RSS
RSS
Porcelain Heart [fic+commentaires]

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Porcelain Heart [fic+commentaires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Juin - 22:28

Porcelain Heart




Bonsoir à tous. Je m'essaye à l'écriture où plutôt devrais-je dire, je me décidé à poster ce que j'écris. N'hésitez surtout pas à laisser des commentaires sur l'histoire, qui me permettront certainement d'avancer !


Les deux premiers chapitres sont relativement courts car ils plantent l'histoire.

Je vous souhaite à tous une bonne lecture !



Prologue


Aujourd’hui encore, je me demande. Est-ce que j’ai fais le bon choix ? Il me semble que oui. Mais inlassablement, les mêmes questions se posent dans ma tête. Ils ont beau faire comme si, ils savent tous autant que moi, que ce passé est définitivement ineffaçable. Ils peuvent faire les ignorants, ils savent que moi, je n’oublierais pas.

J’ai tout pour être heureuse à présent, mais j’ai encore et toujours l’impression d’avoir loupé le coche. Je fais du mal aux personnes qui m’entourent.

Et puis.. Je lui fais du mal, car il sait que je ne t’ai pas oublié.





Il y a des chansons à chaque chapitre. Les paroles sont à la fin de chacun de ces derniers car il peuvent éventuellement spoiler ^^

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.







Dernière édition par Olivia Balsey le Ven 7 Aoû - 16:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 19 Juin - 22:30

Play

Chapitre 1



14 Octobre 2001, 10h32 du matin, les rues de Berlin.

C’est mon petit quotidien à présent. Un nouveau pays, une nouvelle ville, de nouvelles têtes, un monde nouveau. Un nouveau départ pour une nouvelle vie. C’est ce que j’espérai. Oui, j’en reste encore persuadée aujourd’hui, Berlin aura changé ma vie, et une personne précisément. Toi.

Cette routine, c’est maintenant la mienne. Chaque matin, c’est la même chose. Se lever, déjeuner, une douche souvent trop longue, un coup d’œil sur la montre et il est déjà trop tard. Je saute dans la première paire de pompe qui me tombe sous la main et me voilà qui file en direction de mon école qui est censé m’enseigner le stylisme. Seulement, je n’ai plus envie de rien.
Et pourtant, je continue à marcher à la va vite, bousculant des gens sur mon passage parce qu’une fois de plus, j’aurai loupé le bus qui m’aurait emmené directement là où je le désirai. Qu’à cela ne tienne. Aujourd’hui, je me porterai malade.

Je faisais partie de ces adolescentes qui voulaient tout, qui réussissaient tout. Studieuse, j‘étais la fierté de la famille. A présent, je ne suis plus rien.
Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours eu le goût des vêtements. Cette envie perpétuelle de vouloir créer. Mon père n’était pas très chaud, et il a toujours tenté de me dissuader d’aller dans les voix artistiques. C’est un homme carré. Ma mère au contraire, passionnée par la mode, voulait absolument que je poursuive mon rêve. Combien de disputes n’ont pas été déclenchées à propos de cela. A ce jour, ça ne signifie plus grand chose…
En effet, cela fais un an et demi que je ne fais plus partie de la famille des Wilson. Ca avait pourtant commencé sur une futilité. La crise d’adolescence et tout ce qui s’en suit, alcool drogue… Mes parents ont toujours été plus malins que moi et voyaient immédiatement quand je n’étais pas dans mon état normal. Là encore, j’ai provoqué pas mal de conflits. C’est pour ça que je n’ai pas supporté qu’ils me traitent de gamine irresponsable incapable de se débrouiller toute seule lorsque je leur ai annoncé que je voulais entreprendre mes études en Allemagne. Bien vite, tout à fini par dégénérer. Depuis ce temps, je n’ai plus aucun contact avec eux. Il m’arrive d’avoir une pensée de temps en temps, comme maintenant, mais sans plus.

Je faisais aussi partie de ces filles plutôt bien roulées qui attirent une foule de garçons. Des amourettes par ci par là. Rien de plus. Je n’ai jamais ressenti le besoin d’avoir quelqu’un à aimer et être aimée en retour.
J’avais des amis. Beaucoup d’amis. Et dans ma naïveté, j’avais une confiance aveugle en eux. La plupart étaient des filles, même si j’étais plus à l’aise avec les mecs. C’étaient mes confidentes, mes sœurs de cœurs. Maintenant, ça fait un an et demi que je n’entends plus parler de personne. Des belles paroles d’amitié prononcée à mon départ. Des belles foutaises. Les gens marchent et abandonnent tout derrière eux.
En réalité, c’est peut être moi le problème.

Moi et mon incapacité d’oublier.
Et depuis, je suis seule. Il y a bien une multitude de rencontres que j’ai faite, il faut dire que Berlin, c’est grand. Mais maintenant, je n’ai plus confiance en personne. J’ai beau être entourée, je suis toujours seule.

« Excusez moi, est-ce que vous avez l’heure ? »

Une voix d’homme vient de me tirer de ma rêverie. Je reprends mes esprits et je me rends compte que je suis restée au beau milieu du trottoir, à moitié essoufflée, les yeux perdus dans le vague observant sans vraiment les voir, les télévisions qui présentent du liquide vaisselle dans la vitrine dans face.

« Hmmm… ? Euh.. Répondis-je du voix aiguë, signe que je n’avais pas décroché la mâchoire depuis un moment pour laisser entendre le son de ma voix, 10h45. »

A peine un vague merci et le voilà qui file à vive allure. Moi je pousse un soupir et je rebrousse chemin. Autant rentrer chez moi.

Je pose mes clés sur la misérable commode qui me sers à ranger mes papiers dans l’entrée. J’avais récupéré ce truc chez un antiquaire et à présent, il commençait à tomber en morceaux. J’attends le jour où il va s’écrouler mais apparemment, ce n’est pas pour aujourd’hui.
Je balance ma veste sur le canapé et m’écroule à côté. Une fois de plus, je vais passer ma journée à traîner et à virevolter dans cet appartement. Même ma passion n’arrive plus à me motiver.

Mes journées se ressemble toutes malheureusement : soit j’arrive à l’heure en cours et dans ce cas, je comate toute la sainte journée, soit comme aujourd’hui, je ne prends même pas la peine d’arriver en retard et je reste cloîtrée chez moi à bouffer des chips et du coca. Je ne prends même pas la peine de penser si cela est bon pour ma santé ou non, puisque de toute facon, je ne prends pas de poids. On m’a souvent dit d’ailleurs que j’avais tout pour devenir mannequin. Mon avenir était décidément tracée dans ce milieu.
Et le soir, c’est souvent la même chose. Quatre jours sur sept, je suis de sortie, soit dans les bars, soit dans les boîtes, soit dans la rue. Parfois il m’arrive de passer la nuit avec un inconnu, après une soirée un peu trop arrosée. Et je me réveille le matin, dans des draps qui ne sont pas les miens, et je file avec un mot sur le coussin que je laisse vide, laissant ronfler mon partenaire d’une nuit dormir quelques heures de plus.

Ludivine, 20 ans, une vie tout ce qu’il y a de foirée d’avance.

Et voilà qu’en plus de ça, tu viens tout chambouler.


Spoiler:
 



Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.







Dernière édition par Olivia Balsey le Ven 7 Aoû - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 20 Juin - 12:35

Elle très bien ton histoire.
J'ai hâte de lire la suite pour savoir ce que va devenir cette jeune fille seule et malheureuse.

Bonne chance pour ton chapitre 2.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 22 Juin - 18:48

Hey hey hey!!! Regarde un peu qui arrive?

Quelle vie elle a cette Ludivine... Quelle passion, quels amis, quels parents... Ça me rappelle vaguement quelqu'un, sans que je puisse dire qui précisément...

Le début est prometteur! Réaliste et crédible en tout cas! Une histoire d'amour se profile à l'horizon? Oui bien sûr... Quoi d'autre?

Je te souhaite une excellente continuation! Bonne chance pour les chapitres à venir! (quoi de mieux en effet pour commencer une fic qu'au début des vacances d'été... )

Bisous bisous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 22 Juin - 22:34

C'est une belle fiction , continue tu es sur le bon chemin , un peu plus d'effort et la voilà parfaite !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Scott McBeth
Apprenti Auror au Ministère de la Magie



Masculin
Nombre de messages : 1787
Localisation : Probablement dans ma salle commune à étudier ou au parc avec Apple !
Date d'inscription : 27/02/2009
Célébrité : Nicholas Hoult

Feuille de personnage
Particularités: /
Ami(e)s: Ruby, Apple
Âme soeur: Oh, help me to make it

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mar 23 Juin - 18:25

C'est pas mal comme début ça donne envie d'en savoir plus ^^ Bonne continuation

_________________
‖▹
SCOTT MCBETH
The old that is strong does not wither, deep roots are not reached by the frost — All that is gold does not glitter, not all those who wander are lost.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 25 Juin - 8:28

Hey youuu! Je m'incruste dans ta fic

J'adore ton premier chapitre! Le style de ton écriture est super, et le personnage que tu as inventé est intéressant. J'ai bien envie de savoir la suite :*_*:

Bonne continuation ma chère :bisou2:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathan Turner
Élève de 3ème année



Masculin
Nombre de messages : 350
Localisation : Never where I should be expected.
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur: Tinker Bell

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 25 Juin - 11:30

Olivia, I think I am in love with you xD

Sérieusement le début est passionnant, le personnage principal accrocheur, tu as un style qui t'es propre, et maintenant je suis frustré parce que...

Il manque la suite xD

Bonne continuation dans ton écriture^^

_________________


The spider & the fly can't make a deal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 3 Juil - 16:20

Merci a tous pour vos encouragements !!! Maintenant, je n’ai qu’une envie, c’est d’écrire la suite XD !


Ariana : Coucou !! Et merci pour ton comm’ !
Donc, voici, voilà le chapitre 2, où on en apprend un peu plus sur le personnage, ainsi que sur l’entrée d’un autre en scène. N‘hésite pas à me dire ce que tu en penses surtout !!
Bisous !

Alexia : Salut Alexia ! Je suis bien contente que ce premier chapitre t’es plu ^^. Ah bon ? Ca te rappelle quelqu’un ? Va savoir peut être que ça te dira quelque chose en lisant la suite…Quand au centre de l’histoire… Ah, je n’en dis pas plus ^^
Dis moi comment tu trouves ce chapitre 2 !

Kagura : Merci pour tes encouragements, justement, voici un nouveau chapitre, alors là encore, ton avis me ferait énormément plaisir !
Gros bisous !!

Scott : Cool, c’était le but, de donner envie !! ^^ Je suis contente d’être arrivée à vous intéresser XD ! Et bien voilà, tu vas avoir l’occasion d’en connaître un peu plus sur Ludivine et le reste. Je serais ravie que tu me dises ce que tu en penses un fois de plus !
Bisous !!

Melena : Nyaaah, merci pour tout ces compliments Méléna, ça me fait vraiment très plaisir !!
La suite, la voilà, toute fraîche et prête à être lu XD ! J’ai évidemment hâte que tu me laisses ton avis sur la question !
Gros bisous et bonne lecture si tu lis ce chapitre 2 !

Nathan : XD c’est une déclaration d’amour ? ^^
Voilà, peut être seras tu moins frustré, car justement, voici la luite des aventures de Ludivine et avant première !! XD ! J’espère que celui ci te plaira tout autant que le reste !
Bisous bisous !!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Ven 3 Juil - 16:22

Play

Chapitre 2




Le soir, les rues ont beau être bondées de monde, j’ai quand même l’impression d’être inlassablement seule. C’est quand même moche de penser comme ça. Merde, j’avais tout pour être heureuse et j’ai tout plaqué sur un coup de tête. Ma jolie, ta fierté te perdra et elle a finit par te perdre.
Mais en même temps vivre avec des étoiles étincelantes qui me bouchent la vue, ça ne m’intéresse pas. Ca ne m’intéresse plus. Autant être déçue maintenant que plus tard.

Mais bon, j’ai beau prétendre le contraire, j’aime pas être seule.

Avant, j’adorais m’enfermer dans ma chambre, pendant des heures, en harmonie avec ma solitude. Peut être parce que le lendemain matin je retrouvais toute ma flopée de copines toutes aussi idiotes et stupides que moi à cette âge là.
Mais maintenant c’est tellement différent. Bien sûr, je rentre encore le soir et je m’enferme dans mon appartement. Et le lendemain je vois les têtes des cruches de l’école qui me font un grand sourire qui ressemble à tout, sauf à de la sincérité. Ca n’a pas beaucoup changé au final.

Mais c’est pas pareil.
C’est plus mon cocon.

Bien fait pour ma tronche.

Le fait est que cette soirée, je la passerai en compagnie de Pat. Cette nana là, c’est du concentré de bonne humeur. Le parfait contraste avec moi qui suis de nature terne et si peu intéressante. Même si elle prétend le contraire. Elle dit toujours qu’on n’est jamais objectif avec sois-même. Elle croque la vie à pleine dent. J’aimerai tellement être comme elle.
Mais j’y arriverai pas.

On s’est donné rendez vous devant le Night Club, mais il n’est pas dit qu’on rentre là dedans. J’ai envie de changement. Quand on se fait une sortie toute les deux, c’est toujours ici qu’on va. J’aime pas cet endroit. Les gens à l’intérieur, ce sont tous des habitués, depuis l’temps, on commence à les connaître. Des personnes dont la seule occupation c’est ce qu’on appellerait communément « Sex, drog, and rock’n roll.
Puis ça devrait même pas s’appeler le Night Club, mais le Club Échangiste. Toutes les semaines tu vois qu’untel n’est plus avec untelle et que cette untelle est avec un autre untel… Et c’est un vrai cercle vicieux.
Et pourtant, on va quand même là d’dans.

Si moi je suis toujours à la bourre, Pat, elle est toujours trop en avance. Et sachant que je met toujours des heures pour me choisir une tenue et ensuite passer du mascara sur mes cils sans me l’enfoncer dans l’œil, elle finit toujours par débarquer chez moi au lieu de m’attendre bien sagement à notre lieu de rendez vous. Et à partir de l’instant où elle franchit le seuil de la porte, ça n’arrête plus, il faut toujours qu’elle s’agite dans tout les sens.
Seulement ce soir, elle n’est pas là.
Je dois bien dire que ça m’inquiète. Ce n’est pas dans ses habitudes et je déteste voir les habitudes se briser, bon sang, elle devrait être au courant, non ?
Non.

Et puis, ça ne veut rien dire du tout. Elle a peut être pris de bonnes résolutions. Et comme les résolutions sont faites pour ne pas être tenues tout va bien dans le meilleur des mondes. La semaine prochaine ce sera de nouveau le topo quotidien et tout le monde sera content. Mais bon, j’aime bien quand elle dégage de la vie dans l’appartement, j’ai la sensation qu’en une fraction de seconde il est coloré de couleurs nouvelles toutes aussi vives les unes que les autres.
Mais ce soir, elle ne viendra pas.

Ultime vérification sur mes fringues dans la glace. Ma robe noir toute simplette me convient. J’enfile une veste et me voilà partie dans les rues de Berlin, une fois de plus.
J’arrive devant la boîte de nuit quelques minutes plus tard et je cherche ma compagne du regard. Seulement il faut que je me rende à l’évidence : soit elle me fait une mauvaise farce, soit elle est en retard, soit il lui est arrivée quelque chose. La dernière option ne me convient pas du tout et j’étais prête a rentrer dans le Night Club des fois qu’elle serait à l’intérieur quand je l’aperçois enfin au détour de la rue. Et là autre surprise : elle ne sourit pas à ma vue. Ce qui est peut être encore plus inquiétant…

Elle m’embrasse sans un mot. Ca aussi ça ne lui ressemble pas.

« Pat ?
- Hmm… ?! »

J’en conclu qu’elle est de mauvais poil mais je suis certaine qu’il y a quelque chose qui cloche. Je ne lui poserai pas la question. Je ne pose jamais ces questions.

C’est comme tout ces gens niais qui vous demandent si vous allez bien alors que vous venez d’avoir un accident de voiture ou alors parce que vous vous êtes fait une vilaine entorse. A ton avis banane, est-ce que « ça va » dans ces moments là ?! Et forcément, comme une pauvre conne, tu réponds « oui oui » alors que tu peux même plus faire bouger ton pied ! Qui c’est le plus idiot dans ces cas là, je me le demande…
Donc j’attendrai qu’elle me fasse part de ses pensées, et si elle ne le fait pas, tant pis.

« J’ai pas envie d’aller ici ce soir, dis-je en désignant le Night Club, ça te dis pas d’aller dans ce nouveau bar qui vient d’ouvrir ? C’est à deux trois rues d’ici.
- Ok, allons y. »

Elle ne le fera pas. Pat à beau être vachement ouverte avec les gens, je sais très peu de chose sur elle. Et elle sais très peu de chose sur moi.

Nous sommes très différentes… et pourtant nous nous ressemblons tellement.



Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.







Dernière édition par Olivia Balsey le Ven 7 Aoû - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Paola Everard
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 352
Localisation : Somewhere, between that point, and... this one ?
Date d'inscription : 29/06/2009

Feuille de personnage
Particularités: I am the MISS :)
Ami(e)s: You wish...
Âme soeur: There is no chance...

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 9 Juil - 20:50

Tu gagnes une nouvelle fan ^^

Je ne l'avais pas lu au départ, parce que je n'avais pas beaucoup de temps xD

Mais maintenant que j'ai l'impression d'avoir des années devant moi, je me suis décidé à lire ton chef d'oeuvre, et puis je dois t'avouer un truc, ton style est vraiment accrocheur^^

Le seul hic, c'est que comme tous les chapitres, le dernier que tu as posté a une fin xD Mais je suppose qu'il ne s'agit là que d'un caprice personnel ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mer 29 Juil - 19:36

Salut Olivia!

Deuxième chapitre, deuxième personnage... Interessant tout cela! ^^
Et bien, il commence à se passer quelque chose, mais tu nous laisses sur notre faim!

J'aime toujours beaucoup ta façon d'écrire! C'est toujours appréciable si peu de fautes!!! (sauf le "nous" à la dernière ligne! XD Faute de frappe...)

Que te dire, à part bon courage pour la suite! Ta fic est en train de prendre forme et Paola et moi... Ben on attend le chapitre 3!

Bisous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Natacha Parker
Élève de 3ème année



Féminin
Nombre de messages : 291
Localisation : Là où la bonne humeur me porte!
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 3 Aoû - 17:33

J'aime beaucoup ^^

j'ai hate de savoir l'intrigue surtout!

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 9 Aoû - 16:57

Réponse aux commentaires :


Paola : Ca me fait bien plaisir de te voir poster ici !! Tu aimes, ah tant mieux, je n'étais pas forcément sûr que le style justement, plaise. Bon au moins c'est un pari réussi ! |Sur toi XD|
Oui en effet, pour la fin de chapitres... caprice personnel XD !! Enfin dis moi quand même comment tu trouves celui ci !!


Alexia : Oui, j'ai rectifié cette faute... Mais tu sais bien que j'en zappe quelques unes à chaque fois même en me relisant T_T. Triste vie... XD !
Donc justement voici ce chapitre trois où on avance dans l'histoire, tant qu'à faire, mais petit à petit, il y a du nouveau ^^.
Bonne lecture !

Natacha : Quelle joie que tu lises ma fic Héhé l'intrigue, elle va se mettre en place mais progressivement. Je ne sais pas si on peut à proprement parler "d'intrigue" d'ailleurs, mais ce sera à toi de voir !!
Gros bisous !!


Sinon je tenais à rajouter que j'avais mis des musiques sur les chapitres pour les "commenter" ainsi que les spoiler des paroles si ca vous interesse !! Bisous à tous !!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 9 Aoû - 17:04

Play


Chapitre 3




Lorsque je me réveillais le matin, je constatais que j’avais finis ma nuit sur le canapé de l’appartement. Je ne me rappelais que vaguement de ce qu’il s’était passé. Le nouveau bar dans lequel j’avais proposé à mon amie d’aller, quelques verres offert par des garçons par ci par là…

Dans quel foutoir je m’étais encore mise ?

C’est la langue pâteuse que je tentais tant de bien que de mal de reprendre à près mes esprits avec un terrible mal de crâne. L’alcool ne réussissait pas à tout le monde. Je finissais par me relever et remarquais que je portais la robe de la veille. Passant une main sur mes yeux, j’en faisais abstraction et me dirigeais vers la cuisine pour prendre mon petit déjeuner.
Et là, sans prévenir, Pat bondit sur le seuil de l’entrée et déclarant joyeusement :

- Bien dormie ?

Elle avait retrouvé sa bonne humeur habituelle. Tant mieux. Dans le rôle de la psy, je n’étais pas douée. Provoquant souvent l’effet inverse sur les personnes qu’il m’était quelques fois arrivé de conseiller. Je n’avais pas fait ce genre de pratique depuis bien longtemps. Je ne demandais rien aux gens. Je demandais la pareille à ces derniers.

Poussant un espèce de grognement, je m’asseyais sur une des chaises et j’humai l’odeur qui s’était répandue dans la pièce. Cela n’avait en rien une odeur de petit déjeuner… Jetant un coup d’œil à Pat, je demandai :

- Quelle heure est-il ?
- Treize heure trente deux précisément Poulette !!
- Merde.

Je poussai un soupir de lassitude pendant qu’elle déposait dans une assiette une ratatouille de légumes que j’engloutis en quelques secondes. Après avoir bu également plusieurs gorgée d’eau, j’étais un peu moins enfarinée.

- Tu te souviens d’hier ?

Je savais d’ore et déjà que cette question était stupide car la jeune femme avait dû tout aussi bien être autant embordée que moi.

- Mouais, bof. On est rentrée sans bleues, peu importe !

Un autre avantage avec Pat, c’était qu’elle ne se prenait pas la tête avec des questions inutiles. A l’inverse de moi.
Comment faisions nous pour rentrer aussi facilement à la maison, à chaque fois, je me le demandais. Sûr qu’un jour il nous arriverait une crasse. Ce n’était pas encore arrivé, alors inutile de s’inquiéter. Les jours allaient continuer ainsi.

Tu parles d’une vie.

Quand je pense à la semaine qui ne va pas tarder à recommencer, ça me déprime. Ca fait bien un moment que je n’ai plus envie de rien. Plus d’ambition. Néant. Le trou noir total. J’ai l’impression d’avoir la mentalité d’une vieille de quatre vingt ans. Déprimant à première vue. L’avantage, c’est qu’au moins, on se casse la gueule de moins haut.
Mais bon, il va bien falloir que j’y aille en cours si je veux faire quelque chose de ma vie. Au moins gagner du fric convenablement, même si c’est une misère.

Pourtant je sais que j’ai tout foiré.

Toujours autant de négativité dans mon esprit et pourtant, en ne foutant rien, j’espère encore réussir quelque chose. Je sais que c’est vain et ben il faut quand même qu’il y ai cette petit animosité qui m’anime. Même si en règle général, de toute façon, elle ne dure pas.

Je voudrais un nouveau conte de fée.

Alors qu’en regardant mon précédent conte avec du recul, ça me dégoûte. Seulement, on est tous humains et on recherche sans arrêt une seule chose, même si on le garde enfoui au plus profond de je ne sais où. Avoir une épaule sur laquelle se poser.
Ca me semble impossible. Alors pourquoi parfois j’y crois alors que je sais que c’est irréalisable ? Je déteste toutes ces contradictions qui se battent et se débattent. Désespérant. Quand j’ai l’impression d’être faible ça m’agace. Je ne ferais plus jamais partie de cette catégorie.

Terminé tout ça.

Tout en poussant un profond soupir j’attrapai ma fourchette pour la planter farouchement dans la cuisse de poulet qui venait de m’être servie. Je n’avais même pas faim, les sentiments se mélangeant dans mon estomac a qui mieux mieux. Il fallait vraiment que je fasse quelque chose !! Mais quoi ?

- On ressort ce soir ?

Telle avait été ma misérable question.

Aucune volonté. Je savais par avance la réponse de Pat et elle n’eut même pas besoin d’ouvrir la bouche. Croiser son regard me suffisait. Aussitôt, je lui proposais de retourner là où nous avions passé la nuit précédente. Elle était d’accord et se montra de nouveau très enthousiaste. Pour une fois, il fut contagieux car bientôt, moi aussi j’eu la folle envie d’y retourner immédiatement. Soudainement, j’avais l’irrémédiable envie de voir… des gens.
Aussi bizarre que cela puisse paraître, mais je souhaitais vraiment voir des masse humaines se déplacer autour de moi. Sans les voir tanguer pour une fois. Je prenais la sage décision de ne pas prendre d’alcool. Minable comme je pouvais l'être depuis ces derniers mois, est-ce que j’allais être capable de tenir cette parole que je venais de m’auto-proclamer ? J’essaierai.

Essayer, c’est bien beau, mais réussir, c’est encore mieux. Bizarrement, même si j’avais cette notion ancrée dans ma tête, j’étais incapable de m’y tenir. Pour moi, ce n’était qu’une définition de dictionnaire. Mais ce soir, c’était décidé, j’allais tenir bon. Au moins pour me prouver à moi-même que j’étais capable de quelque chose.
Je décidai d’en informer Pat en espérant un soutient de sa part. Bien entendu, je n’obtenais seulement que des ricanements idiots de sa part. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Ma voix avait été tellement fausse lorsque j’avais prononcé ces mots que moi même, j’avais du mal à y croire.

Non, cette fois, j’allais lui prouver le contraire.

A présent nous avions terminé toutes les deux notre repas et il était venu le temps de débarrasser la table. Sans faire vraiment attention, je déposais mes couverts dans l’évier, songeant à faire la vaisselle plus tard.
Mon amie partait. Elle m’informa qu’elle me retrouverait tout à l'heure, dans notre nouveau repère, affirmation dont je doutais fortement… Sûre que j’allais la retrouver dans la maison dans les heures à venir…

Bien sûr, l’après midi passa rapidement et je me retrouvais encore devant le miroir de la salle de bain, tentant vainement, une fois de plus, de ne pas finir borgne avec ce stupide maquillage ce qui fut chose faite lorsque Pat déboula telle une furie s’exclamant qu’elle attendait dehors depuis des lustres et qu’elle avait préféré venir vérifier si je n’étais pas morte étouffée par les couverts qui s’étaient entassés dans l’évier.
Je passais une robe bleu et j’enfilai des escarpins de la même couleur.

J’étais prête pour ressortir tête haute de cet inévitable bazar.

Ce n’était que le début de la soirée lorsque nous arrivâmes dans l’espace confiné et chaleureux du bar. Déjà, Pat se retrouvait au comptoir en train de commander deux bières. Certainement que l’autre m’était destinée mais je refusais. Un élan de courage m’avait envahit. Je me sentais forte.
Jusqu’à un certain point. Tout n’avait pas si mal commencé seulement, il fallut qu’il débarque soudainement. Comme ça. Comme une fleur. Comme de par hasard.

Mon ancien petit ami de fortune venait d’apparaître et se dirigeait vers nous. Notre mascarade n’avait pas duré longtemps et nous étions restés dans des termes corrects. Seulement, à caque fois que je le rencontrais, je ne pouvais m’empêcher de le vouloir pour moi exclusivement, absolument. Je savais pourtant que notre idylle n’était rien et ne mènerait nul part mais malgré moi, je ne pouvais m’empêcher de penser à lui nuits et jours. J’étais comme fascinée…
Forcément, il n’était pas envisageable qu’il soit au courant de ce que je ressentais encore. Nous étions amis. Point. Pas la peine d’aller chercher plus loin.

Seulement je ne pouvais pas m’empêcher de penser à lui. C’est con, mais malheureusement, c’est comme ça.

Je n’en avais parlé à personne. Pas même à Pat.

Il avait décidé de rester avec nous et nous emmenait dans un autre coin plus reculé de l’immense pièce où d’autres de ses potes l’attendaient également dans un canapé qui, m’avait, ma foi, l’air confortable. Ma camarade se trouva tout de suite à son aise. Ces personnes, nous les connaissions, mais vite fait comme ça et je n’étais mais alors pas douée du tout pour entretenir la conversation avec quelqu’un. Un véritable cauchemar oui ! Bien sûr, lorsque j'avais un coup dans le nez, c'était différent. Ce n'était pas le cas ce soir.

Et moi, je tentais vainement d’attirer son attention tant que je le pouvais, même si la plupart du temps, je donnais l’impression d’être une gamine boudeuse et égoïste. Et vu le peu de considération qu’il semblait m’accorder je me demandais pourquoi je m’accrochais désespérément à lui. J’en venais à la conclusion que j’étais complètement stupide.

Je le regardais avec tristesse. Je ne savais pas encore que c’était ce soir là que je courais tout simplement à ma perte. A qui la faute ? Je ne saurai même pas sur qui la rejeter. Aujourd’hui les faits sont là.

J’aurais eu mieux fait de rester dans ma bulle à cet instant mais mon mauvais caractère avait une fois de plus pris le dessus sur tout le reste.

Mais quelle conne maintenant que j’y pense.

Oui, ce que je ne savais pas encore, c’est que grâce à lui, mon petit cœur de porcelaine allait de nouveau balancer dans tout les sens, de mains en mains, manquant à chaque fois de s’écraser en mille morceaux sur le sol.
Seulement, on ne peut pas revenir en arrière. Sinon, ç’aurait déjà été fait.

J’aurais eu mieux fait de prendre de la vodka ou n’importe quoi d’autre tiens. Maintenant, il était trop tard.

Comme ça, je n’aurai jamais rien remarqué. Je déteste les bonnes résolutions. Depuis, je n’en prends plus.


Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathan Turner
Élève de 3ème année



Masculin
Nombre de messages : 350
Localisation : Never where I should be expected.
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur: Tinker Bell

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 9 Aoû - 17:59

Bon j'ai relu ta fic (depuis le départ jusqu'à la fin), et j'ai adoré ^^

Bien sûre que c'est une déclaration d'amour Olivia, on se mariera dans pas trop longtemps et on aura plein d'enfant (à moins que tu préfères être pacsé^^).

Dans tous les cas, ce que j'apprécie dans ta fic, c'est que je m'insère parfaitement dans l'ambiance^^ Le type de vie que les personnages mènent, leurs caractères, enfin bref, on a tous des amis comme ça (enfin moi j'en ai ^^), ce qui rend l'histoire d'autant plus intéressante.

En plus de cela Luidivine est d'une honnêteté rare dans cette fic^^ D'habitude le personnage principal c'est toujours le type parfait, ou la fille parfaite, capable de tout faire^^ Pour une fois on se retrouve face à un être humain ça change xD

Maintenant je veux savoir ce qu'il va encore lui arriver à cette petite Luidivine, même si déjà plusieurs scénarios tournent dans ma tête en non-stop pour tenter de deviner la suite des évènements

En tout cas bravo (Et PACS ou Mariage ? J'aurais le droit de voire tes écrits avant tout le monde comme ça ? xD)

_________________


The spider & the fly can't make a deal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mar 18 Aoû - 20:29

Salut Olivia!

Alors, je viens de lire ton chapitre 3, et je t'avoue que tout ce mystère m'attire. La fin surtout est étrange, j'ai hâte de savoir ce qu'elle va bien pouvoir faire pour le regretter aussi amèrement par la suite!

Son ex copain va t-il attirer l'héroïne dans une salle histoire? Hmmm... suspense!

Sinon, ton style est toujours agréable à lire... Ma foi, que te dire d'autre à part que j'attends toujours la suite!!!

Bisous et bonne chance!

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Lun 24 Aoû - 20:49

Je suiiiiis trooooop fan Olivia !

J'attends la suite avec impatience ^^

(Nathan, tu as déjà une Australienne à combler ! )
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 27 Aoû - 16:58

Réponse aux commentaires :


Nathan : Quel plaisir de te revoir XDDDD ! Comme je te l'ai dis, je préfère le PACS mais peu importe on se fera une méga fête quand même mouahahah ^^ en tout cas je suis contente comme un pou que ma fic te plaise, et c'est exactement ce que je voulais faire ressentir dans le perso de Ludivine : elle est humaine, tout simplement. C'est pour ca que ca me fait plaisir quand tu dis ca ^^
Donc voici les quatrième chapitre !!! J'espère qu'il te plaira aussi ! Gros bisous

Alexia : une salle d'histoire... ca me rappelle de vieux souvenirs... Pas toi XD ? Héhé on comprendra ce qu'elle regrette au fil des chapitres mais je pense que tu t'en rendras compte avant ^^. Je suis contente de faire fonctionner ta curiosité !! Huhuhu.
Qu'est-ce que tu vas penser de celui là ? N'hésite pas à me le dire ^^. Bisous !!

Agnès : Comme je suis heureuse de te voir poster ici !!! Ton commentaire me fait très plaisir évidemment mon chou :*_*: !! Voici donc un nouveau chapitre avec de nouveaux rebondissements (tant qu'à faire XDD). Là encore, fais moi partager tes impressions et tes avis... !
Bisous bisous !!!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Jeu 27 Aoû - 17:09

Play


Chapitre 4




A présent, je boudais ferme. Rien à faire. La seule chose dont j’avais envie là, maintenant, tout de suite, c’était de rentrer chez moi. Je ne prêtais même pas attention aux autres personnes qui constituaient la bande. Je m’en fichais pas mal.
Je lâchais un grognement de mécontentement. Pat avait elle aussi complètement oublié que j’existais. Quelle soirée merdique. J’avais l’impression de jouer le rôle de la femme invisible. Pas pour tout le monde.

Pas pour toi.

Je me laissai aller sur le sofa sur lequel nous étions tous et jetai un coup d’œil à mon camarade de droite. Il me regardait sans pour autant oser engager la conversation. Je ne l’avais que brièvement entendu parlé tout à l’heure. Comme c’était le seul disposé à s’intéresse à mon égoïste petite personne, je décidais de lui faire un brin de causette.

- J’ai sommeil.

Il y eu un temps. Tu me regardais, sans vraiment savoir que répondre. Apparemment tu n’étais pas attendu à ce que je t’adresse la parole, non ?

En effet, il me lançait un sourire légèrement moqueur.

- Alors dors.

Je plantais mes yeux ironiques dans les siens. Dans le genre petit malin, j’étais tombée sur le gros lot ! A croire que je les attirais tous. Seulement, a l’inverse des autres, lui, il n’avait pas ce petit ton arrogant dans la voix. Ce n’était qu'une simple taquinerie. Il n’y avait pas de médisance dans cette intonation.
Une voix sincère. C’est possible, ça d’abord ?

Sans hésitation, je décidais de me caler plus confortablement contre toi. C’était vrai. Le sommeil commençait à me faire battre les paupières. Il fallait que j’appuie ma tête quelque part.
Sinon, je ne l’aurais sans doute jamais fait. Et tout le monde aurait été bien tranquille.

Nous continuions de papoter tout les deux, tout en nous mêlant à la conversation des autres. Puis, sans que je fasse réellement attention, je me retrouvais presque au creux de ses bras.
Un sentiment étrange naissait au fond de ventre. Quelque chose que je n’avais pas connu depuis… des lustres. Le bien-être. J’étais bien. Vraiment bien, et surtout, je ne comprenais pas pourquoi.

C’était un geste amical, rien de plus, non ? Il m’étais souvent arrivé de faire ça avec mes amis d’avant, aussi, cela me paraissait on en peut plus naturel.

Pourtant je me sentais tellement protégée dans tes bras…

Nous sommes restés dans cette position pendant longtemps. Ni l’un ni l’autre ne semblait avoir envie de bouger, comme si, à cet instant précis, il ressentait la même chose que moi. C’est étrange d’ailleurs d’avoir l’impression de se sentir comprise. C’est agréable.

Et puis il a bien fallut rentrer. Si c’était de l'amitié tout ça, alors pourquoi est-ce que je me sentais si vide lorsque je quittais ta douce emprise ?

Ash, il s'appelle Ash.

Pat pionçait à la maison. Rien d’étonnant donc. Cependant, elle avait l’air dans un meilleur état que d’habitude.
Moi même, je réalisais que j’avais tenu le coup. J’étais contente de moi. Et fière. Oui… Fière. Cette fin de journée n’avait peut être pas été perdue finalement. En tournant la clé dans la serrure de la porte d’entrée de l’appartement, j’étais incroyablement à l’aise.

Je jetai mon sac au sol et je m'installais dans mon grand lit deux places en compagnie de Pat qui commençait à mon conter comment un certain Vladimir l'avait regardé toute la soirée. Apparemment il était avec nous autour du grand sofa. A vrai dire, je ne m'étais pas vraiment intéressée à elle... Pourtant, j'acquiesçais avec enthousiasme à chacune de ses paroles ce qui, en somme, pouvait paraître plus que louche puisque ce ne m'arrivait pour ainsi dire... Jamais.

Toujours ce mot : Jamais, Jamais, Jamais...

- Tu n'as jamais été aussi sympathique avec un garçon toi !!

Cachées toutes les deux sous la couette, madame la pipelette commentait à présent "ma" soirée. Flûte, je connaissais presque par avance la suite de la conversation... Et ce n'était pas le genre de tournure que j'appréciais...

- En tout cas, mon chou, tu lui plais.
- Humfgf ?!

Ces mots résonnaient étrangement dans mon esprit. D'habitude, ce n'était pas à moi qu'ils étaient adressés. C'était la malicieuse, l'enjouée, la dynamique Pat qui attirait tout les regards avec son aisance naturelle. Certainement pas cette Ludivine qui bougonne encore plus qu'elle ne le fait déjà lorsqu'elle boit comme un trou...

Le jour et la nuit.

C'était bien de moi qu'on parlait.

- Si si, c'est évident. J'ai cru qu'on ne pourrait jamais vous séparer.

Elle avait tout d'un coup prit un ton très professionnel. Je me demandais ce qu'elle allait encore me sortir...

- Pat, tu fais ca avec tout le monde et pourtant, ils ne te fascinent pas plus que ca !

Je n'avais évidemment pas mentionné le contraire. Il était vrai qu'en règle générale, le sexe masculin était "fasciné" par la rouquine.

- Justement, on ne parle pas de moi.

Elle avait touché juste. Seulement, je refusais de voir cette éventualité. Et puis, j'étais déjà amoureuse moi ! Et prise qui plus est (c'est ce que je tentais d'imaginer... mais je savais que mes fantasmes à propos de Chris n'aboutiraient pas à grand chose...) !

Je ne m'en rendais pas vraiment compte mais son prénom disparaissait petit à petit de mes pensées pour être remplacé par le tien...

Pat parlait encore et encore. Je n'en avais pas écouté la moitié. Dans le genre amie indigne, je remportais également le jackpot... !

- C'est cela. On en reparlera demain, hein...
- Tu verras, j'ai raison !

Je ne répondais pas. Je n'avais pas souvent le dernier mot car j'évitais les conversations qui avaient tendance à tourner en rond.

Une perdante. Mais pendant encore combien de temps ?

Je me retournai sur le matelas et je ne tardais à sombrer dans un sommeil réparateur. Chose qui n'était pas arrivée depuis des lustres. Devais-je mettre ça sur le compte du manque d'alcool dans mon organisme ou alors y avait-il une toute autre signification ? Malgré tout, à mon réveil je penchais pour la seconde solution.

Commençais-je donc enfin à entrevoir la lumière ?

Le lendemain, c'est de bonne heure et de bonne humeur que je me rendais à l'arrêt d'auto bus. Au comble de ma chance, j'avais même le droit à une place assise qu'une personne du troisième âge n'était pas venue réclamer.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'étais de nouveau remplie d'idées pour mon travail à l'école. Pat n'arrivait que l'après midi, car elle s'était accordée une demi journée de repos. Il fallait dire qu'elle ratait moins souvent les cours que moi. Aussi fut-elle étonnée de me voir en pleine activité, moi qui avait plutôt tendance à jouer avec ma vieille Game Boy Color pendant que les autres s'affairaient. Bien sûr, elle mettait ça que le compte d'Ash.
Je n'en faisais rien et mon oreille devenait sourde.

Deux jours plus tard, mon téléphone m'annonçait un nouveau message.

Ce qui au premier abord me laissait perplexe puisque personne ne prenait jamais de mes nouvelles. A part mon amie, bien sûr, mais elle était tellement bavarde qu'elle ne m'envoyait jamais de SMS, préférant me raconter les derniers potins de vive voix... à travers le combiné de son portable.

Nouveau message reçu.
De : Ash
Heure de réception : 14h16

Je relisais plusieurs fois le contenu car je n'étais pas certaine qu'il s'adresse réellement à moi, pourtant mon nom était écrit, il n'y avait donc pas de doute possible.

Il voulait qu'on se revoit.

Aujourd'hui, avant la fin de journée.

Bien entendu que moi aussi j'en mourrais d'envie, seulement... L'angoisse me montait soudainement à la gorge. Peut être que Pat avait raison. Mais les choses se précipitaient.

Peut être aussi ne valait-il mieux ne pas penser à la suite pour l'instant.

Vivre un peu, tout simplement.

Je répondais par l'affirmation. On se retrouverait dans l'heure qui suivait.

Et puis, ce n'est qu'une sortie entre amis, rien de plus. Peut-être avait-il prévenu d'autres personnes ? Peut être que j'étais purement et simplement une grosse parano ?
Une sortie en groupe.

Ou pas.


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Mar 15 Sep - 14:04

Hey! Salut Olivia!

Huhu, enfin l'histoire d'amour qui se profile à l'horizon! Tu sais à quel point ça me botte ce genre de romance...

J'aime beaucoup cette façon que tu as de t'adresser au personnage à la deuxième personne puis de brutalement repasser à la troisième. Quand tu dis "tu", ça donne l'impression que la narratrice conte son histoire de très loin dans le futur et qu'elle est nostalgique!

J'ai hâte de connaître la suite. Je suis sûre que Ash n'aura pas invité d'autres personnes de toute façon!

Bisous et bonne continuation!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 3 Oct - 18:42

Réponse aux commentaires :

Alexia : Mon petit chou, comme cela me fait plaisir de te revoir XD !! Alors, je suis vraiment contente que cela de plaise, c'est assez motivant !
C'est vrai, tu aimes l'idée du changement de personne ? C'est vrai que cela me plait aussi, mais je ne savais pas si ca allait aller ou pas... Héhéhé, ce Ash... ^^ N'hésite pas à me dire ce que tu penses de la suite surtout !
Gros bisous !!!

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Olivia Balsey
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 964
Localisation : Je ne te dirai pas où se trouve tout mes secrets.
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Particularités: Tu veux pas ma pointure de godasse, non plus ?
Ami(e)s: J'évite de m'emcombrer du superflu.
Âme soeur: Juste un pantin de plus qu'on peut manipuler.

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Sam 3 Oct - 18:56

Play


Chapitre 5





C'est avec toutes ces questions en tête que je me regardais une dernière fois dans le miroir de l'entrée avant de quitter l'appartement. Je n'avais pas envie de le faire attendre, et malgré mon visage en apparence serein, j'étais totalement impatiente de le revoir !! Pour moi, qui avais tellement l'habitude de vivre en solitaire, sans voir personne pendant plusieurs jours, à part lors des mes sorties un peu trop arrosées, c'était synonyme de changement.

Je cherchais à tout prix à comprendre ce sentiment qui naissait au fond de mon ventre. Je sentais déjà le bonheur monter en moi alors que jusqu'à maintenant, c'était à peine si je connaissais son prénom ? J'avais soudain la sensation d'être affreusement égoïste. La seule chose que je voulais faire ce soir là, c'était plaire à Chris de nouveau...

Et puis, c'était Pat qui m'avait bourré le crâne. Il fallait absolument que je garde la tête sur les épaules. Aussi, je chassais les suppositions de mon amie de ma tête lorsque j'apercevais Ash au coin de la rue alors qu’il venait me récupérer en bas de chez moi. Je laissais se peindre un grand sourire sur mon visage pour le saluer.

Personne d'autre.

- Alors, où va t-on ? Demandais-je en guise de salut et d'une voix enjouée. Je suppose que tu avais déjà une idée en tête tout à l'heure, non ?

Il me rendait mon sourire. Pour une fois j'avais visé juste.

- Au parc. Il y aura sûrement du monde là bas, ca fera un peu d'animation !

Je lui emboîtai le pas tout en me rendant à l'évidence : ce n'était certainement pas un rendez vous galant. Je m'y attendais, non ?

Alors pourquoi est-ce que j'avais le sentiment d'être déçue ?

Tout en marchant, il avait engagé la conversation, et, chose qui me surprit la première, j'étais tout à fait encline à la poursuivre, même, je me révélais être une grande bavarde. Brusquement, j'avais beaucoup de choses à dire, voire, peut être trop, mais je n'éprouvais aucune retenue... C’était comme si j’avais été muette durant des années et qu’il avait suffit d’un tour de passe-passe pour que je recouvre la voix.

Je n'ai réussi cet exploit qu'avec toi, tu sais ?

Nous arrivâmes bientôt à destination, et en effet, après avoir parcouru le parc des yeux plusieurs fois, je repérais une petite troupe qui ne m'était pas inconnue, en même temps qu'Ash.
Et voilà : maintenant, il allait bien falloir les rejoindre.

Il n'y avait que cris, rires et bonne humeur. L'ambiance était à la fête et à la détente, et je finissais par me laisser aller, décidant pour une fois, de ne pas faire ma mauvaise tête et de m'amuser un peu. Ou alors, peut être était-ce seulement parce qu'il était là et parce que je voulais qu'il n'ai d'yeux que pour moi uniquement ?
Après plusieurs bras de fer acharnés avec Phil qui gagna haut la main à chaque fois, je tombais, épuisée, sur un des bancs qui se trouvait non loin, et quelle ne fut pas ma surprise lorsque mon "compagnon" me rejoignit et se mit à mes côtés. Il dû lire mon étonnement sur mon visage car il dit :

- Tu pensais vraiment que j'allais t'abandonner toute seule sur ce triste banc ?
- Il est très confortable !

Je répliquais du tac au tac, avec une mine faussement boudeuse qui faisait s'élargir son sourire.

- Je ne dis pas la contraire.

Je voyais bien qu'il voulait que je réponde à ses marques d'affection car il s'était un peu plus rapproché de moi. Seulement, je gardais obstinément la tête baissée vers mes genoux. Ca tourbillonnait trop fort dans mon crâne.

Je ne savais absolument plus quoi faire.

Je devais plutôt être contente, non ? Après tout, il aurait tout aussi bien pu continuer de discuter avec les autres, plaisanter, et que sais-je encore. Non, il avait plutôt décidé de me suivre sur ce stupide banc que je trouvais de plus en plus dur !!
Je n'étais pas non plus aveugle au point de clamer que ce n'était qu'une réaction amicale de sa part, et qu'il n'y avait rien de gênant à cela. Non, maintenant c'était presque, quasiment une certitude :

Pat avait raison.

Mais si c'était le cas, pourquoi est-ce que je ne me jetai pas dans ses bras immédiatement, au lieu de chercher midi à quatorze heure ? Parce que j'avais peur tout simplement. Peur de foncer dans le vide, dans le noir le plus complet car je voulais toujours de la lumière pour ne pas trébucher sur une crevasse. L'incertitude m'avait toujours angoissé, et là, je doutais de sa sincérité.
Oui, de toute façon, c'était beaucoup trop tôt !! Il allait bien vite changer d'avis, aller voir ailleurs, et chacun vivrait dans le meilleur des mondes. Sauf moi. Parce que maintenant j'avais aussi réalisé que c'était foutu et que bientôt je n'allais plus pouvoir me passer de lui.

Mais paradoxalement, je ne pouvais décidément pas encore avoir une totale confiance à son apparente franchise. Certainement pas, surtout après ce qu'il s'était passé avec Chris seulement deux mois plus tôt. Certes, c'était seulement quelques malheureux jours qui semblaient à des années lumières, mais tout de même. Je ne voyais pas l'intérêt de renouveler ce genre d'expérience.

Donc, pour le moment, le plan, c'était tout simplement d'attendre.

Oui, mais voilà : il semblait qu'Ash, lui, voulait aller trop vite comme je le constatais quand il se mit à jouer avec une de mes mèches de cheveux. Ce qui au final me bloquait encore plus.
Il fallait que je fasse quelque chose.
Retournant brusquement mon visage vers le sien, qui lui faisait lâcher ma tignasse par la même occasion, je m'exclamai, les yeux pleins de malice :

- J'ai très envie de faire un tour du côté de la fontaine !!

Là dessus, je bondissais de ma place, avec un entrain un peu trop exagéré sans doute, car il avait fini par comprendre le message et ne répondait pas à mon excitation en me regardant d'un ton neutre. N'y tenant plus, je proposais :

- Tu viens avec moi ?
- Si ca te fait plaisir.

Intérieurement, je poussais un soupir de soulagement car au fond, c'était absolument ce que je voulais. Je n'avais pas dis que je ne cherchais plus de sa compagnie, au contraire et sa mine réjouie acheva de me rassurer. J'avais rectifié le tir.
A moins qu'il ne prenne cette proposition de s'éloigner un peu plus des autres au sérieux ? Je remarquais que j'avais finalement totalement loupé mon coup, et je constatais que ce genre de mascarade à la mord moi le noeud n'était absolument pas pour moi...

Il m'emboîtait le pas tandis que je m'extasiais sur tout ce qui se trouvait sur mon chemin, un chat, un oiseau dans un arbre, ou encore un fleur que je trouvais tout à fait ravissante. Je commentais également la beauté de la fontaine à laquelle je n'avais jamais vraiment prêté attention jusqu'à maintenant. Apparemment, mon soudain excès d'énergie semblait le faire rire et au moins pendant ce temps là, il n'était pas trop entreprenant.
Puis, finalement, nous allions rejoindre le petit groupe qui n'allait pas tarder à partir. Il était vrai que le temps passait vite et que la nuit commençait à tomber, surtout à cette période de l'année. Je décidai de faire de même et saluais déjà tout le monde.

Je ne voulais qu'une chose : être seule et cogiter.

Pour changer... Je commençais vraiment à détester toutes les facettes négatives de ma personnalité...

- Je te raccompagne, Ludivine ?

Bien sûr que j'attendais cette question. Seulement, je redoutai le moment nous nous devrions nous retrouver seul de nouveau tout les deux...

- Si tu veux, mais il faut que je file rapidement... Il me reste deux trois trucs à faire...
- Okay... Tant pis... !
- Comme tu veux...

C'était ce que je voulais, et pourtant, j'étais déçue. Déçue, mais surtout triste de voir la mine affligée d'Ash. J'avais l'impression de me foutre de lui et cela me faisait de la peine. Seulement, je ne montrais rien et je lui faisais un petit geste de la main tout en prenant la direction de mon appartement, rêveuse. Au passage, je passais à la supérette du coin pour me préparer de quoi manger ce soir, tout en méditant sur l'après midi formidable que j'avais passé... mais que j'avais aussi en partie gâché. N'importe quelle autre fille aurait foncé tête baissée et n'aurait pensé à réfléchir que bien plus tard.

Pas moi.

L'envie, la peur, l'excitation, l'angoisse... tout ces sentiments se mêlaient en moi et m'empêchaient de prendre la décision qui serait la meilleure. Je ne voulais pas me tromper, Je voulais toujours prendre le seul et l'unique bon choix. Je considérais que je n'avais pas le droit à l'erreur car ensuite, c'était pour la vie...
Je n'avais jamais été une grande romantique, mais pour moi, la première personne qui me venait sous la main devait être la bonne. Pourtant, et surtout depuis que j'étais à Berlin, j'en avais vu des garçons défiler dans mon lit ! Oui, mais voilà; dans ce cas de figure, ce n'était pas pareil.

Je mettais mes courses dans un sac en plastique et je payais par carte bancaire. Il était vraiment temps de rentrer à présent.



J'étais au fond de ma couchette, j'avais bien mangé, j'avais regardé le film du soir et à présent, je considérais qu'il était temps de dormir. J'avais pris de nouvelles habitudes. Est-ce que cela allait durer ? Quelques semaines plus tôt, je n'aurais pas donné cher de ma peau, mais aujourd'hui, je savais que j'étais au moins capable de ne pas me coucher trop tard. Cela faisait quelque jours que cela durait.

Combien de temps allais-je tenir ?

C'était cette question que je me posais ce soir là avant de m'endormir. Seulement, elle avait deux connotations différentes...

Je rêvais de toi... Mon inconscient était plus fort que moi...

Je me donnais deux mois pour résister. Passé cette date peut être aurais-je enfin la chance de me laisser aller ?


Spoiler:
 

Spoiler:
 



N'hésitez pas à me laisser vos avis, vos impressions... C'est toujours encourageant

_________________


Ambre a écrit:
Les sèches mains sont nos plus fidèles compagnons d'infortune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar


Alexia Gray
Assistant à l'infirmerie



Féminin
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Particularités:
Ami(e)s:
Âme soeur:

MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 4 Oct - 19:48

Héhé! C'est moi!

Et bien et bien, quel personnage torturé cette Ludivine! C'est incroyable la manière dont elle se prend la tête... et dont on se prend la tête avec elle! XD

Alors, que dire? J'ai beaucoup aimé ce chapitre, comme les autres... On sent qu'il va se passer quelque chose de tragique avec Ash, vu toutes les mises en garde de la narratrice, et c'est très angoissant!!!

2 mois? Tu nous torture! J'espère qu'ils seront vite résumés d'un point de vu narratologique, car je meurs d'envie de savoir ce qui se passera lorsqu'elle décidera de lui accorder sa confiance!


Très bonne continuation Olivia, et bon courage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   Dim 11 Oct - 12:40

^Je suiiiiiiiiiis tout à faiiiiiiit d'accord avec Alexia xD

Pendant un moment je me prenais vraiment pour Luidivine, avant un brusque retour à la réalité un peu trop violent (mode : Esther tu peux faire la vaisselle s'il te plaît on va faire la fête ! Non pas toi t'as collège demain !) ^^

En tout cas j'attends avec impatience le prochain ptit chat pitre (je viens de l'apprendre xD)^^

Longue vie à Olivia
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Porcelain Heart [fic+commentaires]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Porcelain Heart [fic+commentaires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Planning / commentaires des matchs
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: