particularités: Mes cheveux rouges, c'est ce que les gens remarquent en premier. Pour le reste... Cela ne regarde que moi.
Ami(e)s: Haruhi, Ophelia, Rose
Âme soeur: Into the stormy sea, will you remember me ?

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 23 Oct - 18:04

Félicitations Olivia ^^

J'ai souvent du mal avec les fics, parce que je n'arrive pas à m'y laisser prendre, je ne sais pas trop pourquoi... En tout cas la tienne, j'ai tout lu d'un coup et avec plaisir, donc rien que ça c'est très positif x)
J'ai lu en écoutant les musiques avec le chapitre correspondant et franchement tu les as bien choisies parce que elles amplifient l'ambiance, c'est très adéquat. Par exemple le dernier chapitre qui est plus positif, la musique est plus entraînante, bref j'aime beaucoup ^^

Je trouve l'histoire prenante et j'ai hâte de savoir la suite =P Ca me fait un peu penser à Hell, le côté désabusé d'une jeune fille qui se noie dans l'alcool et les soirées non-stop, mais avec un petit côté poétique en plus.

Bref bonne chance pour la suite =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Haruhi Michiko
Elève de 7ème année & Préfète



Féminin
Nombre de messages : 2080
Date d'inscription : 07/06/2009

Feuille de personnage
Particularités: Il me manque une case. Mais bon vu que quasiment tout Poudlard a le même problème, je m'inquiète pas!
Ami(e)s: Scarlett, Taylord, Lilian (sniff) principalement. Trio de Gryffondor 8D
Âme soeur: Tout raisonnement sur l’amour le détruit

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 24 Oct - 6:52

Coucou Olivia^^

On en entendait parler de cette fic', et maintenant, je pige tout l'intérêt qu'on a pour "Porcelain Heart". C'est très fluide, avec un style que j'aime beaucoup, un savoureux mélange entre ton style de Rp et... autre chose.Tu as le don du mystère, Olivia . J'ai vraiment envie de savoir la suite des aventures de cette chère Ludivine... En plus, j'aime l'idée que ça se passe à Berlin.

En parlant de Ludivine, c'est un personnage très complexe, renfermé, mais il y a quelque chose de plus. Elle pèse toujours le pour et le contre avant d'agir, et comme a dit Nathan, elle n'est pas parfaite, simplement normale et c'est bon de pouvoir s'identifier à elle! Même si moi je suis trop jeune pour passer mes soirées en boîte et boire comme un trou x)

Et puis ce début d'histoire d'amour avec Ash, hhmm... délicieux!

Bisous Olivia <3

_________________

~~~~~~~~~~


Merci Hannah <3


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 29 Oct - 17:05

Réponses aux commentaires :

Alexia : C'est un personnage assez complexe, oui, je suis contente que ce soit cet effet là qui ressorte, quitte à ce qu'on ne l'aime pas beaucoup.
Et oui, deux mois, c'est long XD mais je ne dis rien de plus, ca avance progressivement... J'espère que ce chapitre te plaira autant que les autres !! Bisous !!!

Hermione : ^^ je suis contente que tu sois emballée par l'histoire, et bien entendu, j'espère que ca va continuer avec ce prochain chapitre. Ca me fait plaisir qu'on s'identifie à elle, non pas que ce soit une bonne chose, non pas vraiment en fait XD, mais c'est très encourageant pour la suite !! N'hésite pas à me dire ton avis ! Gros bisous !!

Arya : Une nouvelle lectrice, tu m'en vois comblée ^^. Est-ce que tu as pu lire les autres chapitres depuis ? J'espère que tu les as aimé aussi. Merci pour tes compliments, cela me donne également envie de continuer. Voici donc la suite, dis moi ce que tu en pense !! Bisous bisous !!

Scarlett : Hello ! Et bien, ce que tu me dis là me fait très plaisir, surtout que c'est vachement motivant de constater que les gens se laissent prendre à la lecture. J'espère bien te donner l'envie de lire la suite à chaque fois. Pour la musique, c'est l'effet recherché, heureuse de voir que ca te plait ^^. Je serais ravie d'avoir ton avis pour la chapitre 6 !! Biz !

Haruhi : Merci pour tes compliments, j'en suis vraiment très heureuse. Maintenant, j'ai encore plus envie de poster les chapitres suivant XD ! Et puis je suis contente de faire passer les messages que je voulais, les sensations et tout ca... C'est un peu rassurant je dois dire. Tu l'attendais, voici la suite; dis moi ce que tu en penses ! Bisous !


Merci à tous pour vos impressions, c'est vraiment surper encourageant pour la suite.

Enjoy !

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 29 Oct - 17:13

Play


Chapitre 6




Novembre.

Une vague de froid arrivait sur Berlin, et depuis quelques jours tout les habitants avaient sortis leurs gros manteaux pour mieux se protéger du vent. Je resserrai mon écharpe autour de mon cou et j'affrontais les rues de la capitale pour me rendre dans le café où Pat m'avait donné rendez vous. C'était la veille du week-end et comme je n'allais pas pouvoir être disponible pour sortir, à cause de mon travail que je prenais à présent très à coeur, mon amie avait insisté pour une petite sortie entre filles. Elles étaient de plus en plus rares car nous vaquions toutes les deux à nos activités scolaires. Tout cela avait remplacé nos anciennes soirées.
Pat avait eu du mal à se faire à ce nouvel emploi du temps. D'abord, elle avait commencé par me convaincre de l'accompagner dans les bars, comme avant, même si je ne buvais pas comme un trou percé. Comme je refusais souvent, elle avait finit par s'y rendre seule, mais ma compagnie lui manquait, m'avait-elle dit, lorsque enfin, elle se décidait à jouer aux petites filles sages.

Je poussai la porte du petit pub et j'accueillais avec joie la douce chaleur qui venait me caresser le visage. Je fermais les yeux quelques instants, le temps de sentir mon corps se réchauffer, puis je cherchais ma camarade de choc qui était au fond de la salle et qui m'attendait patiemment, tout en choisissant sur la carte, la boisson qu'elle allait commander. Sans attendre, j'allais la rejoindre.
Un large sourire se dessinait sur son visage lorsqu'elle remarquait ma présence.

- Quoi ?
- Rien...

Je ne cherchais pas à en savoir plus, ce qui semblait la déranger au premier abord, mais elle n'en fit rien et continuait à afficher sa mine réjouie, l'air de dire "Je sais quelque chose que tu ignores".

- Je voudrais un chocolat chaud, s'il vous plaît ! Demandait-elle alors que le serveur venait prendre de nos nouvelles.
- Un cappuccino pour moi.

Je gardais le silence, j'avais la tête ailleurs. Inutile de préciser à qui je pensais depuis des semaines à chaque minute de la journée... J'avais toujours eu un visage expressif et Pat savait très bien ce qu'il en était à cet instant précis.

- Tu devrais foncer. Il a avoué.
- Qu'est-ce que tu racontes ?

Je jouais à la conne, mais je savais parfaitement ce qu'elle entendait par là. Cette nana était trop perspicace.

- Et puis d'abord, comment est-ce que tu peux en être aussi sûre Pat ? Il te l'a dit en personne.
- Non. Mais Chris m'en a parlé. C'est suffisant.
- Ça ne veut rien dire. Et puis, si tu te mets à écouter les ragots de Chris...

Pour la première fois, je marquais un point tandis que la rouquine bougonnait à voix basse. Et pourtant, elle tout autant que moi, nous savions qu'elle avait raison sur toute la ligne, même si je jouais à l'aveugle depuis plusieurs semaines. J'étais butée. Je refusais de voir cette éventualité en face. Alors pourquoi est-ce que je sentais mes oreilles devenir aussi rouges que la pivoine ? Ce n'était certainement pas à cause du chauffage...
Déjà, mon amie revenait à la charge. Qu'est-ce qu'elle pouvait être hargneuse quand elle s'y mettait !

- Tu as la trouille, c'est ca ?
- Oui.

Apparemment, elle était surprise de ma réponse, car cela ne me ressemblait pas d'avouer ce genre de choses aussi facilement. Elle gardait sa petite cuillère en suspens pendant plusieurs secondes avant de se reprendre.

- Puisque je te dis que mon info, c'est du solide ! Si tu ne fais pas le premier pas, Ash n'osera pas non plus.
- Tant pis, pour lui. Ecoute, je... je ne peux pas.

J'étais de plus en plus mal à l'aise. Avouer mes plus grandes craintes n'était pas à l'ordre du jour...

- Pourquoi ?

Je ne répondais pas à cette dernière question, et je continuais de touiller la mousse de mon cappuccino. Heureusement pour moi, cette fois ci, Pat n'insista pas. Je n'étais pas encore prête à lui dire que j'étais réellement angoissée à l'idée e devoir me jeter à l'eau la première. Je voulais être absolument certaine de ne pas me tromper. Je n'étais pas convaincue qu'elle arrive à comprendre ca, elle qui avait déjà eu plusieurs relations de quelques mois. A chaque fois, c'était elle qui avait mis fin à une histoire. Moi, une fois que j'étais prise dans l'engrenage, c'était foutu. Je ne pouvais pas me tromper et j'étais encore assez lucide pour comprendre que je ne pouvais pas faire n'importe quoi.

Bien sûr, je ne mettais pas ma vie en jeu, et je passais pour la plus parfaite des crétines, celles qui pensaient encore avec un siècle de retard. C'était ridicule. Stupide. Mais pour moi, l'Amour ne pouvait être synonyme de jeu. C'était trop bête comme réaction de ma part, j'en avais conscience, mais en même temps, je refusais d'être comme mon amie. De toute façon, je n'étais même pas capable de lui arriver à la cheville.

Parfois, j'ai l'impression que tu as bousillé ma vie.

Nous reprenions notre conversation sur des sujets plus anodins autant dire que nous parlions chacune de nos prochains projets en ce qui concernaient nos études. Le sol était désormais moins glissant et je finissais rapidement mon café avant de prendre congé et de m'engouffrer de nouveau dans le vent qui était d'autant plus glacial puisqu'à présent la nuit commençait à tomber. Je ne tardais pas sur le trottoir et bientôt, j'enfonçais la clé dans la serrure de ma porte d'entrée. J'avais déjà hâte de prendre un bon bain et de regarder les séries du vendredi soir, un bol de Pop Corn dans les mains.

Chaque jour m'était un peu plus difficile. Je ne pouvais m'empêcher de dessiner les traits de son visage dans mon esprit et je m'imaginais parfois, -pour ne pas dire souvent- et je me voyais effleurer ses joues, ses paupières, ses lèvres, ses cheveux... Seulement, je ne pouvais pas. Il y avait encore cette montagne de briques invisibles qui m'empêchait d'avancer. A quand la nouvelle chute du célèbre mur de Berlin ? Souvent, j'espérais. Mais souvent aussi, j'étais contente qui personne ne soit à même de réussir. C'était stupide. Carrément con, même.

Et à côté de ca, alors que je m'installais dans le canapé, un gros plaid à la main, mon saladier de Pop-Corn de l'autre, j'attendais désespérément que l'écran de mon téléphone s'éveille et que la sonnerie d'un message retentisse dans la pièce.

Je n'étais décidément qu'une faible.

Là encore, je décidai d'attendre que ce soit lui le premier à m'envoyer un SMS, histoire d'être certaine qu'il avait bel et bien envie de me parler. J'étais toujours pleine de doutes. Je ne pouvais pas avancer. Un pas en avant, trois en arrière...
Je décidai donc d'ignorer mon portable et je le laissais tomber entre les coussins du sofa pour mieux résister à la sensation. Ma mauvaise volonté reprenait finalement le dessus à l'annonce de la première pub à la télévision. Il avait prit l'initiative les deux soirs précédents. J'étais trop impatiente. Me me saisissais de mon appareil et je pianotais un message. Quelques minutes plus tard, il était envoyé.

Ce petit rituel fait partie des choses qui me manquent le plus, aujourd'hui.

Nous avions pris la fâcheuse tendance de demander les nouvelles du jour à l'autre chaque soir, jusqu'à parfois tard dans la nuit. D'ailleurs, c'était souvent moi qui capitulais la première, sur les coups de une ou deux heures du matin. Dès lors, le lendemain ,c'était de nouveau l'attente, toute la journée. Et moi, je continuais de me faire souffrir en refusant de croire les ragots que j'entendais inévitablement, tout autour de moi.
Mais voilà, je me disais que plus j'attendais, mieux je pouvais me rendre compte de sa patience. Étant pessimiste de nature, j'avais pensé qu'il se serait vite lassé. Mais non. Chaque jour, mes espoirs étaient de plus en plus solides et je me permettais enfin de croire en quelque chose. Il restait là, il avait de délicates attentions pour moi, il se montrait très patient et c'en était presque trop demander.

Je venais tout juste d'envoyer mon message et j'étais déjà dans l'attente d'une réponse. Parfois, elles ne tardaient pas, à d'autres moments, elles arrivaient plus tard, et cela m'était insupportable car j'avais sans arrêt l'impression de déranger le garçon.

Pourquoi toutes ces réactions pour le moins grotesques ? Il était tout à fait certain que si j'en avais parlé à Pat tout à l"heure, elle aurait immédiatement conclu que j'étais en train de tomber amoureuse. Cependant, j'avais encore suffisamment la tête sur les épaules pour savoir que ce n'était pas le cas. Oui, certes, j'avais un comportement pour le moins explicite, mais j'étais incapable de parler de sentiments pour l'instant car même si j'éprouvais une très forte attirance envers mon ami, pour ma part, je ne pouvais affirmer que j'étais absolument dingue de lui.

Peut-être étais-je trop sentimentale à cette époque...

Une mélodie retentissait finalement alors que la pub était terminée depuis au moins vingt minutes. Je ne cachais pas que je bondissais presque sur mon téléphone. J'imaginais par avance ma réponse, quand je constatais avec déception qu'il s'agissait seulement d'une de mes camarades de classe avec qui je m'étais liée d'amitié une ou deux semaines plus tôt. Elle me demandait si j'avais du tissu rouge pour la dépanner lundi. Elle n'habitait pas sur place et n'avait aucun moyen de se déplacer.

Frustrée, je ne répondais pas et je laissais choir mon appareil sur la table du salon. Fin de la série. Toujours pas de réponse. Qu'est-ce que cela pouvait-il me faire de toute façon ? Je ne réagissais jamais ainsi lorsqu'il s'agissait de ma meilleure amie. J'étais trop nerveuse à l'idée de pouvoir lui plaire. Maintenant qu'on me remarquait un tant soit peu, je voulais rester dans la lumière. Cela m'était arrivé trop peu souvent. A présent que la chance me tournait, je devais absolument la garder de mon côté.

J'étais surtout très conne.

Mais pourtant, qui dans sa vie n'avait pas connu pareille situation ? Après tout, nous ne sommes rien de plus que des êtres humains avec des réactions et des actes qui ne sont pas forcément les meilleurs comportements à adopter. On continuait d'avancer, avec nos erreurs en guise de sac à dos, mais était-ce vraiment un mal finalement ?

Je ne veillais pas ce soir. A mon réveil, le lendemain, je constatais que j'avais un nouveau SMS.


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 7 Nov - 8:45

Et bien et bien, quel chapitre intéressant...

On en apprend encore un peu plus sur la psychologie de l'héroïne. Ses angoisses, ses dilemmes intérieurs...
Quand même, elle est un peu maso! Elle a super envie d'être avec Ash mais elle refuse de se laisser aller et du coup, elle est tiraillé par la peur qu'il n'aille voir ailleurs... Ce serait tragique, d'ailleurs, qu'il aille voir ailleurs.

Sinon, que dire de plus? Comme d'habitude, tu nous laisse dans le suspense avec ce sms mystère... Peut-être que ce n'est mêma pas son prince, mais une horrible pub sfr qui vous annonce un nouvelle offre exclusive à ne pas rater? XD

Je te souhaite une très bonne continuation! J'ai hâte de connaître la suite, puisque tu continues à nous laisser sous-entendre que ça va mal finir... ^^
Bisous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ilaya Aragon
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 385
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s: Mon chat, il compte ?
Âme soeur: Le grand méchant loup.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 7 Nov - 11:54

Hellow ! ^^
Tu sais quoi, je viens de dévorer d'un coup les six chapitres, et j'aime vraiment beaucoup. L'atmosphère à quelques chose de... doux, tendre et brutal à la fois, m'enfin j'arrive pas trop à l'expliquer clairement, mais voilà, c'est vraiment beau. Je ne sais plus qui l'a dit mais moi aussi j'adore le coté poétique, et ton style est vraiment sympa, simple et efficace !
J'ai particulièrement accroché pour le 6èma chapitre, vivement la suite !!! =)
Bonne continuation alors...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Scarlett Dawbson
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1123
Localisation : Probablement en train de dessiner quelque part dans le parc, ou sur le pont
Date d'inscription : 20/10/2009
Célébrité : Kathryn Prescott

Feuille de personnage
Particularités: Mes cheveux rouges, c'est ce que les gens remarquent en premier. Pour le reste... Cela ne regarde que moi.
Ami(e)s: Haruhi, Ophelia, Rose
Âme soeur: Into the stormy sea, will you remember me ?

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 20 Nov - 13:48

Moi le chapitre six il me fruuuuustre x)

J'ai trop hâte qu'elle réussisse à franchir le pas avecAsh ^^
Mais sinon c'est toujours aussi bien, la personnalité de l'héroïne est complexe, tu arrives trop bien à faire durer le suspens et on est sûr de rien ^^

Continue comme ça mais ménage tes lecteurs quand même x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 5 Déc - 22:11

Réponses aux commentaires :

Alexia : Ton avis est toujours le bienvenu et cela me fait plaisir que tu lises chacun de mes chapitres.
Et oui, Ludivine est ce genre de nana un peu chiant qui réfléchit un peu trop... C'est peut être ce qui fait son charme en fait .
Et non, ce n'est pas non plus une pub pour SFR XD ! En fait, c'est pas ca le plus important, ce n'est qu'un détail anodin... Mais je ne t'en dis pas plus et je te laisse découvrir le chapitre 7 ! J'espère bien qu'il te plaira !! Bisous !


Ilaya : Je suis contente d'avoir réussi à te convaincre !! Il y a toujours un doute constant de savoir si ca va plaire ou pas... Je suis donc ravie de voir que tu aimes le style, l'ambiance... C'est important de voir les côtés positifs et négatifs ^^.
Si tu as apprécié le chapitre 6, je pense que le dernier devrait te brancher également... N'hésite pas à me dire ce que tu en penses !
Gros bisous !!


Scarlett : Héhéhé, c'est qu'en plus ca m'amuse, j'adore le suspens, mouahahah ! Je suis contente de voir que ca marche, sinon cela aurait prouvé que j'avais franchement loupé mon coup ...
Tout le monde attend ce grand moment avec impatience donc... J'espère alors ne pas trop te faire patienter, toi et les autres lecteurs ! J'ai hâte de connaître ton avis sur la suite de l'histoire, fais le moi savoir en tout cas !! ^^
Bisous et bonne lecture !

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 5 Déc - 22:23

Play


Chapitre 7




Décembre.

C'était le milieu du mois. La neige tombait doucement sur tout le pays, d'après la météo. Il était 17h30 tandis que mon coeur battait la chamade et qu'une boule de stress faisait la java au fond de mon estomac. Je ne savais absolument plus quoi faire.

Pourtant, je m'étais préparée à cette éventualité depuis plusieurs semaines et je ne pouvais pas repousser ce moment indéfiniment.

Je n'avais pas vu Ash depuis un petit moment. D'une part, je l'évitais pour être plus forte, et puis, sans mentir, j'avais beaucoup travaillé, ce qui avait porté ses fruits d'ailleurs car j'avais reçu les félicitations de mes professeurs.
Lui-même m'avait dit qu'il n'avait pas eu souvent l'occasion de sortir, et nous n'avions eu la chance de nous voir qu'une fois ou deux, mais d'un bref salut de la main, car, en règle générale, j'évitais de traîner à l'extérieur. J'appréciais de plus en plus le calme de mon appartement.
Nous n'avions pas arrêté pour autant de nous envoyer des textos tout les deux ou trois jours, quand ce n'était pas chaque soir.

Maintenant, il est de plus en plus explicite avec moi. Je n'ai plus de doutes.

Il m'a prévenu il y a deux jours qu'il désirait me voir. Encore une de ces sorties qui ne veulent rien dire. Il sait tout autant que moi que c'est faux.

C'était les vacances, et moi aussi j'avais envie de le retrouver.

Plus question de faire marche arrière. Devant le fidèle miroir de la salle de bain, j'accordais un soin tout particulier à ma tenue jusqu'à ma coiffure. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas réalisé autant d'efforts. Depuis qu'il m'avait proposé notre prochaine sortie, j'avais remué mon armoire dans tout les sens, cherchant la tenue la plus adéquate. J'avais l'impression de redevenir une collégienne qui cherchait à tout prix à se mettre en valeur pour enfin être remarquée par le garçon de la classe qu'elle trouvait le plus craquant. A cette pensée, je souriais. Tout cela était ridicule et pourtant je bombardais une mèche rebelle de spray pour lui ordonner de tenir en place.
J'examinais attentivement mon reflet, cherchant le moindre petit détail qui n'allait pas, et enfin lorsque je fus pleinement satisfaite de ma robe en laine noire, de mes escarpins ainsi que de mes cheveux que j'avais relevé, je m'adressais un dernier sourire dans la glace et j'attrapais mon manteau pour m'engouffrer dans la fraîcheur de l'hiver.

Il y a encore des soirs ou je revois cette scène avant de m'endormir.

Dès l'instant où je mettais un pied dans la rue, je regrettais d'avoir voulu la jouer sophistiqué au lieu d'enfoncer tout simplement un bonnet sur ma tête pour protéger mes frêles oreilles, qui déjà, devenaient rouges de froid. Je marchais pendant un bon moment avant d'arriver enfin à notre lieu de rendez-vous. Je poussais la porte de ce même pub, dans lequel Pat m'avait affirmé plusieurs semaines plus tôt que j'avais enfin trouvé l'homme de ma vie. Maintenant que j'y réfléchissais, elle allait m'en vouloir parce que je ne l'avais pas informé de cette sortie imprévu. De toute façon, elle allait bien finir par savoir... comme toujours.

Le café était bondé et je ne savais pas si Ash était là. Parfois encore, je me dis que si tu avais été absent ce jour là, tout aurait été tellement plus simple. Alors que je n'aurais seulement réussi qu’à repousser cet abominable moment...

Enfin il m'adressait un signe de la main et me rejoignait.

- Viens. J'ai finalement trouvé une table de vide là bas.

Sans attendre ma réponse, il saisissait mon poignet. Alors que je le suivais docilement, inévitablement, je sentais des fourmillements dans mon bras, jusqu'au bout de mes ongles. J'étais nerveuse... Mais tellement excitée malgré tout. Ce simple geste augmentait d'un coup mon rythme cardiaque, si c'était possible, tellement les battements étaient déjà rapides.

Je masquais ma gêne alors que j'enlevai mon manteau pour le poser sur le dossier de ma chaise. Pendant ce temps, il se lançait dans des explications.

- Désolé, je n'avais pas réalisé qu'il y aurait autant de monde... Je t'ai attendu pour passer commande.

Il me tendait la liste des boissons.

- Ah... hum, merci.

Il fallait que je me reprenne immédiatement si je ne voulais pas avoir l'air d'Ariel la petite sirène qui avait perdu le beau son de sa voix. Depuis quand me sentais-je mal à l'aise en sa compagnie ?

- Ca me fait plaisir que tu sois venue. J'ai l'impression que ca fait des lustres, le temps où je te voyais en train de bouder au Night Club.

Comment voulait-il que je me détende s'il ne cessait de me prendre au dépourvu ?

- Oui... Oui, moi aussi.

Cependant ce fut la décharge électrique. Mon regard pétillant de nouveau, je faisais une grimace semblable et sa réaction fut immédiate. Son rire se mêla aux nombreuses conversations qu'il y avait dans la pièce.

Le mur était brisé. Enfin.
Maintenant, je le reconstruis, tant de bien que de mal.

Tant nous plaisantions, j'oubliais peu à peu pourquoi nous étions ici. Même s'il ne l'avait pas formulé, lui aussi devait avoir comprit que je n'étais plus dupe depuis longtemps...

- Bon. On sort un peu ?

J'haussai simplement les épaules, incapable de faire autre chose. Mes appréhensions remontaient à la surface.

J'avais vraiment l'air d'une cruche à cette époque.

Je me blottissais de nouveau dans mon long manteau et nous quittions finalement le pub. Une nouvelle fois, chaque parcelle de peau qui recouvrait mon visage me brûlait à cause de froid, et le vent semblait plus fort. Je planquai mon nez dans mon écharpe et nous étions fin près à braver cette soirée d'hiver...

Et puis, le plus naturellement du monde, de son bras droit, il s'emparait de mes épaules, comme si nous étions en couple depuis des années, des lustres, des décennies. L'occasion était trop belle. Au lieu de me dégager, je me resserrais encore plus, la chaleur de son corps me réchauffant incontestablement.

- Où est-ce que tu m'emmènes ?

Le son de ma voix s'élevait légèrement, masquée en partie par mon écharpe.

- Tu vas voir.

J'avais perdu toute notion du temps, mais cela m'était égal. Cachée comme je l'étais dans mes foulards, Ash ne pouvait pas le voir, mais un sourire s'était dessiné sur mes lèvres et semblait s'être figé à cause de la fraîcheur de Décembre. Je savais presque par avance notre destination, mais en même temps, cette petite touche de mystère me plaisait.
Lui aussi devait avoir remarqué que j'avais deviné ses intentions, car après un rapide regard en coin, il me faisait un clin d'oeil plus que significatif.

Mais peut être que le moment le plus important de ma vie n'était qu'une chimère ?
Parfois, j'arrive à croire que tout cela n'a jamais existé.
De la fumée. Juste de la fumée.

Mes suppositions se confirmaient : alors que je relevais les yeux je ne pouvais que constater que nous étions au parc. Ce même endroit où je m'étais lâchement défilée quelques semaines plus tôt. Maintenant je regrettais d'avoir été aussi ridicule. J'avais perdu de précieux jours. Pour quoi ? Pour rien. Ou si, pour mon éternelle bêtise.

En fait, je n'avais pas si tort que ca. Quoi qu'il en soit, il est quand même trop tard maintenant.

- Ca te prend souvent ces petites promenades nocturnes dans le parc ?

- Au moins, tu ne peux pas te plaindre parce qu'il y a trop de monde.

- C'est vrai.

Nouveau silence.

Naturellement, nous nous dirigions vers la fontaine. Je m'asseyais sur le rebord et il ne tardait pas à me rejoindre. Cette fois, je n'attendais pas de signal. Ma tête se logeait sur son épaule. J'attendais. Mais je ne voulais plus attendre justement.

Un nouveau geste, un nouveau regard, une nouvelle parole ? Nous n'avions jamais été aussi près du but. Alors pourquoi Diable restait-il tranquillement assis à regarder les étoiles ? D'ailleurs, il était vrai que la nuit était sans nuage et que le spectacle, vu d'ici était particulièrement beau à regarder. Si je n'avais pas été aussi frustrée, sans doute que je me serais immédiatement endormie sur son épaule, qui était par la même occasion très confortable.

Mais seulement voilà, j'étais décidément trop nerveuse et énervée pour songer à dormir.

- Je pense qu'il est temps de rentrer, tu ne crois pas ?

Alors là, c'était le pompon !! Qu'est-ce que c'était que cette mauvaise blague ?! Pourquoi avait-il tenu à ce que nous venions jusque ici, si c'était seulement pour observer le ciel ? Je préférais autant rester dans l'ambiance bruyante du café à ce compte là.
Je redressais la tête à l'instant même où celui ci se relevait, en vue de me raccompagner jusqu’à chez moi. J'étais triste et déçue. Finalement, j'avais sans doute eu raison. Il avait dû finir pas se lasser.

Alors pourquoi prenait-il un malin plaisir à se foutre de ma tronche ? Je n'étais pas d'accord. Je n'étais plus d'accord.

Instinctivement, je me saisissais de son bras que s'éloignait et je bondissais à mon tour sur mes deux pieds.

- A quoi tu joues ?!

Les mots s'échappaient de ma bouche sans que je puisse les retenir. J'avais la tête qui tournais, les mains engourdies... Le froid n'avait pas un effet bénéfique sur moi...

Et avec tout ca, je ne réalisais même pas qu'il posait enfin ses lèvres sur les miennes...


Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.







Dernière édition par Olivia Balsey le Sam 12 Déc - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ilaya Aragon
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 385
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s: Mon chat, il compte ?
Âme soeur: Le grand méchant loup.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 6 Déc - 19:50

Aaaah enfin quelque chose de concluant !
J'ai eus peur vers la fin, je me suis dit qu'ils allaient repartir chacun de leurs côté sans que rien ne se passe...
Heureusement qu'il y a la dernière phrase ^w^
En tout cas c'est toujours aussi bien, continue comme ça j'ai hâte de lire la suite !!!
Biz'

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Scarlett Dawbson
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1123
Localisation : Probablement en train de dessiner quelque part dans le parc, ou sur le pont
Date d'inscription : 20/10/2009
Célébrité : Kathryn Prescott

Feuille de personnage
Particularités: Mes cheveux rouges, c'est ce que les gens remarquent en premier. Pour le reste... Cela ne regarde que moi.
Ami(e)s: Haruhi, Ophelia, Rose
Âme soeur: Into the stormy sea, will you remember me ?

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mar 8 Déc - 15:37

En fait Olivia prend du plaisir à faire stresser ses lecteurs, j'ai compris x)

Bah trèèès bon chapitre et je vais me répéter mais il me frustre aussi!! Certes ils s'embrassent enfin mais c'était pas évident et en plus toutes tes petites remarques me laisse présager que la suite va être horrible... u_u Tu peux pas nous faire ça!!!

Écris vite la suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 12 Déc - 20:13

Hey hey hey!!!

Bon, avant de te donner mon avis sur le chapitre, il faut absolument que je te montre sur quoi je suis tombée, parce que ça m'a brûlé les yeux...

TADAM: "Dès l'instant où je m'étais un pied dans la rue"



Bref, enfin! On n'attendait plus! Mais tu es quand même cruelle! Ils s'embrassent mais en même temps, on sait que ça va mal finir à cause de tes petits sous-entendus!!! Cruelle que tu es!

Mon hypothèse pour la fin: Ash est un horrible manipulateur! Il va lui briser le cœur et son ex va l'aider à se remettre. Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants!


Bisous et bonne continuation!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 3 Jan - 15:39

Réponse aux commentaires :

Ilaya : C'est toujours un plaisir d'avoir ton avis sur mes chapitres. Tu sais que j'ai pensé terminer le chapitre sur un truc dans ce genre là ? Pour pouvoir continuer là dessus sur le suivant... Mais finalement j'ai renoncé parce que je savais que j'allais me faire taper sur les doigts s'ils ne s'embrassaient pas maintenant XD !
Je poste enfin la suite, nouveau rebondissement. N'hésite alors pas à me dire ce que tu en penses !! ^^
Gros bisous et bonne année !

Scarlett : Ah mon chou, c'est vrai que j'adore travailler le suspens héhé ! J'espère que c'est réussi !!
Les petites phrases, c'est le but justement, mouahahah, j'espère que ca ne gâche pas tout quand même, car je suppose que vous avez tous une petite idée sur la suite des événements... Ou pas d'ailleurs parce que j'ai encore le temps de changer d'avis ^^ !
Voici le nouveau chapitre, un peu en retard, mais je suis overbookée sans arrêt T__T il faut que je m'avance XD !
Bonne année !!

Alexia : Bonne année ma chère !
Merci pour ta remarque, en lisant, j'ai pas compris pourquoi j'avais cette énorme faute qui me dérangeait grandement XDD ! En tout cas, j'ai rectifié immédiatement ^^ !
Que dire... c'est vrai que moi je m'éclate à écrire car je sais exactement ce que je vais faire de mes pauvres personnages hihi... Mais bon, pour le lecteur, je suppose que c'est quand même moins amusant, c'est vrai...
Ah les suppositions, j'adore ca ! N'hésite pas à en faire d'autres j'aime bien voir comment vous imaginez la suite de l'histoire !
Voilà, dis moi ce que tu penses de ce chapitre surtout !
Bisous bisous !!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 3 Jan - 15:49

Play

Chapitre 8




Je me réveillais, et les yeux encore collés par le sommeil, je regardais l'heure : huit heure moins le quart. Avec un soupir de lassitude, je me laissais mollement retomber sur mon oreiller. Je savais que le sommeil ne reviendrait pas alors je traînassais pendant encore une bonne heure, ne réalisant pas encore ce qui c'était passé à peine quelques jours auparavant.
Le premier matin, j'avais simplement voulu me persuader que j'avais fait un rêve jusqu'à ce que je lise un sms de "Bonjour" de la part d'Ash. Je ne pouvais pas concevoir que quelque chose que j'avais réellement souhaité puisse réellement m'arriver.

J'étais éblouie par un soleil qui ne se couchait jamais.

Des paillettes et des fleurs dans les yeux, il m'était totalement impossible d'être pessimiste à présent. Étais-je déjà follement amoureuse ? Non, juste sous le charme d'une chimère qui à présent était bel et bien en chair et en os !

Bien entendu, j'avais dû prévenir Pat quasiment immédiatement en lui faisant auparavant jurer de ne pas se ruer chez moi quand je lui annoncerais la merveilleuse nouvelle. Cependant comme elle se doutait de ce que j'avais à lui dire, elle avait fini par me raccrocher au nez et une demi heure plus tard, elle tambourinait à ma porte alors qu'il ne devait pas être loin de deux heures du matin. Cette fille n'avait décidément aucune notion du temps !! J'eu à grand peine de l'empêcher de crier dans tout l'appartement avec hystérie pour éviter de réveiller les voisins.
S'ensuivit donc un récit complet et détaillé de la soirée et je terminais de raconter théâtralement l'épisode du baiser. Est-ce que c'était vraiment moi qui parlait ? C'avait toujours été le rôle de la rousse de m'expliquer ses récits avec ses nombreuses conquêtes palpitantes, les miennes étant pour le moins médiocres et dénuées d'intérêts.

Le monde changeait progressivement autour de moi. Ma vie s'aventurait dans un rythme effrénée. Je ne cherchais pas à la ralentir. Pas maintenant. Mes nombreuses sorties avaient recommencés à la différence près, qu'à présent, j'étais toujours pleine d'entrain pour y aller, et puis, ce n'était pas pour m'éveiller le lendemain sans savoir où j'étais.

J'adorais mon nouveau moi.

A part lorsque j'étais à l'école, j'étais souvent fourrée avec Ash et lui passait la plupart de son temps avec moi. Un couple parmi tant d'autres dans ce qu'on appelle le grand univers... Pourtant, je faisais attention à ne pas oublier le monde qui m'entourait, maintenant que ma bulle accueillait deux places. J'étais heureuse de constater que j'étais enfin capable de gérer plusieurs choses en même temps. Vraiment, je savais que personne n'avait rien à me reprocher.

Mais est-ce que c'était vraiment le cas ?

Une journée de routine comme les autres cette fois encore, mis à part que ce soir là, ce serait le Réveillon pour le nouvel an et une fille de ma classe nous avait tous invités dans sa spacieuse maison pour faire la bringue en attendant minuit. Elle m'avait proposé d'emmener Ash avec moi, et bien entendu, j'avais répondu oui à sa place. Je pensais que c'était dans la poche, pourtant, j'avais eu quelques difficultés à le convaincre... Mais après une petite bouderie sans conséquences que ma part, il avait finalement cédé. Je n'avais pas eu à faire trop d'efforts sur ce coup là même si au départ il avait eu l'air un peu contrarié car il avait prévu d'autres plans avec des amis pour la nouvelle année. Seulement, personne ne m'avait invité à sa soirée, et il n'avait même pas insisté, alors c'était logique pour moi qu'il qu'accompagne.

C'était peut être le début de mon erreur en fait.

Mais de mon point de vue, ce n'en était pas une, alors j'oubliais bien vite ce petit tracas et j'enfilais mes chaussures en attendant Ash. Très ponctuel d'ailleurs, ce dernier ne tardait pas à arriver. Après un rapide baiser, je passai mon manteau et nous prenions sa voiture pour se rendre chez Leïla, qui habitait à un petit quart d'heure d'ici.

Il y avait déjà plus de la moitié des invités alors que nos passions tout juste le seuil de la porte d'entrée. Une inconnue me débarrassait de ma veste et l'instant d'après, j'entraînais Ash à ma suite en l'attrapant par la main pour le tirer à l'intérieur de la foule. Je lui présentais des gens au fur et à mesure qu'ils venaient me dire bonsoir. Même des personnes que nous ne connaissions pas s'approchaient pour nous serrer la main. Malgré toutes les têtes pourtant, je n'avais pas repéré la fille que je cherchais...
Pat arrivait toujours la première à ce genre de manifestation car elle disait toujours qu'elle ne voulait pas "perdre la moindre miette d'une soirée". La maison était pleine, certes, mais je savais que mon amie n'était pas là et je ne cessais de la chercher des yeux jusqu'à ce que Ash me pousse sur la piste de danse improvisée. Alors, je finissais pas ranger la rousse dans un petit coin de mon esprit.


*******


Il s'était écoulé un certain temps depuis que nous étions ici, et la seule chose dont j'étais sûre c'était qu'il n'était pas encore minuit. Je riais aux éclats et j'en étais à plusieurs verres d'alcool, sur les genoux de l'homme de mes rêves...

- Ludivine ?

La tête enfouie dans le cou d'Ash, je relevais lentement la tête en clignant des yeux. Il était vraiment impossible d'être tranquille pendant cinq minutes ici !

- Pat, te voilà enfin, tu t'es perdue dans la foule ? demandais-je pour plaisanter, avant de remarquer que mon interlocutrice n'avait pas le moindre sourire aux lèvres, ce qui m'alarmait aussitôt, même si j'avais la tête ailleurs.

Je me redressais sur les pieds et attrapai son poignet pour l'inciter à prendre ma suite.

- Je n'attendais plus que toi pour aller danser !

Ce qui n'était pas vrai bien entendu, mais à voir la mine déconfite de Pat, je savais qu'il ne valait mieux pas aborder de sujet douloureux au milieu de toutes ces personnes dont la plupart était seulement des étrangers pour nous. Après un temps qui me parut interminable, je finissais pas trouver la porte de la salle de bain et la poussais pour pénétrer à l'intérieur. Je la refermais derrière mon amie, étouffant la musique et les conversations par la même occasion. Comme elle ne parlait toujours pas, j'avais le temps de remarquer qu'elle avait les yeux bouffis et j'en concluais qu'elle avait pleuré. D'ailleurs, elle ne semblait même pas avoir remarqué que nous avions atterri dans la pièce. Toujours muette d'étonnement, je passais un bras derrière ses épaules pour la faire asseoir sur la rebord de la baignoire.

- Ça ne va pas ? commentais-je en guise d'introduction. Car en effet, il s'agissait là plus d'une affirmation que d'une question.

La rouquine me dévisagea pendant quelques instants puis elle secoua brusquement la tête et l'enfouie dans ses mains. Presque effrayée, je n'osais même pas faire un mouvement. Rarement, Pat avait eu ce genre de comportement, mais là c'était un cas complètement unique, elle qui était si joyeuse dans n'importe qu'elle situation, si bien que je ne savais absolument plus quoi faire.
J'étais partagée entre l'idée de lui proposer d'aller lui chercher un verre de jus d'orange ou alors d'aller la rejoindre sur son tabouret de fortune lorsqu'elle releva enfin le visage. Elle semblait avoir retrouvé ses esprits, même si elle n'avait pas l'air d'humeur à faire la fête.

- Ce n'est rien, déclara t-elle brusquement. Je suis juste en train de faire une allergie.

Elle avait l'air sûre d'elle, mais je la connaissais trop bien pour savoir qu'elle mentait.

- Arrête tes conneries; tu n'as jamais été allergique de quoi que ce soit. Et puis si c'était le cas, tu ne serais pas en train de te justifier.

Je savais que j'avais touché juste, et elle aussi. Seulement, elle n'allait pas céder aussi facilement que moi, lorsque j'étais à sa place. C'était une évidence, même en ce moment, c'était elle qui dominait la partie et elle en était consciente. Elle avait toujours été plus forte que moi. Alors, je répliquais de plus belle :

- Je parie que tu viens tout juste d'arriver d'ailleurs ! Je me trompe là encore peut être ?

- Tout à fait, j'étais déjà là avant que tu débarques, j'te signale !

- Tu parles, je t'ai cherché partout !!

- Vraiment ? Tu m'avais l'air bien occupée pourtant, souligna t-elle, narquoise.

Je commençais à comprendre là où elle voulait en venir...

- Pourquoi, ca te dérange peut être ? Pat, je te rappelle que c'est toi qui a fait des pieds et des mains pour que je tombe dans les bras de Ash, telle la Belle au bois dormant !

La meilleure idée aurait encore été de me taire. Elle haussait les sourcils, étonnée par les mots qui venaient de passer la barrière de mes dents. Et puis, aussi rapidement qu'elle avait eu l'air triste et renfrognée, elle éclata d'un rire et ses yeux pétillaient de nouveau.

- La bière te monte trop vite à la tête, tu devrais le savoir depuis le temps Ludivine !! D'ailleurs, je recommence à avoir soif. Elle jeta un coup d'oeil rapide à sa montre, il ne va pas tarder à être minuit en plus ! Tu viens ?

C'était elle tout crachée. Maintenant que j'avais la certitude qu'elle ne m'en voulait pas de passer un peu plus de temps avec Ash qu'avec elle, je me fondais de nouveau en sa compagnie dans la fête. Résultat de courses, j'ignorais toujours pourquoi elle avait eu ce comportement étrange. A présent qu'elle avait retrouvé sa bonne humeur habituelle, je n'avais plus aucun raison de m'inquiéter, et je ne cherchais pas ce qui avait pu la mettre dans cet état.

Aujourd'hui, ce n'est qu'un regret de plus.

Le temps de retrouver Ash, les autres entamaient le compte à rebours, ces dernières secondes qui nous séparaient de la nouvelle année. Enfin, alors que tout le monde se souhaitaient les voeux, je me retournais vers ce garçon brun pour l'embrasser.

Pour moi, ce premier Janvier signifiait un nouveau départ !


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 8 Jan - 22:03

Bonne année à toi aussi!!!

Olala... Ça se rapproche on dirait? A quand la tragique séparation? Pat serait-elle secrètement amoureuse de Ash? Ludivine va t-elle se retrouver seule et sans personne (sauf son ex petit copain bien sûr!)

Ah, le moment crucial semble approcher à grands pas! Vivement le chapitre suivant qui laisse présager une super dispute de couple!!! XD

Qu'ajouter de supplémentaire? Je te souhaite une très bonne continuation en cette nouvelle année 2010, et surtout beaucoup de courage, parce que je sais qu'avec les cours etc, c'est pas toujours facile de tout concilier... Mais n'oublie pas qu'on veut la suiiite! ^^

Bye et bonne chance!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ilaya Aragon
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 385
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s: Mon chat, il compte ?
Âme soeur: Le grand méchant loup.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 9 Jan - 12:37

Hihih, ça avance !! ^^

Toujours aussi agréable à lire, j'aime bien le changement d'atmosphère de ce chapitre. Maiiiis c'est angoissant tout ces petits commentaires qui laisse prévoir une issue horrible... xD
Qu'est ce qui arrive à Pat ??? Elle est jalouse ? De Ash ou de Ludivine ?
J'attends la suite avec impatience !
Bonne année !!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 13 Jan - 14:40

Je viens de lire tes 8 chapitres et j'adore troooppp <3

Pourtant j'accroche pas souvent aux fanfics. Mais tu écris d'une manière si ... unique. On dirait juste que tu es Ludivine et que tu n'as qu'à recopier ce que tu ressens. Alors en plus Ludivine est attachante je trouve. Et l'histoire est plus réelle, pas de "super belle fille" ou de "bô goss" (mon dieu je deteste ces mots ...). Juste des personnes humaines. On pourrai presque s'identifier à eux !

Pat est elle secretement amoureuse de Ash ? Et je suis pratiquement certaine que Ludivine va tomber de haut. Le bonheur ne dure jamais éternellement. A moins que ce ne soit une happy end ? Mmhh je ne pense pas. Pleins d'idées quand à la suite.
Et c'est un bon point d'avoir réussi à developper mon imagination trèèss peu dévellopée.

Les paroles à la fin collent parfaitement avec l'ambiance. Pareil pour la musique. J'adore et j'adhère !

Juste un bravo.
Et vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 31 Jan - 16:00

Désolée pour l'attente entre les chapitres, mais je suis vraiment débordée, et je n'ai pas le temps d'écrire...

Réponses aux commentaires :

Alexia : J'aime toujours autant que tu me fasses part de tes hypothèses héhé . De toute façon, il y a toujours quelque chose qui se rapproche, sinon, l'histoire n'avancerait plus tu vas me dire XD
Tu es encore plus tragique que moi à ce que je vois... enfin, voici déjà quelques réponses à tes questions dans ce chapitre...
En tout cas, comme tu dis, tu as eu un bon présage ^^, alors j'espère que ca te plaira, comme toujours, dis moi ce que tu en penses !
Bisous !

Ilaya : Aaaah Pat !! Ce n'est pas encore pour tout de suite, mais on va savoir ce qui se passe dans sa petite tête bien assez tôt ! En attendant, Ludivine est toujours en conflit avec elle-même, pour changer XD !!
Voici donc la suite, j'ai hâte d'avoir ton avis sur la question, alors n'hésite pas !!
Gros bisous !!

Astoria : Une nouvelle lectrice ? Ce me fait super plaisir !! ^^
Je suis contente de te donner l'envie de lire ma fic, surtout si ce n'est pas ton truc, franchement, crois moi, c'est très motivant pour la suite ! Tes remarques et tes compliments m'encouragent également. en effet, j'essaye de faire de mon mieux pour "être" le personnage. Pas vraiment évident XD !!
Pat cache bien des mystères elle aussi... comme la plupart des personnages d'ailleurs... Là aussi, on en apprend petit à petit ^^ !! Alors si ton imagination cogite, fais moi savoir tes idées quant à la suite de l'histoire, j'adore voir les tournants que vous pouvez lui donner !!
Bonne lecture, et à bientôt !!!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 31 Jan - 16:16

Play

Chapitre 9


Il est tard ce soir. Je suis là, allongée dans ce lit moelleux et confortable. Une fois de plus, j'ai eu une rude journée. Je devrais m'endormir dans les minutes qui suivent. Pourtant, je sais que c'est loin d'être le cas. Je reste les yeux grands ouverts et regarde le plafond sans le voir. C'est la nuit, mais la lune arrive quand même à passer à travers les rideaux et illumine faiblement la chambre.
C'est à ce moment là que vient le temps des regrets. Malheureusement, maintenant, je n'ai plus le droit de regretter.

Je n'ai pas le droit d'effacer mes fautes. Il faut bien l'avouer : la sanction est raisonnable.


*******



Je n'en pouvais plus de ce temps. Ce matin là encore, je m'approchais de la porte fenêtre du balcon pour constater avec une humeur maussade, qu'aujourd'hui encore, la pluie nous ferait l'honneur de sa présence. Je poussais un soupir de lassitude et j'allais chercher une bonne paire de gants ainsi qu'une écharpe dans mon armoire, car en plus de cela, la météo avait l'air de souhaiter nous voir congeler et ainsi rester figés telles des statuts, dans la capitale.
Une demi heure plus tard, il neigeait. Nouveau soupir. Une fine pellicule de poudreuse recouvrait déjà le sol et si cela continuait ainsi, sûr qu'il y aurait encore des tonnes d'embouteillages. J'avais eu beau être souvent en retard par le passé, il n'empêche que j'avais toujours détesté attendre. Mais je m'étais améliorée. Pour Ash, je n'étais jamais en retard.

Là était tout le problème.

Cette contrariété en tête, j'entrais dans le bus et allait m'asseoir sur un des sièges vides, vers le milieu du véhicule. L'engin redémarrait aussitôt. A présent, le paysage défilait sous mes yeux, mais j'étais préoccupée; il ne m'intéressait guère.

Si je mettais un point d'honneur à être ponctuelle à chacun de nos rendez vous, histoire de pouvoir passer le plus de temps ensemble possible, cela ne semblait pas être la principale priorité du garçon. Souvent, il n'arrivait que plusieurs longues minutes plus tard, à cause que quelque chose qui l'aurait retardé. Au départ, cela ne me dérangeait pas, et même si je n'appréciais pas d'attendre toute seule dans le froid, je ne disais rien, tout en songeant que c'était moi, une fois de plus, qui était trop exigeante.
Pourtant nous étions à deux mois de relation et en cette fin de mois de Février, je constatais qu'Ash avait la fâcheuse manie de toujours me faire patienter, et même s'il se confondait en excuses à chaque fois, cela commençait à m'irriter. Cependant, j'étais incapable de dire quoi que ce soit. Sa bouille d'ange me faisait oublier tout le reste. D'ailleurs, je pensais déjà à le retrouver à la sortie de mes cours à la fin de la journée. Il finissait plus tôt que moi. Nous pourrions ainsi nous rejoindre devant l'école de stylisme. Du moins, c'était le plan qui était prévu.

Je suis incapable de déterminer qui est le fautif de l'histoire. Après tout, c'était peut être moi en fait ?

C'était au tour de Pat d'être de plus en plus absente, mais je ne m'en faisais pas. Elle avait toujours une excuse en béton et tout à fait valable. Des petits incidents quotidiens quoi. Et pourtant, j'avais quand même remarqué que son beau sourire enjoué avait perdu de sa luminosité. En même temps, il était vrai que l'on nous mettait la pression sans arrêt ces derniers temps.

Je jetai un ultime coup d'oeil sur l'horloge dans l'atelier dans lequel je travaillais, et je m'autorisais enfin à pousser un souffle de soulagement. Je n'avais pas vu le temps passer, certes, mais j'allais enfin pouvoir reprendre ma liberté !! Je remballais mes affaires et allais ranger le tout soigneusement dans mon placard personnel. Je veillais à fermer correctement les portes, attrapai mon manteau et filai vers le portail en scrutant l'horizon.

Bien entendu, il n'y avait personne.

Il n'y avait aucun souci à se faire cependant, puisque j'étais un peu en avance. Alors que je resserrais mon écharpe autour de mon cou et que je plaquais mes cheveux contre mes oreilles pour les protéger du froid, je me collais le dos contre le mur pour patienter.
La nuit commençait à tomber. Soupir. Vérification de l'heure sur la montre. Dix minutes de retard. Obscurité grandissante, trois nouvelle minutes plus tard, nouveau soupir. Que faire ? Je savais que j'étais capable d'attendre un long moment s'il le fallait, mais j'étais en même temps tiraillée par l'envie de m'en aller, alors que je savais que cela allait provoquer un conflit entre Ash et moi. Est-ce que c'était ce que je voulait vraiment ? J'étais tout à fait incapable de répondre à la question. Entre temps, une seule malheureuse minute venait de passer. Pour m'occuper, je m'emparais de mon téléphone portable, faisais une nouvelle fois le constat de l'heure, et le remettais dans ma poche. Je n'avais pas fait ce geste que quelques secondes plus tard, je le reprenais pour composer le numéro du garçon. Bien entendu, je devais me contenter du vide...

Dans un dernier espoir, je décidais de lui envoyer un sms, histoire de savoir où il était. Heure d'envoi : 17h42. Merde, quarante deux minutes de retard, ca va !! J'avais attendu autant que ca ? Prise d'un soudain élan d'impulsion je m'autorisais à lambiner comme une imbécile jusqu'à moins le quart. Des fois que.
Des fois que rien du tout oui ! Je ravalais les larmes qui commençaient à venir me piquer les yeux, trop fière encore pour les laisser couler le long de mes joues, rougissantes, honteuse d'en faire une montagne pour si peu. Je n'y pouvais rien cependant et me fichais de l'opinion des autres, alors qu'il n'y avait personne. Ils ne pouvaient pas comprendre.

J'éteignais mon portable et la balançais au fond de mon sac à dos. Que ce soit Ash qui le fasse chanter ou quelqu'un d'autre, je n'avais pas envie de l'entendre, et je préférais l'abandonner au milieu de mon mètre à couture et autres morceaux de tissus qui traînaient dans mes affaires.

C'est alors que j'ai envie d'appuyer sur le bouton "arrière" du magnétoscope. Si seulement c'était encore possible.

Quand j'arrivais finalement chez moi, je jetai ce qui m'encombrait dans le salon et allais m'enfermer dans la salle de bain, histoire d'être certaine de ne pas entendre la sonnette d'entrée retentir, incessamment sous peu. Du moins, c'était l'impression que je voulais me donner délibérément puisque je savais que même dans ma baignoire, je discernais tout ce qui se passais à l'autre bout de l'appartement.
Alors qu'elle n'était pas ma déception quand je finissais par constater qu'il ne viendrait même pas s'excuser en personne. Pourtant, je l'imaginais déjà me supplier d'ouvrir en martelant ma porte. Bien sûr, je l'aurais fait attendre quelques instants avant de pardonner sa bévue qui déjà n'était plus pour moi. Et bien non, il n'était pas là.

Cependant, cette fois ci encore, j'avais la prétention d'espérer jusqu'au bout. Après tout, il n'était pas bien tard et il voulait sans doute être certain que je sois revenue pour éviter de s'égosiller inutilement. Cette perspective me réconfortant un peu, je m'emmitouflais dans une couverture, tandis que je m'installais devant la télé.

Mais au bout d'un long moment, je devais bien malgré moi me rendre à l'évidence : il ne viendrait pas. J'en étais à mon deuxième générique de film, et dans un état second, je me levais pour aller gagner ma chambre. Je n'avais pas fermé la porte derrière moi que je laissais enfin mon visage se faire ravager par les pleurs, incontrôlables et retenus depuis trop longtemps. Alors que j'allais me blottir dans mes draps en quête de consolation, là encore, je ne pouvais m'empêcher de penser que j'étais la personne la plus ridicule de la terre et qu'il y avait des malheurs beaucoup graves et importants sur cette planète. mais seulement voilà, l'être humain est égoïste et faible, si bien que pour lui, seuls ses problèmes comptent, aussi futiles soient-ils. Dans ces cas là, il est bien incapable de voir au delà de son nombril...

Tu sais, je n'ai pas changé.

Les couvertures ne tardèrent pas à être trempées par l'eau qui fuyait abondamment de mes yeux sans que je songe à les arrêter. Je pleurais silencieusement. Je n'avais plus la notion du temps, et plus tard, je finissais pas sombrer dans un sommeil lourd.

Si bien que j'en ratais mon réveil au lever du jour. Ce n'était pas grave, de toute façon, il était trop tard, j'avais loupé ce satané transport en commun. Une impression de déjà vue s'insinua en moi. Comme au bon vieux temps.
Enfin, non,ce n'était pas vraiment synonyme du bon vieux temps, mais peu importait, je me redressais péniblement, tandis que je me rappelais des événements de la veille. J'étais en effet bien mieux ici. Je n'avais pas envie de voir Ash. Je n'avais pas envie qu'il me voit ainsi. Je fuyais. De nouveau. Encore.
Je supposais en effet qu'il avait dû se rendre à l'école à la première heure pour venir s'expliquer, seulement, il verrait bien assez tôt que je ne serais pas là. Deux chois s'offraient alors à lui : soit je l'avais devancé pour arriver avant lui ce qui était tout à fait possible, soit j'étais en effet à la bourre et dans ce cas, il pourrait m'attraper. Il ne prévoyait sans doute pas que je ne pointerais le bout de mon nez. C'est là que là que je me faisais savoir que de toute façon, je supposais mal, comme je l'avais si brillamment démontré hier.

J'étais moins abattue que la veille et après avoir enfilé un jogging, j'allais récupérer mon pauvre téléphone qui devait sans doute étouffer dans mon sac. Je fouillai quelques instants et composai le code pour le rallumer. J'écarquillais les yeux quand je constatais que j'avais au moins une bonne vingtaine d'appels manqués. J'espérais qu'il s'agissait d'Ash. Il m'avait bien contacté six ou sept fois, m'avait laissé un message et envoyé un texto pour me dire qu'il arrivait, seulement cinq minutes après mon départ d'hier, et intérieurement, je ne pouvais que culpabiliser, car j'aurais pu passer du temps en sa compagnie... Juste avant de me souvenir qu'apparemment, ca lui faisait une belle jambe.
Toutes les autres tentatives étaient celles de Pat, et instantanément, cela me rendit le sourire. j'écoutais la dizaine de messages qui encombrait ma boîte de réception, sa voix surexcitée me demandant si je n'avais pas tenté de mettre fin à mes jours en m'étranglant avec du fil à couture, qu'Ash avait essayé de la joindre, car je semblais m'être évaporée dans la nature et tout le tralala... Elle m'apprenait que je devais lui répondre immédiatement si je ne voulais pas qu'elle envoie les secours chez moi ne pouvait venir vérifier elle même, car elle était coincée chez ses parents pour quelques jours...
En premier lieu, je me chargeais de la rassurer et lui envoyais quelque chose rapidement en la priant d'éviter les mélodrames. Ensuite, je m'attaquais à la lecture du sms d'Ash. Comme toujours, je ne m'attendais qu'à de rapides excuses. Je ne pu que m'asseoir sur un des fauteuils du salon pour relire le contenu plusieurs fois. J'étais allergique à la niaiserie. Pourtant, il était tellement sincère dans chacun des mots qu'il avait écrit que je ne pouvais qu'abandonner la partie; après tout, j'étais une faible.

Aujourd'hui, j'ai compris qu'il fallait faire des choix.

Messages. Créer nouveau. Message. "Laisse tomber... Je suis chez moi." Destinataire. Rechercher. Ash. Envoi. Message Envoyé.

Nouveau message. Distribution réussi.

Il fallait croire que mes hypothèses étaient justes puisqu'il mit exactement le temps nécessaire pour se rendre de l'école de stylisme à chez moi.

Lorsque j'ai ouvert porte ce jour là, je ne pleurais pas. Était-ce une erreur ?

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ilaya Aragon
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 385
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s: Mon chat, il compte ?
Âme soeur: Le grand méchant loup.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 1 Fév - 17:47

C'est de pire en pire, plus ça avance plus je devient acro !
... Disons de mieux en mieux plutôt xD
Alors voilà, la fameuse tempête tragique qui s'amorce !! J'ai particulièrement aimer ce chapitre, enfin, j'aime un peu plus chaque nouveau chapitre en fait ! <3
J'ai hâte de lire la suite ! ^^
Pour ma part j'essaie de deviner la suite, et je crois avoir ma petite idée sur le sujet maaaiis... je dirais rien ! Parce que à tout les coups, ça va être une issue complètement différente donc j'veux pas me planter x)
Bref, continue comme ça <3 Gros bizouuuus =3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Scarlett Dawbson
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 1123
Localisation : Probablement en train de dessiner quelque part dans le parc, ou sur le pont
Date d'inscription : 20/10/2009
Célébrité : Kathryn Prescott

Feuille de personnage
Particularités: Mes cheveux rouges, c'est ce que les gens remarquent en premier. Pour le reste... Cela ne regarde que moi.
Ami(e)s: Haruhi, Ophelia, Rose
Âme soeur: Into the stormy sea, will you remember me ?

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 3 Fév - 19:12

Mwaaaaaaaaaa...

La suiiiiite la suiiiiite quoi! Je suis trop en stress ^^ Ça prend une mauvaise pente et c'est super inquiétant... Je sens le pire venir =(

J'ai particulièrement aimé ton chapitre qui se passe au Nouvel An, je le trouve très bien écrit et très efficace =)

Bon courage pour la suite =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ambre Serana
Élève de 7ème année



Féminin
Nombre de messages : 1901
Date d'inscription : 25/07/2009

Feuille de personnage
Particularités: Cousine de Aurore Mereadda
Ami(e)s: A-t-on vraiment besoin de le savoir ?
Âme soeur: C'est un débat qu'il faudrait avoir dessus, pas une simple affirmation.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 6 Fév - 18:14

Olivia !

J'adore ce que tu écris. Je viens de lire tous tes chapitres d'une seule traite et d'un coup, c'était fini. Je voulais tellement connaître la suite et tu nous laisses comme ça à se dire : Que va-t-il se passer ?

Bien sinon je trouve tes chapitres très bien écrient et que tu as un talent pour ça. J'adore, j'adore ce que tu fais.

Bon courage pour la suite que j'attends avec impatience !

_________________
@Dray Collins a écrit:
non, je ne tripe pas alone dans mes toilettes en déroulant du papier-cul ..








Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 6 Fév - 22:19

Hello Olivia!!!

Oh, j'ai particulièrement aimé ce chapitre! Je ne sais pas si c'est parce que je me sens touchée par la situation pour une fois... Tu sais, la partie "il y a des choses bien plus graves sur terre mais on ne peut que s'apitoyer sur notre petit nombril!" (Au fait, t'ai-je déjà dit que les nombrils qui sortaient ça me répugnait? )

Boooon! Mais c'est que ça devient vachement oppressant! Elle est pour quand cette rupture? Et pour quoi?

Je persiste à penser que tout finira bien!

Bonne continuation Olivia et gros bisous!


PS: La boulangère a quand même dû nous prendre pour de sacrée allumées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 21 Fév - 16:54

Saluut !!

Bon ba je viens de lire ta fic qui m'a été recommandée et je l'ai trouvé supeer !!! Tu as vraiment un don pour laisser planer le mystère !

J'adore ton style d'écriture : le côté un peu vulgaire qui fait que l'on ressent bien la personnalité du personnage ( qui est donc NORMAL comme l'on fait remarquer pas mal de personnes ^^ ) et aussi qui fait que ton histoire n'est pas comme celle des autres. Le changement ça fait du bien, surtout quand le style d'écriture est bien maîtrisé, et puis que tu laisses du suspense...

Moi, j'aime pas le suspense, ça me fais stresser XD alors c'est pour ça que j'espère que la suite va bientôt arriver !!

Oui enfin tout ça pour dire que j'adoore ce que tu fais =D !

Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Porcelain Heart [fic+commentaires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Planning / commentaires des matchs
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: