RSS
RSS
Plusieurs O.S(écrits+coms)

 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plusieurs O.S(écrits+coms)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Kathleen Taylor
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 968
Localisation : Few imports you where I am, because if you really want to know, you will always follow me.
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Particularités: I make strange dreams. I do not see myself any more as before. I have visions which return to me.
Ami(e)s: I wonder if I am losing them...
Âme soeur: I would think never again of it.

MessageSujet: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Dim 1 Mar - 18:15

Bon,j'avais écrit cette fiction pour un concours sur le thème de Noël.Je vous souhaite une bonne lecture et j'attends vos commentaires.

Mon plus beau Noël

Nous étions le soir, dans une banlieue de Londres. Tout était noir.
La petite fille était installée devant la cheminée, regardant les flammes rougeâtres danser, tel un ballet à l’Opéra. La fillette était comme fascinée par ses jets chauds qui virevoltaient, imitant les mouvements des danseuses orientales au fin fond de l’Arabie. La petite était seule dans la pièce sombre, éclairée seulement un chandelier doré. Les prunelles de l’enfant brillaient. Elle se concentrait seulement sur les flammes. A côté de l’enfant, était située une petite table cirée, de couleur acajou. Les cloches sonnèrent douze coups. La petite ne se coucha pas .Elle continuait de regard le spectacle qui s’offrait à elle, rien qu’à elle. Les yeux de l’enfant se fermaient malgré elle mais elle voulait les garder ouverts. La fillette voulait contempler les flammes, toujours et encore. Mais la fatigue l’emportait. La petite fille se plongea dans un profond sommeil. Elle suçait son pouce et son petite poing recroquevillé sur son ventre. Ses cheveux blonds comme les blés encadraient son visage d’ange. La lune semblait veiller sur l’enfant. La petite se réveilla pendant la nuit, un cauchemar l’empêchant de se rendormir. La petite blonde pleurait à chaudes larmes, serrant contre elle un petit mouchoir qui sentait la lavande. La petite frémissait, il faisait froid maintenant. Tout le bois avait brûlé et la fillette avait les pieds nus et en guise de vêtement, seulement une chemise de nuit déchirée. La petite fille trempait son oreiller et déversait des torrents de larmes mais personne ne l’entendait. L’enfant entendait des gens lui parler, des voix familières. Le bout de femme s’inquiéta et pleura de plus belle. Elle avait l’impression que quelqu’un lui murmurait des bribes de conversation. Tout d’un coup, une surveillante arriva et regarda la fillette, dégoulinante de larmes et toute rouge. La surveillante ouvrit grand les yeux et demanda, d’un air méchant:
-Il y a quoi encore, la môme? Tu as perdu ta peluche, c’est ça la mioche?
La petite fille hésita à répondre puis se décida à prendre la parole, esquissant un minuscule sourire implorant envers la surveillante.
-Rien, Sarah, rien. Je n’ai rien, ne vous inquiétez pas.
La surveillante grimaça et fixa la petite fille d’un air sarcastique et bien trop ironique.
-D’abord, tu m’appelles Mademoiselle et puis, tu n’es rien qu’une petite menteuse pleurnicharde.
Les pleurs de la fillette reprirent de plus belle, empêchant de prononcer une syllabe. La petite fille respira un grand coup et chuchota:
-Papa, Maman ,ils me manquent.
-Écoute, ma mignonne, t’es dans un orphelinat, c’est pas pour rien. Tes parents ont disparu, jamais tu pourras les voir. Maintenant, tu vas dormir et tu te tais, Hannah .
La surveillante tourna les talons et partit, claquant la porte juste devant Hannah. Hannah reprit ses pleurs et attendit toute seule dans le noir. La petite n’attendait qu’une seule chose:que ses parents viennent la chercher et qu’ils la sortent de cet orphelinat obscur et délabré. La fillette attendait ce moment depuis sept ans, et cela n’était jamais arrivé. La fillette souffrait d’une solitude incroyable. Tout le monde l’ignorait profondément. Personne ne se préoccupait de Hannah, elle était tout simplement transparente comme l’air.Le lendemain, Hannah se réveilla les yeux engourdis par le manque de sommeil important de la veille. La petite fille se coiffa longuement, se fit une coiffure ressemblant vaguement à une tresse. Elle prit ensuite une simple robe noire et saisit un gilet blanc poussiéreux. Elle chaussa ensuite ses petits pieds dans des bottines. Ayant fini sa toilette rudimentaire ,la petite prit le chemin de la salle à manger. Elle traversa un long couloir sombre puis s’arrêta devant l’escalier. Soudain, un de ses camarades la poussa. Hannah dégringola sur tout le long de l’escalier et finit sa chute contre un coffre en bois, sur lequel elle se frappa violemment le crâne .D’autres petites filles ne manquèrent pas l’occasion de se moquer de la fillette, qui avait une énorme bosse sur sa petite tête. Hannah, se releva avec peine sous les moqueries des orphelines. La fillette arriva dans la salle à manger et prit son petit-déjeuner. Après cela, elle passa toute la journée dans sa chambre et s’endormit profondément, ce jour de 23 décembre.Le lendemain,24 décembre, Hannah se réveilla joyeuse. Aujourd’hui, on fêtait Noël à l’orphelinat. Une façon d’oublier qu’on est malheureuse. Hannah fit comme d’habitude sa toilette et mit une tenue quelconque. Pendant, la journée, les orphelins n’avaient pas le droit d’aller dans la salle transformée en lieu de fête. Ils n’avaient le droit qu’en soirée. Hannah était très impatiente. Les surveillants avaient informé les enfants que ce serait le meilleur Noël depuis des années .La petite était ravie. Hannah retourna dans sa chambre et se mit dessiner. Soudain, Grace, la fille de la directrice s’approcha de Hannah, un air de défi. Les deux enfants se détestaient mutuellement. Grace, les yeux méchants prit la parole:
-Alors, Hannah?On est toute seule sans ses parents?Oh, oui, c’est vrai, ils ont disparu.
Hannah ne supportait pas cette méchanceté:elle envoya son petit poing droit dans le nez de Grace. Du sang commença à couler et la petite Hannah regretta immédiatement son geste.
La directrice allait la renvoyer?Où irait-elle?La petite plongea sa tête dans ses petites mains, puis la releva, implorant Grace. Grace ajouta:
-Je ne dirais rien. A une condition, donnes moi ton bijou.
En effet, Hannah possédait un bijou, c’est tout ce qu’elle avait comme trésor. Elle ne pouvait pas le donner .Hannah tenta de s’expliquer:
-Grace, Grace, je ne peux pas te le donner.
Grace, furieuse attrapa le bijou et Hannah essayait de le récupérer. En tirant trop fort, Grace brisa le bijou. En guise de pardon, elle flanqua un coup de pied dans les côtes de Hannah.La petite essaya d’optimiser et pensa à la soirée de Noël. Le midi, Hannah ne manga rien, trop impatiente pour avaler quelque chose. La journée passa très lentement. La fillette décida de se préparer à dix-huit heures. Tout d’un coup, dans une mallette, elle découvrit avec surprise qu’une robe rouge y était enfouie. Tout excitée, elle l’enfila avec délice. La robe était longue et on la nouait derrière le cou avec un nœud en soie élégant. Elle trouva aussi un morceau de tissu doré et se fit une jolie ceinture.Elle prit sa petite veste bordeau et se glissa dedans.Elle passa ensuite à sa coiffure,elle se fit une natte puis la transforma en chignon parfait.La petite descendit à la salle. Tout était illuminé et un immense sapin trônait au milieu de la salle. Il était décoré avec des couleurs chatoyantes.Une immense table était dressée, avec une nappe rouge.Une vaisselle dorée avait été disposée pour l’occasion.Les serviettes étaient d’u joli vert.Les regards se tournèrent sur Hannah:tout le monde la trouvait ravissante.La petite fille dansa,discuta,mangea et s’amusa beaucoup.Pui vint le moment d’ouvrir les cadeaux, moment que les enfants adoraient. La petite fille qui s’attendait à un sublime cadeau,fut déçue,il n’y avait que des moufles.
Soudain,la petite fille vit deux silhouettes,adultes.Cela lui rappela ses parents,ils lui manquaient tellement.Ils s’approchèrent. L’homme était roux et avait un peu de barbe et la femme était blonde comme les blés. Ils regardèrent la directrice puis ils hurlèrent:
-Qui s’appelle Hannah Fergusson ici?
Hannah se leva timidement et s’approcha des deux adultes.La femme regarda longuement Hannah et s’exclama,les larmes aux yeux:
-Ma robe!Ma fille!
Hannah ne comprenait pas.Que faisaient ces intrus ici?Tout d’un coup,Hannah comprit l’évidence:c’était ses parents.La petite Hannah se jeta dans leurs bras et ils l’embrassèrent.
Ils tinrent son visage entre leurs mains.Les enfants regardaientla scène émue.Les parents n’hésitèrent pas,ils prirent leur fille et ils la portèrent dans la voiture.Nous étions le soir, dans une banlieue de Londres. Tout était noir.

_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Kathleen Taylor le Ven 6 Mar - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Dim 1 Mar - 20:05

.Waw. Tout simplement. C'est vraiment le genre d'histoire qui me fascinent. Tu décris si bien les évènements, et Hannah est si attendrissante ... Oh la fin est prévisible, mais c'est très beau. J'aime tout particulièrement le premier paragraphe, quand la petite Hannah est fascinée par les flammes dans l'âtre ... La comparaison avec les danseuses est merveilleusement bien choisie, et c'est superbement bien écrit. La tristesse qu'elle ressent quand elle se réveille, cette petite enfant malheureuse nu.pied et vêtue pauvrement ... J'aurais été là que je n'aurais pas pu résister au besoin de la serrer dans mes bras, de la réconforter. Et puis c'est un très bel hommage que tu fais là, aux enfants des orphelinats qui attendent en silence leurs parents, n'osant rendre coups pour coups.
.Bref, c'est mon petit coup de coeur du moment, avec la courte nouvelle d'Harry, "Absence" (.Ici -> http://collegepoudlard.virtuaboard.com/discussions-en-tout-genre-f66/absence-texte-en-prose-poetique-tres-court-t10652.htm Comment ça, je fais de la pub ? )
.Non, vraiment, j'aime beaucoup, félicitations, Kathleen !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Kathleen Taylor
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 968
Localisation : Few imports you where I am, because if you really want to know, you will always follow me.
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Particularités: I make strange dreams. I do not see myself any more as before. I have visions which return to me.
Ami(e)s: I wonder if I am losing them...
Âme soeur: I would think never again of it.

MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Mar 3 Mar - 18:56

.Tu ne peux pas savoir comme tu me fais plaisir(parce que sur le forum où j'avais écrit ça,on m'avait rétorqué,entre autres,que c'était trop gnan-gnan),moi qui croyais que cette histoire était vraiment nulle,sans aucun intérêt et honnêtement,ça me donne envie de continuer.Merci Gaby.En plus de la part d'une rôliste comme toi,c'est carrément...Whaouh.Ton petit coup de coeur,merci Gaby!Je suis vraiment émue,d'autant plus que ta fiction à toi est merveilleuse et ça me fait vraiment chaud au coeur que tu aimes mes écrits.Toutes les deux,on fait des fictions sur des univers pas très drôles,hein?Toi sur le génocide des Juifs,moi sur l'orphelinat.Je ne peux pas te dire autre chose que ç,Gaby:Merci,merci du fond du coeur^^

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Mar 3 Mar - 20:33

.Je te remercie pour tes compliments, c'est très gentil à toi aussi ^^
.C'est vrai que nos histoires ne sont pas très gaies ^^ Enfin, la tienne se termine bien, au moins ! xD (.Mais ce que vous ne savez pas, c'est que la mienne aussiiiiii ! :tirlangue: xD) Mais il faut bien écrire les atrocités et la douleur, parfois. C'est très utile. Par exemple, moi, j'étais vraiment terrifiée par tout ce que les partisans d'Hitler ont fait. Et quand je te dis terrifiée, c'est que pendant plusieurs semaines après avoir compris cette réalité, j'ai été affreusement triste, ravagée. -_-' Et le fait de coucher tout mes sentiments sur le papier, tout ce que je ressentais, m'a beaucoup aidée. Donc je ne sais pas si c'est la même chose pour toi, mais écrire des histoires tragiques se révèle être un remède au chagrin dans mon cas.
(.Je viens de remarquer que on met toutes les deux des points aux débuts de nos phrases xD Sauf que si on essaye d'être logique, c'est moi qui ai copié. -_- Pourquoiiii ? xD)
.Bref.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Kathleen Taylor
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 968
Localisation : Few imports you where I am, because if you really want to know, you will always follow me.
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Particularités: I make strange dreams. I do not see myself any more as before. I have visions which return to me.
Ami(e)s: I wonder if I am losing them...
Âme soeur: I would think never again of it.

MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Mer 4 Mar - 7:36

Roh,pourquoi tu m'a dis la fin?Pourquoi tu m'as dis que ça se finissait bien?Je voulais pa savoir la fin,mais bon,je te pardonne,ma p'tite Gaby^^

Alors,là,je suis bien d'accord avec toi.Bon,cette histoire fait exeption,puisque je l'ai écrite en étant tout à fait heureuse.Sauf qu'elle m'a fait devenir triste,c'est malinXDMais pour mes RPs,c'est vrai.Par exemple,le RP avec Elyana"Parchemins déchirés et larmes versées",je l'ai écrit en étant un peu morose,mélancolique,je ne sais pas si ça se voit,mais en tout cas,cela exprimait mon état d'esprit.Alors que le RP avec Lilian Easter"Nouvelles agréables comme du miel"est plus joyeux et plus amusant à lire.Là,j'étais assez joyeuse,de bonne humeur!

Non,non,moi d'habitude,je mets pas de points,j'ai vu que tu le faisais et comme j'ai trouvé ça bien,je le fais parfois.Donc c'est moi la petite copieuse.Sinon,je voulais te demander:Quand fais-tu ton nouveau classement de tes RPgistes favoris?Si je le refais,tu seras dedans

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Mer 4 Mar - 10:23

.Désolé de t'avoir révélé la fin u.u Mais ça changera peut.être, je vais bientôt continuer l'écriture de cette histoire, dès que j'aurais du temps et de l'énèrgie à revendre ^^
.Kathleenouchou la copieuse ! xD Non, je plaisante, je te pardonne Kath'
.:*_*: :lov: C'est trop gentil que tu ais l'intention de me mettre dans ton classement ! :lov: Je vais bientôt refaire le mien parce que j'ai découvert plein de petits talents ^^ (.Inutile de me questionner, il n'y aura pas de fuite u.u xD)
.Sur ce, le reste se fera par Mp, parce que après c'est du flood, ça n'a pas de rapport.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Kathleen Taylor
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 968
Localisation : Few imports you where I am, because if you really want to know, you will always follow me.
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Particularités: I make strange dreams. I do not see myself any more as before. I have visions which return to me.
Ami(e)s: I wonder if I am losing them...
Âme soeur: I would think never again of it.

MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Ven 6 Mar - 20:00

Journal d'une enfant malheureuse


25 février 2002.

Une poussière sur le sol.
J'ai un prénom,j'ai une famille,j'ai une école.Tout ce qu'un enfant de mon âge doit avoir.J'ai l'air heureuse,j'ai l'air gaie,j'ai l'air jovial.Tout ça n'est quun masque,un costume,je suis loin d'être heureuse.Certes,j'ai une famille:des parents,une soeur.Jusque là,rien.J'ai une question pour vous,dites-moi ce que c'est de l'amour.On ne m'a jamais aimée et on ne m'aimera jamais,je suis une tâche,une souillon,une enfant dont tout le monde se fiche,une poussière sur le sol,une chose qu'on jette quand on n'en a plus besoin.Je crois que mes parents n'ont pas la notion d'amour,ou même de tendresse.Connaissez vous l'histoire du petit sapin?Je vais vous la conter:c'est l'histoire d'un petit sapin,en période de Noël qui rêve d'être pris pour aller dans une famille pour la fête.Il est embarqué,puis vendu à une famille,il est fêté le soir de Noël et une fois que la fête est finie,on le coupe pour en faire du bois dans la cheminée.Vous allez peut-être me dire que ce n'est qu'une histoire,effectivement,mais cette histoire reflète la triste réalité.Je suis le petit sapin,on m'oubliera quand on n'aura plus besoin de mes "services".Vous me croyez déterminée?Faux.Vous me croyez forte?Faux.Cette tendresse,j'en ai besoin mais non,tout est pour ma soeur Jane.Elle,on lui prodigue des soins,elle,on la serre dans ses bras...La liste serait trop longue.Au fait,je ne vous ai pas dit mon prénom.A quoi bon vous dire le prénom d'une esclave,d'une servante,d'une chose qu'on rabaisse plus bas que terre?Inutile.Si je mourrais,mes parents ne s'en rendraient même pas compte.Ce ne sont même pas des parents,ce sont des maîtres,des gens qui veulent me dominer.Et moi,comme une idiote,je me laisse faire,mais ais-je vraiment le choix?Je ne le penses pas.Je vous laisse,mes parents,pseudo-parents,m'appellent,je dois y aller.

26 février 2002

Ma vie se résume à leur obéir.
Vous voulez savoir ce que j'ai fait,hier?Comme toutes les journées,j'ai rangé,astique,lavé,une Cendrillon moderne,en bref.Je n'ai pas dormi de la nuit,j'ai des courbatures plein le dos,des ampoules et des tas d'autres petits maux.Elle,Jane,n'a rien fait du tout.Au fait,je veux vous annoncer quelque chose,je n'écrirais pas dans ce journal longtemps,vous aurez la réponse à la fin...En plus de mes devoirs,je fais tout à la maison.Mais mon problème,ce n'est pas de leur obéir,c'est un autre problème,celui que vous ne connaîtrez qu'à la fin de ce minuscule journal.Comme dit celle qui me sert de mère,"tu ne sais rien faire"ou "tu n'arriveras jamais à rien".Ais-je des rêves,des ambitions?Non.C'est interdit pour moi,tout est réservé à ma soeur Jane.Au fait,à l'école,j'ai appris à écrire un poéme et voici le mien:Ma vie te paraît sans erreurs et sans éclairs,mais au fond,tout n'est que colère et tonnerre,j'essaye d'aller mieux,mais au lieu de ça dans mon coeur s'enfonce un pieu...Je tente de dormir longtemps pour oublier mes tracas,je tente de dormir mais au final,c'est bien pire.Tout ça pour te dire que je souffre en silence et malgré cela,je mérite la pénitence.Je sais,je n'ai aucun talent mais je tente d'écrire quelque chose de correct.

26 février 2002

Je suis née pour servir à ma soeur.
Ce chapitre sera le dernier et le discours le plus long que je n'ai jamais tenu de ma misérable vie.Tout d'abord,pour comprendre,il faut que je vous raconte ma naissance et celle de ma soeur Jane.Jane est née en 1989,c'était l'enfant attendu,le messie,le prodige,l'éblouissante lumière,la fille dont tout le monde rêve.Hélas,on a découvert quelque chose d'horrible dans ma soeur,que je ne veux pas citer maintenant.Moi,je pouvais la sauver,lui rendre la vie facile.Et c'est ainsi que Alice,oui je m'appelle Alice,on donne des prénoms à des objets,Calista Johnson est née.Je suis une bactérie,quelque chose de toxique.Je vais vous avouer mon secret,ma soeur manque de moelle osseuse,elle a besoin de la mienne.Conséquence:je susi un enfant médicament et l'opération a lieu demain.Jane,elle,va vivre comme une enfant normale,entourée de parents qui l'aiment.Moi,je resterais une fillette sans identité,une chose qu'on rejette et qu'on hais.J'ai peur,je suppose que vous avez peur en même temps que moi,que vous souffrez en même temps que moi.Je ne sais pas qui lit ces lignes en cet instant mais je prie pour lui que ça n'arrive jamais.Vous,au moins,vous montrez un peu d'intérêt pour quelqu'un comme moi,pour quelqu'un que vous ne connaissez pas.En ce moment là,mes parents sont à table avec Jane et moi,je repasse en boucle,l'histoire du petit sapin.Nous connaîtrons la même fin tragique.Je souffre,j'entend mon petit coeur qui bat la chamade,qui hurle de douleur,mon petit coeur qui vous supplie de m'aider.Moi,Alice Calista Johnson,je prend le chemin qui m'amène vers ma perte.Adieu...

10 Mars 2002

Je ne suis pas douée d'un même talent d'écriture que ma soeur,mais il me semble presque impossible de ne pas vous confier la nouvelle.Ma soeur n'a jamais été heureuse,elle m'a toujours envié,je le vois en lisant ces écrits.Au fond,je l'aimais profondément.Son dernier mot:Adieu.Effectivement.Je vais vous raconter ce qui s'est passé après son opération.La moelle osseuse m'a été transmise et je ne souffre plus.Ma soeur est devenue aveugle peu à peu mais surtout il ne lui restait pas assez de moelle pour survivre.Une semaine plus tard,elle est...partie.Partie,c'est à dire morte.Mes parents n'ont rien fait et je me rends compte à présent que ce sont des monstres.Je n'oublierais jamais ma petite soeur,pour moi,elle n'a jamais été un médicament.Je l'aime et àprésent,je referme ce joli journal,qui refermait toute sa vie.Adieu.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Sam 7 Mar - 16:49

Coucou Kathleen!!!

Je viens de lire ton OS! Comme c’est mignon!!! C’est drôle que sur le thème de noël tu aies pensé à une histoire aussi triste! J’ai beaucoup aimé l’idée en tout cas! Félicitations!!!

Le début est particulièrement imagé je trouve! On l’imagine vraiment tomber de sommeil alors qu’elle veut encore rester debout!!! (Trop chou!!! )

Juste si je peux me permettre une rikiki remarque, fais un tout petit peu attention aux répétitions… Mais bon, ce n’était pas vraiment gênant dans la lecture, donc c’est minuscule comme détail…!

Bisous bisous Kathleen!!!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Sam 7 Mar - 17:01

.Kathleenouninettechichoupinouninouninettechoupi :lov: : (.Je t'avais dit que c'était à celle qui trouvait le plus long surnom xD)
.Je trouve ta dernière fiction postée pas mal du tout, j'adore le thème: .Une enfant malade, des parents monstres qui sont pourtant prêts à tout pour la sauver, et qui sacrifient la petite soeur de l'infirme pour garder en vie l'enfant chérie. C'est boulversant, émouvant, injuste, infect, magnifique. Il y a quelques fautes d'ortographes, des erreurs de syntaxes, ... Mais dans l'ensemble, c'est très bien écrit. Le cauchemar que vit Alice, la certitude avec laquelle elle avance, elle sait qu'il n'y a devant qu'elle qu'un couloir, le couloir que la mort, et qu'elle peut ouvrir les portes du monde à sa soeur. Sa soeur, Jane, qui comprend finalement l'insensibilité de ses parents, et qui sans doute va s'éloigner peu.à.peu de ses géniteurs, alors que ces derniers voulaient la garder auprès d'eux. Tu as beaucoup d'imagination pour inventer une histoire aussi bien construite, et beaucoup de talent pour être parvenue à l'écrire de cette manière. C'est peut.être un peu court, j'aurais un peu plus développé la souffrance d'Alice, mais je ne suis pas à ta place, c'est toi qui a écris cette histoire magnifique, et si tu estime que cela suffisait, alors c'est qu'il en était ainsi.
.Voilà: Félicitations Kathleenou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Kathleen Taylor
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 968
Localisation : Few imports you where I am, because if you really want to know, you will always follow me.
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Particularités: I make strange dreams. I do not see myself any more as before. I have visions which return to me.
Ami(e)s: I wonder if I am losing them...
Âme soeur: I would think never again of it.

MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Dim 8 Mar - 7:45

Alexia:Tu ne peux pas savoir comment ça me fait plaisir!Une fille qui écrit de si géniales fictions et qui aime mes écrits,c'est Whaouh!Je suis vraiment très contente de tes commentaires et promis,je relirais mieux la prochaine fois pour éviter les répétitions!En tout cas,c'est vraiment super sympa de laisser un commentaire sur mes OS.As tu lu la deuxième OS?

Gaby:Roh,Gabychouchoupinettetuestropsympaetsupergentillejetadorejet'aimebeaucouptropmignonnechouilleninettenounouchoupinetteouchi(j'ai réussi,j'ai écrit plus que toi!)J'ai encore écrit une OS triste,mais cette fois,ça finit mal.Je suis très touchée par le sort de ces pauvres enfants "créés"pour sauver un frère ou une soeur.Si je n'ai pas écrit plus,c'est que je n'arrivais pas à plus développer la souffrance d'Alice.En tout cas,tes com's m'encouragent à continuer!

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Kathleen Taylor
Élève de 6ème année



Féminin
Nombre de messages : 968
Localisation : Few imports you where I am, because if you really want to know, you will always follow me.
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Particularités: I make strange dreams. I do not see myself any more as before. I have visions which return to me.
Ami(e)s: I wonder if I am losing them...
Âme soeur: I would think never again of it.

MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   Mer 13 Mai - 21:07

SPOILERS REVELATION
Spoiler:
 

Je m’approche de ma Bella,elle esquisse un sourire.Ce sourire veut me persuader qu’elle va bien,ce sourire veut m’obliger à la croire heureuse.Mais sur son visage fatigué,il sonne faux.Ses traits sont tirés,de grandes cernes noires ourlent ses yeux déformés par la douleur et elle semble prête à se casser.Je scrute avec de plus en plus d’insistance ce sourire,mais je ne parviens pas à la conclusion qu’il peut être véritable.C’est tout elle.Malheureuse comme une pierre,elle fera tout pour le cacher pour épargner ses soucis aux autres.Je fixe à présent son visage,détaillant chaque parcelle.Même épuisée,elle restera ma Bella,celle que j’aime,que je chéris.Le sourire s’estompe peu à peu,me rendant mélancolique.Je m’approche de plus en plus d’elle,et moi,je dépose un baiser sur son front brûlant.Elle est couchée en chien de fusil et paraît faible.Je saisis sa main et je baise chaque doigt,pour la rassurer.Son visage se relève et j’espère quelques secondes qu’il soit rayonnant.Non.Il est à présent de marbre,une expression que je ne vois pas souvent sur son visage.La pluie cogne contre les fenêtres de cette chambre d’hôpital,comme presque chaque jour à Forks.Mais cette pluie a un son différent,elle crie,elle siffle,comme si elle pousse un cri de souffrance.Rosalie soupire,comme si rien ne se passait.Son visage d’Aphrodite va de droite à gauche,elle essaye d’éviter le regard de Bella,ma Bella,ma raison de vivre.Cette passivité me répugne,Rosalie est indifférente.Emmett,lui,est contre le mur et observe Bella avec compassion,attendant avec elle sa délivrance.Il tient sa Rosalie par les hanches,mais elle ne réagit pas.Alice est penchée par dessus sa grande amie,et elle lui serre la main droite,lui murmure des paroles que Bella écoute d’une oreille distraite.Jasper reste dans un coin de la pièce et il ne la détache pas des yeux.La trouve-t-il courageuse?Carlisle attend,il dispose ses instruments autour de lui et vérifie à chaque quart d’heure la température de Bella.Mais c’est Esmé qui me frappe le plus…Son visage est triste,alors que je ne le voyais que joyeux et ses lèvres tremblent.Bella se redresse,pour enlacer Esmé.Elle tend les bras,attendant le réconfort de sa belle-mère.Mais Rosalie s’approche du lit d’hôpital et ordonne à Bella de s’allonger.Ma sœur me paraît un peu trop autoritaire,mais Bella lui obéit,comme si Rose était son mentor.Esmé se rassoit et pose la main sur sa bouche,pour envoyer un baiser à ma Bella.Bella ne sait comment réagir,elle se tait.

Pour moi,il y a un intrus dans la pièce,ce chien,ce clébard ,en bref,ce loup-garou que je ne supporte absolument pas.Mais Bella l’apprécie,il fallait qu’il vienne.Même si je le déteste,même si j’ai envie de lui tordre le cou quand il parle à ma femme,je dois avouer qu’il semble sincère.Visiblement,il souffre aussi.Je prend du recul et je vois encore mieux tant ce ventre imposant occupe de la place.Des hématomes le couvrent.J’aime profondément Bella,elle est l’amour de ma vie et je ne veux pas la perdre.Cette chose lui mange toute son énergie,toute sa vitalité qu’elle avait auparavant.Je voulais l’éliminer mais Bella refuse,elle persiste à croire que cet enfant lui apportera quelque chose.Rien.Il ne changera absolument rien.J’aurais pu convaincre Bella,abusant d’arguments.Mais Rosalie ne m’a pas laissé faire.Elle respecte le choix de Bella alors qu’elle sait pertinemment que elle,qui est humaine, n’y survivra pas,à moins d’un miracle.J’ai l’impression que c’est l’enfant qui l’intéresse et que la vie de Bella soit mise en jeu lui importe peu.Pourquoi veut-elle un autre être qui l’aimera?Je l’aime à la folie,Esmé l’adore;Alice l’apprécie comme une jumelle,Jasper la trouve intelligente,elle plaît bien à Emmett,Esmé aime l’avoir dans sa famille,Carlisle la trouve extraordinaire et le chien,Jacob,est tombé sous le charme de mon ange.Bella a tellement besoin d’amour…Je lui en porte,de l’amour.Je m’assois sur le lit et je fais signe à mes parents,à mes sœurs,à mes frères de partir de la chambre durant quelques minutes.Je laisse le choix à Jacob,qui décide de seulement se retourner.Bella me lance un regard implorant,elle est à l’agonie.Je passe un bras autour de sa taille fine,de l’autre,je caresse sa joue,me délectant de l’odeur et de la douceur de sa peau.Elle passe ses deux bras autour de mon cou et plonge ses prunelles délavées dans les miennes.Je saisis son doux visage entres mes paumes et je pose mes lèvres sur les siennes.Elles sont brûlantes et elles tremblent.Je lâche son visage et je saisis une mèche qui s’échappe de sa queue de cheval.Je m’approche de plus en plus d’elle et je la regarde,attendant un murmure.Elle pose sa bouche sur mon oreille et me chuchote de sa voix douce « Je t’aime ».Je tend les lèvres et je la serre contre moi.Je lui chuchote les deux même mots.Soudain,elle pousse un gémissement,qu‘elle essaie de cacher tant bien que mal.Pour ce jeu,elle est loin d‘être à la hauteur.Tout d‘un coup,elle ouvre la bouche et puise au plus fort d‘elle pour arriver à articuler quelques malheureux mots:


-Edward…J’ai mal.

Si elle avait seulement « mal »,je serais fou de joie.Elle a plus que mal.Chaque membre lui fait endurer un supplice et elle dit qu’elle a seulement mal.Bella a vraiment un don pour encaisser les coups,je n’ai jamais vu quelque’un d’aussi solide.D’une certaine façon,je suis la cause de sa souffrance,j’aurais dû lui résister,lui faire face.Mais je l’aime et je ne veux que son bonheur.Je ne pouvais pas lui refuser ce qu’elle me demandait depuis tant de jours.Mais si j’avais su que cela l’amener à sa pete,je n’aurais jamais accepté.Pourquoi suis-je tombé amoureux d’elle?Pourquoi s’est-elle éprise de moi?Bella ne choisit jamais la facilité,même si elle a des doutes.Si elle avait aimé Jacob,tout serait plus facile.Mais son choix s’est porté sur une bande de vampires végétariens.Quand je l’ai rencontré et que je l’ai aimé,je me suis mis à penser que tout était facile.Même si elle était bien plus forte que moi à notre séparation,ce dernier coup me semble fatal.Bella aime déjà cet enfant,il lui semble merveilleux.Moi,je sais que non.Elle le remercie presque de la tuer et moi,je suis impuissant.Alice,Rosalie,Jasper,Emmett,Carlisle et Esmé viennent dans la chambre.Carlisle,prévenant,se jette sur ses instruments et vérifie la tension de Bella.Inquiétante.Carlisle la fixe,triste de voir comme Bella souffre.Même lui,médecin réputé ne peut rien faire pour la sauver.Elle est perdue,c’est impossible qu’un miracle survienne.Sans elle,je suis perdu.On ne dirait pas,mais Bella est dix fois plus forte que moi.Elle souffre,et elle sourit comme une enfant sur son premier manège.Alice prend le visage de Bella entre ses paumes légères et lui murmure des choses à voix basse comme « Ne t’inquiètes pas,tout ira bien ».Et en plus,elle lui donne des faux espoirs!Alice sait très bien que Bella va mourir,même si toute la famille refuse d’y croire.Bella gémit une nouvelle fois,l’enfant lui fait mal,il la déforme.Tout d’un coup,elle est secoué,ses traits se tirent,je fonce droit sur elle et je lui chuchote,affolé: « Bella,ça va? »Elle ne dit rien et j’arrive à comprendre.L’enfant veut sortir.Je la lâche brusquement horrifié.Je vais vers Carlisle.

-Carlisle!Il veut sortir.C’est trop tard.

Des milliers de choses valsent dans ma tête mais je me concentre seulement sur Bella.Elle est tellement crispée par la douleur qu’elle n’a plus aucune expression.En deux secondes,du sang sort de sa bouche,suivi de craquements d’os plus sinistres les uns que les autres.Bella n’est plus que fontaine et fontaine de sang.Impossible.Cet espèce de cadavre ne peut pas être Bella.Impossible d’y croire.J’obéit à Carlisle et quand on me dit: »c’est bon,j’y vais ».Inutile de décrire ce qu’il faut faire.L’enfant est sorti.Rosalie le lave puis le berce doucement dans ses bras.Elle murmure de sa voix mélodieuse « Renesmée ».Elle s’en fiche totalement de Bella!Une redoutable fureur me secoue.Jacob est totalement assomé par ce qu’il vient de se passer.Pour ça,nous sommes exactement pareils.La femme que j’aime?Où est-elle?Ce n’est plus qu’un corps désarticulé.Seul son visage ressemble à la vraie Bella.Alice,Esmée,Emmett,Jasper et Carlisle se rapproche et je crie « Pourquoi? ».Ils me regardent tous avec des yeux pleins de cmpassion,sauf Rosalie,trop occupée à bercer l’enfant.Je balaye ces regards,celui de Jacob est le plus dur.Je m’approche de Bella,très doucement,essayant de me persuader que tout ça n’est qu’un cauchemar.Je m’apprête à faire quelque chose de très important.Je plante mes dents dans la belle gorge blanche et je lui murmure à l’oreille: « Bella,je t’aime. »Je lui ai donné ce qu’elle voulait depuis notre rencontre.J’attendrais toujours Bella.

LES VIP Elyana Gilmore et Gaby Howe ont déjà lu=)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Plusieurs O.S(écrits+coms)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plusieurs O.S(écrits+coms)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Problèmes d'affichage du dinosaure (plusieurs images) [OK]
» Plusieurs point flou.
» To Touch, histoire à plusieurs chapitres
» Plusieurs sauvegarde ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors jeu :: Discussions et bavardages :: Fictions :: Fictions terminées-
Sauter vers: